Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : PlayStation All-Stars Battle Royale
Vita

Annoncé dès le départ comme la déclinaison made in Sony du fameux Super Smash Bros. de Nintendo, PlayStation All-Stars Battle Royale réalise un cross-over orienté baston entre les figures les plus emblématiques de la firme. Une invitation pour le moins alléchante, même si les choix faits par ce titre pour se démarquer de son modèle ne feront pas tous l'unanimité.

S'adressant aussi bien aux possesseurs de PS3 qu'aux joueurs Vita, PlayStation All-Stars Battle Royale a déjà le mérite d'autoriser le cross-play entre les deux supports. A savoir que le jeu est en tout point identique sur les deux consoles (à un ou deux détails près au niveau des contrôles) et qu'il est tout à fait possible de faire une partie entre joueurs Vita et joueurs PS3. Notez aussi que la version Vita est offerte au téléchargement à tous les possesseurs du jeu sur PS3, ce qui démontre la volonté de Sony de mettre en avant cette fonctionnalité qui demeure plutôt intéressante pour un jeu comme celui-ci.

Un Metal Gear déchire le décor de LocoRoco.

Mais l'argument principal reste le cross-over tant attendu entre les figures emblématiques de chez Sony, et même si quelques grands noms manquent à l'appel, la vingtaine de combattants proposée n'en reste pas moins alléchante et très diversifiée. Répondent donc présents Kratos (God of War), PaRappa the Rapper, Fat Princess, Sweet Tooth (Twisted Metal), Radec (Killzone), Sly Cooper, Nathan Drake (Uncharted), Cole et Evil Cole (inFamous), Ratchet (Ratchet & Clank), Jak (Jak & Daxter), le Protecteur (Bioshock), Dante (DmC Devil May Cry), Heihachi (Tekken), Nariko (Heavenly Sword), Raiden (Metal Gear Rising), Sackboy (LittleBigPlanet), Sir Daniel Fortesque (Medievil), Spike (Ape Escape) et enfin Toro Inoue (Mainichi Issho) qui n'est autre que la mascotte de Sony au Japon. A titre de comparaison, le dernier Smash Bros. sur Wii proposait 35 personnages jouables, un total largement supérieur à celui de PlayStation All-Stars Battle Royale qui devrait tout de même se rattraper par la suite avec des héros supplémentaires à télécharger en DLC. Mais entre le fait de devoir payer pour rallonger la liste des combattants et la déception causée par l'absence d'autres personnages qui auraient largement mérité leur place dans le jeu, les joueurs risquent d'être un peu désabusés.

On ne peut éliminer un ennemi qu'en le frappant avec un Super.

Bien sûr, comme dans tout titre du genre, PlayStation All-Stars Battle Royale a dû causer pas mal de soucis à l'équipe de développement pour parvenir à harmoniser autant que possible les forces des différents protagonistes. Les adeptes noteront d'ailleurs rapidement certains déséquilibres évidents entre les persos un peu loufoques comme Sackboy ou Toro et les tueurs que sont Raiden, Dante ou encore Kratos. Heureusement, en dehors de Cole et Evil Cole, on ne note pas de problème de doublon et chaque héros possède véritablement sa propre façon de se battre qu'il faut apprendre à maîtriser en menant à bien le mode Arcade avec chacun d'entre eux. A ce sujet, on regrette amèrement que les concepteurs n'aient pas pris la peine de scénariser ces parcours qui ne sont finalement qu'une simple succession de matches agrémentés de deux pauvres cinématiques mettant vaguement en scène le protagoniste choisi. Il est clair qu'au niveau des modes de jeu, PlayStation All-Stars Battle Royale pouvait largement faire mieux en proposant, par exemple, des défis particuliers ou toute autre situation un tant soit peu délirante qui aurait pu mettre plus de piment dans les parties. Quant aux rangs gagnés par les personnages, ils ne servent tout bonnement qu'à débloquer du contenu bonus pour personnaliser nos parties.

Le mélange des styles est forcément surprenant.

Car en dehors des confrontations online ou en Versus jusqu'à quatre joueurs dans les arènes, le ton du jeu se veut beaucoup trop sérieux et force est de reconnaître que les derniers Smash Bros. se révélaient nettement plus imaginatifs sur ce point-là. Fort heureusement, PlayStation All-Stars Battle Royale comporte quand même son lot de bonnes surprises, comme ces arènes dynamiques et évolutives qui font intervenir des pièges et autres créatures qui constituent autant de clins d'oeil aux plus grands jeux de la firme. On peut ainsi voir les bestioles de Patapon lancer des frappes aériennes dans l'antre d'Hadès de God of War, tandis que le paysage imaginaire de LittleBigPlanet se transforme en quiz interactif façon Buzz qui nous oblige à virer les autres concurrents des plates-formes correspondants aux bons choix de réponse du quiz ! Toutes les arènes ne sont certes pas aussi inspirées, mais on se laisse toujours surprendre par l'arrivée d'un trouble-fête souvent colossal et rarement bienvenu, à l'instar du Metal Gear qui ne se gêne pas pour découper en morceaux le niveau ultra coloré de LocoRoco.

Les références ne manquent pas.

Le gameplay lui, ne manquera pas de diviser les joueurs car, s'il se démarque beaucoup plus de celui d'un Smash Bros. que ce que l'on aurait pu craindre, il impose un système de kills assez déstabilisant. Concrètement, il n'est pas question d'infliger un maximum de dégâts à chaque adversaire pour finir par l'éjecter violemment à des années-lumière de l'arène de combat. Ici, tout repose sur la vitesse à laquelle on va parvenir à charger sa jauge de PA pour tenter d'éliminer ses adversaires à l'aide d'un Super. Inutile de tabasser inlassablement ses ennemis en espérant les voir mordre la poussière, cela n'arrivera que si vous réussissez à placer un Super qui sera alors synonyme de mort subite. Cette technique, propre à chaque combattant, se décline en trois niveaux de puissance. En ne chargeant la jauge de PA qu'une seule fois, vous ne pourrez recourir qu'au Super le plus limité et aurez donc plus de risques de rater votre coup. Le Super de niveau 2 se montre déjà plus efficace car il donne une chance d'éliminer plusieurs adversaires à la fois. Mais le meilleur reste évidemment le Super de niveau 3 qui déclenche une séquence spéciale nous donnant un avantage certain en nous permettant de pulvériser tous les ennemis alentour pendant plusieurs secondes.

Des intrus viennent parfois chambouler les environnements.

Si l'idée est intéressante, on regrette surtout que les Super soient le seul et unique moyen de battre les autres concurrents. Le jeu aurait gagné en richesse et en efficacité s'il avait proposé plusieurs façons de remporter la victoire, même si cela ne signifie pas pour autant que le gameplay ne parvient pas à se montrer technique, bien au contraire. Car pour gonfler rapidement la jauge de PA, il est impératif d'user des esquives et des parades pour contre-attaquer au bon moment, de projeter l'ennemi dans les airs pour le repêcher, et surtout de bien connaître les environnements pour éviter les pièges vicieux de certaines arènes. Les objets, eux, manquent cruellement d'originalité et s'avèrent trop peu nombreux pour prétendre pimenter réellement les combats. Quant aux objectifs, ils se résument à faire le plus de victimes dans le temps qui nous est imparti ou à atteindre le nombre de kills imposé avant nos concurrents. Tout cela est bien évidemment paramétrable lors des parties en Versus ou online, et il est tout à fait possible d'organiser des matches en équipes selon les critères de son choix. On passe donc un très bon moment en compagnie de ce PlayStation All-Stars Battle Royale, mais ceux qui n'accrocheraient pas outre mesure aux figures sélectionnées dans le jeu pourront sans doute passer leur chemin.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    Ne vous attendez pas à la moindre prouesse technique mais sur le plan de la diversité, le soft réussit à nous étonner. On passe d'environnements ultra colorés à des arènes glauques à souhait, et les styles se mélangent avec réussite.

  • Jouabilté 15 /20

    Bien que le principe de ne pouvoir éliminer ses adversaires qu'à l'aide des Super soit assez déroutant, le gameplay se révèle plus technique qu'il n'y paraît malgré quelques déséquilibres entre les personnages.

  • Duree 14 /20

    Le titre renferme certes une tonne de bonus à débloquer mais ceux-ci ne sont pas forcément très motivants et tous les personnages sont disponibles d'emblée. Dommage que ceux à venir obligent les joueurs à passer par la case des DLC et que les modes de jeu ne soient pas plus inspirés, même si les parties online entre joueurs PS3 et joueurs Vita sont autorisées.

  • Son 15 /20

    Si le jeu profite de thèmes propres à chaque personnage du jeu, le fait d'avoir voulu conserver les voix originales implique qu'on se retrouve parfois avec des héros qui dialoguent entre eux dans des langues différentes, à moins d'opter directement pour la VO.

  • Scénario /

Sans prétendre renouveler le concept du jeu de combat en arènes à la Smash Bros, PlayStation All-Stars Battle Royale fait partie de ces titres qui vous offrent un plaisir de jeu immédiat tout en se révélant plus technique qu'il n'y paraît sur la durée. Avec un contenu plus fourni et plus inspiré, le jeu aurait certainement pu faire l'unanimité auprès des fans de Sony qui auront quand même du mal à résister à l'envie de découvrir ce cross-over entre les figures les plus marquantes de la firme.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
20 novembre 2012 à 17:32:39
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (115)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 20/11/2012 Voir l'historique
PlayStation Vita Combat Sony SuperBot Entertainment
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (43)
  • Vidéos (47)
  • Images (575)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (11)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : PlayStation All-Stars Battle Royale sur Vita
    -
    VITA
Boutique
  • PlayStation All-Stars Battle Royale VITA
    24.79 € Neuf
    11.20 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.