Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : The Simpsons : Bart's Nightmare
SNES

Contributeur

Depuis que les Simpson se sont introduits dans le monde des jeux vidéo, Bart a toujours tenu le premier rôle dans les diverses adaptations vidéoludiques. C'est donc sans surprise que notre écolier remet le couvert pour une nouvelle aventure qui cette fois-ci l'emmènera dans un monde chimérique digne de vos pires cauchemars.

Dans cette énième adaptation de la série The Simpsons, que l'on espère de meilleure qualité que les précédentes, l'histoire se recentre sur Bart qui va vivre le plus terrible cauchemar de sa vie. La veille de la remise d'un devoir, l'écolier s'endort sur ses copies qu'il vient de finir de remplir. Soudain un vent étrange pénètre sa chambre et emporte les pages de son travail. Ni une ni deux, le fils Simpson se lance à leur poursuite en se jetant par la fenêtre mais voilà qu'il se retrouve pris dans un tourbillon infernal le transportant dans une dimension parallèle, qui s'avère être son inconscient.

Bart évolue dans un Springfield en proie à des phénomènes étranges.

Le rêve débute dans une rue de Springfield en proie à un vent incessant. Le souffle de ce dernier sera d'ailleurs le premier obstacle que vous rencontrerez puisqu'il a fait s'éparpiller les feuilles du devoir qu'il va falloir récupérer avant que Bart ne se réveille. Vous devez donc arpenter le plus rapidement possible le quartier où bon nombre d'ennemis comptent bien sortir le héros de son sommeil. Ainsi, il vous faudra éviter la fée Lisa qui vous transforme en grenouille, l'assaut des têtes folles de Jebediah Springfield, les embrouilles du gang local, les saxophones qui font marcher à l'envers, la remise dans le droit chemin du directeur de l'école, et bien d'autres infortunes toutes aussi délirantes. Alors que certaines de ces rencontres ne font que vous freiner dans votre quête, d'autres participent au réveil de Bart qui, s'il survient, met immédiatement fin à la partie. Fort heureusement, il est possible de rendormir notre personnage en ramassant des « Z » qui flottent dans la rue. Néanmoins, pour pouvoir être comptabilisé, ce bonus d'endormissement devra venir se loger dans l'encart associé, présent en haut de l'écran. L'exercice est toutefois assez corsé puisque pour collecter la lettre, il ne suffit pas de la toucher avec votre personnage mais vous devez former une bulle de chewing-gum qui flottera dans les airs et devra aller à la rencontre de l'élément convoité. Si les deux items se rencontrent, le « Z » s'envole vers le haut de l'écran. Autant dire que cela est plutôt lourd en matière de gameplay.

Bartzilla n'est pas de bonne humeur et compte bien le faire savoir aux habitants de Tokyo.

Après avoir arpenté de longues minutes le quartier résidentiel de Springfield, vous devriez enfin apercevoir une première feuille. Mais avant de pouvoir la ramasser, il faudra remporter une épreuve, sous forme de mini-jeu, à laquelle on accède en sautant sur la copie. Deux portes colorées se dressent alors devant vous, il vous incombe de choisir votre épreuve, celle-ci étant identifiée par la couleur de la porte. Chacun des mini-jeux tire son inspiration d'illustres œuvres cinématographiques comme Godzilla, Indiana Jones, Batman, etc. Ces parodies, au nombre de cinq, s'avèrent assez variées allant du shoot'em up, au jeu de plates-formes, en passant par le beat'em all.

Bart's Nightmare n'intègre aucun système de sauvegarde et n'offre aucune possibilité de continuer la partie. Si Bart se réveille, votre avancée sera alors sanctionnée par une note en fonction des copies ramassées. Cela est assez dommage car le jeu souffre d'une difficulté hors normes associée à un personnage rigide dans ses mouvements nuisant à l'expérience générale. Toutefois, certains mini-jeux sont moins affectés par ce problème de jouabilité même si l'extrême difficulté reste toujours prégnante.

Le choix des mini-jeux est souvent cornélien.

Graphiquement, le soft arrive assez bien à retranscrire la patte graphique de la série malgré un rendu dans la zone principale de moins bonne qualité que dans la plupart des mini-jeux qui profitent, eux, de plus de détails et d'un cachet qui leur est propre. On apprécie par exemple, de voir Bart transformé en Bartzilla ou déguisé en Batman ou Indiana Jones. De plus, Bart's Nightmare intègre pléthore d'illustres personnages de la série qui s'avèrent être parfaitement reconnaissables grâce à un portage fidèle des dessins d'origine. Au final, l'ensemble offre un divertissement plutôt varié simplement entaché par une jouabilité un tantinet rigide et une difficulté si élevée qu'elle en devient rebutante.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    Bien que la rue principale de Springfield offre un décor manquant de vie et de variété, souffrant de plus d'un rendu assez moyen, les mini-jeux rehaussent le niveau en fournissant des levels aussi originaux que diversifiés. On apprécie également les divers costumes et apparences qu'arbore Bart afin de singer magistralement certaines illustres œuvres cinématographiques. Enfin, les protagonistes principaux de la série répondent présent et profitent d'un rendu plutôt fidèle grâce à de grands sprites très réussis.

  • Jouabilté 12 /20

    A l'image des opus précédents, la maniabilité qu'offre le jeu est plutôt décevante. Même si la prise en main est assez intuitive, Bart semble peser plusieurs tonnes quand il s'agit de lui faire sauter un obstacle, et cette lourdeur affuble également certains éléments du gameplay qui s'avéraient pourtant originaux. Cette impression s'estompe plus ou moins au sein des mini-jeux dont la jouabilité est souvent bien meilleure mais reste toujours un tantinet rigide.

  • Duree 8 /20

    Malgré un contenu plutôt diversifié, le soft est plombé par une difficulté exacerbée et frustrante puisqu'aucune sauvegarde ou possibilité de continuer votre aventure ne vous est offerte en cas de réveil inopiné. De plus, en cas d'échec cuisant, une note médiocre viendra vous rappeler à quel point vous avez échoué, participant un peu plus à vous démotiver de vous replonger dans le cauchemar de Bart.

  • Son 11 /20

    Le soft est composé de musiques assez entraînantes mais qui demeurent somme toute assez génériques et ne sont pas issues de la série éponyme. En outre, certains bruitages sont assez horripilants et nuisent un peu à l'ambiance sonore de l'ensemble.

  • Scénario /

    Mise à part une introduction de l'histoire à travers une première cinématique, aucune trame ne nous accompagne durant notre périple au sein de l'inconscient de Bart. Il en est de même pour les mini-jeux.

Après moultes adaptations peu convaincantes de la série, Les Simpson nous reviennent dans un nouvel épisode qui nous emmène cette fois-ci en plein cœur des rêveries de Bart offrant une ambiance aussi loufoque qu'étrange. Avec ses cinq mini-jeux aussi diversifiés que convaincants, ce nouvel opus avait de quoi prétendre porter fièrement les couleurs de la licence. Malheureusement, une jouabilité souvent rigide couplée à une difficulté bien trop exagérée ternissent l’expérience de jeu.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
18 octobre 2012 à 15:24:30
12/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/ 20
Mis à jour le 18/10/2012 Voir l'historique
Super Nintendo Action Plate-Forme Acclaim Sculptured + Animation Comics Série TV Rétrogaming
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News
  • Vidéos
  • Images (99)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : The Simpsons : Bart's Nightmare sur SNES
    -
    SNES
Boutique
  • The Simpsons : Bart's Nightmare SNES
    82.62 € Neuf
    11.99 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.