Menu
They Bleed Pixels
  • Tout support
  • PC
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : They Bleed Pixels
PC
They Bleed Pixels
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 octobre 2012 à 16:19:27
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Partager sur :

Un temps prévu sur Xbox Live Arcade, They Bleed Pixels est finalement sorti sur Steam dans l'indifférence générale... C'est bien dommage, car ce jeu d'action / plates-formes est pétri de qualités. Tentons donc de le sortir de l'anonymat.

They Bleed Pixels

They Bleed Pixels est l'œuvre d'un minuscule studio dont le nom ne vous dit sans doute rien : Spooky Squid Games. Il s'agit de deux énergumènes : un programmeur et un graphiste spécialisé dans le pixel art (l'histoire ne dit pas s'ils développent dans un garage ou dans une cave). Ils ont déjà trois petits jeux PC gratuits à leur actif, dont Night of the Cephalopods, qui mérite le détour. Ils ont aussi un projet plus ambitieux en chantier, baptisé Guerilla Gardening : Seeds of Revolution, dont le potentiel est palpable. Mais nos deux vaillants créateurs ne sont pas des surhommes, et ils ont préféré mettre ce développement en pause devant l'ampleur de la tâche, pour mieux se concentrer sur un autre jeu. Vous l'aurez compris, il s'agit de They Bleed Pixels, qui constitue donc le premier projet commercial du studio.

They Bleed Pixels
Récupérer toutes les pages du livre n'est pas une mince affaire.
Dans ce jeu d'action / plates-formes, vous incarnez une jeune fille qui se retrouve à la «Lafcadio Academy for troubled young ladies». Si elle était déjà troublée avant d'arriver, ce n'est rien comparé à ce qui l'attend... Car notre héroïne trouve un mystérieux volume dans la bibliothèque de cette institution et fait l'erreur de l'ouvrir. Dès lors, chacune de ses nuits est un nouveau cauchemar. Au crépuscule, la pauvre se retrouve happée dans un univers fantasmagorique inspiré de la littérature d'horreur, en particulier de Lovecraft. Elle doit alors éviter des piques (beaucoup de piques), affronter des ennemis et récupérer des pages du livre avant de se réveiller. Chaque matin, elle tente de se débarrasser du maléfique ouvrage, mais celui-ci se débrouille toujours pour réapparaître sur sa table de chevet à la nuit tombée. Elle l'a jeté dans une rivière ? Il l'embarque dans un niveau aquatique. Elle a tenté de le brûler ? La voilà dans un cauchemar de flammes...

They Bleed Pixels
They Bleed Pixels est un jeu qui ne manque pas de piquant.
Si les décors changent donc en fonction du rêve, les niveaux possèdent néanmoins une caractéristique commune : il y a des piques, beaucoup de piques. Certains passage m'ont évoqué le niveau 4 de Castlevania Game Boy, de sinistre mémoire. Oui, je vous vois déjà prostré dans un coin en position fœtale à l'évocation de ce souvenir refoulé, gémissant «maman, maman»... Pour ceux qui auraient échappé à cela, on peut rapprocher They Bleed Pixels de références plus récentes comme Super Meat Boy ou encore VVVVVV. Le jeu multiplie en effet les passages piégeux où tout se joue au millimètre et où la moindre erreur se paie cash. Il y a des plates-formes mouvantes, des scies circulaires... Et des piques, vous ai-je dit qu'il y avait des piques ? C'est bien simple, on jurerait que les niveaux ont été conçus par Vlad Tepes en personne tant ils regorgent de bouts de métal où s'empaler. Heureusement, notre jeune protagoniste est bien plus agile que le Christopher Belmont des années 80... Elle est capable de s'agripper aux parois verticales et d'effectuer un double saut avec une bonne dose d'air control. Une fois maîtrisées, ces deux techniques permettent des déplacements audacieux, et le gameplay finit par devenir grisant lorsqu'on parvient à voler de mur en mur en se jouant des pièges.

They Bleed Pixels
Du coup une partie finit souvent comme ça...
Mais les difficultés ne s'arrêtent pas là. Il y a également des ennemis, pas des centaines certes, mais quelques poignées tout de même, dont certains possèdent des mouvements et des attaques bien retorses. Bref, plein d'occasions de mourir, d'autant que notre héroïne ne possède que trois misérables cœurs. Mais là encore elle est pleine de ressource. Dans ses cauchemars, ses mains se transforment en longues griffes capables de déchiqueter les créatures chthoniennes qui se dressent devant elle. They Bleed Pixels propose un système de combos très simple à prendre en main, puisqu'il repose sur deux boutons : un pour donner un coup de griffe, l'autre pour donner un coup de pied. Les possibilités sont tout de même relativement variées, tout reposant sur votre placement par rapport aux ennemis. Vous pouvez ainsi projeter un monstre en l'air d'un bon coup de pied, le saigner à l'atterrissage, le renvoyer dans les airs pour le lacérer en vol façon Néo dans Matrix, lui atterrir sur le crâne pour le découper un peu plus et finir par propulser ce qu'il reste de lui sur un pal acéré. Plutôt cool non ? Le jeu vous encourage d'ailleurs à tuer avec style, car cela remplit une jauge qui vous permet ensuite de créer un checkpoint. Permettre au joueur méritant de sauvegarder où bon lui semble, en voilà une bonne idée ! Gardez toutefois à l'esprit qu'en dépit de cette fonctionnalité originale, They Bleed Pixels demeure un jeu ardu. Mais si vous aimez le challenge alors foncez, vous ne le regretterez pas.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Ce n'est pas They Bleed Pixels qui fera surchauffer votre carte 3D à 300 €, c'est sûr... Mais le style graphique délibérément rétro parvient quand même à installer une ambiance horrifique réussie. Une chose est certaine : le rouge va souvent envahir votre écran !

  • Jouabilité 17 /20

    Le gameplay est exigeant, avec des passages crispants qui nécessiteront de nombreuses morts avant d'être domptés... Cependant la maniabilité est excellente, et l'on finit vite par se régaler à enchaîner les sauts en évitant les piques tout en trucidant les monstres avec classe. Une manette est vivement recommandée (plusieurs en fait, préparez-vous à en jeter quelques-unes contre les murs).

  • Durée de vie 14 /20

    Le cauchemar n'est pas si long, mais le challenge relevé mettra tout de même vos nerfs à rude épreuve pendant quelques heures, surtout si vous comptez récupérer toutes les pages... Il y a également un peu de contenu bonus à débloquer. C'est correct pour une dizaine d'euros.

  • Bande son 12 /20

    Tout le monde ne sera sans doute pas d'accord, mais il s'agit de la partie la moins réussie du jeu. Pas particulièrement inspirées, les compositions sont surtout trop courtes ! On se lasse vite d'entendre la même séquence de 20 secondes tourner en boucle jusqu'à la fin du niveau...

  • Scénario /

Résolument old-school, They Bleed Pixels n'est pas un titre à mettre entre toutes les mains. Ses graphismes d'un autre âge et sa difficulté parfois extrême rebuteront sans doute les joueurs nourris aux effets visuels à la mode et au gameplay assisté. Les autres auraient tort de passer à côté de ce petit joyau de noirceur, qui procure un grand sentiment d'accomplissement une fois dompté.

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 octobre 2012 à 16:19:27
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Mis à jour le 01/10/2012
PC Plate-Forme Spooky Squid
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
    PC
  • Preview : Harry Potter : Wizards Unite, un premier aperçu très encourageant
    IOS - ANDROID
  • Preview : Sekiro Shadows Die Twice - Un mariage réussi entre Dark Souls et Tenchu
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce