Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Starcraft II : Heart of the Swarm
Mac

Contributeur

Si l'annonce de la division de Starcraft II en trois parties distinctes avait fait grand bruit avant la sortie de la première d'entre elles, force est de constater qu'aujourd'hui, la colère des joueurs s'est muée en impatience. Après un Wings of Liberty dans l'ensemble très réussi, 2013 voit donc débarquer Heart of the Swarm, un second volet fortement attendu. En grands chanceux que nous sommes, Blizzard nous a récemment invités à passer une grosse heure sur le jeu, le temps de découvrir trois missions complètes de la nouvelle campagne solo et de prendre connaissance de quelques informations concernant le multi. Coupons court à tout suspense immédiatement, cela s'annonce simplement excellent !

Starcraft II fait partie de ces titres qui se jouent des années durant grâce à un mode multijoueur minutieusement façonné. Pour autant, il serait dommage de passer sous silence la qualité de la campagne solo imaginée par Blizzard. A travers Heart of the Swarm, le géant américain compte bien procurer aux joueurs une expérience aussi forte que celle que ces derniers avaient vécue avec Wings of Liberty. Les développeurs ont donc concocté vingt missions afin de participer à la quête vengeresse de Kerrigan. Pour résumer, l'histoire tourne entièrement autour de la volonté de cette dernière de récupérer ses pouvoirs. Difficile d'entrer plus dans le détail sans spoiler (le futur comme le passé). Ce qui est sûr, c'est que Blizzard a de nouveau soigné la narration. Que ce soit via des dialogues ciselés ou des cinématiques toujours aussi époustouflantes. Pas de doute, l'éditeur américain maîtrise son sujet et on lui fait confiance pour savoir maintenir un degré de qualité élevé tout au long de l'aventure.

Kerrigan adore péter du vaisseau Protoss.

Concernant les trois missions jouées, toutes affichent un déroulement singulier. Au cours de la première d'entre elles, Kerrigan et ses troupes doivent faire face à des conditions climatiques difficiles. Un vent glacial parcourt en effet la carte à intervalles réguliers, gelant systématiquement vos unités. Le premier objectif consiste donc à éliminer une matriarche Ursadon dans le but d'aider votre scientifique en chef à immuniser votre armée contre le froid. Une fois cette tâche accomplie, Kerrigan parvient à prendre le contrôle d'une base Zerg et peut ainsi commencer à lancer des attaques contre les camps Protoss situés à proximité afin de les détruire. La seconde mission vous demande cette fois d'anéantir des vaisseaux avant qu'ils n'atteignent des points précis sur la carte. Concrètement, votre base se situe au sud de la map alors que celles des Protoss, à partir desquelles décollent vos cibles, ont été construites au nord. Si au départ, un unique vaisseau tente de traverser verticalement la carte, ils sont très vite trois à effectuer le trajet simultanément. Il faut donc veiller à disposer des bonnes unités et à couper le plan de vol (indiqué sur la map) de vos ennemis pour les intercepter et les anéantir. La troisième mission était pour sa part beaucoup plus scénarisée et originale. Aussi, on préfère vous laisser le plaisir de la découverte.

Le campement Zerg sur Kaldir est légèrement gelé.

Pour parvenir à remplir les objectifs de chaque mission, pas de mystère, il faut gérer au mieux ses ressources. Une bonne utilisation du minerai et du gaz vespène permet de se développer rapidement. Le but est toujours d'étendre sa base et surtout de sortir les unités les plus adaptées à votre stratégie. Comme nous l'avions mentionnée dans notre précédent aperçu, la particularité d'Heart of the Swarm tient à la présence de Kerrigan sur le champ de bataille. Grâce à ses pouvoirs, cette dernière peut faire basculer un combat. Il est donc essentiel d'avoir en permanence un oeil sur elle, même si elle se régénère automatiquement une fois tuée. S'il faut évidemment savoir où l'on va sur le champ de bataille, le jeu nous force en réalité à penser à sa tactique avant le début de chaque mission. C'est à ce moment-là qu'on peut choisir les capacités dont Kerrigan dispose en combat. En fonction du niveau du joueur (10, 20, 35 et ainsi de suite), des paliers sont franchis (en partie grâce aux objectifs secondaires accomplis), débloquant à cette occasion de nouvelles options de personnalisation. Chaque échelon offre un choix entre deux capacités différentes. Le jeu permet toutefois de revenir à tout moment dans cet "arbre de compétences" pour modifier les choix effectués lors de chaque palier. On peut donc complètement remodeler notre héroïne entre les missions.

Voici Abathur, un conseiller de Kerrigan.

