Test Persona 4 : The Golden- PlayStation Vita

PlayStation Vita

Après avoir fait la joie de amateurs de Shin Megami Tensei sur PlayStation 2 en 2009, l'excellent Persona 4 nous revient sur PlayStation Vita sous la forme d'un RPG encore plus abouti.

Persona 4 : The Golden

Le remake d'un RPG sorti en 2009

Avec son scénario en béton, sa durée de vie exceptionnelle et son gameplay bien équilibré, Persona 4 est, peut-être plus encore que son prédécesseur, l'un des épisodes les plus appréciés de la célèbre série d'Atlus. Reprenant l'histoire passionnante de la version PlayStation 2, cette édition Vita nous plonge à nouveau au centre d'une série de meurtres manifestement liée à une étrange rumeur prétendant que si l'on regarde sa télévision à minuit un soir de pluie, le visage de notre âme sœur apparaîtra à l'écran. Comme en 2009, le joueur incarne un lycéen venant de quitter sa grande ville natale pour aménager chez son oncle dans une petite bourgade typiquement japonaise. Libre de se déplacer comme il le souhaite dans le lycée et ses environs, notre jeune héros trouvera très vite le moyen d'accéder à un univers parallèle aussi angoissant que dangereux. A nous d'explorer ce monde mystérieux aux côtés de nos nouveaux camarades de classe et de comprendre quel rapport il peut entretenir avec les meurtres sordides qui se multiplient en ville.

Un petit air de Shenmue

Test Persona 4 : The Golden PlayStation Vita - Screenshot 122Une fois de plus, tout commence dans la mystérieuse Velvet Room.

Très semblable à la version PlayStation 2 en termes de gameplay et d'ergonomie, Persona 4 : The Golden se présente tout d'abord comme une véritable simulation de vie. Ainsi, chaque jour, et ce durant une année entière, le joueur organise son emploi du temps comme il le souhaite et peut aussi bien assister à ses cours, pratiquer diverses activités (sport, musique...), qu'aller se balader en ville pour faire du shopping ou passer du temps avec ses amis. Des menus et des raccourcis très pratiques nous évitent de perdre du temps dans les décors et une foule de dialogues interactifs nous permettent d'interagir avec de très nombreux PNJ à tout moment de la journée. En fonction de ses choix, notre héros pourra non seulement améliorer diverses compétences mais aussi tisser des liens sociaux très utiles dans sa progression.

De l'autre côté du miroir

Test Persona 4 : The Golden PlayStation Vita - Screenshot 123La vie sociale est très importante dans Persona 4 : The Golden.

Bien entendu, Persona 4 : The Golden, c'est aussi du dungeon crowling de qualité avec des déplacements à la troisième personne ponctués par des combats au tour par tour absolument passionnants. Comme d'habitude, les membres de notre équipe peuvent attaquer, se défendre ou faire appel aux pouvoirs de leur Persona pour utiliser des techniques spéciales. Notre héros, lui, peut invoquer à sa convenance n'importe quelle Persona afin d'exploiter au mieux les faiblesses élémentaires de ses adversaires. En utilisant la bonne stratégie, il est possible non seulement de gagner des tours supplémentaires mais aussi de réunir les conditions nécessaires pour lancer une terrible attaque collective qui laissera en général le plus robuste des ennemis sur le carreau. Une fois la victoire obtenue, le joueur gagne de l'expérience, de l'argent, des objets ou des matériaux. Parfois une séquence spéciale appelée "Shuffle Time" se déclenche aussi pour lui permettre de choisir non seulement des bonus supplémentaires mais aussi éventuellement de nouvelles Personas à ajouter à sa collection.

Les nouveautés Vita

Test Persona 4 : The Golden PlayStation Vita - Screenshot 124On peut désormais recevoir de l'aide en ligne durant les combats.

Toujours aussi long et immersif, ce remake de Persona 4 comprend également quelques améliorations remarquables. Tout d'abord, les graphismes sont nettement plus agréables à regarder et de nombreuses cinématiques inédites illustrent désormais un scénario extraordinairement riche en termes de dialogues, de choix à effectuer ou de missions à accomplir. Un nouveau personnage-clé, l'énigmatique Marie, a fait son apparition dans la Velvet Room et de nouveaux évènements se produisent régulièrement. Par ailleurs, en activant les fonctionnalités online du soft, il est désormais possible de demander de l'aide ou de donner un coup de main aux autres joueurs en train d'explorer le même donjon que nous. Grâce à un système de SOS ingénieux, il est ainsi possible de recevoir ou d'envoyer des boosts de points de vie et de magie substantiels avant un combat qui s'annonce difficile. Enfin, et toujours grâce à Internet, le joueur peut d'un simple coup d'oeil avoir un aperçu des réponses des choix de dialogues des autres joueurs dans telle ou telle situation.

Passe ton bac (option anglais) d'abord !

Test Persona 4 : The Golden PlayStation Vita - Screenshot 125Affronter notre côté sombre est toujours très déstabilisant.

Fort de ces éléments, Persona 4 : The Golden, on l'aura compris, réussit donc le tour de force de surpasser la version originale parue en 2009. Il ne conviendra certes pas à tout le monde dans la mesure où une bonne maîtrise de la langue anglaise est strictement indispensable pour pouvoir en profiter et où son scénario plutôt complexe aborde une fois de plus sous couvert d'humour ou plus sérieusement des thématiques matures (meurtre, adultère, côté sombre de la personnalité, désir de puissance, expressions de la libido...). On peut également s'étonner que les fonctionnalités particulières de la PlayStation Vita (écrans tactiles, etc.) ne soient pas mieux exploitées. Néanmoins, quiconque apprécie de près ou de loin les RPG atypiques d'Atlus, le Japon contemporain ou l'esprit des Shin Megami Tensei dont s'inspirent les spin-off Persona, sera vraisemblablement comblé par cet excellent portage Vita.

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

  • Dharn
  • L'avis de Dharn Message privé
  • Journaliste Jeuxvideo.com
  • Le 01 mars 2013
  • 18/20
Beau, long et extraordinairement immersif, Persona 4 : The Golden est probablement l'un des meilleurs spin-off de Shin Megami Tensei auxquels nous ayons eu l'occasion de jouer jusqu'ici. A moins d'être allergique au genre ou de ne rien comprendre à la langue de Shakespeare, on n'hésitera pas une seconde à se le procurer sur Vita.

Les plus

  • Graphismes améliorés
  • Très bonne bande-son
  • Ergonomie optimale
  • Durée de vie faramineuse
  • Scénario et dialogues matures
  • Combats stratégiques

Les moins

  • Jeu intégralement en anglais
  • Fonctions de la console sous-exploitées
  • Donjons labyrinthiques

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Atlus
  • Développeur : Atlus
  • Type : Jeu de Rôle
  • Multijoueurs : Entraide indirecte en ligne
  • Sortie France : 22 février 2013
    (20 novembre 2012 aux Etats-Unis - 14 juin 2012 au Japon)
  • Version : Anglaise intégrale
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans

Vidéos

Voir les 83 vidéos de Persona 4 : The Golden