Aperçus Brothers : A Tale of Two Sons- Xbox 360

Xbox 360

Ces dernières années, le monde du jeu vidéo a vu naître de multiples collaborations impliquant des studios de développement et des réalisateurs provenant du cinéma. Il apparaît d'ailleurs difficile de savoir si tout cela tient ou non de l'opération marketing. Toujours est-il que ce type de rapprochements a tendance à se démocratiser. Dans le cas de Brothers, un jeu prévu pour les différentes plates-formes de téléchargement du marché, c'est le réalisateur libanais Josef Fares qui se trouve être derrière le projet. Ce dernier a travaillé avec le studio suédois Starbreeze pour donner naissance à un titre singulier narrant le périple épique de deux frères.

Brothers : A Tale of Two Sons

Derrière Brothers se cache donc Josef Fares, un cinéaste loin d'être célèbre dans nos contrées mais qui possède malgré tout un CV intéressant. Né au Liban, il émigre en Suède avec sa famille vers l'âge de 10 ans. Quelques années plus tard, il trouve sa voie et réalise quelques films (Jalla ! Jalla !, Cops) souvent bien reçus par la critique et le public. Mais visiblement, l'homme ne souhaite pas se cantonner au cinéma. Après avoir commencé à travailler sur un concept de jeu vidéo avec des étudiants, il frappe à la porte du studio Starbreeze, situé non loin de Stockholm, dans l'espoir de donner vie au projet. La suite, vous la connaissez, la société scandinave accepte de relever le défi. Depuis plusieurs mois, Josef Fares passe donc chacune de ses journées aux côtés des équipes de Starbreeze. Celui qui se définit lui-même comme un joueur régulier ne souhaitait pas uniquement avoir son nom dans les crédits, mais bien participer quotidiennement à l'élaboration du titre. Une démarche louable.

Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 20Aucune cinématique n'interrompt le déroulement du jeu, l'histoire étant relayée par les interactions.

Du côté de Starbreeze, le projet tranche radicalement avec ce que le studio a l'habitude de développer. D'après ses propres explications, cela lui permet en l'occurrence de se pencher sur un projet plus modeste, moins coûteux mais laissant plus de place à la créativité. Il s'agit en effet d'un titre téléchargeable qui sera uniquement disponible sur XBLA, PSN et PC, via Steam. Dans Brothers, le joueur contrôle deux frères, relativement jeunes. Le pitch est assez simple. Ces enfants décident de partir à la recherche de l'élixir de vie qui représente le seul moyen de guérir leur père de la grave maladie dont il souffre. Les voilà donc partis à l'aventure dans un monde fantastique très coloré au sein duquel se côtoient animaux sauvages et créatures imaginaires. Le ton du jeu s'avère assez léger, le but étant que tout le monde y trouve son compte. A travers Brothers, Starbreeze et Josef Fares souhaitent délivrer une expérience émotionnelle intense en essayant de connecter les joueurs avec les personnages. Ici, pas de cinématiques grandiloquentes ou d'histoire avec de multiples rebondissements. Non, tout passe par les interactions avec l'environnement.

Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 21On appelle ça un moment Coeur de Lion

Concrètement, le joueur contrôle simultanément les deux frères. Le plus âgé avec le stick gauche, le plus jeune via celui de droite. De même pour les gâchettes (gauche et droite) qui permettent de lancer une action distinctement avec chacun des personnages en fonction de ce que l'on a dans le décor. Autant vous dire qu'au départ, ce choix est assez déroutant. Il va un peu à l'encontre de la volonté d'accessibilité du titre. On peine à faire ce que l'on veut, même après un quart d'heure de jeu. Sur une aventure qui s'étend a priori sur quatre heures, c'est ennuyeux. Quoi qu'il en soit, le titre offre la possibilité d'interagir avec un nombre important d'éléments. Que l'on parle des PNJ situés un peu partout ou de divers objets. En fonction du personnage qui agit, le résultat n'est pas le même. Les deux enfants n'ont en effet ni le même âge, ni le même caractère. Le plus vieux affiche plus de calme et profite de sa force, alors que le second est plus fougueux, plus naïf. Devant une cage au sein de laquelle se morfond un oiseau, le cadet le libère sans réfléchir alors que l'aîné reste impassible et passe son chemin.

Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 22Joli panorama.

Evidemment, quelques énigmes parsèment l'aventure et il faut alors utiliser les forces de chacun pour se sortir des situations. C'est le moment où l'histoire progresse. On doit par exemple attirer un chien agressif en le sifflant avec l'un des frères pour libérer le passage à l'autre. Notez que le challenge est cependant inexistant. Un parti pris assez radical qui a ses partisans et ses détracteurs. Starbreeze se targue par ailleurs de ne jamais réutiliser deux fois une même mécanique de gameplay. De même, selon le studio suédois, il n'existe pas deux interactions similaires avec un personnage ou un élément de l'environnement. Reste que le souci majeur de l'extrait sur lequel nous avons pu passer du temps vient du fait que la plupart des actions sont inutiles. En dehors des quelques énigmes, on se demande bien à quoi servent ces interactions. C'est une chose de pousser la chaise d'une personne âgée, de voler le ballon d'une petite fille avant de le jeter dans un puits, de libérer un oiseau de sa cage mais encore faut-il que tout cela ait un sens. Or, on ne comprend pas vraiment où les développeurs veulent en venir. Enfin, si, soyons honnêtes, on le sait. Brothers se veut être un jeu contemplatif où l'immersion et l'émotion priment sur le reste. Mais cette volonté est à ce point soulignée en permanence que le jeu perd tout son charme. En témoigne ce banc posé à flanc de montagne, servant uniquement à observer le paysage. On a l'impression que l'on veut provoquer chez nous des émotions qui doivent pourtant vous étreindre par surprise.

Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 23Chacun des frères a ses aptitudes propres et se contrôle avec un stick dédié.

Certes, Journey a montré que l'on pouvait offrir une expérience différente à bien des égards, mais tout le monde ne peut décemment pas arriver à un résultat similaire à celui du jeu de thatgamecompany. Et même si la création de Jenova Chen n'est pas l'inspiration principale de Brothers – dixit Josef Fares –, l'ambition demeure au final assez proche. Ce qui est d'autant plus cruel pour la production suédoise car la différence saute aux yeux. Avec son level design étriqué (a priori, un gigantesque couloir), ses contrôles difficiles à appréhender ou encore ses mécaniques de gameplay très simplistes, Brothers peine pour le moment à séduire. Pourtant, le jeu dispose tout de même de qualités appréciables. Il y a par exemple une gestion plutôt habile de la caméra. Pas évident lorsque l'on sait que les deux personnages peuvent partir dans des directions opposées. Dans une certaine limite du moins, puisqu'ils se font des signes et se rapprochent dès lors que la distance qui les sépare devient trop importante. On apprécie aussi la patte artistique, simple mais agréable, et les quelques effets très réussis comme ceux qui ont trait à la lumière. Le fait que le jeu ne présente aucune interface pour renforcer l'immersion est également un plus évident.

Nos impressions

Bien sûr, la démarche de Josef Fares et du studio Starbreeze est plus que louable. On ne demande qu'à découvrir de nouvelles pépites pourvues d'un concept singulier. Pour autant, on ne peut pas vraiment dire que Brothers nous ait tapé dans l’œil. Pour le moment, le jeu a du mal à nous embarquer dans son voyage, la faute à quelques défauts assez gênants dont cette volonté de prendre par la main le joueur en permanence, de lui montrer ce qu'il doit faire ou ressentir. C'est en tout cas ce que l'on perçoit pour le moment. Alors évidemment, il ne s'agit que d'un court extrait d'une aventure qui devrait durer environ quatre heures et le résultat global pourrait donc se montrer beaucoup plus satisfaisant. Mais à ce stade, nous restons toutefois sceptiques.

Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 24Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 25Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 26Aperçu Brothers : A Tale of Two Sons Xbox 360 - Screenshot 27

Retour haut de page

Infos jeu

  • Brothers : A Tale of Two Sons
  • Afficher recto jaquette
Mots-clefs : P13, Brothers - A Tale of Two Sons

Vidéos