Évidemment, les unités ne sont pas en reste et peuvent elles aussi progresser. Au fur et à mesure de la campagne solo, on se voit ainsi régulièrement proposer des choix entre deux types d'évolution majeure. Pour déterminer laquelle est la plus intéressante, de courtes missions sont possibles. Il s'agit là en fait de didacticiels servant à se faire une idée de l'intérêt de ce que l'on va obtenir. La décision prise par la suite est définitive. Entre deux missions principales, on peut aussi opter pour l'une des trois capacités dont dispose chaque unité (Zergling, Chancre...). Cette fois, rien ne vous empêche de revenir dans le menu approprié et de changer d'option à tout moment. D'un point de vue stratégique, certaines compétences peuvent d'ailleurs s'avérer plus utiles dans des situations données. En tout, en incluant Kerrigan, il existe donc trois degrés de personnalisation de son armée. Cela offre pas mal de combinaisons différentes, ce qui est très plaisant. On apprécie aussi la clarté de l'interface qui rend les informations lisibles. Le fait d'introduire les différents types d'évolution avec des missions dédiées relève également de la bonne idée. A travers le menu présent entre deux missions, notez également qu'on peut choisir de s'entretenir avec des conseillers Zergs. Certains d'entre eux, comme le scientifique Abathur, sont pourvus d'une personnalité vraiment intéressante.

On pourra sélectionner diverses mutations pour améliorer chaque espèce.

Au-delà des changements apportés au moteur physique qui rendent les combats encore plus spectaculaires, on note que Blizzard a beaucoup travaillé pour essayer d'attirer un public de joueurs novices. C'est le moment de parler brièvement de la partie multi. Si nous n'avons pas pu essayer concrètement cet aspect du jeu, la société américaine nous a tout de même livré quelques informations à son sujet. Et justement, on note à travers ces dernières une réelle volonté d'accessibilité. Cela se traduit par un mode Entraînement découpé en plusieurs étapes pour se familiariser avec Starcraft II avant de se faire découper en ligne. La fonctionnalité "contre l'IA" a aussi été revue pour offrir aux joueurs un challenge plus adapté à leur niveau. La possibilité de donner des ordres à des alliés contrôlés par l'IA leur sera même donnée. Le système de leveling devrait offrir une progression plus logique en récompensant réellement la performance et pas uniquement le résultat. Par ailleurs, de nombreux autres outils devraient être disponibles pour permettre à chacun de décortiquer sa performance et de mettre le doigt sur les points à améliorer. Enfin, Blizzard nous promet un système de replay très intéressant autorisant les joueurs à reprendre une partie à partir de la vidéo qu'ils visionnent, de quoi rejouer les matchs les plus captivants et de comparer leurs tactiques avec celles des meilleurs joueurs du monde.

Nos impressions
Starcraft II est un véritable phénomène et cela ne risque pas de s'arrêter là grâce à la première extension, Heart of the Swarm. Au-delà de tous les ajouts au niveau du multi qui paraissent intéressants sur le papier et sur lesquels nous reviendrons plus longuement lorsque nous aurons pu les tester, c'est cette campagne solo centrée autour des Zergs qui s'annonce extrêmement prometteuse. Difficile pour le moment de trouver quoi que ce soit à redire à son propos. Soignée sur le fond comme sur la forme, elle possède tous les arguments pour prendre la relève de l'aventure livrée avec Wings of Liberty. Pour tout vous dire, on a hâte de s'y replonger et d'accomplir la vengeance de Kerrigan !
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
23 janvier 2013 à 15:03:43
Mis à jour le 23/01/2013 Voir l'historique
Mac Stratégie Blizzard Entertainment
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (7)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
noctebringer
noctebringer
MP
le 11 Mai 2014 à 16:35:30

euh c'est pas abathur ...

Lire la suite...
Hasard142536
Hasard142536
MP
le 28 Avril 2013 à 12:41:04

Je suis le seul que ça fait chier les com à la con sur les images ?
"Kerrigan adore péter du vaisseau Protoss." ... si t'a rien à dire ne dis rien...

Lire la suite...
xanto4
xanto4
MP
le 13 Mars 2013 à 22:59:44

ça a l'air super, mais il y a une petite erreur... le personnage qui conseille Kerrigan c'est Izsha, pas Abathur! :P

Lire la suite...
rapide_gratuit
rapide_gratuit
MP
le 28 Janvier 2013 à 19:07:34

Faites-le sur Virtual Boy tant qu'à le faire sur mac!

Lire la suite...
Iradan
Iradan
MP
le 24 Janvier 2013 à 19:18:00

Sur Mac ?! :bave: Je me le ferais !! :bave:

Lire la suite...
spy2mac
spy2mac
MP
le 24 Janvier 2013 à 04:06:46

:bave:

Sinon le systeme de replay qui permet de reprendre une partie à partir d'une période donnée est une idée extra :D

Lire la suite...
WILDEST
WILDEST
MP
le 23 Janvier 2013 à 19:19:30

ça à l'air vraiment incroyable.

Lire la suite...
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (4)
  • News (111)
  • Vidéos (30)
  • Images (609)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (17)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Aperçu : Starcraft II : Heart of the Swarm sur Mac
    - 7
    MAC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.