Menu
N.O.V.A. 3
  • Tout support
  • iOS
  • Android
  • Box SFR
  • Box Orange
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : N.O.V.A. 3
iOS
N.O.V.A. 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 mai 2012 à 14:03:46
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (48)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Partager sur :

D'abord considérée comme un simple clone de Halo, la série N.O.V.A. n'aura pas mis bien longtemps pour convaincre les joueurs de tout son potentiel. Dès le premier épisode, le FPS de Gameloft s'imposait comme la référence du genre sur iOS et Android, un statut renforcé par un splendide second volet en 2010. Avec ce troisième opus, N.O.V.A. prouve une nouvelle fois que les FPS grand spectacle ne sont pas la chasse gardée des consoles de salon.

N.O.V.A. 3

Inutile de revenir une nouvelle fois sur les similitudes entre la série Halo et les jeux N.O.V.A. L'inspiration est là, toujours bien présente, même si ce troisième opus parvient aussi à s'en détacher à plusieurs reprises. La campagne solo débute ainsi non pas dans une lointaine galaxie, mais bien sur Terre, dans un San Francisco en piteux état où Kal Wardin est appelé à la rescousse pour repousser une invasion Volterite. Sur place, l'IA Yelena le renseigne sur la situation et bien vite, Wardin se retrouve à traquer des artefacts pour sauver l'humanité toute entière. Le scénario n'est peut-être pas le point fort de N.O.V.A. 3, c'est vrai, mais sa présence permet de ficeler une campagne solo très agréable, dynamique et variée. Après la Terre, le jeu nous trimballe dans un immense vaisseau en orbite, puis sur une planète plongée dans une tempête de sable, et dans le fief même des Volterites. Au total, la campagne dure environ 6 heures et s'étale sur une petite dizaine de niveaux. Quelques phases à bord de véhicules sont à noter, notamment aux commandes d'un mécha ou à l'arrière d'une Jeep tout-terrain, même si le gros de la progression se déroule évidemment à pied, fusil en mains, pour des bonnes grosses tranches d'action survoltées comme on les aime.

N.O.V.A. 3
L'aventure débute à San Francisco.
En dépit d'une IA ennemie pas toujours très maligne, les sensations de jeu sont exemplaires et procurent un plaisir immédiat au point de nous faire parfois oublier que l'on joue sur smartphones. La jouabilité soignée et la réalisation impressionnante y sont d'ailleurs pour beaucoup dans la réussite de N.O.V.A. 3. Pour ce qui est des contrôles, les déplacements sont guidés par un stick virtuel qui vient se loger sous le pouce gauche lorsque celui-ci touche l'écran, tandis que la visée est gérée par le pouce droit. A l'instar du second épisode, le ciblage peut aussi s'effectuer en activant la gyroscopie. Très précise, cette seconde méthode demande un petit temps d'adaptation mais permet, une fois maîtrisée, d'enchaîner les headshots avec une certaine classe. Pour le reste, vous trouverez à l'écran tout le nécessaire pour sprinter, sauter, zoomer, changer d'armes et de pouvoirs (ralenti, répulsion, gel) et bien sûr tirer. Il est d'ailleurs enfin possible de viser tout en tirant sans avoir à relâcher le doigt de l'écran. La visée assistée permet aussi de simplifier les choses pour atteindre ses cibles sans aucun mal et de prendre un malin plaisir à trouer une pauvre victime avant même que celle-ci ne puisse nous voir.

N.O.V.A. 3
Les pouvoirs donnent lieu à de jolis effets spéciaux.
En plus de sa jouabilité aussi efficace qu'intuitive, c'est bien la réalisation qui marque les esprits dès les premières secondes de jeu. C'est bien simple, N.O.V.A. 3 délivre une magistrale claque graphique et est très certainement ce qui se fait de mieux sur le support. On est en présence d'un titre qui multiplie les effets à tout va pour offrir un spectacle visuel de toute beauté. Les effets de chaleur, de particules, de réflexion, de distorsion, la lumière dynamique, le détail des textures, la fluidité des animations, tout est là, au creux de la main, pour en mettre plein les yeux ! L'ambiance sonore n'est pas en reste et profite elle aussi d'un haut degré de qualité. Que ce soit au niveau des voix des personnages, des thèmes musicaux ou simplement des bruitages d'armes ou d'engins divers, N.O.V.A. 3 nous plonge sans mal dans son univers de science-fiction.

N.O.V.A. 3
Le multijoueur nous occupera pendant de longues heures.
Comme pour les deux volets qui l'ont précédé, N.O.V.A. 3 propose bien entendu une grosse composante multijoueur avec pas moins de six modes à disputer jusqu'à 12 joueurs (en ligne ou en local) sur six maps, bien pensées et de taille respectable. On trouve ici du Match à mort chacun pour soi ou en équipe, de la Capture de drapeau, de la Capture de lieu, un mode Gel où il est question de geler toute l'équipe adverse pour marquer un point, et un mode Instagib (match à mort sans power-up, tout le monde avec la même arme). S'il faut bien avouer que les premières parties en ligne sont assez frustrantes vu le niveau de certains joueurs déjà bien installés aux sommets des classements, tout un système de progression est présent pour nous récompenser et nous pousser à persévérer. Les points durement gagnés permettent d'améliorer son armement et de personnaliser son personnage. Durant les parties multijoueurs, les véhicules sont également là pour assurer le spectacle, permettant à deux joueurs de coopérer en plaçant le premier au pilotage, et le second à la visée. Propre et lui aussi très efficace, le pendant multijoueur n'est donc pas un simple bonus à la campagne solo, mais bien tout un aspect du jeu qui comblera les joueurs empreints d'un esprit compétitif.

N.O.V.A. 3
Quelques phases en mécha interviennent en solo comme en multi.
Vous l'aurez compris, le bilan pour N.O.V.A. 3 est extrêmement positif. Le FPS est magnifique, le solo est accrocheur et le multi risque de vous retenir des jours entiers. Toutefois, ce test ne serait pas complet sans la mention de quelques petites choses plutôt gênantes, dont la présence de bugs agaçants durant la campagne solo. A plusieurs reprises, il nous est arrivé de rester bêtement bloqués dans la progression parce qu'un script ne s'est tout bonnement pas déclenché. Si dans la plupart des cas, un simple retour au dernier checkpoint franchi permet de régler le problème, il est aussi arrivé d'avoir à recommencer l'intégralité d'un niveau depuis le début et donc de perdre près de 40 minutes de jeu. On espère vivement que des mises à jour puissent rapidement éliminer ces ratés. Sortons aussi un petit carton jaune face à la boutique permettant de monnayer divers bonus contre de l'argent réel. Comme trop souvent, Gameloft transforme la notion de micro-paiements en macro-paiements avec des prix atteignant la centaine de dollars (environ 80 euros) pour un armement de fou. Attention donc où vous mettez les doigts ! Sans cela, c'est du tout bon.

Les notes
  • Graphismes 19 /20

    Difficile de reprocher quoi que ce soit à l'esthétique de N.O.V.A. 3. C'est non seulement très réussi au niveau du design, mais l'exécution est également impressionnante. Les effets visuels se multiplient pour nous en mettre plein la vue. Magnifique.

  • Jouabilité 18 /20

    La maniabilité est bien pensée, elle permet d'être rapide et précis dans les déplacements et la visée quelle que soit la situation. L'utilisation de la gyroscopie fonctionne aussi très bien après un petit temps d'adaptation. En revanche, contrairement à d'autres jeux Gameloft, il est impossible de personnaliser l'interface en choisissant soi-même l'emplacement des touches à l'écran.

  • Durée de vie 16 /20

    Entre la campagne solo qui vous retiendra de 5 à 6 heures et le multi qui peut vous accaparer pendant des jours, vous avez largement de quoi faire. Le système de progression dans le multijoueur est aussi très gratifiant et donne toujours envie d'en faire une petite dernière avant d'arrêter.

  • Bande son 17 /20

    N.O.V.A. 3 profite d'un bon doublage (en anglais sous-titré) et de thèmes musicaux forcément très épiques. Après tout, on est là pour sauver l'humanité, non ? Les bruitages sont très réussis et donnent de l'ampleur à l'arsenal.

  • Scénario 14 /20

    Il n'est pas obligatoire d'avoir parcouru les deux précédents volets pour s'investir dans le scénario de ce troisième opus. Cela servira toutefois à mieux cerner les personnages impliqués puisque plusieurs vieilles connaissances sont de la partie, dont Yelena, Promethée ou Rufus.

Avec ce troisième opus, N.O.V.A. 3 frappe encore plus fort que le précédent et s'impose définitivement comme le jeu d'action incontournable sur iOS. Le jeu est beau à en pleurer, la campagne solo est rondement menée et le multijoueur est aussi riche et profond que ce que l'on peut trouver sur consoles de salon. A part quelques bugs que l'on espère rapidement éradiqués, N.O.V.A. 3 fait donc un sans-faute.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 mai 2012 à 14:03:46
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (48)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Mis à jour le 29/05/2012
iOS FPS Gameloft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live