Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Disney Infinity - GDC 2013
360

Déjà séduit par le concept à l'annonce du jeu, il était temps de replonger dans les mondes de Disney Infinity en compagnie de quelques nouvelles figurines. Au menu de cette séance de jeu, un peu d'Indestructibles, de Cars, de Monsieur Jack, de Toy Story, de Ralph, de Cendrillon, et même une pincée d'Aladdin. Un mélange improbable et pourtant...

On le rappelle, la volonté derrière Disney Infinity est d'offrir le Coffre à Jouets ultime, celui qui permettra aux fans de tel ou tel personnage Disney de s'amuser seul ou avec des amis dans des univers sur mesure. Tout repose sur la magie du NFC (ou de la communication en champ proche) récemment démocratisé par les jouets Skylanders. Les figurines sont ici à l'effigie des héros et des vilains de Disney et se placent sur un socle de jeu. Celui-ci contient deux emplacements prédéfinis pour accueillir jusqu'à deux figurines, ainsi qu'un emplacement spécial pour les disques de pouvoir sur lesquels nous reviendrons. Le fait de poser une figurine permet de la matérialiser instantanément à l'écran et de jouer avec elle sans attendre. Le jeu se divise alors en deux parties distinctes. Les Playsets (scènes de jeu) et le Coffre à Jouets.

Blanche-Neige et Ariel seront très certainement présentes, mais pas forcément sous cette forme.

Les Playsets ne peuvent héberger que les personnages de l'univers dépeint. Par exemple, Metroville n'ouvre ses portes qu'aux personnages du film Les Indestructibles, tandis que Radiator Springs n'est disponible qu'aux voitures de Cars. Ces environnements font en quelque sorte office de zones de jeu plus ou moins vastes, chacune avec leur style de gameplay : plutôt action pour les super-héros, plutôt course chez les bolides. Concrètement, Syndrome met la pagaille à Metroville, et la famille Indestructibles tente de l'arrêter. Le sauvetage de citoyens et la distribution de claques sont alors à l'ordre du jour. Bien sûr, chaque héros profite de sa palette de mouvements propres. Mr Indestructible est super-balèze, sa femme est élastique, Flèche court à tout allure, tandis que Violette peut devenir invisible et passer sous le nez de ses ennemis. Les pouvoirs peuvent tous être améliorés en remplissant les multiples missions données. Enfin, pour ceux qui se posent la question, oui, il est bien possible de jouer avec la figurine de Syndrome, mais il faudra alors accepter que ce dernier se batte contre son double encore plus maléfique puisque le scénario ne change malheureusement pas suivant le personnage choisi. Un autre petit regret concernant les graphismes. On reconnaît évidemment chaque univers, mais il reste encore une bonne dose de polish à passer pour améliorer les visuels, bien pauvres dans la version présentée et qui tournait sur Xbox 360.

Dumbo est un planeur très pratique.

L'autre gros morceau de Disney Infinity est bien sûr le mode Coffre à Jouets. Ici, il n'y a plus vraiment de règles puisque chaque joueur est convié à créer sa propre zone de jeu en puisant dans un stock d'options (décors, textures, couleurs, etc.) et de jouets préalablement glanés dans les missions Playsets. Autant dire que l'imagination semble être la seule limite à ce mode qui est de prime abord un peu fouillis. En se servant d'une baguette magique pour modifier chaque élément autour de lui, le développeur à la manette nous a montré avec quelle rapidité il est possible de créer un circuit de kart ou même un terrain de sport. Des éléments préfabriqués et immédiatement reconnaissables seront aussi à utiliser. C'est le cas du rocher du Roi Lion ou du château de la Belle au Bois Dormant. S'il est possible de créer des environnements à loisir, on peut aussi mettre sur pied de véritables jeux, à l'image de LittleBigPlanet. Là encore, une petite démonstration live a permis de constater qu'il ne faut pas plus de deux minutes pour imaginer un petit stade de foot, avant de mettre en place un compteur de buts, et même des feux d'artifice pour célébrer une victoire. Sans rentrer dans trop de détails, sachez qu'à chaque élément de décor, ou objet, il est facilement possible d'associer une petite dizaine de marqueurs pour déclencher des actions simultanées, ce qui ouvre évidemment pas mal de possibilités dans la création. Les jouets obtenus dans les Playsets entrent aussi dans la danse créative, comme cet agrandisseur ou ce rapetisseur à même de transformer le carrosse de Cendrillon en kart miniature ou en monster truck. Même chose avec la version pachydermique d'Abu ou les Reconnaisseurs de Tron. En fait, il y a une règle tout bête dans le Coffre à Jouets de Disney Infinity : dès que l'objet est débloqué, il peut être utilisé. C'est aussi simple que cela.

Les personnages sont modélisés comme de vraies figurines.

