Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Swords & Soldiers
PC

Contributeur

Connaissez-vous Awesomenauts ? Ce jeu de combat stratégique en 2D est le dernier-né du studio Ronimo Games et, s'il est aussi efficace et a rencontré un certain succès, c'est en partie parce que le studio a acquis de l'expérience lors du développement d'un jeu similaire, Swords & Soldiers. Mais ne croyez pas que ce dernier ne fut qu'un test bâclé : il est aussi complet et amusant que son successeur.

Pour le peuple viking, tout commença lorsque Barbe Noire tenta de saboter un barbecue. S'ensuivit une folle poursuite à travers le monde afin de retrouver la sauce piquante volée. Les Aztèques, eux, voulaient supprimer la concurrence afin de gagner le concours annuel du plus gros légume. Au même moment, sur le continent asiatique, les armées nippones d'un enfant-empereur cherchaient désespérément de nouveaux jouets à offrir à leur souverain. Ces événements complètement absurdes marquent le début des affrontements dans le monde de Swords & Soldiers. Les trois factions se battront l'une contre l'autre dans des environnements en deux dimensions, et ce, sans une trace de sang. La plastique du jeu est en effet très cartoonesque, et même les plus féroces vikings n'ont pas du tout l'air méchants. Quant aux morts, ils ne font que tomber sur le côté, souvent de façon humoristique. Tout est donc fait pour que la violence soit la plus édulcorée et acceptable possible et qu'une large masse de joueurs ait accès au jeu.

Les travailleurs sont indispensables à la récolte de l'or.

Les combats, donc, se déroulent sur un terrain plat en 2D, à l'extrémité duquel chacune des deux équipes est postée avec son fort. C'est de celui-ci que sortiront toutes les unités. La première chose à faire au lancement d'une partie est de produire des travailleurs, qui iront chercher de l'or dans les mines situées près de votre bâtiment. Celles-ci sont inépuisables et la seule limite est le nombre de mineurs, soit 10 par joueur. Dès que l'or sera récolté en quantité suffisante, des unités et des magies pourront être développées, puis produites après un court laps de temps. Chaque utilisation de magie coûte une somme de mana différente selon le sort ; quant à la mana, elle se recharge toute seule au fil du temps. Une fois sortie du fort, une unité se dirige automatiquement vers l'autre extrémité du tableau sans que vous ne puissiez influer sur sa vitesse. Elle continuera ainsi jusqu'à la rencontre d'un ennemi pour s'engager dans un combat, et le vainqueur poursuivra sa route tant qu'il ne se retrouvera pas devant un nouveau guerrier adverse. Ultimement, une équipe de guerrier forcera son passage jusqu'au camp adverse et, une fois la forteresse détruite, la partie sera terminée.

Geler, empoisonner ou mettre en cage ? Tant de décisions...

Il s'agit donc d'un rapport de force constant, où le plus puissant verra ses unités progresser et le plus faible sa marge de manœuvre diminuer. Bien entendu, chaque guerrier a ses spécificités : certains se battent au corps-à-corps, d'autres lancent des projectiles de loin, d'autres encore glacent ou assomment leurs opposants pour un temps... le tout sera de déterminer comment supprimer l'adversaire sans prendre trop de dégâts. Et pour cela, rien de tel qu'un peu de magie ! Celles-ci sont diverses et vont d'une pluie de flèches à l'invincibilité temporaire, en passant par l'empoisonnement. Chaque faction possède aussi une attaque surpuissante, pouvant décimer plus de la moitié des troupes ennemies moyennant une coquette somme de mana. Mais ce cataclysme n'est bien entendu pas la seule différence entre les tribus. Les Vikings font preuve d'une force et d'une endurance hors du commun ; les Aztèques ont de puissantes magies permettant de réveiller les morts ou de s'approprier une unité adverse ; les Chinois peuvent lancer une volée de flèches contre leurs ennemis ou cloner un soldat en plein milieu du champ de bataille. La façon de jouer varie donc énormément, non seulement selon le clan choisi, mais aussi en fonction de la décision de l'ennemi. Chaque faction est totalement différente et même les unités les plus basiques disposent de capacités variant selon leur allégeance, par exemple la faculté de réfléchir les projectiles.

