Menu
Blood Bowl : Chaos Edition
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Blood Bowl : Chaos Edition sur PC /

Test Blood Bowl : Chaos Edition sur PC du 12/10/2012

Test : Blood Bowl : Chaos Edition
PC
Blood Bowl : Chaos Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 octobre 2012 à 16:01:58
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Tous les prix
Prix Support
14.99€ PC
14.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Initialement sorti en 2009, Blood Bowl a depuis grossi et mûri comme un troll des cavernes shooté à la malepierre. Cette grosse phase de croissance, on la devait notamment à une édition légendaire vendue plein pot mais comportant une dizaine de races de bourrins supplémentaires, un mode Histoire inédit et d'autres petites surprises. De fait, on imaginait mal que Cyanide en rajouterait une couche avec une autre version de son bébé. Or c'est justement ce que les petits Français viennent de faire avec une ultime mouture répondant cette fois au nom de Chaos Edition.

Blood Bowl : Chaos Edition

Comme pour le test de l'édition Légendaire paru en novembre 2010, il n'est pas question de vous décrire de nouveau le principe de Blood Bowl mais plutôt de vous dire si les nouveautés apportées par cette nouvelle version du soft peuvent justifier un achat. A ce titre, notez que les joueurs qui possèdent déjà les versions ultérieures du titre pourront bénéficier d'une ristourne sur Steam. Toutefois, dans un généreux souci de clarté, prenons quelques secondes pour expliquer aux néophytes ce qu'est le Blood Bowl. Sachez donc, pauvres béotiens innocents des jeux qui mènent ce vaste monde, que le Blood Bowl s'apparente grossièrement à du rugby, mais du rugby où les équipes sont composées de créatures issues du monde de Warhammer et où tous les coups sont permis. En effet, dans une partie de Blood Bowl, il n'y a qu'une seule "règle" valide : la nécessité de porter le ballon dans l'en-but adverse pour marquer des touchdowns. Si pour cela, il faut briser des mâchoires, utiliser un rouleau compresseur, acheter l'arbitre et expédier les joueurs adverses ad patres, et bien tant mieux !

Blood Bowl : Chaos Edition
Des Nains du Chaos en Lustrie : la vision n'est pas banale.
Tout cela se joue au tour par tour (un mode temps réel est proposé mais s'avère plutôt anecdotique) sur un plateau rectangulaire divisé en cases. Normal, me direz-vous puisque ce Blood Bowl de pixels reprend à son compte les copieuses règles de la sixième édition du jeu de plateau avec figurines de Games Workshop. Or, pour appréhender les règles en question, la première mouture du soft ne nous proposait qu'un petit tutorial tout maigre et tout mal foutu qui se révélait insuffisant. Si on retrouve le bousin sur cette nouvelle galette, on aura toutefois la joie relative de découvrir un fichier PDF en anglais regroupant les règles mais surtout un mode Histoire inédit. Ce dernier vous propose de prendre les commandes d'équipes déjà constituées et vous impose de remplir des objectifs précis. En fait, il s'agit là d'un très bon apprentissage puisque tous les objectifs sont généralement en accord avec les spécificités de votre formation du moment. On devra par exemple effectuer un certain nombre de passes avec des elfes, éviter de se faire pulvériser ses joueurs du côté des Skavens ou agresser un certain nombre d'adversaires en jouant chez les Orques.

Blood Bowl : Chaos Edition
Les Démons de Khorne ont pour vocation de défoncer les joueurs adverses, mais c'est tout !
Transition toute trouvée pour vous indiquer que Blood Bowl : Chaos Edition intègre les 20 races de la version Légendaire et ne rajoute cette fois que trois espèces au roster. Oui, c'est assez décevant comparé à la tripotée de nouveaux arrivants de 2010... Préparez-vous donc à accueillir comme il se doit les Nains du Chaos, les Démons de Khorne et les équipes des Bas-Fonds. Comme d'hab, chaque race déploie un style de jeu particulier, même si pour le coup, les différences ne sont pas forcément aussi marquées que nous aurions pu l'espérer, du moins dans les premiers temps. Quoi qu'il en soit, vous êtes désormais habitués, à chaque joueur correspondent des critères tels que la force, la vitesse, l'agilité et la résistance aux baffes, et évidemment tous varieront grandement en fonction de la race et du rôle qu'il occupe sur le terrain. On note d'ailleurs que Cyanide a procédé à de nouveaux équilibrages pour que tout ce petit monde puisse se latter dans les meilleures conditions.

Blood Bowl : Chaos Edition
Il n'y a que dans Blood Bowl que l'on peut voir un Buveur de Sang se faire assommer.
Mais venons-en plus précisément aux nouveaux venus. Les équipes des Bas-Fonds sont ainsi constituées d'une combinaison improbable de Skavens et de Gobelins, des joueurs fragiles mais rapides et agiles. Cela dit, le truc fun, c'est qu'au fur et à mesure des matches, les bougres gagneront des compétences de mutations qui permettront de les spécialiser un peu. En somme, il s'agit là d'une formation à déconseiller aux débutants. De leur côté, les affreux Nains du Chaos (les descendants pervertis d'explorateurs Nains corrompus par la puissance du Chaos) adoptent un style de jeu défensif assez semblable à celui des Nains de base. Ils peuvent toutefois se montrer un peu plus percutants grâce à un joueur spécial : le Centaure. Ce dernier débloque d'ailleurs des compétences très puissantes assez rapidement. Du coup, les Nains du Chaos nous ont fait l'effet d'une race un peu cheatée dont les avantages se font tout de même moins conséquents à plus haut niveau. Ce qui compense un peu, c'est aussi que la plupart de leurs joueurs sont tellement maladroits qu'ils ne sont même pas capables de ramasser le ballon. Pour cela, il leur faudra compter sur des joueurs Hobgobelins, plus agiles, mais aussi très prompts à se faire étaler par l'ennemi.

