Test Cargo Commander- PC

PC

Engagez-vous, qu'y disaient ! Si seulement j'avais été un peu moins beurré au moment de signer mon contrat avec la Cargo Corps, je ne serais pas condamné à jouer les ferrailleurs de l'espace en espérant recevoir la promotion nécessaire pour retrouver ma famille. Bon, autant commencer tout de suite... Navigateur activé. Fistcannon prêt. Aimant enclenché. A l'assaut !

Cargo Commander

Disponible pour moins de 7 euros, Cargo Commander est un jeu de plates-formes qui vous met dans la peau du capitaine – et seul membre d'équipage – d'un vaisseau de récupération. Sa mission ? Attirer à l'aide d'un super-aimant les containers abandonnés qui errent dans l'espace, et les explorer afin d'y dénicher des marchandises de valeur pour son employeur : la Cargo Corps. Là où ça se complique, c'est que les conteneurs en question, qui se crashent sur la périphérie de votre vaisseau-cargo et finissent par s'entasser les uns sur les autres, disposent tous de leur gravité propre : le sens et la force de la pesanteur y étant différents, passer de l'un à l'autre revient souvent à perdre tous ses repères. D'autre part, les caisses de marchandises à récupérer sont parfois peu accessibles, voire protégées par des générateurs de monstres ou des dispositifs de sécurité. Et comme si ça ne suffisait pas, l'activation du super-aimant a des effets secondaires : elle génère un vortex qui finira par engloutir tout ce qu'il y a autour, vous dissuadant de traîner en chemin. Sympa.

Test Cargo Commander PC - Screenshot 1Progresser vite, mais avec méthode : voilà un sacré dilemme !

Pour faire face à ces difficultés, vous êtes équipé d'un véritable couteau-suisse : le Fistcannon. Ce gadget fixé à votre bras droit dispose tout d'abord d'une fonction bien utile, puisqu'il fait office de foreuse. Les conteneurs étant généralement constitués de plusieurs étages de plates-formes plus ou moins alambiqués, vous vous éviterez parfois de longs détours en vous ouvrant un passage direct à travers le décor. Mais attention : certaines parois trop solides ne peuvent être forées. Votre Fistcannon est également l'arme idéale pour vous débarrasser des nombreux ennemis croisés, que ce soit en les tabassant violemment ou en utilisant sa fonction de lance-projectiles (clous, cartouches, bombes, mines anti-personnel...). Vous devrez toutefois gérer parcimonieusement vos munitions, aussi rares que précieuses. Bref, vous êtes dignement équipé, mais cela ne signifie pas que votre tâche sera facile. Traverser chaque container le plus rapidement possible n'est pas une mince affaire quand il faut affronter moult dangers pour se frayer un chemin jusqu'aux précieuses caisses bleues, qui ne pourront parfois être atteintes qu'en ouvrant une brèche depuis l'extérieur ! Et n'oubliez pas de vous ménager le temps de rentrer, faute de quoi le vortex commencera à dévorer le décor environnant (l'effet est des plus réussis), vous contraignant en ultime recours à une petite virée en apesanteur des plus risquées pour regagner votre logis.

Test Cargo Commander PC - Screenshot 2Vos petites sorties dans l'espace ne devront jamais s'éterniser.

Les premières minutes de Cargo Commander sont aussi fascinantes que déroutantes : passer d'un container à l'autre donne l'impression d'être coincé dans le tambour d'une machine à laver, et il y a quelque chose de grisant à tenter désespérément de rallier le vaisseau alors que tout est en train de se faire avaler autour de vous. Mais vos maladresses initiales laisseront vite la place au plaisir de maîtriser le jeu et de souscrire à l'optique dans laquelle il a été conçu : le scoring. Si vous parvenez à récupérer au moins douze caisses dans un secteur donné, le prochain container que vous attirerez renfermera automatiquement un laissez-passer, qui vous garantit l'accès à un nouveau secteur. Mais qui sait de quoi il sera fait ? En effet, chaque zone est générée semi-aléatoirement, sur la base de son nom. Vous pouvez donc rentrer n'importe quel mot, piocher dans la sélection des secteurs les plus populaires, ou encore opter pour ceux déjà visités par vos amis. Vous bénéficierez à chaque fois du tableau des meilleures performances, et on vous indiquera même, à mesure que vous jouez, le prochain score à battre. C'est vraiment très bien fichu, car cela motive à se surpasser pour obtenir le high score et la couronne qui va avec. N'hésitez pas à prendre des risques, car la mort n'a rien de franchement pénalisant : en cas d'échec, vous conservez le bénéfice de votre score, ainsi que de toutes les marchandises débloquées dans le secteur.