Une armée de tireurs à distance peut faire des ravages.

Chacune de ces tribus dispose d'un panel de quatre ou cinq unités différentes et d'autant de magies diverses. C'est peu ? C'est vrai. Mais au fil du jeu, on se rend compte que c'est suffisant puisque les combats ne se déroulent que sur un plan et que les unités défilent automatiquement. Ces contraintes limitent déjà les possibilités stratégiques, et plus de types de combattants n'aurait qu'alourdi inutilement les affrontements. On ne peut tout de même s'empêcher de penser que l'on fait sensiblement la même chose à chaque partie. Il y a des limites à ce que la stratégie peut accomplir lorsque nos soldats sont autonomes et ne vont que dans une seule direction, et les tactiques sont limitées. Bien sûr, on peut renouveler l'expérience en utilisant ou en affrontant d'autres factions, mais le mode solo ne retient définitivement pas l'attention bien longtemps. La campagne ne dispose en effet que de dix missions par clan, chacune se bouclant en à peine cinq minutes. Le multijoueur s'avère donc salvateur et bien plus intéressant grâce au côté imprévisible des affrontements. Swords & Soldiers est très sympathique donc, mais a du mal à soutenir l'intérêt sur le long terme, d'autant plus que la communauté n'est pas très présente puisque le jeu est sorti en 2010.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Inutile d'avoir une machine dernier cri pour faire tourner des décors cartoonesques en 2D à résolution maximale. Ca ne veut pas dire que les graphismes sont laids, au contraire, le résultat est très propre et confère au jeu une véritable identité avec ses personnages mignons et ses onomatopées façon comics. De plus, l'absence de violence visuelle permet aux joueurs de tous âges, ou presque, d'y jouer.

  • Jouabilté 14 /20

    La prise en main est immédiate ; il suffit de cliquer sur l'icône appropriée, et alors c'est difficile de rater son coup. Les différentes tribus sont bien équilibrées et se jouent de façons totalement différentes, permettant à chacun d'user des stratégies qui lui conviennent. On peut par contre reprocher au titre son manque de profondeur et donc une redondance vite installée.

  • Duree 12 /20

    Avec ses 30 courtes missions, la campagne se termine rapidement en moins de deux heures, d'autant plus qu'elle est facile. Seul le multijoueur peut faire obstacle au sentiment de recommencement perpétuel installé par le solo et présente donc un vif intérêt. Après tout, le jeu a été développé pour le multijoueur et le mode un joueur n'a été greffé qu'à la fin du développement. Il est donc normal que le multi prédomine, mais bonne chance pour trouver des adversaires encore présents en ligne.

  • Son 17 /20

    Les musiques sont très bonnes et ne lassent jamais le joueur, même après des heures de jeu, on excuse donc leur faible nombre. Quant aux bruitages, ils sont simples mais correspondent parfaitement à l'atmosphère installée par le style cartoon. On note aussi quelques références amusantes, comme le guerrier-léopard qui passe à l'attaque en s'écriant "I'm Catman".

  • Scénario 12 /20

    Swords & Soldiers n'offre pas de scénario haletant mais des protagonistes simples avec des motivations simples. On apprécie par contre le charme et l'humour de chaque tableau et de chaque personnage.

Disposant d'une forte identité, Swords & Soldiers aurait pu être un hit si les mécaniques de jeu n'étaient pas aussi peu profondes et répétitives. C'est dommage, car le tout est équilibré et on prend du plaisir à s'y adonner avant que le manque de possibilités vienne ternir le tableau. Cependant, si vous réussissez à trouver des adversaires encore présents en ligne, vous devriez passer de bons moments.

Profil de Llenlleawg893
L'avis de Llenlleawg893
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
02 janvier 2013 à 18:06:12
15/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 02/01/2013 Voir l'historique
PC Stratégie Ronimo Games
  • Partager cette page :
Swords & Soldiers
PC WiiU PS3 3DS iOS Android Mac Wii
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (17)
  • Vidéos (25)
  • Images (227)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Swords & Soldiers sur PC
    -
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.