Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Crysis 3
360

Contributeur

Crytek ne s'en cache pas, donner un caractère linéaire à l'aventure solo de Crysis 2 avait pour but d'attirer un large public et de rentabiliser ainsi l'investissement massif que demande de nos jours la conception d'un blockbuster. Une logique commerciale que beaucoup de sociétés mettent aujourd'hui en avant. Difficile d'ailleurs de leur donner tort lorsqu'on connaît le coût de production d'un jeu. Pour autant, le studio allemand n'est pas fermé à la critique. Il écoute son public, peaufine son savoir-faire et évolue en permanence. Ainsi, avec Crysis 3, les développeurs ont cette fois cherché à réaliser la parfaite synthèse entre les deux premiers épisodes canoniques de la série. Ce qui signifie proposer un nouvel équilibre avec une campagne alternant environnements ouverts et lieux plus confinés. Le résultat aperçu lors de la démonstration effectuée par Crytek s'avère particulièrement enthousiasmant.

Pour cette nouvelle démonstration de Crysis 3, Crytek nous a présenté un niveau inédit permettant de faire connaissance avec l'un des sept grands environnements du jeu. La séquence proposée prend a priori place peu de temps après le début de la campagne solo. On y retrouve Prophet (vous) et Psycho (Crysis, Crysis Warhead) embarqués dans la même galère. Afin de rejoindre un groupe de rebelles, les deux compères doivent traverser un endroit particulièrement hostile. Devant eux se dressent quelques grands immeubles éventrés, rongés par une nature galopante et destructrice. Au sol, l'herbe a quasiment avalé l'intégralité de la route. Un peu plus loin, de vastes champs s'étendent à perte de vue. Par la suite, le duo se faufile dans les égouts de la ville. Ils y découvrent de longs tunnels rouillés remplis de moisissures au sein desquels circule une eau croupie avant de déboucher sur une sorte d'usine désaffectée littéralement mangée par la végétation. Pour rappel, Crysis 3 se déroule à New York, en 2047, alors que la cité américaine a été recouverte d'un imposant dôme mis en place par le CELL (CryNet Enforcement & Local Logistics).

Ca va nous chopper un rhume et après ça va se plaindre.

Comme d'habitude avec Crysis, le choc est tout d'abord visuel. Grâce aux améliorations apportées au CryEngine, le jeu s'avère tout simplement magnifique. L'impression d'évoluer dans un monde cohérent et crédible est immédiate. L'immersion est totale. L'imposante végétation qui peuple les lieux réagit de manière incroyablement réaliste à ce qu'il se passe autour d'elle. On s'émerveille de voir l'herbe plier brusquement sous le souffle d'une explosion ou l'eau refléter la silhouette des soldats ennemis. Les éclairages sont également fabuleux. Il suffit de lever la tête pour en prendre plein les yeux. Le soleil vient percer le dôme de ses puissants rayons, illuminant à cette occasion les champs et ce qu'il reste des bâtiments. Il se dégage une beauté sauvage ainsi qu'une douce mélancolie de cette cité abandonnée. Par ailleurs, les habitués de la série ne seront pas étonnés de découvrir des textures extrêmement fines ainsi qu'une impeccable fluidité de tous les instants. On connaît le talent des équipes de Crytek mais impossible de ne pas se laisser prendre par surprise à chaque fois. Alors qu'il reste plusieurs mois aux développeurs pour affiner le résultat, on peut d'ores et déjà affirmer que Crysis 3 sera bien l'un des plus beaux jeux du marché à sa sortie. Du moins sur PC. Car évidemment, la démo ne tournait pas sur consoles. En revanche, Crytek nous a affirmé que l'expérience acquise avec Crysis 2 leur permettrait de proposer un résultat bluffant sur Xbox 360 et PS3. On peut les croire. D'une part parce que le deuxième volet avait déjà de l'allure et d'autre part, parce que les développeurs n'ont pas à se soucier cette fois de la transposition du moteur sur consoles.

Régis, on t'a déjà dit de ne pas amener ta lampe à lave en mission !

Avec Crysis 3, l'une des priorités du studio allemand était de développer les relations entre les personnages. De courtes cut-scenes ponctuent ainsi régulièrement les passages plus dynamiques. L'écriture des dialogues a été l'objet de toutes les attentions. On le sent dès les premiers échanges entre Prophet - entièrement doublé - et Psycho. Dépossédé de sa nanosuit mais armé d'un caractère bien trempé, ce dernier révèle très vite sa jalousie envers votre avatar. Il s'emporte, crie, manifeste son mécontentement vis-à-vis de la situation. Il existe une réelle tension entre les deux protagonistes. Crytek s'est clairement donné les moyens de faire passer aux joueurs les émotions des personnages en faisant appel à la performance capture. De ce fait, les visages trahissent à eux seuls les sentiments de chacun. Plus globalement, il y a une vraie volonté de scénariser l'ensemble, de se montrer plus clair à ce niveau que par le passé. Crysis 3 s'adresse d'ailleurs autant à ceux qui apprécient le gameplay ou l'aspect visuel du titre, qu'à ceux qui apprécient l'univers que Crytek s'efforce de mettre en place à travers des jeux vidéo ou des comics.