Test Cargo Commander PC - Screenshot 3Dépêchez-vous de rentrer avant que le vortex n'engloutisse tout !

Cargo Commander dispose en fait d'un système de double progression, l'une étant définitive et l'autre éphémère. Les marchandises farfelues récupérées pour la Cargo Corps rejoignent une collection de 88 items potentiels. Plus leur nombre augmente et plus vous montez en grade, ce qui a pour effet de procurer durablement de nouvelles fonctionnalités à votre vaisseau : maintenance, distributeur automatique de munitions ou boutique d'améliorations. Cette dernière permet de dépenser les casquettes récupérées ça et là dans les containers pour obtenir des boosts divers et variés (énergie vitale, dégâts, vitesse de course), une cadence de forage plus soutenue ou encore la possibilité de retenir sa respiration plus longtemps dans l'espace. Mais ces upgrades disparaissent dès que vous mourrez ou quittez le secteur en cours. Ce choix compréhensible accentue tout de même l'aspect quelque peu répétitif du propos : comme tout jeu de scoring, Cargo Commander a du mal à se renouveler en dépit de sa variable aléatoire. Le mode alternatif Voyage, consistant à évoluer à travers une succession infinie de conteneurs sans retour possible au vaisseau-cargo, représente une variante aussi rythmée que sympathique, mais ne parvient pas à atténuer ce sentiment de redondance renforcé par un environnement visuel et musical insuffisamment varié. Toutefois, pour moins de 7 euros, voilà un jeu qu'on se plaira à relancer de temps à autre pour voir où en sont nos amis et leur disputer le high score.

Pixelpirate, le 05 novembre 2012

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Cargo Commander offre des graphismes cartoons soignés, un niveau de zoom impressionnant et des décors destructibles. On lui reprochera en revanche son animation perfectible ainsi que le manque de variété de ses décors.

  • Jouabilité 15/20

    La prise en main a beau être rapide, il vous faudra un certain nombre de parties avant de pouvoir évoluer avec une relative "sérénité" – les guillemets étant de rigueur dans un jeu qui vous met constamment sous pression! Dommage que le léger manque de précision des contrôles (que ce soit au pad ou à la souris) se fasse justement ressentir dans les situations les plus tendues.

  • Durée de vie 13/20

    Grisant au départ, le concept finit par accuser ses limites. Les containers n'étant pas suffisamment variés pour motiver l'exploration désintéressée de nouveaux secteurs, il faudra s'en remettre au scoring, remarquablement bien intégré, pour prolonger le plaisir.

  • Bande son 11/20

    L'unique thème musical a beau être sympathique, on finit par le couper à force de l'entendre tourner en boucle. Les bruitages ne sont pas transcendants, mais on s'en accommode.

  • Scénario

    -

  • Note Générale14/20

    Cargo Commander est un jeu de plates-formes original qui procure son lot de sensations fortes. Les changements de gravité, qui donnent l'impression de passer dans le tambour d'une machine à laver, et les courses effrénées pour tenter d'échapper au vortex qui dévore tout autour de vous, constituent une expérience grisante. Dommage qu'en dépit de sa variable aléatoire, le concept accuse assez rapidement ses limites, faute de renouvellement et de variété, et qu'il faille s'en remettre au scoring pour prolonger le plaisir. Voilà l'exemple type du jeu qu'on se plaira à relancer de temps en temps pour vérifier où en sont nos amis et tenter de leur ravir le high score.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Cargo Commander
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Digital Tribe
  • Développeur : Serious Brew
  • Type : Plates-formes
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Multijoueurs : non (scores en ligne uniquement)
  • Sortie France : 1er novembre 2012
  • Version : française intégrale
  • Config minimum : Pentium 2 Ghz, 2 Go de RAM, carte graphique 256 Mo, Windows Vista/7
  • Web : Site web officiel