Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Horn
iOS

Contributeur

Après un Dark Meadow convaincant et glauque à souhait, Phosphor Games s'inspire une nouvelle fois de la désormais célèbre franchise Infinity Blade (mais pas seulement) pour nous proposer un nouveau croisement d'aventure, d'action et de RPG répondant au doux nom de Horn. Autant vous le dire d'entrée de jeu, l'ensemble est particulièrement impressionnant.

Vous incarnez dans Horn un jeune forgeron qui se réveille au beau milieu d'un champ de ruines sans aucun souvenir de son passé, avec pour seuls objets une vieille épée rouillée, un mystérieux cristal et une corne aux pouvoirs étranges dont il ne sait encore rien. Un point de départ relativement basique, pourtant la magie opère dès les premières minutes de jeu et l'on a tôt fait de se faire happer par une histoire passionnante, vivante et brillamment racontée. Dès la scène d'ouverture, le joueur s'attend ainsi à en prendre plein la vue, à tous les sens du terme. Vous affrontez rapidement un Pygon (les machines responsables de la dévastation du monde) et l'achevez en lui tranchant la tête... afin de vous apercevoir que cette tête est une entité vivante à part entière, qui vous accompagnera dans votre aventure et donnera lieu à des dialogues souvent bourrés d'humour. Pour faire vivre au joueur une expérience mémorable, Horn s'inspire allègrement de la quintessence du jeu d'aventure. Plus encore que Zelda, c'est bien dans Ico (dont le héros est le portrait craché, jusqu'à son casque) et dans Shadow Of The Colossus (lors des combats contre les boss gigantesques, d'ailleurs appelés "colosses") qu'il vient puiser le meilleur. Et, bien sûr, si de telles références sont utilisées à bon escient, il ne peut en ressortir qu'un produit de haute volée.

Horn est vraiment très impressionnant, d'un point de vue technique mais aussi artistique...

D'un point de vue graphique tout d'abord, Horn surpasse aisément tous ce que l'on avait pu voir jusqu'à présent sur plates-formes mobiles. Boosté à l'Unreal Engine, le soft se veut naturellement splendide de bout en bout, mettant en scène des paysages variés d'une rare beauté, mais il se permet en plus de creuser un véritable gouffre avec la concurrence grâce à une maîtrise artistique de haute volée. Le moindre environnement regorge de vie et fourmille de détails, des arbres et hautes herbes qui s'agitent au gré du vent en passant par les nombreux cours d'eau parsemant notre chemin, au-dessus desquels volent lentement les lucioles la nuit. Des paysages les plus bucoliques aux hauts sommets enneigés, sans oublier de vastes plages de sable fin ou encore des villes dévastées par des machines, le monde dans lequel évolue Horn est d'une diversité mais aussi d'une crédibilité incroyables, donnant au soft une certaine personnalité qui enlève toute sensation de déjà-vu ou, pire encore, de plagiat. L'exploration est de mise dans ces contrées, afin de dégoter quelques trésors et les fameuses Pygites (la monnaie principale du jeu) qui seront bien utiles par la suite, nous y reviendrons. Vous aurez également à résoudre de temps à autre quelques énigmes pas bien compliquées, souvent similaires à ce que l'on peut trouver lors des premiers donjons d'un Zelda (brasiers à allumer, leviers à activer, etc.). Cela dit, ne nous leurrons pas, les phases d'aventures restent quand même assez linéaires, et l'on s'éloignera finalement assez peu d'un chemin tout tracé pour atteindre l'objectif. Pour autant, la liberté d'action reste grandement appréciable puisque le héros peut être déplacé où l'on souhaite, il ne s'agit donc plus de laisser le jeu suivre une ligne droite pour affronter les ennemis coup sur coup comme dans Infinity Blade par exemple.

Un petit air de Shadow Of The Colossus, avec des boss tout aussi épiques.

Pour parvenir à ses fins, Horn dispose d'une arbalète qui lui sert également de grappin, d'une corne qui rappelle très largement l'ocarina de la saga Zelda, et d'un panel d'armes plutôt varié que le joueur construit lui-même à l'aide de noyaux Pygons et de cristaux de Pygite. S'il existe une boutique permettant d'obtenir une grande quantité de ces matériaux contre quelques euros, elle est complètement dispensable et il est tout à fait possible d'arriver au bout de l'aventure sans dépenser le moindre centime, mais surtout sans refaire les mêmes niveaux encore et encore pour gagner quelques cristaux et ne pas se retrouver bloqué contre un boss plus coriace que les autres. Vous pouvez donc créer des épées, haches, masses, et même tout un tas d'armes spéciales au look plutôt atypique. Chacune sera d'ailleurs améliorable pour devenir redoutablement puissante. Mais les matériaux ne sont parfois pas suffisants pour obtenir l'arme de vos rêves, car encore faut-il apprendre à la construire. Vous devrez pour cela trouver les plans de ces armes légendaires, cachés un peu partout dans le vaste monde que vous visiterez. Créer ses armes, armures, pendentifs et potions c'est bien joli, mais à un moment il faut également en avoir besoin ! Nous en arrivons donc au système de combat, c'est sans doute cet élément du jeu qui s'inspire le plus de la série Infinity Blade. Horn peut esquiver les attaques, frapper de différentes façons, profiter d'une attaque de zone ennemie pour faire une puissante attaque sautée et étourdir son adversaire, contre-attaquer, et surtout trouver le point faible du monstre qu'il affronte, qui peut se trouver dans sa tête, ses épaules, son ventre, sa queue, etc. Les coups assénés dans ce point vulnérable une fois l'armure ennemie brisée font ainsi des dégâts colossaux et il s'agit bien sûr de la méthode la plus efficace pour terrasser les adversaires les plus récalcitrants. Les combats conservent donc un minimum de stratégie et sont rapidement prenants. L'ensemble se montre même plutôt jouissif quand vous possèderez des armes de haut niveau capables d'absorber la vie ennemie, de lui infliger de gros dégâts de feu sur la durée, de réduire son armure avec des attaques glacées, et ainsi de suite.

