Aperçus Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous- Xbox 360

Xbox 360

Annoncé au départ fin mai 2013, à quelques encablures de l'E3, Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous se prépare déjà à quitter le studio de ses créateurs pour rallier le salon des joueurs. Sa sortie est en effet calée au 19 avril prochain. Il était donc temps pour le titre de NetherRealm d'accélérer son opération séduction auprès de la presse et, par extension, du public. C'est pour cette raison que l'éditeur Warner Bros. nous a permis de goûter à la fois au solo et au multi du jeu lors d'une nouvelle présentation. Nous avons ainsi pu boucler le premier chapitre du mode Histoire avant d'expérimenter le gameplay d'Injustice durant deux heures à travers le mode Versus. Suffisant pour se faire une idée assez précise de ce que l'on peut attendre du titre.

Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous

Avant de rentrer dans les détails, un point plus général s'impose. Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous se présente comme un jeu de baston classique proposant un gameplay en 2D dans des environnements en 3D. Son développement est assuré par NetherRealm, à qui l'on doit notamment le dernier Mortal Kombat, sorti il y a près de deux ans maintenant. Le lien de parenté entre les deux titres est d'ailleurs plus qu'évident. Il se devine au premier coup d'œil. Pour autant, il existe une différence fondamentale entre ces productions, qui tient tout simplement à leur casting. Injustice propose en effet d'incarner différents personnages issus du catalogue de DC Comics. Et ce, que ces derniers soient du côté du bien ou du mal. On connaît déjà une bonne partie des protagonistes du jeu, à commencer par Superman et Batman. A la tête de deux clans, respectivement le Régime et l'Insurrection, les deux héros s'affrontent au cours du mode Histoire pour des raisons que l'on ignore. Les vidéos montrées au cours de la présentation semblaient indiquer que le Joker pourrait avoir une part de responsabilité dans l'apparition de ces tensions. Comme d'autres vilains probablement...

Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 27Cyborg, tu me reçois ?

Nous avons donc pu jouer le premier chapitre de ce mode Histoire en entier. Entre deux cinématiques fort sympathiques pourvues d'une mise en scène enlevée, nous avons pris part à trois affrontements successifs. Le premier nous opposait à Deathstroke, un adversaire relativement agile qui se fait une joie de ponctuer ses enchaînements par une rafale de mitraillette ou un coup porté à l'aide de son katana. Les combats suivants nous ont permis de découvrir deux combattants charismatiques : Bane et Lex Luthor. En contrepartie de sa relative lenteur, le premier cité se montre évidemment ultra puissant lorsqu'il parvient à vous toucher grâce à ses énormes paluches. Ses chopes sont particulièrement efficaces, tout comme ses coups au corps-à-corps. Il possède en prime une attaque lui permettant de courir et de foncer brutalement tête la première, à la manière d'un taureau. Dévastateur ! Engoncé dans sa gigantesque armure métallique, Lex Luthor fait plutôt dans la subtilité. A l'instar de Seth, le boss de Street Fighter IV, il peut aspirer son adversaire pour l'attirer vers lui avant d'asséner un coup. Il dispose aussi d'une offensive qui fait s'abattre une sorte de laser sur sa proie, quelle que soit la distance à laquelle elle se trouve. Lorsqu'on affronte Luthor, il faut donc toujours rester mobile et essayer de se rapprocher un maximum de lui. Le dernier point à souligner quant au mode Histoire concerne le fait que certains affrontements sont précédés d'une sorte de mini-jeu. Concrètement, il s'agit d'une succession de QTE vous permettant d'entamer la barre de vie de votre opposant si vous les réussissez. A l'inverse, en cas d'échecs, vous serez amputé de quelques HP.

Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 28J'en connais un qui a ses entrées au Blue Oyster Bar.

Si on nous annonce un mode Histoire plus costaud et captivant que celui du dernier Mortal Kombat, le mode Versus devrait lui aussi occuper vos journées, hors ou en ligne. Après le gros quart d'heure passé sur le premier chapitre de la partie solo, c'est justement à un enchaînement d'affrontements classiques en un contre un que nous nous sommes livrés. Un premier constat s'impose, le jeu se montre dans l'ensemble accessible. On retrouve un gameplay très proche de celui d'un Mortal Kombat avec tout de même quelques différences notables. Pour résumer, outre les trois attaques de base -faible, moyenne et forte-, vous disposez d'une sorte de capacité spéciale propre à chaque personnage, assignée au quatrième bouton de la manette. Ainsi, Flash peut ralentir le temps alors que Nightwing unit ses deux tonfas électriques pour former un bâton. Pour certains combattants comme Catwoman, il s'agit carrément d'une offensive à charger en franchissant un à un cinq paliers. Plus on attend, plus l'attaque est puissante. La parade s'effectue en poussant le stick dans la direction opposée à son adversaire, façon Street Fighter. Pour le reste, il faut également souligner la présence d'une sorte de furie différente pour chaque personnage. Elle est liée à une jauge qui se remplit au fur et à mesure des coups donnés et, surtout, encaissés. La déclencher donne lieu à une courte cinématique à la mise en scène soignée. A titre d'exemple, Superman envoie littéralement son opposant dans l'espace avant de violemment le smasher en direction de la terre. Selon le personnage, le timing pour sortir ce coup spécial diffère. Certaines furies nécessitent d'être à distance, d'autres d'être au plus près de son ennemi. Le dernier point de gameplay à aborder concerne les environnements avec lesquels il est possible d'interagir pendant les combats. Il existe en effet tout un tas d'éléments dont vous pouvez vous servir contre vos adversaires. Il suffit d'appuyer sur le bumper droit de la manette à proximité de ces derniers. Votre combattant se saisira par exemple d'un globe terrestre ou d'un petit vaisseau qui passe par là pour infliger des dégâts à votre opposant. Une bonne connaissance des différents décors est donc importante. Par ailleurs, les niveaux sont souvent composés de plusieurs salles dont on ne connaît pas au départ l'existence. Pour révéler ces endroits cachés, il faut faire traverser certaines parois fragiles à son adversaire. Reste à savoir lesquelles...

Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 29C'est beau un homme qui s'amuse à faire des boucliers qui ne servent à rien.

Ce que l'on note rapidement en multipliant les combats, c'est que les personnages jouissent d'un style de combat qui leur est vraiment propre. Ils se jouent tous différemment, même si la manière dont on sort la plupart des coups reste quasiment identique (souvent des quarts de cercle ou un mouvement avant-arrière suivi d'un bouton). Avec ses attaques éclairs, Flash réclame par exemple une bonne gestion de la distance pour harceler l'ennemi. Très agile, Green Arrow possède l'avantage d'asséner des coups rapides au corps-à-corps et de pouvoir également infliger des dégâts de loin avec son arc. Il offre même la possibilité de paralyser son ennemi grâce à une flèche gelée. Idéal pour entamer un enchaînement ! Pour sa part, Catwoman se déplace avec une fluidité extraordinaire. Son dash félin lui permet de se dégager avec aisance d'une situation critique. Ses combos, rapides et longs, occasionnent des dégâts importants. Son fouet lui donne en prime un avantage certain lorsqu'elle fait face à un ennemi qui préfère prendre de la distance. Nightwing affiche aussi une belle vitesse d'exécution dans ses mouvements. Il se montre particulièrement redoutable à l'aide de son bâton, qui permet de toucher de loin et d'enchaîner en l'air ses adversaires. A priori, manier ses tonfas réclame en revanche de l'entraînement. Du côté des personnages plus lourds dans leurs déplacements, on retrouve Cyborg qui distribue des parpaings au corps-à-corps et se sert du canon au bout de son bras pour propulser l'opposant au loin. Solomon Grundy joue dans la même cour. Sa grande lenteur est palliée par la possibilité de délivrer des coups surpuissants. Par ailleurs, il possède la particularité d'être relativement imprévisible. Il est capable de sortir rapidement un couteau planté dans sa tête afin de frapper le personnage en face. Superman se range aussi dans cette catégorie des lourds. Même s'il vole, ses déplacements sont poussifs. En revanche, il peut balancer des lasers à distance grâce à ses yeux, et possède des chopes redoutables car quasi imparables. Voilà un combattant qui reste toutefois difficile d'accès. Il en va de même pour Wonder Woman, même si cette dernière est un peu plus mobile. Son fouet fait notamment des ravages ! Enfin, terminons avec Batman. L'homme chauve-souris possède une arme incroyablement efficace : le batarang. Il peut en balancer trois simultanément sur ses adversaires, et à tout moment, avec le pouvoir de casser un combo en cours ou de toucher l'ennemi de loin pour enclencher un enchaînement. Batman se sert par ailleurs de son grappin pour choper sa proie et lui asséner un énorme coup de pied. Radical.

Nos impressions

Difficile de nier l'évidence, NetherRealm possède un vrai savoir-faire. Après avoir déjà relevé un sacré pari en redonnant un second souffle à la série Mortal Kombat, voilà le studio américain en passe de réussir son nouveau défi avec Injustice. Les développeurs sont parvenus à concevoir un gameplay très solide, tout en respectant les spécificités de chacun des personnages. Même s'il subsiste à ce stade un évident déséquilibre entre les différents combattants, le jeu se montre d'ores et déjà très plaisant à prendre en main, en plus d'être agréable d'un point de vue visuel. On espère maintenant que les promesses autour du contenu –notamment pour tout ce qui concerne la partie solo– seront tenues. Si tel est le cas, voilà un titre qui devrait ravir plus d'un joueur.

Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 30Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 31Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 32Aperçu Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous Xbox 360 - Screenshot 33

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Warner Bros Games
  • Développeur : NetherRealm Studios
  • Type : Combat
  • Multijoueurs : deux joueurs en ligne et en local
  • Sortie France : 18 avril 2013
  • Version : française intégrale
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - PlayStation 3 Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - Wii U Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - iPhone/iPod Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - PlayStation 4 Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - PlayStation Vita Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - PC Injustice : Les Dieux sont Parmi Nous - Android
  • Similaire à :
    Mortal Kombat
Mots-clefs : Injustice : Gods Among Us