Aperçus Hitman Absolution- PC

PC

Marquer des cibles, les éliminer puis sortir du niveau. Voici le principe en trois actes du mode Contrats. Bon, écrit ainsi, il est vrai que cela ne paraît guère original et encore moins glamour. Et pourtant il s’agit bel et bien des bases posées par ce mode de jeu supplémentaire qui permet de créer en temps réel ses propres missions afin de les proposer ensuite en ligne à d’autres joueurs. Explications…

Hitman Absolution

Pour créer son contrat, il faut d'abord choisir le lieu de l'action parmi 14 décors répartis dans 5 zones (Chicago, Chinatown, Terminus, Flower Power, Hunter & Hunted). Il s'agit grosso modo des niveaux que vous traversez dans l'aventure principale, comme un club de strip-tease, un marché chinois ou encore une gare ferroviaire bondée… Ensuite, vous devez sélectionner une tenue et une arme. Pour la première, il n'y a que l'embarras du choix puisque le jeu n'offre pas moins de 53 costumes, dont la plupart sont à acheter à coup de dollars. Certains se révèlent très couteux : 120.000 $ pour une tenue de prêtre, samouraï, épouvantail ou catcheur et 200.000 $ pour un costume de Chipmunk (référence à peine voilée aux écureuils du film d'animation Alvin & les Chipmunks). Quant à l'arme, vous pouvez en piocher une parmi 19, classées selon 4 critères (Précision, Dommages, Cadence de tir et Portée) et qui vont du couteau à la mitrailleuse en passant par l'Uzi ou le fusil à pompe. Bonne nouvelle : chaque arme peut être customisée à l'aide de trois upgrades (silencieux, chargeur bonus, balle de Magnum, viseur à point rouge…) qui possèdent tous au moins deux ou trois niveaux de puissance. Après cette sélection indispensable, histoire de rendre un minimum intéressant le challenge du contrat, place à l'action…

Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 64C'est pas le moment de se prendre pour Jean Michel Jarre.

Vous vous retrouvez ainsi propulsé à une des entrées possibles du décor, à l'instar de n'importe quelle autre mission du mode principal, à la seule différence – de taille - que c'est vous qui décidez maintenant de l'orientation de cette mission. La première action à réaliser est d'explorer les lieux à la recherche de cibles potentielles à marquer (une touche s'inscrit au-dessus de leur tête et il suffit de la presser pour les sélectionner). Leur nombre dépend de l'endroit choisi mais en général il ne demeure pas très élevé (7 ou 8 cibles disponibles au maximum). Cela dit, certaines demeurent nettement moins accessibles que d'autres, en raison de la foule dense qui les entoure parfois, comme une strip-teaseuse qui se trémousse sur scène devant des dizaines de paires d'yeux (et donc autant de témoins et de soucis potentiels si vous la choisissez comme cible). Mais c'est aussi un moyen idéal de complexifier le contrat. Ainsi, libre à vous d'imaginer un moyen de faire descendre de scène cette strip-teaseuse pour qu'elle se réfugie dans sa loge où vous l'attendrez pour l'étrangler par exemple. Une solution pourrait être de lancer un objet en sa direction ou de déclencher une bagarre avec les videurs. En tous cas, une fois bel et bien marquée (même s'il est possible de faire marche arrière et de retirer votre sélection), vous devez l'éliminer par n'importe quel moyen. L'arme choisie au début du contrat n'est pas obligatoire. Car cela peut dépendre de votre humeur mais aussi des objets disséminés sur votre route. Marteau, corde, tesson de bouteille, couteau ou tout simplement vos mains pour lui briser le coup : tout est possible ! De même, vous pouvez aussi changer en cours de route de tenue si vous étourdissez quelqu'un et lui volez ses vêtements. La chose importante à retenir est que, dans le mode Contrat, le jeu enregistre la manière dont vous tuez vos cibles, c'est-à-dire l'arme du crime que vous utilisez, mais aussi le costume que vous portez à ce moment-là. Ces 3 éléments (victime, arme, tenue) représentent au final les conditions à respecter plus tard par la personne qui va jouer votre contrat. En clair, cela signifie que le joueur qui effectuera votre contrat devra - s'il veut marquer davantage de points et ramasser encore plus d'argent - tuer la cible avec la bonne arme et porter la tenue adéquate…

Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 65T'es courageux mon gars !