Blood Bowl : Chaos Edition
Se préparer à la Coupe du Monde, c'est affronter des équipes de même race que la vôtre.
Enfin, les Démons de Khorne, serviteurs du dieu du Sang, voient leurs effectifs constitués de Démons Sanguinaires, de Gladiateurs Possédés, de Hérauts de Khorne et de Buveurs de Sang. Comme les connaisseurs de Warhammer s'en doutent déjà, nous avons là affaire à un véritable marteau-pilon sportif. Doté d'un monstrueux potentiel de Blitz grâce aux compétences Corne & Juggernaut, les Démons de Khorne sont des attaquants nés capables de pulvériser n'importe quelle ligne de défense. En contrepartie, ils s'avèrent assez lacunaires en défense puisque dans leurs rangs, personne ne semble maîtriser le Blocage. Ces trois équipes sont d'ailleurs accompagnées de nouveaux commentaires dédiés plutôt rigolos, mais tout à fait anecdotiques. En marge de ces ajouts sympathiques, on profitera de nouveaux champions et d'un nouveau stade situé dans les jungles de Lustrie et donc entouré d'Hommes-Lézards. Pour parachever ce beau package, notons l'apparition du mode solo Coupe du Monde qui permet à une de vos formations d'évoluer dans un championnat national jusqu'à atteindre un tournoi final qui lui, opposera les meilleurs formations de chaque peuple. Là encore, l'ajout est intéressant, mais il faudra toutefois supporter de se taper des tripotées de matches contre des équipes de la même race que vous avant de sortir des qualifications. On appréciera diversement... En somme, on ne crachera pas sur ces nouveaux ajouts, accessibles pour une dizaine d'euros tout de même à ceux qui possèdent l'une des précédentes éditions du jeu. De leur côté, les néophytes profiteront eux de la version ultime du soft pour une trentaine d'euros. Pas de doute, la Chaos Edition ne devraient pas avoir trop de mal à trouver preneur.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Blood Bowl : Chaos Edition conserve évidemment tout l'attrait de son aîné, même si le moteur commence vraiment à piquer les yeux. Le tout reste toutefois marqué par un profond respect de l'univers du jeu de plateau. Toutes les races et tous les joueurs sont reconnaissables au premier coup d'oeil et on apprécie de pouvoir enfin observer les fiers Nains du Chaos sur un terrain de Blood Bowl.

  • Jouabilité 17 /20

    Là encore, le verdict et les conseils ne changent pas. Pour profiter à plein de Blood Bowl, il vous faudra opter pour le tour par tour, laisser de côté le mode temps réel, accepter un apprentissage douloureux et le fait que les matches comportent toujours une certaine part d'aléatoire. Les nouvelles races sont plutôt sympas à utiliser tandis que le mode Coupe du Monde apporte encore un peu de contenu à un solo déjà très touffu.

  • Durée de vie 18 /20

    Avec sa copieuse fournée de modes, le jeu se plie à toutes les envies : du petit match simple pour passer le temps à un véritable championnat, long et difficile. Accéder à l'ultime Coupe Blood Bowl est un challenge de taille tout à fait passionnant, même si l'IA est loin d'être au top. On se tournera alors volontiers vers le multijoueur, difficile d'accès mais passionnant. Ajoutons à cela de multiples options de customisation et nous obtenons un titre particulièrement généreux qu'il sera difficile de lâcher par la suite.

  • Bande son 14 /20

    On prend la même chose et on recommence. Comme à chaque nouvelle édition, les hordes de hooligans en délire font bien entendre leur voix, de même que les joueurs, qui grognent avec justesse pour le plaisir ou lorsqu'ils pulvérisent le crâne d'un receveur malchanceux. Les commentaires des matches ont été un peu étoffés pour convenir aux nouvelles races mais tendent tout de même vite à se répéter.

  • Scénario /

Blood Bowl : Chaos Edition apporte finalement peu de nouveautés par rapport à l'Edition Légendaire, elle-même bourrée de contenu. Mais vu le prix à laquelle elle est proposée (une dizaine d'euros pour les possesseurs des anciennes moutures, une trentaine pour les nouveaux venus), le deal semble honnête. Bien sûr, on ne pourra certainement pas empêcher certains joueurs de penser que dix euros, ça reste un petit peu cher pour 3 races, un stade et un mode de jeu pas forcément indispensable, mais les inconditionnels devraient toutefois y trouver leur compte.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 octobre 2012 à 16:01:58
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Mis à jour le 12/10/2012
PC Stratégie Sport Cyanide Focus
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : The Division 2 : Une expérience coopétitive intense
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Metro Exodus : nouvelle zone, véhicule... nos dernières impressions avant la sortie
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Monster Energy Supercross 2 : nouvel essai pour plus de réussite ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Kingdom Hearts III
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live