Un visuel de Crysis 3, c'est simple comme un joli coup de pinceau.

Le niveau choisi par Crytek pour cette démonstration ne tient en rien du hasard car il s'avère être le parfait symbole de la structure du jeu qui se situe à mi-chemin entre celle du premier et du deuxième épisode. Pour faire simple, il existe une réelle alternance entre couloirs et zones plus ouvertes. Le studio allemand ménage ainsi les susceptibilités. Autre conséquence, les séquences linéaires permettent de totalement maîtriser la narration et la mise en scène. Il en résulte des scènes très spectaculaires. Quant aux espaces plus vastes, c'est l'occasion pour le joueur d'expérimenter un gameplay différent, basé sur la liberté d'action. Maintenant, il faut aussi être clair, Crysis 3 ne propose pas du tout un monde ouvert à la Far Cry 3. L'aventure reste en permanence guidée. On ne peut pas aller et venir à sa guise à travers les sept grands environnements du jeu. On se retrouve juste régulièrement lâché au milieu d'un lieu très vaste mais tout de même délimité.

Là techniquement, on s'en prend déjà plein la gueule.

Ainsi, nous avons pu découvrir deux zones laissant le joueur libre de ses mouvements. La première avait l'apparence d'un énorme espace naturel peuplé par endroits de bus explosés et abandonnés. Au centre, une énorme tour de contrôle balançait des missiles pour chasser les intrus. L'un de vos objectifs vous impose d'ailleurs de lui faire face. Ce n'est qu'en zigzaguant comme un fou et en se servant d'un canon à plasma alien que l'on parvient à se débarrasser de cette première menace. Une grande zone remplie d'ennemis se présente alors à vous. Après avoir fait un tour par les égouts, il est temps de découvrir la deuxième zone ouverte : l'usine désaffectée. Celle-ci a la particularité de proposer un level design tout en verticalité. En fait, on gagne en hauteur ce que l'on perd en largeur. Cela permet là aussi d'approcher les objectifs de différentes manières. Pour chaque zone ouverte, le but étant de rejoindre un endroit situé au loin, vous pouvez décider de « la jouer » comme vous le souhaitez.

Ne vous fiez pas à son regard perdu, cet homme sait ce qu'il veut.

On peut grosso modo distinguer deux voies principales. La première consiste à tout flinguer sur son passage sans s'arrêter. La seconde, à utiliser les capacités liées à la nanosuit, notamment le camouflage optique, pour s'en sortir avec discrétion. Avec beaucoup de talent et un peu de réussite, vous pourrez a priori parcourir les zones sans jamais zigouiller qui que ce soit. Toutefois, les ennemis sont dotés d'outils performants leur permettant de vous détecter. Selon Crytek, ce sera donc très compliqué de passer au travers des mailles du filet. Le camouflage optique peut néanmoins vous faciliter la tâche devant un groupe d'ennemis. Il vous permet de vous approcher au plus près de vos cibles. A l'aide d'une arbalète et d'une flèche électrifiée, vous pouvez ensuite, par exemple, griller deux soldats du CELL ayant les pieds dans l'eau. Grisant. Les flèches explosives font également beaucoup de dégâts. Une fois plantée dans la peau d'un ennemi, celle-ci met quelques secondes avant d'exploser. De quoi laisser le temps à la victime de s'affoler et de tuer malencontreusement ses petits camarades en se rapprochant d'eux.

Un petit air d'Apocalypse Now non ?

Par maladresse ou à cause d'un script, vous n'aurez parfois pas d'autre choix que d'aligner un à un vos adversaires. Rassurez-vous, de ce que l'on a vu, les fusillades sont très nerveuses. Même lorsqu'elles impliquent uniquement des soldats du CELL. Crytek maîtrise. Il faut dire que ce n'est pas vraiment leur premier FPS. Le dernier point de gameplay que l'on n'a pas encore abordé concerne la partie piratage. La nanosuit permet désormais à son hôte de hacker un système de sécurité pour prendre le contrôle des tourelles ou des mines pour les désamorcer. Des mini-jeux très courts se déclenchent alors. On ne peut pas réellement vous en dire plus à ce sujet pour le moment car tout cela reste assez confus. Mais sachez que rien n'est obligatoire et que tout cela ne nécessite que quelques secondes au plus. Le rythme de l'aventure ne s'en trouve donc pas brisé. Il nous reste à parler du seul vrai point noir de cette démonstration : l'intelligence artificielle des ennemis. Ces derniers avaient trop souvent tendance à rester statiques, attendant que la mort vienne les cueillir. Du coup, progresser à travers le niveau semble être une tâche assez aisée. On espère que la difficulté était réglée sur « facile ».