Bien entendu, vous pouvez créer un contrat très difficile en sélectionnant un ensemble d'éléments qui ne vont pas du tout ensemble. Par exemple : propulsez l'agent 47 affublé d'un costume de clown ou de jardinier avec un grand chapeau de paille au beau milieu d'un commissariat plein de policiers sur les dents. Résultat : à peine a-t-il poussé la porte des lieux que notre héros, accoutré de cette manière incongrue, se fait mettre en joue automatiquement par la dizaine d'agents alentour ! Trois pas de plus en direction d'un policier et il se retrouve truffé de plomb ! A la base, le contrat semble donc impossible à réaliser dans ces conditions et pourtant… Avant de pousser la porte principale, il suffit d'observer les environs et de repérer une petite porte secondaire qui aboutit dans un bureau où se trouve un renfoncement pratique pour tendre une embuscade. Quand un agent arrive, vous pouvez alors essayer de l'étrangler puis de revêtir sa tenue pour passer inaperçu. En évoluant par la suite dans l'arrière-cour, il faut prendre garde à ne pas se retrouver trop proche des policiers dans la foule au risque d'être démasqué. La possibilité de se mettre à couvert derrière de nombreux éléments du décor, ou même de se cacher à l'intérieur de malles ou poubelles, facilite heureusement la progression. Mais c'est surtout l'instinct de l'agent 47 qui est fort utile. Car ce «pouvoir» lui permet de repérer tous les ennemis par transparence, mais aussi de percevoir leur trajet futur via un sillon de feu qui se propage sur le sol. Cette jauge d'instinct se recharge d'ailleurs lorsque vous atteignez les objectifs, tuez les ennemis furtivement ou activez des distractions (comme faire tomber de l'eau sur la tête de gardes afin de les faire déguerpir d'un endroit). Néanmoins, que les fans hardcore de la série Hitman se rassurent : les niveaux de difficulté Expert ou encore Purist garantissent un challenge ultra relevé, sans aucun indice ni jauge d'instinct qui puisse se remplir à nouveau !

Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 66Et tout ça parce que je n'ai pas rendu à temps le livre que j'avais emprunté.

Dans le mode Contrats, une fois la première cible éliminée, vous pouvez vous arrêter là ou sélectionner la suivante en respectant le même processus de base, sachant qu'il est impossible de faire plus de trois victimes par contrat. Attention, vous pouvez mourir durant la création de votre contrat, à l'instar de n'importe quelle mission de l'aventure principale. Il faut alors recommencer depuis le début. Enfin, pour valider un contrat, vous devez rejoindre une des sorties disponibles du niveau. La sortie que vous aurez choisie sera d'ailleurs automatiquement configurée dans votre contrat final comme la seule et unique sortie possible. Dès lors, il ne reste plus qu'à sauvegarder le contrat, lui donner un titre et même – si on veut - une description écrite. Libre à vous enfin de proposer en ligne ce contrat uniquement à vos amis ou plus largement à l'ensemble de la communauté des joueurs, pour une durée déterminée par vos soins (ex : 3 jours, une semaine, un mois…). A la sortie du jeu, il est logique d'imaginer qu'une pléthore de joueurs voudra créer des contrats et les rendre ensuite accessibles en ligne au plus grand nombre. A l'instar des niveaux de LittleBigPlanet, bâtis par les joueurs et partagés gratuitement en ligne, nul doute que les contrats de Hitman Absolution devraient allonger considérablement la durée de vie du soft.

Nos impressions

  • JackBradford
  • L'avis de JackBradfordMessage privé
  • Journaliste Jeuxvideo.com
  • le 05 octobre 2012
  • Aperçu Hitman Absolution : tres bon
Esthétiquement séduisant, avec des graphismes détaillés et des personnages charismatiques, et doté d’une aventure principale qui semble soignée, Hitman Absolution se paie en plus le luxe de proposer un mode Contrats, apte à décupler l’intérêt et la durée de vie du titre. Même si ce dernier n’est pas un mode de jeu online dans le sens traditionnel, c’est-à-dire multijoueurs, il n’en paraît pas moins original, fun et surtout accessible à tous les profils de joueurs. En effet, nul besoin d’être un as de la création pour profiter pleinement de cet «éditeur de missions» qui se pratique en live. Reste à savoir maintenant si la communauté suivra pour alimenter régulièrement cette belle idée…

Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 67Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 68Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 69Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 70Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 71Aperçu Hitman Absolution PC - Screenshot 72

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Hitman V Hitman Profession New Hitman Hitman : Sniper Challenge, Hitman 5, Hitman : Absolution

Vidéos

Voir les 46 vidéos de Hitman Absolution