Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Les Simpsons : Springfield
iOS

Contributeur

Victime de son succès en mars dernier, Les Simpson : Springfield également connu sous le nom de Tapped Out revient sur iPhone et iPad avec une version améliorée tout simplement irrésistible !

Souvenez-vous, fin février 2012, Electronic Arts lançait un excellent jeu de gestion à la sauce Simpson sur iOS. A peine quelques jours plus tard, l'engouement pour ce social game aussi drôle qu'addictif fut tel que les serveurs du prestigieux éditeurs sautèrent, contraignant ce dernier à retirer le soft de l'AppStore. Il faudra attendre près de 6 mois pour le retrouver gratuitement sur nos petits écrans mais l'attente en valait la chandelle puisque Les Simpson : Springfield, désormais stable, s'avère être encore meilleur en cette belle fin d'été qu'au printemps dernier.

Homer est un vrai geek !

Ce n'est un secret pour personne, Homer adore les jeux vidéo. En fait, il est tellement accro aux jeux sociaux qu'il y joue même à la centrale nucléaire de Springfield où il travaille. Un jour, alors qu'il est occupé à dilapider son salaire en micro-achat, un réacteur en surchauffe finit par exploser, rayant instantanément Springfield de la carte. D'abord décontenancé par les conséquences de sa négligence, Homer s'aperçoit bien vite qu'il peut reconstruire la ville avec l'aide du joueur pour faire réapparaître progressivement tous ses habitants. Pour ce dernier, c'est le début d'une grande aventure à mi-chemin entre Sim City, Les Sims et un bon vieil épisode animé des Simpson.

Le soft se prend en main très facilement.

Fidèle à l'oeuvre de Matt Groening, Les Simpson : Springfield en reprend non seulement le design et les doublages anglais mais aussi le ton décalé et parodique qui ont fait son succès. Il n'est donc pas rare d'éclater de rire tout seul sur son jeu à la suite d'un gag ou d'une réplique particulièrement drôles (bonjour la honte au milieu d'une rame de métro bondée). Par ailleurs, les connaisseurs auront le plaisir de retrouver dans le soft non seulement les personnages qui interviennent dans la série mais également des bâtiment tels que le Krusty Burger, le Kwik-E-Mart ou encore la base secrète du volcan.

Chaque action nécessite un délai en temps réel.

Après un tutoriel aussi rapide que bien conçu, nous voici donc en train de tracer des routes, placer des maisons, planter des arbres ou confier des tâches aux héros (Lisa, Ned, Apu, etc.) qu'on a débloqués petit à petit. Jouer du saxophone, fainéanter dans la piscine ou encore dire du mal de la science, il y a 1001 choses à leur faire faire en cliquant simplement dessus. Chaque activité, nous rapportera un montant défini d'argent et d'expérience qui nous serviront à acheter de nouveaux éléments, étendre la surface et débloquer du matériel, des personnages et des missions. En dépit de la relative complexité du soft, les menus sont clairs et même sur un simple iPhone, l'interface tactile est parfaitement ergonomique.Il faut cependant savoir que la plupart des actions qu'on souhaite effectuer pour agrandir notre ville et occuper ses habitants prennent une certaine quantité de temps indexé sur l'horloge interne de notre plate-forme de jeu. Ainsi, construire une maison violette prend par exemple 4 heures tandis que faire du shopping prend une heure. Il existe aussi des délais beaucoup plus longs pouvant aller jusqu'à 3 mois et d'autres de l'ordre de quelques secondes seulement. Il revient donc à l'utilisateur d'adapter sa façon de jouer à son emploi du temps sachant que généralement, plus le délai est long, plus le bénéfice escompté en argent et en expérience est grand.

L'achat de donuts peut vite s'avérer ruineux.

Qui dit free-to-play dit toutefois transactions en ligne et sur ce point, Electronic Arts a tout prévu. En utilisant des donuts, le joueur peut en effet accélérer n'importe quelle action ou s'offrir des tonnes d'éléments susceptibles d'embellir sa ville et de faire grimper son "conformomètre". Gagnés en effectuant certaines actions bien précises, ces donuts peuvent également, et surtout, être achetés au prix fort dans la boutique dédiée. Ainsi, la caisse de 132 donuts coûte 7,99 euros, le chargement de 300 donuts coûte 15,99 euros, etc. C'est du confort supplémentaire pour le joueur et le jackpot pour Electronic Arts. Précisons tout de même qu'en jouant modérément et sans se préoccuper d'avoir la plus belle ville sur iPhone, on peut vraiment s'en passer, ce qui n'est pas si fréquent en matière de social gaming quand on y pense.

On peut visiter bien d'autres villes que la nôtre.

Puisqu'on évoque la dimension sociale du soft, sachez que Les Simpson : Springfield nous permet d'inviter des amis à la fois sur Origin, Google ou Facebook. Ils peuvent alors visiter notre ville et y effectuer plusieurs actions par jour. Bien entendu, la réciproque est également valable pour nous. Bien équilibré, agréable à regarder sur iPhone comme sur iPad et extrêmement addictif, Les Simpson : Springfield est bien parti pour attirer autant de monde qu'en mars dernier. Cette fois-ci néanmoins, les serveurs semblent tenir le coup et aucun problème technique ne vient entacher l'expérience de jeu. Par ailleurs, l'amélioration des graphismes et les petites optimisations de gameplay effectuées ici et là font de cette version un téléchargement indispensable pour tout fan de gestion et / ou des Simpson qui se respecte.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Le design de la série est parfaitement respecté. On peut zoomer et dézoomer sur la carte à volonté et les animations sont souvent très drôles.

  • Jouabilté 17 /20

    Que ce soit sur iPhone ou sur iPad, les contrôles tactiles fonctionnent parfaitement et les menus sont clairs. Le gameplay est bien équilibré, les outils dont on dispose sont efficaces. En outre, les différents délais proposés permettent à l'utilisateur d'adapter sa façon de jouer à son propre emploi du temps.

  • Duree 18 /20

    Même en y passant des heures, il est difficile de se lasser de ce jeu de gestion tant ses mécanismes de jeu sont addictifs. Il y a des tonnes de personnages à découvrir, de bâtiments à construire et d'actions à effectuer. On peut également visiter la ville de nos amis et les inviter chez nous.

  • Son 15 /20

    Les doubleurs américains officiels prêtent leurs voix aux nombreux héros de la série et la musique a vite fait de nous mettre dans l'ambiance.

  • Scénario 16 /20

    Le ton décalé et parodique de la série fait mouche quasiment à tous les coups. Qu'on soit fan des Simpson ou peu familiarisé avec leur univers, le soft nous réserve un bon paquet de fous rires.

A l'heure où la bulle du social gaming semble sur le point d'éclater, Electronic Arts nous prouve que le genre a encore de beaux jours devant lui sur iPhone et iPad. Bien réalisé, drôle et furieusement addictif, Les Simpson : Springfield est probablement l'un des meilleurs freemium de l'AppStore à l'heure actuelle.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
05 septembre 2012 à 17:41:31
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (316)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 05/09/2012 Voir l'historique
iOS Gestion Electronic Arts Animation Comics + Série TV
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (4)
  • Vidéos (5)
  • Images (103)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Les Simpsons : Springfield sur iOS
    -
    IOS
Boutique
  • Les Simpson : Springfield IOS
    Gratuit
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.