Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Skylanders Giants
PS3

Contributeur

Fort de la création de la juteuse licence Skylanders en fin d'année dernière, Activision nous ressert évidemment une version améliorée XXL de son jeu grand public en 2012. XXL car en lieu et place des Skylanders de base, on se retrouve désormais avec des figurines musculeuses, des géants.

Difficile de se concentrer sur autre chose que ce détail d'importance pour différencier Skylanders Giants de son aîné. En effet, l'éditeur et son développeur, Toys for Bob, ont conservé leur recette efficace, qui avait su faire ses preuves et charmer les joueurs. Comme en 2011, Activision vous propose d'acheter votre jeu dans un pack de démarrage contenant une figurine de géant, deux figurines de Skylanders traditionnels ainsi que le fameux portail de pouvoir à brancher en USB sur la console, et qui permet, on le rappelle, de faire apparaître vos figurines directement dans le jeu en les posant dessus. Pas d'inquiétude, les joueurs ayant acheté l'édition 2011 de Skylanders pourront se contenter d'un Booster pack contenant uniquement le jeu et le géant, pour quelques euros de moins.

Voilà Tree Rex, le géant inclus dans le pack de départ.

Mais rappelons brièvement le principe des Skylanders, pour les personnes ayant loupé le coche. Il s'agit tout simplement d'un jeu d'aventure en particulier destiné au jeune public, et prenant souvent de gros airs de hack'n slash. Chaque figurine, que l'on peut bien entendu acheter séparément, représente un Skylander ayant des pouvoirs particuliers, qui fait office de personnage principal à contrôler à l'écran dès qu'il est posé sur le socle de pouvoir. Chaque statuette est donc dotée d'une puce électronique enregistrant sa progression, c'est-à-dire son niveau, les améliorations de ses pouvoirs, le surnom que vous lui aurez donné ou encore le chapeau qu'il porte sur la tête (que vous aurez récupéré dans les décors et qui lui confère des améliorations de statistiques). Skylanders Giants arrive sur le marché accompagné de 16 Skylanders supplémentaires, dont 8 géants. On peut également noter que certaines statues utilisent une technologie sans fil les dotant de zones lumineuses bien classes qui s'allument lorsqu'on les approche du socle. Et attention, les figurines déjà achetées pour le précédent jeu sont totalement compatibles avec cette nouvelle édition, et vos personnages conserveront même leur niveau et leur progression ! Et comme d'habitude, elles sont aussi entièrement compatibles avec le même jeu sur une autre console.

Les décors sont encore une fois très variés.

Ceci dit, Skylanders Giants vous offre une nouvelle aventure à part entière, avec un scénario inédit prenant la suite logique de celui de son aîné. On y retrouve donc le gros (mais petit) méchant Kaos qui fait son grand retour et veut une nouvelle fois dominer le monde des Skylands, en récupérant le poing de fer d'Arkus, artefact appartenant à un ancien roi robot, ayant martyrisé les habitants des Skylands. On fait donc appel à vous, maître du portail, pour invoquer les Skylanders et mettre fin à ses agissements. La tâche ne sera pas simple, puisque Kaos aura parfois à ses côtés d'immenses robots dévastateurs. Mais vous aurez également des alliés de taille à vos côtés, puisque les géants, apparemment les premiers Skylanders, font maintenant leur apparition ! On retrouve également les personnages secondaires déjà aperçus dans le premier épisode, qui mettent un peu de sel à certaines situations et ajoutent un petit aspect comique au jeu. Votre aventure se structure en divers chapitres vous proposant encore une fois de découvrir des environnements variés et assez jolis, semblant techniquement un peu plus fins. Comme avant, chaque chapitre vous demande d'atteindre un objectif en traversant le niveau, au level design convaincant et adapté aux enfants. Ceux-ci n'auront encore une fois pas à s'inquiéter de la caméra, qui suit le personnage et se place plutôt bien d'elle-même, malgré quelques toutes petites errances. Pour progresser, il faudra très souvent batailler contre un bestiaire varié, en utilisant à outrance les pouvoirs de chaque statuette en votre possession. Celles-ci sont toujours liées aux éléments (vie, terre, eau, magie, technologie, feu, air, mort-vivant), et il faudra souvent prendre ce détail en compte en parcourant le jeu. En effet, certaines zones optionnelles bourrées de bonus sont accessibles uniquement à un type de Skylanders, et toutes les zones de jeu sont liées à un élément précis : utiliser un personnage lui correspondant permettra d'obtenir des bonus de statistiques.

Des séquences de tir à bord d'un robot géant sont de la partie.