Enfin, il convient de toucher deux mots sur les disques de pouvoir. Ces derniers se présentent sous deux formes différentes : circulaires ou hexagonales. Les premiers servent de bonus aux personnages et se placent directement sous la figurine (entre le socle et la figurine, donc). Ils apportent par exemple 10 % de santé supplémentaire et il est possible d'empiler jusqu'à 3 disques par personnage. Les disques hexagonaux peuvent aussi s'entasser, mais doivent être placés sur l'emplacement du socle qui leur est réservé. Ces disques influent plutôt sur l'environnement, en modifiant par exemple le décor pour le mettre aux couleurs de L'Etrange Noël de Mr Jack. La magie du marketing est que les disques seront vendus aléatoirement par paquets de deux. On ne saura donc jamais ce que l'on achète. Le plus vicieux dans l'histoire, c'est que certaines combinaisons de disques offriront des bonus spéciaux et que les développeurs ne veulent pas dévoiler lesquels. Ils comptent plutôt sur la communauté de joueurs pour qu'ils découvrent eux-mêmes ce qui fait quoi, avant de faire part de leurs trouvailles à leurs amis. L'idée est d'encourager l'échange entre les joueurs et il y a de bonnes chances pour que ça marche ! Pour ne rien gâcher, les figurines sont d'une excellente qualité. Mesurant environ 5 à 8 cm suivant le personnage, elles semblent d'ores et déjà tendre les bras aux amateurs de beaux jouets.

La création de mini-jeux est très aisée.

Nous sortons de cette présentation vraiment enthousiastes sur ce que nous avons vu. Non seulement Disney Infinity semble intelligemment pensé, mais il réserve aussi un potentiel absolument gigantesque. Rappelons en effet que l'empire Disney comprend aussi bien tous les personnages classiques de la marque (Mickey et compagnie) que ceux des films plus récents (Kuzco, Ralph, etc.) et des productions Pixar (Nemo, Rebelle, etc.). N'oublions pas non plus que Disney est aussi propriétaire des personnages Marvel, des Muppets et de la galaxie Star Wars. Et on peut être sûr que la compagnie ne manquera pas de piocher à droite et à gauche pour alimenter son titre pour un cross-over ultime.

Nos impressions
Bourré de contenu et d'idées, le nouveau jeu de Disney a le potentiel de faire parler de lui pendant un bon moment. Pour l'heure, la forme reste encore à affiner dans les différents Playsets qui proposent une réalisation datée et des missions plutôt sommaires. Dans le Coffre à Jouets, par contre, c'est une autre histoire. Les outils de création et l'immense contenu semblent déjà promettre Disney Infinity à un brillant avenir. Il faudra toutefois que la communauté suive le mouvement et s'investisse dans l'élaboration de niveaux intéressants, mais avec des figurines de qualité, une pléiade de personnages attachants, et même des concours de création d'ores et déjà prévus, on ne se fait pas trop de souci à ce niveau.
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
15 avril 2013 à 13:59:25
Mis à jour le 15/04/2013 Voir l'historique
GDC Xbox 360 Action Plate-Forme Création + Disney Interactive Avalanche Software Animation Cinéma
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (64)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
gewee7
gewee7
MP
le 05 Septembre 2013 à 22:31:23

Voir le jeu juste immonde au moment du test après une vidéo montrant des personnages au visage figé entre 3 minutes de répétition du mot meilleur dans tous les style. On ne pouvait pas choisir vidéo plus ironique.

Lire la suite...
sh666arp
sh666arp
MP
le 11 Août 2013 à 19:36:09

Un sous Skylanders quoi

Lire la suite...
Tc23
Tc23
MP
le 19 Juin 2013 à 19:37:29

On peut refaire les missions

Lire la suite...
JusticierDuCiel
JusticierDuCiel
MP
le 18 Avril 2013 à 20:42:26

M'ouais, pour revenir en enfance il faut jouer à ce jeu. :noel:

Lire la suite...
ezekiell666
ezekiell666
MP
le 18 Avril 2013 à 16:01:22

C'est Little Big Disney ce jeu?

Lire la suite...
crisis-gin
crisis-gin
MP
le 17 Avril 2013 à 15:12:06

ok c pas mal

Lire la suite...
shadowz_trooper
shadowz_trooper
MP
le 17 Avril 2013 à 01:28:34

Ils ont la licence STAR WARS et ils font ça!? :ouch:

Lire la suite...
noliase
noliase
MP
le 16 Avril 2013 à 22:08:06

Hmm à voir

Lire la suite...
thekingofmetal
thekingofmetal
MP
le 16 Avril 2013 à 21:59:00

Ce jeux aurait été GENIAL sans ce systeme de figurine...

Lire la suite...
dark-kingmori
dark-kingmori
MP
le 16 Avril 2013 à 20:43:13

F*** disney...

Lire la suite...
Disney Infinity
PC WiiU PS3 360 3DS iOS Android Wii
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (9)
  • News (17)
  • Vidéos (61)
  • Images (947)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (2)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Disney Infinity sur 360
    -
    360
  • Aperçu : Disney Infinity - GDC 2013 sur 360
    - 64
    360
  • Aperçu : Disney Infinity sur 360
    - 7
    360
Boutique
  • Disney Infinity 360
    36.98 € Neuf
    29.90 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.