Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Asphalt 7 : Heat
iOS

Désormais incontournable sur smartphones et consoles portables, la série Asphalt est de retour sur iOS et annonce d'emblée la couleur en se dotant du surnom : Heat. On nous promet donc des courses toujours plus chaudes et une action intense. Une formule gagnante ?

On en a l'habitude, Asphalt 7 se présente comme un jeu de course très orienté arcade. Loin d'être prise de tête, celui-ci vous propose donc d'oublier le tant soit peu de subtilité que vous pourriez avoir afin de prendre part à des épreuves survoltées. Ici, ce ne sera donc pas la recherche de la trajectoire idéale qui vous permettra de l'emporter, mais un mélange entre des dérapages, des sauts impressionnants et des takedowns d'une violence rare. Cela remplira alors une jauge de boost qui une fois pleine, vous permettra de tout écraser sur votre passage, adversaires comme éléments de décors. Ce côté défouloir est en outre amplifié par l'aspect ultra assisté du gameplay. En effet, sur quatre méthodes de contrôle, trois proposent une accélération automatique, votre seule tâche étant alors de tourner et de déclencher la nitro. Bref, si vous êtes à la recherche d'une simulation, nous vous invitons à passer votre chemin. Néanmoins, les fans du genre devraient être aux anges et prendre un plaisir certain en roulant à 400 km/h dans les rues de Paris. Pour notre part, nous regrettons simplement que ce gameplay n'ait pas évolué d'un iota et soit en tout point identique à celui de l'opus précédent. Les principaux défauts n'ont ainsi pas été corrigés, comme par exemple la difficulté un poil trop faible et la gestion hasardeuse des dérapages.

L'originalité n'est pas franchement au rendez-vous.

Au niveau du contenu, Asphalt 7 : Heat se montre plutôt généreux. En effet, ce ne sont pas moins de 150 épreuves qui s'offrent à vous dans un mode Carrière susceptible d'occuper durant de longues heures. Ajoutez à cela 60 voitures licenciées (Ferrari, Aston Martin, Audi, BMW ou même DeLorean) et 15 circuits répartis un peu partout dans le monde (tous ne sont pas inédits) et vous l'aurez compris, il y a de quoi faire ! Notons par ailleurs que 6 modes de jeu différents sont au programme et que vous pourrez par exemple prendre part à des courses classiques, mais également à des épreuves de destruction, de dérapages ou de checkpoints. Mais c'est sans doute en multijoueur (en ligne ou en local) que le titre devrait livrer sa pleine mesure. Vous pourrez en effet y affronter 5 autres joueurs sur le circuit et ainsi tenter de devenir le meilleur pilote du monde. Cela permet de prolonger considérablement la durée de vie du titre, bien qu'il paraisse surprenant que le nombre de protagonistes ait été autant limité quand un Real Racing 2, sorti il y a quasiment deux ans, en regroupe 15. Notons toutefois que vous aurez la possibilité, via un système nommé Asphalt Tracker, de partager vos résultats avec vos amis ou bien d'échanger des défis sous forme de fantômes. On est loin du mode multijoueur revisité promis, mais il y a là de quoi passer de bons moments.

Le modèle économique est pour le moins douteux.

Enfin, il nous paraît bon d'évoquer le système économique choisi. En effet, Gameloft a décidé de proposer son titre à bas prix (0,79 €) puis de pousser le joueur à l'achat in-app. Deux types de devises sont alors au programme : les billets et les étoiles. Les premiers sont gagnés lors des victoires ou quand vous choisissez de partager un résultat sur Facebook, les secondes ne s'obtiennent qu'en de rares occasions, et en quantité ultra limitée. Vous pourrez toutefois choisir de passer à la caisse et par exemple acheter 400 étoiles contre la somme astronomique de 80 €. Cela vous permettra de débloquer, non pas toutes les voitures, mais un seul modèle haut de gamme. Bref, s'il reste possible d'obtenir la majorité des véhicules et améliorations sans passer à la caisse, on a ici la désagréable sensation que le joueur est pris pour une vache à lait. On vous poussera en outre à dépenser toujours plus en vous "obligeant" à acheter une voiture débloquée en course ou en vous proposant d'acheter un sponsor (cocasse n'est-pas ?) avant chaque épreuve. Cela ne doit toutefois pas occulter les qualités évidentes de cet Asphalt 7 et le fun indéniable qu'il procure. Avant de conclure, il serait également de bon ton d'évoquer les graphismes proposés. Ainsi, sachez que même sur iPhone 4, le titre affiche des décors plutôt riches tout en limitant les ralentissements. Au final, ce Heat ne démérite pas et malgré quelques écueils, celui-ci devrait parvenir à satisfaire les fans de la série.

Test réalisé sur un iPhone 4.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Même sur iPhone 4, Asphalt 7 affiche des graphismes plutôt détaillés sans pour autant saccader à outrance. Les 15 circuits au programme disposent en outre d'une réelle identité visuelle et l'ensemble s'avère donc assez satisfaisant.

  • Jouabilté 12 /20

    On aurait aimé quelques nouveautés à ce niveau-là, mais c'est surtout les défauts récurrents qui sont sanctionnés. Ainsi, la gestion des dérapages se montre toujours aussi hasardeuse, les différents modes de contrôle peinent à convaincre et la difficulté est à nouveau trop faible. Les fans d'arcade prendront toutefois un plaisir certain en contrôlant des bolides survitaminés et en anéantissant les véhicules de leurs adversaires.

  • Duree 16 /20

    Asphalt 7 propose trois fois plus d'épreuves que son prédécesseur et devrait donc vous occuper des heures durant. Seule une certaine répétitivité et un modèle économique déplorable pourront vous décourager, mais dans l'ensemble, vous devriez en avoir pour votre argent.

  • Son 10 /20

    Asphalt 7 nous propose de visiter le monde et ses principales villes mais opte pour une bande-son typée dancefloor de piètre qualité et pas vraiment de circonstance. Une voix-off agaçante et des bruitages tout juste acceptables complètent le tableau.

  • Scénario /

Loin d'être original, Asphalt 7 se montre trop avare en nouveautés pour convaincre totalement. Il aurait ainsi été de bon ton que le gameplay soit un peu modifié et que quelques défauts récurrents soient corrigés. Il n'en reste pas moins un bon jeu qui devrait séduire sans peine les fans d'arcade à outrance et de courses survoltées, notamment grâce à son contenu plutôt conséquent. Il faudra toutefois pouvoir faire fi d'un modèle économique douteux.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
25 juin 2012 à 16:55:47
13/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (26)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 25/06/2012 Voir l'historique
iOS Course Gameloft
  • Partager cette page :
Asphalt 7 : Heat
iOS Android
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos (4)
  • Images (65)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Asphalt 7 : Heat sur iOS
    -
    IOS
Boutique
  • Asphalt 7 : Heat IOS
    Gratuit
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.