Nos impressions
Quelle claque ! Dès les premières minutes de la démonstration, Crysis 3 nous a asséné une véritable gifle graphique. Les différents lieux du niveau exposé étaient à la fois sublimes sur le strict plan visuel et incroyablement vivants. Le jeu dispose du coup d'une ambiance assez fabuleuse. S'ajoutent à cela de véritables efforts au niveau de la narration et de la mise en scène. On apprécie aussi l'équilibre trouvé du côté du level design. La succession de lieux étroits et d'espaces réellement ouverts permet au jeu de briser toute forme de monotonie et de donner du relief au gameplay. La replay value devrait aussi s'en trouver décuplée. On espère tout de même que les problèmes d'IA seront corrigés d'ici à la sortie du jeu et que les versions consoles seront à la hauteur. En attendant des réponses à ces questions, voilà un FPS des plus prometteurs.
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
14 novembre 2012 à 17:59:00
Mis à jour le 14/11/2012 Voir l'historique
Xbox 360 FPS Electronic Arts Crytek
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (28)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
TheSkyDragon
TheSkyDragon
MP
le 24 Novembre 2012 à 20:24:12

J'ai hâte :bave: :bave:

Lire la suite...
juvetom2
juvetom2
MP
le 18 Novembre 2012 à 23:01:41

Ben perso ce Crysis 3 m'a tout l'air d'être de la merde en vue, oui les graphismes sont exceptionnels ( je rappel hein qu'il y aura aussi une version pc et que c'est sûrement des images de cette version qu'ils nous ont servi en faisant tourner le jeu sur un monstre mais bon ). Néanmoins, quand je vois dans les bandes-annonces, etc qu'il faudra choisir entre le mode furtif ou le mode armure avant chaque situation de combat, qu'il n'est de ce fait plus possible de switcher entre l'un et l'autre, ben pour moi Crysis perd de tout son intérêt à peu de choses près. Oui c'est beau, mais après......?? Si le tout est extra linéaire, ça a beau être beau mais on se ferra chier..

Lire la suite...
gamerphil34
gamerphil34
MP
le 16 Novembre 2012 à 22:38:52

Il a l'air vraiment pas mal celui la! :oui:

Un dossier sur la série Fable, sa vous intéresse? Allez voter! Merci!
http://www.jeuxvideo.com/boite-a-idees/00063008-la-serie-fable-xbox-360-boite-a-idees.php

Lire la suite...
triple_h08
triple_h08
MP
le 16 Novembre 2012 à 20:52:29

De très très bonne promesses de la part de crysis 3. :oui:

Lire la suite...
shurickenny
shurickenny
MP
le 16 Novembre 2012 à 17:01:26

Peut être moins décevant que le second...

Lire la suite...
MachiaX
MachiaX
MP
le 16 Novembre 2012 à 07:48:04

Les arbres un moyen caché les défauts technique. :ok:

Lire la suite...
cnucls
cnucls
MP
le 15 Novembre 2012 à 15:20:47

je pense qu'on va être bluffer graphiquement une fois de plus :oui: :-D :ok:

Lire la suite...
[DANTON_Q[
[DANTON_Q[
MP
le 15 Novembre 2012 à 12:18:55

Le résultat aperçu lors de la démonstration effectuée par Crytek s'avère particulièrement enthousiasmant(E).

Lire la suite...
psynosisVinska
psynosisVinska
MP
le 15 Novembre 2012 à 00:00:24

Et l'I.A dans tout ça? C'est bien beau de parler graphismes et nouveautés au compte goutte mais c'était bien le point Noir des deux précédents opus.

Lire la suite...
grin03
grin03
MP
le 14 Novembre 2012 à 22:04:49

non mais les petits mecs de jeuvideo.com, il y a problème.C'est l’aperçu de la version PC et non celui de la version console, c'est d'ailleurs une chose récurrente, ce phénomène se retrouve sur les tests qui sont les même pour toutes les consoles et le PC...
Je trouve ce site très bien et je viens quotidiennement profiter des news, test, vidéo " vive Usul!!! j'adore votre plume !!!" mais je crois que les différences entre les plates forme d'aujourd'hui sont suffisante pour justifier un test ou un aperçu différent. "surtout pour le point de vu graphique"

Lire la suite...
Crysis 3
PC PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (12)
  • News (32)
  • Vidéos (38)
  • Images (780)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (15)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Crysis 3 sur 360
    -
    360
  • Aperçu : Crysis 3 sur 360
    - 19
    360
  • Aperçu : Crysis 3 sur 360
    - 28
    360
  • Aperçu : Crysis 3 sur 360
    - 31
    360
Boutique
  • Crysis 3 360
    19.99 € Neuf
    8.99 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.