Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Far Cry 3
PC

Contributeur

S'il n'est pas le jeu le plus attendu de cette fin d'année 2012, Far Cry 3 fait partie de ces titres d'envergure sur lesquels on garde en permanence un œil jusqu'à leur sortie. Et justement, celle-ci approche à grands pas. Dans un gros mois et demi, vous pourrez enfin explorer les îles Rook, découvrir ses paysages enchanteurs, vivre aux côtés d'une faune particulièrement sauvage, mater Vaas au sein de la rébellion et goûter aux effets pervers des champignons hallucinogènes. En attendant, Ubisoft nous a laissé vivre les quatre premières heures de l'aventure solo, histoire qu'on puisse vous donner quelques précisions quant à ce qui vous attend le 29 novembre prochain.

Avec ses magnifiques plages, sa jungle touffue, ses forêts de bambous, sa dangereuse mais sublime mangrove, sa faune d'une rare densité, ses villages de pêcheurs abandonnés, l'archipel des îles Rook ressemble à un petit coin de paradis perdu au milieu de l'océan Pacifique. Tout heureux de pouvoir profiter de cet endroit épargné par l'homme, Jason Brody et sa bande d'amis s'amusent comme jamais. Ils sont alors loin d'imaginer le tragique destin qui les attend. Rapidement, leur rêve vire au cauchemar. Vaas, un pirate un brin dérangé, et ses hommes sont la cause de ce revirement de situation. Sans trop savoir pourquoi, Jason et son frère Grant sont faits prisonniers par cette bande de psychopathes en puissance et se retrouvent enfermés dans une cage, au beau milieu du campement de leurs ravisseurs. Tel est le point de départ du jeu.

Prendre les tours radio permet de dévoiler des points importants de la map.

Concrètement, Far Cry 3 s'ouvre sur une sorte de clip montrant le héros et ses amis en train de profiter des îles Rook. A la fin de celui-ci, vous vous retrouvez propulsé dans la peau de Jason, déjà emprisonné. La transition est brutale. Un peu trop d'ailleurs car le lien entre les deux situations n'est pas expliqué. On ne sait pas du tout la manière dont s'est passé l'enlèvement. Il semble manquer une cinématique ou un élément narratif permettant d'étoffer l'introduction du jeu. Passée la surprise, il faut évidemment s'enfuir. Après quelques péripéties, vous parvenez à prendre la tangente avec votre frère. Commence alors une longue séquence linéaire pendant laquelle les deux hommes doivent rester furtifs. Celle-ci sert principalement de tutoriel. Un moyen efficace de vous forcer à prendre connaissance des diverses possibilités offertes pas le gameplay. Sans révéler ce qu'il se passe dans le détail, sachez que Jason parvient finalement à prendre la fuite et est recueilli par Dennis Rogers, un membre de la tribu Rakyat. Vous voilà au cœur d'un village qui semble être le seul endroit de l'archipel que le mal n'ait pas encore gagné.

A tous les coups, il y avait un bidon rouge ici il y a 1 seconde.

Pour faire simple, l'objectif de Jason, et le vôtre par extension, est de retrouver ses amis dont il n'a évidemment plus de nouvelles depuis son enlèvement. Pour ce faire, il va progressivement épouser la cause de la tribu Rakyat qui incarne la résistance contre les pirates. Dans cette optique, le brave Dennis est votre mentor, votre guide. Il vous confie les premières missions, vous enseigne subtilement les mécaniques du jeu. Ainsi, il vous apprend très vite que Vaas a la main mise sur les îles Rook grâce aux tours radio. Un peu à la manière d'Assassin's Creed, vous avez la possibilité de reprendre le contrôle de ces dernières. Un acte symbolique qui permet de révéler une partie de la map, de rendre les armes gratuites chez les marchands et de débloquer des quêtes. En plus des objectifs liés à l'histoire, que l'on peut bien sûr remplir à tout moment, il existe en effet une multitude de missions secondaires des plus chronophages.

Les villages permettent d’accéder à des missions annexes.

Ainsi, outre les tours radio, on peut aussi choisir d'aller mettre à sac des camps peuplés de pirates. Un acte qui vous permet de réduire le nombre de patrouilles vadrouillant sur les routes tortueuses des îles Rook. Comme dans Far Cry 2, vous pouvez faire de bien mauvaises rencontres en vous baladant au sein de l'archipel. Des jeeps effectuent en permanence des rondes, ce qui peut conduire à des affrontements improvisés à tout moment. Ubisoft a toutefois évité de reproduire les mêmes erreurs que par le passé. Ce troisième volet ne possède du coup pas de système comparable à celui des postes de garde que l'on ne pouvait pas vraiment éviter dans le deuxième épisode et qui alourdissait considérablement l'expérience. Les camps sont ici en marge des routes. Il faut s'y rendre pour que les ennemis engagent le combat. Globalement, toutes les idées présentes dans Far Cry 3 s'intègrent parfaitement à l'aventure. Tout a été pensé pour que le jeu ne perde jamais son caractère fun. On pense par exemple aux «fast travel» qui sont accessibles directement via la map (très utile dans un jeu en monde ouvert comme Far Cry 3) et qui permettent de ne jamais devoir parcourir quarante bornes en voiture – et donc perdre une demi-heure - si on ne le souhaite pas.