Mais parlons un peu des géants, qui apportent quelques modifications à un gameplay qui, autrement, n'a pas bougé d'un iota, ce qui n'est d'ailleurs pas un mal, tant celui de l'épisode original semblait adapté au public visé. Ces figurines environ deux fois plus grosses se traînent vraiment, une fois sur le terrain de jeu, mais ont également plus de force. Tree Rex, qui accompagne le jeu, dispose donc d'attaques au corps-à-corps dévastatrices et d'une charge également assez efficace. Les géants peuvent aussi foncer dans des murs pour les casser, tirer des chaînes lors d'épreuves de force pour débloquer la situation, se propulser sur des zones du sol plus fragiles pour atteindre une zone remplie de bonus, récupérer des rocs pour les lancer sur des ennemis ou des portes... leur utilisation est donc intéressante, même s'ils ne révolutionnent pas pour autant le gameplay propre à Skylanders. Au rayon des nouveautés, on peut noter la présence du jeu de plateau Skystones, que l'on vous «impose» fréquemment pour pouvoir continuer votre progression dans le chapitre en cours. Il s'agit en fait d'un jeu de cartes qui, on l'espère, ne sera pas trop compliqué pour les plus jeunes. Le joueur possède un stock de cartes (plutôt des pierres, dans le jeu) et affronte une IA, chaque participant posant tour à tour une carte sur une grille de jeu. Le but est de remplacer les cartes de l'adversaire par les siennes, chaque carte disposant de certaines valeurs indiquées sur chacune des quatre tranches. Il faut donc poser une carte disposant d'une valeur supérieure à celle posée par l'adversaire pour remplacer cette dernière par l'une des nôtres. Le gagnant sera celui qui a le plus de cartes sur la grille une fois celle-ci remplie. Ce jeu est plaisant et on s'amusera également à récupérer des cartes plus puissantes dans les niveaux.

On a droit à quelques jolies cinématiques.

Car Skylanders Giants dispose lui aussi d'un contenu très riche, qui devrait encore une fois faire plaisir aux amateurs de collections. On pourra donc ramasser un certain nombre de couvre-chefs pour nos personnages, des tablettes nous narrant l'histoire des Skylands, des amulettes, ainsi qu'une pléthore d'objets permettant d'obtenir de l'argent, à échanger contre des améliorations supplémentaires pour nos statuettes. Les jeunes joueurs habitués ne seront donc certainement pas dépaysés, et ils auront également toujours la possibilité de partager l'intégralité de l'aventure avec un autre utilisateur, en posant deux figurines directement sur le socle. Ils retrouveront également le mode Combat du premier opus accessible à deux, qui dispose de quatre variantes assez bien faites et amusantes.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    Skylanders Giants possède un univers coloré, et des personnages au design sympathique. Techniquement, le jeu semble un tout petit peu plus fin que son aîné, et les cinématiques en images de synthèse sont elles aussi assez convaincantes. Le design des figurines est également plus travaillé.

  • Jouabilté 15 /20

    Tout repose encore une fois sur ce système ingénieux de figurines dotées d'une puce électronique enregistrant la progression du personnage. En jeu, la recette est très classique, mais fonctionne toujours bien, et les joueurs atteints de collectionnite aiguë seront une nouvelle fois ravis. L'introduction des géants ne bouleverse pas la donne, et peine à vraiment susciter l'engouement. On aime également l'ajout du jeu des Skystones, déjà vu mais plutôt bien pensé.

  • Duree 15 /20

    La durée de vie du soft compte encore une fois plus de dix heures, et l'intérêt sera aussi de refaire les chapitres pour obtenir trois étoiles, en ramassant divers objets, en explorant toutes les zones ou en les terminant en un temps record !

  • Son 15 /20

    Les musiques ponctuant votre progression restent en tête et prennent quelques accents classiques, mais épiques, et les doublages des personnages sont eux aussi parfaitement dans le ton, et donc caricaturaux à souhait.

  • Scénario 13 /20

    On ne criera pas au génie : l'histoire se laisse suivre, mais on aurait peut-être apprécié davantage de profondeur, et un peu moins de caricature, de clichés et de rigolade. L'ensemble fonctionne néanmoins assez bien, et laisse évidemment supposer l'arrivée d'un troisième épisode.

Skylanders Giants marche exactement sur les traces de son prédécesseur, en introduisant simplement la notion de géants, qui sont sympathiques à utiliser, mais ne bouleversent par le gameplay. Ceci dit, le titre est complet, bien calibré pour le public visé, et conserve ce concept très accrocheur de figurines (vendues cher séparément), qui raviront les enfants. On espère simplement que cette licence nous proposera un peu plus de fraîcheur lors de son prochain opus, sous peine de lasser les joueurs...

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
19 octobre 2012 à 14:02:54
15/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 19/10/2012 Voir l'historique
PlayStation 3 Action Plate-Forme Activision Toys For Bob
  • Partager cette page :
Skylanders Giants
WiiU PS3 360 3DS Wii
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (8)
  • News (16)
  • Vidéos (18)
  • Images (402)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Skylanders Giants sur PS3
    -
    PS3
  • Aperçu : Skylanders Giants - E3 2012 sur PS3
    - 11
    PS3
Boutique
  • Skylanders Giants PS3
    16.79 € Neuf
    39.99 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.