Menu
Rainbow Moon
  • Tout support
  • PS3
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Rainbow Moon
PS3
Rainbow Moon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2012 à 16:56:30
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Aussi disponible sur :PS Now
Partager sur :

S'il y a bien une chose que l'on ne s'attend pas à voir sur le PlayStation Network, c'est bien un tactical RPG. Pourtant, Rainbow Moon débarque tout penaud sur nos PS3, avec la belle promesse de nous offrir plus de 40 heures de jeu pour 12,99 €. Vraiment ?

Rainbow Moon

Avant même de commencer à déglinguer du monstre, la première surprise que nous offre Rainbow Moon provient de son développeur. En effet, SideQuest Studios a auparavant enfanté les Söldner-X, du bon gros shoot'em up bien brutal. Du coup, on ne les avait pas trop vus venir avec ce T-RPG champêtre et kawaii sorti de nulle part. Puisque nous avons affaire à un studio talentueux, on se dit alors qu'on pourrait bien avoir une surprise, qui ne viendra pas du scénario primaire cela dit. A moins qu'être envoyé dans une autre dimension par une vilaine entité soit considéré comme le summum de l'inventivité. J'en doute.

Rainbow Moon
Le vilain Namoris...
Un jeu de rôle qui démarre par une histoire bateau, on a vu meilleur début. Mais ne nous arrêtons pas à ça et voyons de plus près ce que ce Rainbow Moon nous propose. On contrôle Baldren, un aventurier qui aimerait bien rentrer chez lui. Pour cela, il devra arpenter la lune sur laquelle il a été expédié, ce qui ne se fera pas sans heurts. Visiblement, des monstres sortis d'on-ne-sait-où attaquent tout ce qui respire et il va falloir vous défendre. On en arrive donc au coeur du gameplay, le système de combats, qui n'est autre qu'un tactical RPG au tour par tour des plus classiques. A chaque fois que vous rencontrez un adversaire, vous voilà transposé sur une grille où vous pouvez avancer case par case et choisir d'attaquer, de vous défendre, d'utiliser un objet ou encore de vous barrer comme un lâche. Les ennemis agissant de la même façon, il faut réfléchir à chacun de vos mouvements pour prendre vos opposants de court et ne pas vous faire encercler.

Rainbow Moon
... tend un vilain piège à Baldren.
Au fur et à mesure de vos pérégrinations, des compagnons de route rejoignent la partie ce qui complexifie l'ensemble. Ainsi, la jeune Trisha et son arc doivent absolument rester à distance pour être efficaces sans mordre la poussière. Vous avez aussi accès à des compétences qui utilisent des points de magie. Plus vous les utilisez, plus elles gagnent de niveaux et deviennent puissantes. Bref, un système fichtrement conventionnel qui ne va pas vraiment vous heurter. Par contre, ce qui risque de vous choquer, c'est le comportement de l'IA. Car il faut bien le dire, les ennemis sont complètement à la ramasse dès qu'il s'agit de faire autre chose que de vous foncer dessus et vous attaquer. Il n'est pas rare de les berner complètement en faisant le tour d'une chaise, voire de bloquer leur passage en ne ramassant pas les butins au sol. Oui oui, ce vulgaire sac de piécettes empêche totalement les monstres de passer. Quoiqu'il arrive, à la fin du combat, vous gagnez des points d'expérience, et surtout des Rainbow Pearls, d'une grande utilité.

Rainbow Moon
Un tutoriel évolutif explique les bases du jeu.
En effet, les Rainbow Pearls vous permettent de booster vos caractéristiques, selon les limites permises par votre niveau. Là encore, tout est plutôt simplifié puisque vous avez le choix entre l'attaque, la défense, la vitesse et la chance, sans compter les HP et MP qui coûtent relativement cher. L'avantage, c'est que vous pouvez vraiment modeler votre personnage. Gardez tout de même en compte que d'autres éléments (comme le type d'armes qu'ils utilisent ou encore la plupart de leurs compétences) ne sont pas de votre fait, et que vous aurez donc du mal à transformer un archer en gros tanker de la mort. Quoi qu'il en soit, vous pouvez toujours profiter de vos passages en ville pour acheter de nouveaux items, ou encore pour booster votre équipement grâce à la forge. Mais le plus intéressant reste sans doute de parler aux quidams qui traînent la patte dans le coin, seul moyen d'avancer dans le jeu comme l'exige le système de quêtes.