Et ça fait quoi si on balance une allumette ?

Le système de crafting, l'une des grosses nouveautés de Far Cry 3, est pour sa part plutôt bien pensé. En chassant des animaux et en les dépeçant, Jason sera capable de fabriquer divers éléments lui facilitant la vie. Qu'il s'agisse de sacs supplémentaires pour porter des objets, de ceintures pour emmener avec lui plus d'armes, de pochettes contenant plus de seringues de soin, de porte-feuilles permettant de conserver avec lui plus d'argent et ainsi de suite. Selon la bête tuée, la fabrication est différente. Il en va de même pour la cueillette. En ramassant diverses plantes, vous pouvez confectionner des seringues permettant de vous soigner plus rapidement et plus efficacement que le bandage de base, de booster vos performances au combat ou à la chasse. Pourquoi à la chasse ? Tout simplement parce que certains animaux se montrent particulièrement coriaces. Si le sanglier ne vous oppose que peu de résistance, les crocodiles, les dragons de Komodo ou les tigres s'avèrent bien plus difficiles à tuer. Il faut se cacher dans les feuillages en mode furtif, les suivre et attendre le moment opportun pour les éliminer sans qu'ils aient l'occasion de contre-attaquer. Sans quoi, le risque de mourir est particulièrement élevé. Et on ne parle pas ici des requins...

J'vous ai apporté des bonbons

Des missions totalement facultatives vous demandent d'ailleurs parfois d'aller chasser une espèce précise (il en existe une trentaine) d'animaux dans une région donnée. Il existe des zones de braconnage, clairement indiquées sur la map. L'une des forces de Far Cry 3 provient justement de cette sensation d'évoluer au sein d'un écosystème fonctionnant de manière naturelle. Les animaux interagissent ainsi de façon cohérente avec leur environnement. Ils se nourrissent, se déplacent... Bref, ils peuplent l'archipel et sont de ce fait des personnages à part entière du jeu. Il n'est pas rare que vous aperceviez au loin un crocodile en train de becter des pirates sans que vous ayez levé le petit doigt. Il est aussi possible que vous provoquiez ce genre d'événement en libérant un tigre d'une cage par exemple. La flore s'avère elle aussi très variée, y compris au fond de l'océan. Elle ajoute encore à la richesse de l'ensemble.

Z'ont pas l'air commodes les locaux quand même.

Comme prévu, Far Cry 3 propose une liberté de mouvement totale. Exceptée la toute première séquence, vous faites ce que vous souhaitez, dans l'ordre que vous voulez. Les possibilités sont multiples : suivre la trame narrative, reprendre le contrôle des tours radio et des camps, effectuer les missions secondaires affichées sur des panneaux (chasser des animaux, éliminer des pirates haut gradés...) en pleine nature, participer à des courses ou encore se balader. Divers véhicules sont mis à votre disposition pour profiter des îles Rook : des jeeps, des quads, des jet skis, des deltaplanes... Certaines promenades réservent d'ailleurs d'authentiques moments de poésie, en particulier lorsque vous découvrez une somptueuse crique cachée ou que vous survolez ce décor paradisiaque à bord d'un moyen de locomotion aérien.

Man vs. hélico

Côté affrontements, vous avez le choix entre rester discret et y aller franchement, sans détour. Parfois, les missions vous contraignent à adopter l'une des attitudes. Toutefois, généralement, l'approche est libre et le monde ouvert de Far Cry 3 vous permet toutes les fantaisies : se lâcher à bord d'un deltaplane sur les pirates, les sniper de loin, s'infiltrer dans la base de l'ennemi pour la ronger de l'intérieur ou encore tout faire exploser sans se soucier des conséquences. Les lunettes dont est équipé Jason constituent un outil particulièrement efficace lorsque l'on souhaite se la «jouer» discret. Elles permettent de marquer les cibles (humains ou animaux) afin de les repérer ensuite lorsque ces dernières se déplacent. De garder un œil sur elles en permanence en somme. Un mot enfin sur l'évolution du personnage. Chaque action effectuée, qu'il s'agisse de tuer un ennemi ou de remplir un objectif quelconque, permet de gagner de l'expérience. A chaque palier franchi, il est possible de distribuer des points dans trois arbres de compétences différents. Le premier concerne les attaques à distance et les déplacements. Le deuxième ce qui a trait aux offensives au corps-à-corps et au soin. Le troisième permet de renforcer ses capacités de survie (par exemple nager plus longtemps sous l'eau) et d'améliorer sa furtivité.

