Menu
Awesomenauts
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Awesomenauts
PC
Awesomenauts
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 août 2012 à 16:47:30
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (55)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Tous les prix
Prix Support
1.26€ PC
14.71€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Fortement inspiré du principe de DotA, le mod très populaire de Warcraft III, Awesomenauts est un MOBA en 2D doté d'un gameplay tout aussi exigeant que son modèle. Ce projet risqué, qui visait clairement un public de niche lors de sa sortie sur Xbox 360 et PS3, a pourtant rencontré un certain succès. Ronimo Games a donc décidé de répondre favorablement à la demande des joueurs, qui sollicitaient une version PC.

Awesomenauts

Dans un coin reculé de la galaxie, une interminable guerre binaire fait rage entre les armées robotiques des Uns et des Zéros. Chaque camp cherche à s'approprier le plus précieux et le plus rare des métaux liquides : le Solaire, pompé au coeur même des astéroïdes par d'énormes installations industrielles. L'armée des Droïdes Rouges et l'armée des Droïdes Bleus ont toutes deux dépensé des fortunes pour recruter les meilleurs mercenaires de la galaxie, afin qu'ils combattent pour leur cause. Voilà le contexte rigolo dans lequel vous entraîne Awesomenauts, avec à l'appui des graphismes cartoon et une bande-son psychédélique qu'on croirait sortis des années 80. Mais cette ambiance sympathique ne doit pas vous faire oublier le sérieux de votre mission : on vous a engagé pour affronter et vaincre l'équipe adverse, et ce ne sera pas une simple formalité.

Awesomenauts
Awesomenauts vous apprendra la différence entre savoir jouer et savoir jouer.
Awesomenauts est un MOBA (combats d'arènes multijoueurs en ligne) qui a la particularité de bénéficier d'une représentation latérale en 2D avec scrolling multidirectionnel. Il emprunte la plupart de ses mécanismes de jeu à DotA (Defense of the Ancients), l'excellent mod pour Warcraft III. Chaque partie oppose deux équipes (rouge et bleue), constituées ici de trois héros chacune, ayant pour objectif de détruire la foreuse adverse. Pour percer les défenses ennemies, constituées de plusieurs tourelles jalonnant les différents chemins possibles vers la base opposée, chaque équipe peut compter sur le soutien de troupes (les droïdes) automatiquement envoyées au casse-pipe par vagues successives. Elles peuvent vous protéger en absorbant les attaques ennemies pendant que vous envoyez la sauce sur une tourelle. Mais soyez averti que les héros adverses ne vous laisseront pas faire, et qu'il vous faudra gérer cette menace permanente, aussi bien en attaque qu'en défense. La destruction d'un droïde ou d'un héros adverse procure du Solaire, une monnaie qui peut être dépensée pour acquérir un nouveau pouvoir (parmi 3 disponibles), augmenter le niveau d'un pouvoir déjà acquis, ou bien encore améliorer vos caractéristiques (jauge de vie, vitesse de déplacement, etc.). Si vous mourez, vous êtes à nouveau largué dans la partie par le biais d'une capsule spatiale, au prix d'une perte de Solaire et d'un temps précieux. Vous devez vous montrer prudent et utiliser à bon escient la fonction de téléportation qui, moyennant un temps d'incantation, vous renvoie dans votre base, où vous pouvez vous soigner et accéder à la boutique d'améliorations.

Awesomenauts
Les maps réservent quelques surprises, comme cette cachette permettant de se dissimuler.
Il faut ajouter à ce gameplay bien rodé l'aspect plates-formes propre à Awesomenauts, qui n'est sans doute pas le meilleur du jeu étant donné que les déplacements et les sauts s'avèrent un peu lourds (que vous jouiez au clavier/souris ou à la manette) – ce qui a d'ailleurs tendance à favoriser les personnages capables de voler. Même si vous n'évoluerez que sur trois maps différentes, celles-ci sont bien conçues : construites sur plusieurs niveaux mais symétriques comme il se doit, elles proposent généralement une zone dans laquelle il est possible de "creeper" pour récupérer un peu d'énergie vitale, ainsi que quelques fioritures (des "cachettes" qui vous masquent aux yeux de l'ennemi, des zones de faible gravité, etc.). Comme tout bon DotA-like, Awesomenauts vous offre le choix entre plusieurs héros très spécifiques. Et si l'on regrette, là encore, le faible nombre de personnages disponibles (huit seulement, dont trois à débloquer), l'équilibrage semble bien étudié. Lonestar est un héros polyvalent, Clunk un tank increvable mais lent, Froggy G un combattant agressif capable d'immobiliser ses adversaires, Léon un DPS furtif, Yuri un personnage de soutien disposant d'attaques aériennes et Voltar un soigneur qui requinque ses acolytes en moins de deux. Tous les archétypes essentiels sont là, d'autant que cette version PC intègre les deux petits nouveaux, Derpl et Coco, et que d'autres devraient débarquer ultérieurement. Chacun dispose d'une série de pouvoirs parmi lesquels vous devrez opérer une sélection, et qui ne sont pas tous accessibles d'emblée. Vous disposez en effet d'un niveau de joueur qui augmente au fil de vos parties et qui vous permet de débloquer, à certains paliers donnés, de nouveaux héros, de nouveaux pouvoirs et de nouvelles maps.

Awesomenauts
Montrez-vous le plus prudent possible et ne négligez pas la téléportation.
Awesomenauts intègre bien entendu un classement mondial où seuls les plus habiles et les plus persévérants peuvent espérer figurer dignement, la courbe d'apprentissage étant assez rude. Si la compréhension des mécanismes de jeu, tutorial à l'appui, ne pose aucun problème, leur maîtrise est une autre paire de manches. A l'image de DotA, le jeu nécessite une parfaite connaissance des différents héros et de leurs pouvoirs, ainsi que des stratégies élémentaires. Or, il ne propose aucun tutorial avancé dédié à ce potentiel tactique. Et comme toute partie en ligne est soumise à un système de matchmaking assez incertain, les joueurs expérimentés risquent de combattre un peu trop souvent aux côtés de débutants qui passent leur temps à jouer les feeders (chair à canon donnant l'occasion aux héros adverses de gagner facilement des niveaux). Dans ces moments-là, vous ne devrez pas céder à la tentation de quitter la partie, sous peine de souffrir d'une pénalité d'expérience au moment d'aborder la prochaine partie. Ronimo Games semble avoir eu du mal à concilier les exigences de l'accessibilité avec celles de la compétition : on aurait apprécié la possibilité de créer des lobbys ainsi que de visualiser les statistiques des autres joueurs avant de les affronter. Awesomenauts dispose toutefois d'une architecture multijoueur particulièrement souple, permettant de mixer indifféremment les participants en local et en ligne, et comblant automatiquement de bots à l'IA décente toute équipe incomplète. Bref, pour 10 euros, il y a de quoi se faire plaisir pour peu que vous aimiez les MOBA et que vous ayez conscience de ce dans quoi vous vous lancez.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Très détaillés, les graphismes cartoon dans le plus pur style des dessins animés des années 80 parviennent à concilier de jolis effets visuels avec une bonne lisibilité – une performance !

  • Jouabilité 15 /20

    Facile à prendre en main, d'autant que cette version PC offre plusieurs modes de contrôle et reconnaît parfaitement le pad Xbox 360, le jeu est paradoxalement ardu à maîtriser. On apprécie le potentiel stratégique des parties ainsi que la complémentarité et l'équilibrage des huit héros disponibles, mais on regrette la lourdeur de l'aspect plates-formes et le manque d'options liées au jeu compétitif.

  • Durée de vie 14 /20

    Tout dépend de l'adhésion de chacun au principe du jeu : certains seront vite rebutés par le faible nombre de cartes et de héros (dont le nombre grandit toutefois au fil des mises à jour), quand d'autres sauront prendre du plaisir à persévérer pour améliorer leur niveau de joueur et leur classement mondial.

  • Bande son 18 /20

    Les thèmes musicaux aux sonorités spatiales et psychédéliques sont un véritable régal pour les oreilles. Mention spéciale aux morceaux déjantés et personnalisés (chaque héros a le sien !) qui se font entendre dans la boutique. Les bruitages et les voix en anglais s'avèrent aussi très réussis.

  • Scénario /

Au-delà de la vue de côté, du style cartoon et de la bande-son psychédélique adoptés, on retrouve dans Awesomenauts ce qui fait le sel d'un bon DotA-like : un potentiel stratégique évident soutenu par un équilibrage quasi parfait. Le faible nombre de cartes disponibles et l'inévitable redondance du propos ne rebuteront pas outre mesure les amateurs de compétition, d'autant que le jeu bénéficie d'un excellent suivi depuis la sortie de sa version consoles. Il est vrai que Ronimo Games a eu un peu de mal à concilier les exigences de l'accessibilité (pas optimale) avec celles du jeu compétitif (qui souffre de l'absence de certaines options). Mais l'avantage de cette version PC, c'est qu'elle peut compter sur le soutien d'une vraie communauté de fans de MOBA (et de DotA-like en particulier), qui pourrait bien lui assurer une vraie pérennité. En tout cas, à l'occasion de ce lancement, ce ne sont pas les joueurs qui manquent.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 août 2012 à 16:47:30
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (55)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Mis à jour le 02/08/2012
PC Action Stratégie Ronimo Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live