Rainbow Moon
Rainbow Moon est un RPG tactique très classique.
A vrai dire, il y a deux types de quêtes. Celles qui font évoluer l'histoire principale, et les quêtes secondaires qui permettent surtout de gonfler votre porte-monnaie ou de mettre la main sur de nouveaux équipements plus puissants. Si ces quêtes secondaires ont un bon impact sur la durée de vie, autant vous dire tout de suite que leur redondance risque de vous ennuyer à vitesse grand V. Il faudra régulièrement passer par du matraquage de monstres à la chaîne et la répétition des combats aura sans doute raison de votre patience. Malheureusement, les quêtes de la trame principale ne sont pas beaucoup plus intéressantes, surtout lorsqu'elles vous demandent juste d'aller d'un point A à un point B, si possible en tuant tout ce qui se met sur votre chemin. Comme vous l'avez sans doute déjà compris, Rainbow Moon manque terriblement de personnalité dans son gameplay.

Rainbow Moon
Les ennemis sont souvent bien plus nombreux que vous et vos compagnons.
En fait, même les bonnes idées sont mal exploitées. Par exemple, le système jour / nuit est censé vous inciter à toujours penser au temps qui passe, même en combat. En effet, le jour et l'heure peuvent avoir une influence sur les événements qui vous entourent. Manque de bol, SideQuest Studios a curieusement décidé d'opter pour un système complètement indigeste avec des semaines de 4 jours, des journées de 18 heures et des heures de 32 minutes.... in-game. Et donc ce ne sont pas non plus de vraies minutes... Bref, il est très compliqué de s'y fier et c'est bien dommage. L'autre bonne idée, même si elle est encore loin d'être originale, est le système de pierre-papier-ciseaux qui régit les combats. En gros, à chaque compagnon ou ennemi est attribué un type d'armes. En sachant qu'il existe six types dont le principe de forces et de faiblesses constitue un cercle vicieux, l'idée était d'impacter directement la stratégie en combat. Malheureusement, les occasions où cela influence vraiment vos décisions restent rares. Enfin, le système de nourriture (qui nous incite donc à manger pour remplir une Food Bar qui descend continuellement) est plus contraignant qu'autre chose.

Rainbow Moon
Il n'est pas rare de voir un coffre auquel vous ne pouvez pas accéder pour l'instant.
Malgré tout cela, il y a bien une chose que l'on ne peut retirer à Rainbow Moon, c'est sa durée de vie. En effet, le joueur qui adore faire monter ses personnages et trouver les meilleurs équipements sera ravi par un jeu qui propose des heures et des heures de leveling et de butins plus ou moins rares. Mais la répétition des combats et le manque de personnalité du gameplay risque d'en rebuter plus d'un, avec cette sale impression d'être en face d'un MMORPG free-to-play de mauvaise qualité dès que l'on entame une quête. Petite précision supplémentaire, le jeu est entièrement en anglais. Bref, si Rainbow Moon casse la baraque quand il s'agit de faire un ratio temps de jeu / prix, il n'en est pas pour autant recommandable, à moins d'être un vrai fan de leveling.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Pour un jeu à 13 €, on est assez bien loti. C'est plutôt joli dans l'ensemble même si on a parfois du mal à savoir là où on peut passer et là où on ne peut pas. C'est un peu plus plat en combat cela dit.

  • Jouabilité 11 /20

    Rainbow Moon reprend les concepts de base du tactical RPG sans vraiment chercher à innover ou à surprendre. Si on reconnaît parfois les sensations offertes par le genre, on ne peut s'empêcher de trouver l'ensemble insipide, surtout quand on voit les quêtes qui nous sont proposées. L'ergonomie est à revoir aussi car il n'est pas rare de se tromper de direction en 3D isométrique malgré la possibilité de manier ses personnages de deux façons différentes.

  • Durée de vie 16 /20

    Si cette note n'était qu'un vulgaire calcul mathématique, elle aurait pu être supérieure. Mais puisqu'on prend aussi en compte la redondance du concept, ce n'est pas la même chose, malgré les dizaines d'heures de jeu effectives. Accessoirement, le grinding, ça n'a jamais été synonyme de "bonne" durée de vie. Toutefois, les fans de leveling pas trop exigeants en auront largement pour leur compte.

  • Bande son 12 /20

    Le thème des combats vous tapera rapidement sur les nerfs. Pour le reste, pas grand-chose à dire.

  • Scénario 9 /20

    Malgré son prix, Rainbow Moon aurait pu nous proposer quelque chose de moins bateau. Déjà que le pitch n'est pas super intéressant, les quêtes ne valent guère mieux.

Même si cette note n'est pas fameuse, le concept de Rainbow Moon peut très bien rendre accro les fans de leveling capables d'enchaîner 50 combats sans sourcillier pour trouver l'item voulu. Malheureusement, pour les autres, il faudra faire avec un tactical RPG qui se contente des bases du genre et qui ne brode pas assez autour pour éveiller un véritable intérêt, que ce soit scénaristique ou artistique. En tout cas, pour notre part, ce n'est pas suffisant, mais vous pouvez toujours tenter votre chance, du moins si vous comprenez l'anglais.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2012 à 16:56:30
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Mis à jour le 12/07/2012
PlayStation 3 RPG Tactique SideQuest Studios EastAsia Soft
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019