Menu
Deponia
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
  • Mac
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Deponia
PC
Deponia
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 juin 2012 à 16:29:58
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Tous les prix
Prix Support
3.50€ PC
4.98€ PC
14.31€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les créateurs allemands de A New Beginning et Les Chroniques de Sadwick nous reviennent avec une autre aventure inédite, conservant le style cartoon propre au studio. Daedalic Entertainment. L'antihéros Rufus vous souhaite la bienvenue à Deponia, un monde-poubelle que l'on réussit pourtant à trouver charmant.

Deponia

Si, comme on le disait, cette nouvelle histoire s'insère dans un univers inédit, le studio a néanmoins conservé ce style « fable écologique » que l'on retrouvait déjà dans A New Beginning. Dans Deponia, on suit les aventures de Rufus, un jeune homme égocentrique, sûr de lui et au final assez détestable, ayant vécu toute sa vie à Deponia, monde des bas-fonds rempli de détritus. Cependant, celui-ci n'a qu'une obsession : se barrer le plus rapidement possible d'ici et aller sur Elyseum, sorte de monde rêvé situé au-dessus des nuages. Cela lui permettrait notamment de ne plus voir la tête de son ex-petite amie Toni, chez qui il squatte encore et qu'il dépeint comme un insupportable dragon. Après un petit tutoriel assez drôle et bien mis en scène, les premières minutes de l'aventure vous permettront donc de vous familiariser avec les énigmes rencontrées, en tentant de préparer le voyage de Rufus. Celui-ci est bien décidé à s'expédier dans une capsule directement sur une navette, qui pourrait ensuite l'emmener sur ce fameux Elysium... Puisque votre personnage est bel et bien un gros loser, vous vous doutez que les choses ne se passeront pas exactement comme prévu. Celui-ci atteindra bien le vaisseau, et y trouvera une demoiselle en détresse venant justement de l'Elysium. Les deux seront vite balancés par-dessus bord, et Rufus cherchera à la secourir, à nouveau en plein milieu des poubelles de Deponia.

Deponia
Voilà Rufus, égocentrique, feignant et macho.
Si le scénario et l'univers ne sont pas particulièrement originaux, force est de constater que l'ambiance parvient à convaincre le joueur, et à l'immerger au cœur de l'aventure. D'autre part, l'humour, omniprésent, fait parfois mouche, et quelques répliques sont d'ailleurs clairement au-dessus du lot. On ne rigolera pas aux éclats, mais l'atmosphère humoristique est réussie, malgré la présence de voix uniquement anglaises (sous-titrées en français). L'univers créé pour l'occasion est donc séduisant malgré un certain sentiment de déjà-vu qui nous étreint également face au gameplay proposé dans ce point & click. En effet, on progressera ici, comme souvent, en récupérant des objets dans les décors (les zones interactives peuvent être repérées en appuyant sur la touche espace du clavier), puis en les combinant dans l'inventaire. Ces items, combinés ou non, devront ensuite être utilisés dans les décors, pour tenter de faire progresser l'aventure. On vous demandera par exemple de suivre une recette en récupérant tous les ingrédients nécessaires à la création d'un café très serré, pour tenter de réveiller Goal, l'élyséenne tombée de la navette. Au final, cet aspect prépondérant du jeu ressemble un peu à ce qui se fait dans un Runaway : certaines associations d'objets sont vraiment tirées par les cheveux, et on avancera parfois au petit bonheur la chance, en cliquant un peu au hasard et en essayant diverses combinaisons avant de trouver la bonne, sans que la logique ne fasse vraiment partie de l'équation.

Deponia
Comme d'habitude, l'inventaire permet de contempler et de combiner les items récupérés.
Au niveau de l'interface, les petits gars de chez Daedalic ont eu la bonne idée de faire intervenir la molette de la souris (de manière optionnelle). Il suffira donc de la faire rouler pour que l'inventaire envahisse l'écran. On ne sait pas vraiment si on préfère cette interface invasive ou une barre d'inventaire plus discrète, mais ayant parfois tendance à se faire la malle... Si le gameplay de Deponia a déjà été vu et revu, les développeurs ont quand même tenté de faire des efforts au niveau de l'animation du personnage, chose qui péchait un peu dans leurs précédentes productions du studio. L'intégration dans les décors est donc nettement plus réussie, et les déplacements sont plus naturels. D'autre part, de petites animations ont été intégrées lorsque le personnage fouille dans son inventaire, ce qui est toujours agréable à regarder. L'animation en elle-même reste évidemment très cartoon, tout comme les décors, faits à la main. Les environnements sont donc très jolis et remplis de couleurs, et certains décors disposent d'arrière-plans vraiment beaux à regarder, et donnant de la profondeur aux divers tableaux. Ceci dit, au niveau purement technique, Deponia n'est certainement pas exempt de défauts. Parfois, certains dialogues passent ainsi à l'as, le texte défilant à toute vitesse, sans bande-son. De la même manière, un bug dans l'inventaire empêche de lire la description que donne Rufus à propos de tous les objets en sa possession. Espérons qu'un patch vienne rapidement corriger ces petites erreurs. Malgré tout, Deponia reste un point and click recommandable aux amateurs d'aventure n'ayant pas peur de devoir résoudre quelques énigmes tirées par les cheveux en combinant une tapette à souris à un vieux fauteuil pour récupérer une dizaine de petits pois. Logique.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Deponia dispose, comme les précédentes productions du studio, de graphismes faits à la main vraiment réussis. Les décors, aux couleurs judicieusement choisies, fourmillent de détails et rendent l'univers du jeu tangible. L'animation très cartoon des personnages ne convainc pas toujours, mais reste très correcte.

  • Jouabilité 14 /20

    Les fans de point & click ne seront certainement pas dépaysés. Les énigmes, reposant sur des combinaisons d'objets et diverses actions à faire dans le bon ordre, sont très classiques et souvent tirées par les cheveux. Bref, les amateurs apprécieront, les autres pesteront. Quelques bugs peu gênants ont été rencontrés durant la réalisation de ce test, mais aucun n'a empêché la progression au sein du jeu.

  • Durée de vie 14 /20

    On reste dans la droite lignée des diverses productions du studio, en tablant sur une dizaine d'heures de jeu, au sein de décors assez variés.

  • Bande son 15 /20

    Les dialogues, tous doublés en anglais, sont bien déclamés, et les textes en français sont également d'assez bonne qualité. Au final, on ne regrettera pas les mauvais doublages français de A New Beginning. Les musiques, rythmées, accompagnent également parfaitement notre progression.

  • Scénario 13 /20

    Si l'histoire narrée manque de profondeur, elle se révèle agréable à suivre grâce au antihéros Rufus et à l'univers de Deponia, charmeur. Malgré tout, le sort de nos personnages ne nous motive pas toujours à continuer l'aventure... Les émotions ne sont pas vraiment au rendez-vous.

Deponia dispose d'un charme certain, grâce à cette fameuse touche d'humour omniprésente et à une patte artistique rendant ce monde tendant vers le steampunk vraiment intéressant. Malgré tout, le manque de logique et le classicisme des énigmes rencontrées pourraient froisser quelques joueurs. Les autres seront ravis d'apprendre que deux autres jeux Deponia seront bientôt de la partie, puisque Daedalic nous a promis une trilogie !

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 juin 2012 à 16:29:58
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Mis à jour le 12/06/2012
PC Aventure Point'n Click Daedalic Entertainment
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce