Test Pokémon Version Blanche 2- Nintendo DS

Nintendo DS

En lieu et place du traditionnel troisième épisode synthétisant les deux volets d'une génération de Pokémon, Game Freak a décidé à la surprise générale de développer une véritable suite pour Pokémon Version Noire et Pokémon Version Blanche. Initiative gagnante ?

Pokémon Version Blanche 2

Après Pokémon Rouge et Bleu, il y eut Pokémon Jaune. Après Pokémon Or et Argent, il y eut Pokémon Cristal. Et ainsi de suite... Jusqu'à aujourd'hui ! Pour la première fois depuis 15 ans, la célébrissime série Pokémon accueille en effet non pas un épisode complémentaire mais une suite directe déclinée en deux versions. Pokémon Version Blanche 2 et Pokémon Version Noire 2 constituent donc une grande première dans la longue histoire des monstres de poche. Parues au Japon pas plus tard qu'en juin dernier, celles-ci sont enfin disponibles en France pour le plus grand bonheur des Poképhiles. Et force est de constater que Game Freak a fait du sacré bon boulot.

Test Pokémon Version Blanche 2 Nintendo DS - Screenshot 89Les combats sont toujours aussi passionnants.

La première chose qui fait vraiment plaisir quand on lance une partie de Pokémon Version Blanche 2 ou Pokémon Version Noire 2, c'est que le Pokédex régional comprend à présent 300 bestioles issues de toutes les générations, soit près du double des deux épisodes précédents. Certes, les 3 starters sont toujours les mêmes qu'en 2011 (Gruikui, Moustillon et Vipélierre) mais avec autant de Pokémon à pourchasser, la durée de vie augmente considérablement. Le joueur démarrre son aventure dans la nouvelle ville de Pavonnay, deux ans après les événements relatés dans Pokémon Version Blanche et Version Noire. Dans la peau d'un nouveau héros, il devra aider son rival à retrouver le Pokémon volé de sa soeur, tout en enquêtant sur les agissements criminels d'une branche radicale de la perfide Team Plasma. Au fil de ses pérégrination, il s'apercevra vite que la région d'Unys a bien changé. Nouvelles villes, nouveaux quartiers, bâtiments inédits, événements spéciaux... Les développeurs ont mis le paquet pour nous scotcher devant notre console.

Test Pokémon Version Blanche 2 Nintendo DS - Screenshot 90Le Pokéwood nous permet de tourner dans de nombreux films.

Dès le début de la partie, le joueur aura par exemple accès au Pokéwood, un immense complexe cinématographique nous permettant de tourner des dizaines de films aux côtés de nos Pokémon préférés. Diverses fins sont possibles en fonction des choix que l'on effectue et certains de nos fans nous offriront des cadeaux à la sortie de la projection. Puis en arrivant à Volucité, il constatera que la ville s'est étendue vers le nord (faubourg dans la Version Noire ; ruines dans la Version Blanche) et qu'on peut désormais en explorer les égouts. Poursuivant son chemin, il arrivera dans un espace communautaire inédit : la galerie Concorde. Véritable jeu dans le jeu, celle-ci nous permet de recruter de nombreux commerçants sur une avenue piétonne pour proposer divers services (toilettage, jardinage, etc.) et attirer un maximum de clients. Intéressante en solo, la gestion de notre centre commercial devient absolument passionnante lorsqu'on a la chance de pouvoir se connecter avec d'autres joueurs. En effet, ces derniers pourront non seulement dépenser leur argent mais aussi ouvrir leur propre échoppe dans notre galerie. Et ce n'est pas tout ! Une fois arrivé à Port Yoneuve, on aura la joie de constater que les vieux entrepôts du sud de la ville ont été remplacés par une grande arène accueillant un immense tournoi. Dans cette dernière, on pourra non seulement accumuler des Points de Combats à échanger contre des tas d'objets mais combattre des dresseurs légendaires tels que Giovanni ou Ondine. Autant dire que les fans de la série seront aux anges.

Test Pokémon Version Blanche 2 Nintendo DS - Screenshot 91Le nouveau tournoi occupera les fans un bon moment.

En ce qui concerne le gameplay proprement dit, rien n'a vraiment changé depuis 2011. Que ce soit à 1 contre 1, 2 contre 2 ou 3 contre 3, nos Pokémon se battent toujours de la même façon. Sachant que le système de combat peaufiné pendant 15 ans approchait déjà la perfection dans les dernières versions, il n'y a pas lieu de s'en plaindre. Les affrontements sont toujours aussi tactiques quoique très rapides et la chasse aux nombreux Pokémon que l'on croise sur notre chemin est d'autant plus passionnante que l'on peut désormais savoir exactement, grâce au Pokédex, si on a attrapé toutes les créatures dans un habitat donné. On devra défier comme d'habitude huit champions d'arènes pour récupérer des badges nous permettant de progresser dans le soft . Cette année cependant, deux Champion inédits ont fait leur apparition et les arènes se présentent sous une forme différente (défilé de mode, mine, etc.). De plus, le joueur expérimenté notera que l'on peut désormais collectionner des médailles s'apparentant peu ou prou aux fameux Succès Xbox 360 ou aux non moins célèbres Hauts Faits de Blizzard. Pour cela, il faudra atteindre certains objectifs bien précis (gagner 200 combats, acheter beaucoup de canettes, fouiller des poubelles, etc.) par hasard ou en suivant les indices que l'on nous donne régulièrement.

Test Pokémon Version Blanche 2 Nintendo DS - Screenshot 92Le tri des Pokémon par habitat est très pratique pour les collectionneurs.

Pour ce qui est des contrôles et de l'ergonomie, ce n'est pas la révolution non plus mais les menus sont très clairs et la navigation, à la croix comme au stylet, n'a jamais semblé aussi pratique que cette année. De plus, quelques fonctionnalités additionnelles, comme celle qui nous permet de ranger nos objets inutiles dans un énorme fourre-tout améliorent encore un peu le confort de jeu. Là où on prend une bonne claque en revanche, c'est dans la partie online. Outre la foule de fonctionnalités que l'on connaissait déjà (C-Gear, Salle Union...), et les nouvelles (Tournoi mondial, Pokéwood...), on pourra affronter pas moins de 100 autres joueurs durant des missions Fiesta inédites ! Disponibles en 4 niveaux de difficulté, celles-ci nous permettront d'obtenir de nombreuses récompense en remplissant des missions chronométrées (capturer un Nanméouïe, ramasser des Ailes Sprint, etc.). Par ailleurs, une nouvelle section Lien Unys est à présent accessible pour interagir avec notre version Noire / Blanche ou importer des éléments récupérés avec le Radar Pokémon de la 3DS. Mieux, cet outil nous permet aussi d'échanger des clés modifiant le fonctionnement du jeu avec d'autres joueurs. On peut ainsi choisir le niveau de difficulté, l'apparence des villes ou encore le type de Pokémon légendaire à capturer dans les ruines.

Il y aurait certainement beaucoup d'autres choses à dire sur ces versions Noire 2 et Blanche 2. On pourrait évoquer les nouveaux événements périodiques, les techniques supplémentaires, la forme des Pokémon ultimes, les différences entre chaque version... Mais 10 pages n'y suffiraient pas. Aussi, que vous possédiez les versions Blanche / Noire ou pas, que vous attendiez avec impatience la future génération sur 3DS ou non, nous ne saurions trop vous conseiller de foncer acheter Pokémon Version Blanche 2 ou Pokémon Version Noire 2 pour découvrir à votre tour toute la richesse de cette excellente suite.

Retrouvez ici le test de Pokémon Version Noire 2

Dharn, le 16 octobre 2012

Les notes

  • Graphismes 15/20

    On retrouve globalement les mêmes défauts et qualités pointés dans les versions précédentes, à savoir que si les décors et les éléments en 3D sont franchement réussis, le design des Pokémon et la mise en scène des combats déçoivent par leur manque d'inspiration. Tout comme les différents spectacles auxquels on peut participer, les films que l'on tourne au Pokéwood sont pour leur part assez amusants à regarder.

  • Jouabilité 18/20

    Le principe du jeu n'a pas changé depuis 2011 mais les activités sont tellement variées et l'interface est si pratique qu'on a probablement atteint les limites de la DS en termes d'ergonomie et de contenu. Le nombre de nouveautés à découvrir est impressionnant si bien qu'en dépit de ses mécanismes de base un peu figés, cet opus parvient instantanément à captiver notre attention.

  • Durée de vie 19/20

    Aucun épisode paru à ce jour ne propose un contenu aussi étoffé et une région de départ aussi vaste. Entre les 300 Pokémon à intégrer au Pokédex régional, les films à tourner au Pokéwood, le tournoi mondial, les arènes, les modes multijoueurs, la galerie marchande, les échanges, la Tour de Combat, etc. Il y en a au bas mot pour des centaines d'heures, ce qui devrait être largement suffisant pour patienter jusqu'à la prochaine génération sur 3DS.

  • Bande son 13/20

    Comme d'habitude, certaines musiques sont vraiment sympathiques tandis que d'autres s'avèrent tellement répétitives qu'on a envie de couper le son au bout de 2 minutes. Les dialogues ne sont toujours pas doublés mais on peut chatter à volonté grâce au Vokit.

  • Scénario 12/20

    L'histoire est quasiment incompréhensible pour le joueur qui n'a pas terminé les versions précédentes et notre nouveau héros n'a aucune personnalité.

  • Note Générale17/20

    S'il ne fallait garder que deux épisodes de Pokémon sur DS, ce serait sans le moindre doute ces deux-là. Comportant un nombre de nouveautés impressionnant, des fonctionnalités online fantastiques et 300 créatures issues de toutes les générations à capturer dans une région immense, Pokémon Version Blanche 2 ou Pokémon Version Noire 2 constituent un achat indispensable pour tout Pokéfan qui se respecte.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

Vidéos

Voir les 29 vidéos de Pokémon Version Blanche 2