Améliorer ses armes n'est pas donné, mais le résultat en vaut la peine.

Tout autant que l'aspect visuel, Horn possède de plus une identité sonore digne de ce nom. Les thèmes sont superbes, très travaillés, et les voix des personnages (en anglais, sous-titrées) vraiment réussies. On en vient d'ailleurs à se demander ce qui pourrait gâcher une si belle recette... Et nous pourrons résumer cela en trois points. D'abord, la traduction française est bizarrement excellente dans les dialogues mais abominable ailleurs. La lecture des nombreux journaux que l'on obtient au fil de l'aventure, pourtant intéressants pour en apprendre plus sur l'histoire, s'en trouve peu appréciable. Il manque souvent des lettres quand ce ne sont pas des mots entiers... Au niveau du son, quelques bugs surviennent assez régulièrement (son qui se coupe quelques secondes puis revient ensuite), et quand on voit la qualité des thèmes musicaux c'est évidemment dommage. Ces deux problèmes devraient toutefois être patchés assez rapidement. Enfin, troisième souci et non des moindres : pour profiter d'un tel titre, il vous faudra impérativement un iPhone 4/4S, un iPad 2 ou un nouvel iPad, et... rien d'autre ! Après un rapide test sous iPod Touch pourtant déclaré incompatible, il s'avère heureusement que le jeu fonctionne bel et bien... mais pas en résolution Retina. Autant dire que vous perdrez gros, parce qu'il s'agit d'un des plus beaux jeux de la plate-forme.

Les notes
  • Graphique 18 /20

    Visuellement magnifique, Horn nous propose des décors incroyablement travaillés. La maîtrise artistique est de plus très impressionnante pour un jeu sur ce support. Malgré des environnements surchargés de détails et pour notre plus grand bonheur, les baisses de framerate sont très peu fréquentes sur iPhone 4S et nouvel iPad. Sur des appareils plus anciens, le résultat n'est pas garanti...

  • Jouabilté 17 /20

    Alors qu'il reprend le système de combat très efficace déjà éprouvé dans Infinity Blade et autres Dark Meadow, Horn offre en plus une belle aventure dans des environnements où le joueur peut se déplacer à son gré, avec une bonne dose d'exploration et d'énigmes. Il est donc le premier du genre à proposer une expérience aussi agréable et complète.

  • Duree 16 /20

    Bien plus long qu'il ne le laisse espérer au début du jeu, Horn dispose de trois vastes mondes composés pour chacun de six à sept niveaux. Une bonne dizaine d'heures de jeu sera nécessaire pour en faire le tour, tandis que débloquer toutes les armes et toutes les tuniques prendra infiniment plus de temps.

  • Son 18 /20

    Horn nous gratifie de thèmes musicaux de très grande qualité, dans la pure lignée des monuments vidéoludiques dont il s'inspire. Nous retrouverons ainsi un peu de Shadow Of The Colossus jusque dans la bande-son, magistrale.

  • Scénario 16 /20

    Une riche aventure bien scénarisée, vivante et bourrée d'humour n'est pas tellement commune sur iPhone, celle proposée par Horn se laisse donc d'autant plus apprécier. L'ambiance et la forte personnalité qui se dégagent du titre sont également pour beaucoup dans cette quête résolument épique.

Allant bien au-delà de la vitrine technologique, Horn est un titre réellement impressionnant et artistiquement somptueux. Certes, ses quelques bugs et une certaine répétitivité l'empêchent d'atteindre le nirvana du jeu d'aventure, mais tout de même, quelle claque ! L'Unreal Engine fait ici des merveilles, mais il n'est pas le seul à sublimer le soft. Un humour omniprésent, un scénario riche, des combats haletants, une bande-son grandiose et un univers extrêmement détaillé à explorer librement sont autant d'éléments qui contribuent à faire de Horn un incontournable de l'App Store, et sans doute une des meilleures pioches de l'année !

Profil de Meego
L'avis de Meego
MP
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
17 août 2012 à 20:00:46
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 17/08/2012 Voir l'historique
iOS Action Zynga Phosphor Games Studio
  • Partager cette page :
Horn
iOS Android
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos (1)
  • Images (20)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Horn sur iOS
    -
    IOS
Boutique
  • Horn IOS
    Gratuit
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.