Aperçus Fuse- Xbox 360

Xbox 360

Fondé il y a près de vingt ans, Insomniac Games fait partie de ces studios solides à qui on peut généralement faire confiance. On leur doit notamment les séries Spyro, Ratchet & Clank et Resistance. Un trio qui résume assez bien le passé de la société. Avec Fuse, autrefois nommé Overstrike, les développeurs américains s'attaquent à un nouveau genre très en vogue : celui du jeu de tir coopératif. Un pari en apparence osé car la concurrence est rude sur ce créneau. On était donc curieux de voir sur quels arguments compte cette nouvelle licence pour se faire une place sur le marché.

Fuse

Baptisé dans un premier Overstrike, le TPS d'Insomniac Games s'appelle donc dorénavant Fuse. Soit le nom d'une substance extraterrestre trouvée dans les années 40 par le gouvernement américain sur le site d'un mystérieux crash. Depuis, l'étrange matière est l'objet de nombreuses d'expériences visant à exploiter ses propriétés. Apprenant que le laboratoire où sont menés ces travaux est la cible du groupe paramilitaire Raven, les dirigeants américains décident de faire appel à quatre mercenaires formant une équipe nommée « Overstrike 9 ». Ces derniers ne sont sollicités qu'en tout dernier recours, lorsque la situation devient critique. Or, l'urgence est ici réelle car la puissante substance Fuse ne doit absolument pas tomber entre de mauvaises mains. Il va donc falloir stopper Raven. En employant bien entendu la manière forte.

Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 10Quelqu'un a essayé de lui faire des chatouilles pour qu'il pose notre camarade ?

Tout l'intérêt de Fuse repose sur son côté coopératif. Malgré tout, comme souvent, les développeurs ont tout de même pensé aux joueurs solitaires. Aussi, si les quatre personnages sont en permanence présents sur le champ de bataille, il est possible de changer d'avatar à la volée, les protagonistes restants étant gérés par une intelligence artificielle que l'on espère convenable. Il en va de même si l'on joue à deux ou à trois. Toutefois, l'expérience ne dévoilera toutes ses saveurs qu'à quatre d'après le discours d'Insomniac. Ce qui paraît plutôt logique. Ce n'est pas une surprise, les personnages jouables disposent tous de caractères, d'armes et de compétences complémentaires. Ainsi, Dalton Brooks incarne le bourrin de la bande. Cet ancien mercenaire de chez Raven, passé du côté « du bien », utilise en combat le Mag Shield. Il s'agit d'une arme grâce à laquelle le joueur peut générer un bouclier. Celui-ci peut être déposé à un endroit précis ou être trimballé par Dalton qui s'en sert alors comme protection mobile. Plus fine, autant physiquement que dans son approche du combat, Izzy Sinclair peut soigner ses petits camarades ou se servir du Shattergun. Ce flingue un peu spécial permet de cristalliser les ennemis ou de les faire flotter dans l'air s'ils sont à couvert.

Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 12Le bouclier déployé par Dalton est bien pratique pour toute l'équipe.

Ancien détective au sein de la police de Los Angeles, Jacob Kimble s'est fait viré à cause de son sens un peu particulier de la justice. Visiblement, l'homme avait tendance à envoyer ad patres les malfaiteurs plutôt que de les arrêter. Au sein de l'équipe « Overstrike 9 », il occupe le rôle de « sniper ». Grâce à l'« Arcshot », il parvient en effet à shooter les ennemis à distance. Il peut par ailleurs tendre des pièges au sol qui ont pour particularité de faire fondre ceux qui viendraient malencontreusement à marcher dessus. Enfin, Naya Deveraux peut elle compter sur le « Warp Rifle » pour annihiler les vagues d'ennemis. L'arme permet en effet d'éliminer plusieurs adversaires simultanément en créant des trous noirs. Si on se débrouille bien, c'est tout une armée qui peut se trouver décimée en quelques secondes. Naya possède aussi la capacité de devenir invisible un court instant.

Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 13Vous saviez qu'il fallait un BEP dans le mannequinat pour être un soldat du futur ?

Puisque Fuse mise tout sur la coopération entre les joueurs, Insomniac Games a soigné la complémentarité entre tous ces personnages. Le studio encourage même les joueurs à faire bénéficier à leur équipe des spécificités de leurs avatars. De multiples combinaisons sont envisageables. L'ami Dalton peut par exemple déposer un bouclier pour protéger ses alliés. Ces derniers peuvent tirer à travers la protection pour atteindre les ennemis. Izzy peut alors se charger de les geler alors que Jacob pourra les dégommer à distance. Dans ce cas présent, les trois joueurs se voient alors récompensés par des points d'expérience supplémentaires. En parallèle, chaque ennemi tué, chaque objectif accompli permet également de gagner de l'XP. Les quatre personnages disposent d'arbres de compétences qui leur sont propres. De manière classique, c'est aux joueurs de répartir les points selon ce qu'ils veulent améliorer. Il est possible de booster les capacités qui sont censées coller avec le rôle du personnage contrôlé ou au contraire, de créer sa propre classe hybride. Par exemple, on peut décider de faire de Dalton un tank, ce que les développeurs ont à l'origine prévu, ou faire en sorte que ce dernier soit bon à distance. L'objectif reste cependant de conserver une complémentarité globale au sein de l'équipe.

Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 17Le design du titre ne plaira certainement pas à tout le monde.

Le déroulement de la seule mission qui nous fut proposée s'est avéré très classique. Chaque joueur avance avec son personnage et tente de dézinguer tout ce qui bouge. Le tout, en essayant de profiter de ses capacités spéciales et de celles du voisin. Il faut donc essayer autant que possible de rester grouper même si on imagine que les développeurs feront tout au cours de l'aventure pour séparer les mercenaires. Mis à part éliminer des vagues d'ennemis déferlant de toutes parts en utilisant le système de couverture très classique du jeu, les tourelles ou les armes boostées à la substance extraterrestre, il n'y avait en réalité rien d'autre à se mettre sous la dent. Et c'est bien là le problème. Le jeu propose un gameplay éculé. Techniquement, le titre d'Insomniac Games n'est pas au niveau de la concurrence. Loin de là. Le jeu affiche par exemple pour le moment des animations relativement pauvres et un frame rate assez instable. Bien entendu, la date de sortie est encore loin et il faut donc garder en tête que le tir peut être corrigé. Toutefois, il faut en parallèle souligner que Fuse dispose d'une direction artistique et d'un univers terriblement génériques. Sur ce point, le jeu ne devrait plus évoluer. Quant aux éléments de scénario dont on a pu prendre connaissance, ils avaient pour la plupart un arrière-goût de déjà-vu.

Nos impressions

Autant être clair, Fuse ne nous a pas franchement emballé. Une direction artistique fade, une réalisation pour le moment très moyenne, un gameplay aux mécaniques banales, le jeu d'Insomniac Games a toutes les chances de peiner à se faire un nom lors de sa sortie. Surtout au regard de ce que propose la concurrence en termes d'expérience coopérative. Reste tout de même quelques bonnes idées liées au fonctionnement de certaines armes. Mais pour le moment, le bilan du côté des points positifs est bien maigre. Espérons que le jeu nous surprenne lors d'une prochaine rencontre.

Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 38Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 39Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 41Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 42Aperçu Fuse Xbox 360 - Screenshot 43

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Fuse, Overstrike

Vidéos

Voir les 14 vidéos de Fuse