Nos impressions
Les premières heures de l'aventure de Far Cry 3 nous ont permis de découvrir un jeu aux mille et une saveurs. Au sein du vaste archipel créé par Ubisoft, le joueur est sans cesse sollicité. Il y a toujours une activité à faire, une quête à effectuer, un événement imprévu pour vous occuper. Le mot routine est ici banni. Pour autant, rien ne vous empêche de profiter librement de l'environnement très vivant au sein duquel vous évoluez. D'autant que techniquement, l'ensemble se montre plutôt convaincant (sur PC du moins). Reste que - et c'était prévisible - le côté très ouvert du jeu semble diluer l'intérêt de son scénario. On a tôt fait de perdre le fil de l'histoire au gré des balades. Dommage car les personnages comme le charismatique Vaas ou l'étrange Dr. Earnhardt, que les vidéos mettent en permanence en avant, paraissent du coup un peu sous-exploités. Peut-être la suite de l'aventure nous donnera-t-elle tort ? En tirant les leçons des erreurs commises sur le deuxième épisode, Ubisoft est en tout cas bien parti pour livrer un Far Cry 3 particulièrement fun.
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
10 octobre 2012 à 17:59:06
Mis à jour le 10/10/2012 Voir l'historique
PC FPS Ubisoft Ubisoft Montreal
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (166)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
J0hny
J0hny
MP
le 19 Novembre 2012 à 19:08:40

rhaaaaa trop de bons jeux et pas assez de temps....

Lire la suite...
antorage
antorage
MP
le 16 Novembre 2012 à 06:25:01

Personnellement je ne vois pas grand chose d'interressant... ca va etre bon niveau baston, utilisation de l'environnement, graphisme , faune et flore... mais je me pose des questions: y a une histoire? non parce que le scénar de base est plus que moyen, limite un peu ridicule. Déja ca avait commencé avec le volet précédent. Apres les manippulations genetiques, apres quelques ET, on se retrouve avec...rien. Des potes qui s'amusent et un hero qui doit sauver ses potes, et une guerilla. C'est tout serieux? Moi ca me donne meme pas envi d'y jouer. A quand une vraie histoire dans un far cry? J'espere que ca promet des choses innovantes de ce coté la aussi, et qu on aura aussi un peu plus de challenge comme le premier far cry, pas prendre 30 tirs et rester vivant comme j'ai pu voir sur des videos. Ou alors le type a 10m qui nous voit pas. Le coté jungle et survie ca a du bon quand on la sent vraiment la survie.
Farcry est devenu beaucoup trop arcade a mon gout.
J'accroche pas avec ces graphismes lumineux non plus en fait. Bref pas convaincu, je vais attendre des critiques plus poussées et avis de joueurs pour m'y interesser.

Lire la suite...
methasan
methasan
MP
le 08 Novembre 2012 à 20:31:25

il donne vraiment envie ce jeu mais j attendrai un peu avant de le prendre car le 2 était une putain de grosse bouse nule a chier !!

Lire la suite...
Peaceandgeeklm
Peaceandgeeklm
MP
le 03 Novembre 2012 à 12:39:36

J'ai essayé le jeu.

Vous pouvez lire mes impressions ici http://peace-and-geek.blogspot.fr/2012/11/apercu-far-cry-3.html

Lire la suite...
nek30
nek30
MP
le 28 Octobre 2012 à 21:29:40

J'ai vu la gueule du hero...et comment vous dire j'ai eu une vision, le jeu va etre totalement pourri ! serieux c'est quoi ste ganache le type

Lire la suite...
douchico16
douchico16
MP
le 27 Octobre 2012 à 14:53:59

j'aime bien far cry 2 avec ses qualités et ses défauts..et cet opus m'intéresse fortement..il m'a l'air pas mal du tout!!

Lire la suite...
Far Cry 3
PC PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (21)
  • News (66)
  • Vidéos (57)
  • Images (1399)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (7)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Far Cry 3 sur PC
    -
    PC
  • Aperçu : Far Cry 3 sur PC
    - 166
    PC
  • Aperçu : Far Cry 3 sur PC
    - 163
    PC
  • Aperçu : Far Cry 3 sur PC
    - 250
    PC
  • Aperçu : Far Cry 3 - E3 2011 sur PC
    - 37
    PC
Boutique
  • Far Cry 3 PC
    15.99 € Neuf
    12.29 € Occasion
    15.99 €
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.