Menu
Mario Tennis Open
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mario Tennis Open
3DS
Mario Tennis Open
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 mai 2012 à 16:53:08
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (293)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Tous les prix
Prix Support
17.02€ 3DS
18.82€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Bien qu'elle se soit fait remarquer par son absence injustifiée sur DS, la série des Mario Tennis n'a pas dit son dernier mot sur consoles portables et débarque sur 3DS avec la ferme intention de nous faire chausser nos baskets et reprendre notre raquette. A cette occasion, le développeur a revu sa copie pour surprendre même les plus blasés d'entre nous.

Mario Tennis Open

Cela fait maintenant quelques années que Nintendo a confié au studio Camelot la responsabilité de développer les épisodes de Mario Tennis. Une responsabilité amplement méritée puisque les différents opus sortis à ce jour ont toujours su faire très bonne figure tout en apportant quelque chose d'inédit au genre. Le développeur s'était d'ailleurs fait habilement remarquer par son audace et son inventivité en dotant les opus portables d'une dimension RPG franchement bienvenue. Faut-il rappeler que le jeu de rôle reste le domaine de prédilection de Camelot Software, à qui l'on doit notamment Shining Force III et Golden Sun ?

Mario Tennis Open
Les fonctions 3D, gyroscopiques et tactiles sont assez anodines.
Pour autant, Mario Tennis Open sur 3DS ne suit pas la trace de ses aînés sur ce point-là puisqu'il ne comporte aucun mode RPG ou s'y rapprochant. Le développeur a préféré revenir cette fois à un contenu beaucoup plus classique en proposant les habituels modes Tournoi et Mini-jeux, avec des matches en simple ou en double jouables jusqu'à quatre participants en ligne ou en local. Les fidèles de la série seront probablement un peu déçus par ce choix, d'autant que ce n'est pas le seul aspect du soft qui risque de les désorienter. A première vue pourtant, Mario Tennis Open ne semble pas franchement révolutionnaire. Comme le veut la tradition, le gameplay se revendique arcade jusqu'au bout des pixels, s'adressant à un très large public en garantissant à chacun un plaisir de jeu immédiat et une expérience de jeu addictive à souhait. Autrement dit, ne vous attendez pas à pouvoir commettre une faute directe en sortant la balle du court, à moins qu'elle ne rebondisse sur la bande du filet ou ne s'écrase dessus, ce qui est plutôt rare. De manière analogue, il n'est pas question de s'embêter avec des notions de timing puisqu'on peut facilement placer un coup puissant dans les limites du court même en étant à la fois très en retard et complètement imprécis. Mais la grande force de Camelot, c'est de rendre le tout suffisamment réactif et souple pour que les matches restent intéressants en toute circonstance.

Mario Tennis Open
Le halo bleu signifie qu'il faut sortir une frappe coupée.
Un autre changement étonnant de ce nouveau Mario Tennis réside dans son abandon pur et simple des pouvoirs conférés par les options propres à la série. Ici, les échanges se font presque normalement, du moins tant qu'on ne prête pas attention aux halos colorés qui apparaissent sur le court dans un but bien précis : nous permettre de conclure par une frappe bien puissante. Pour faire simple, à chaque coup est associé une couleur (rouge pour le lift, jaune pour le lob, etc.). Si vous vous placez sur un halo d'une certaine couleur et que vous exécutez la frappe correspondante, la balle viendra s'écraser avec violence de l'autre côté du court. Attention, cela ne veut pas dire qu'elle est irrattrapable, mais l'auteur de l'action se retrouve tout de même en position de force par rapport à son adversaire, ce qui représente un avantage non négligeable. Par conséquent, on peut se demander si ces halos ne viennent pas un peu saboter les matches en incitant le joueur à se reposer uniquement dessus plutôt que d'établir une vraie stratégie. Dans la pratique, on se rend compte qu'un match un tant soit peu disputé ne peut pas se gagner sans improviser. Il faut donc voir plutôt cela comme une aide à laquelle on peut recourir à tout moment mais qui ne nous empêche aucunement de jouer librement en menant l'échange comme on le souhaite. Difficile donc de considérer cet aspect comme un défaut, d'autant qu'on s'habitue vite à la présence de ces petits halos qui viennent pimenter des parties qui seraient autrement bien monotones.

Mario Tennis Open
Un mini-jeu vraiment sympa !
S'il y a fort à parier que la majorité des joueurs adopteront d'emblée la maniabilité classique avec les boutons, on peut néanmoins souligner que Camelot a tenté d'exploiter au mieux les capacités de la machine en proposant différents choix de maniabilité. En relevant légèrement la console, on peut passer à tout moment de la vue de trois quarts à une vue rapprochée qui fait intervenir les fonctions gyroscopiques de la machine. Il suffit alors d'incliner la 3DS d'un côté ou de l'autre pour orienter ses frappes, tout en influant si nécessaire sur les déplacements du joueur qui sont plus ou moins automatisés. Sympa cinq minutes, ce type de prise en main n'offre pas autant de précision que les contrôles classiques, on ne le conseillera donc qu'aux joueurs débutants pour lesquels a été conçue une autre fonction d'aide largement abusée : le coup auto. Vous l'avez deviné, cette technique de « triche » permet d'exécuter la bonne frappe lorsqu'on se place sur un halo sans avoir besoin de mémoriser les couleurs. Autant dire qu'à moins de vouloir être complètement assisté, la chose n'a strictement aucun intérêt. D'un autre côté, vu sous cet angle, Mario Tennis Open constitue clairement le meilleur moyen d'initier les plus jeunes au tennis, ces derniers pouvant même, s'ils le souhaitent, cliquer sur l'écran tactile pour choisir leur type de frappes, ce que l'on ne recommandera évidemment pas...

Mario Tennis Open
190 accessoires pour optimiser votre Mii.
Après quelques matches, on se rend compte que le fait d'être guidé sans pour autant être enchaîné à un seul schéma de jeu imposé rend les parties plutôt sympa. Il faut néanmoins faire preuve de patience avant d'éprouver de la résistance en solo car le challenge tarde à arriver durant les tournois. Les adversaires gérés par la console n'auront de toute façon jamais l'imprévisibilité d'un joueur humain, mais ce n'est pas un problème puisque le soft autorise les matches jusqu'à quatre joueurs en ligne ou en local. Les douze protagonistes proposés au départ se démarquent chacun par leur style de jeu, plus ou moins technique, puissant, rapide, rusé ou complet. La possibilité d'incarner un Mii n'est pas anodine puisque seul celui-ci est en mesure de revêtir les 190 accessoires gagnés au fil des matches. Des vêtements qui ont d'ailleurs la propriété d'améliorer les performances du joueur, ce qui confère aux Miis un avantage indéniable par rapport à Mario et sa bande, même si ces derniers peuvent être boostés en passant en version étoilée. Autant dire qu'il faut du temps avant de collecter l'ensemble des accessoires inclus dans le jeu, et c'est sans compter les heures passées dans les défis spéciaux. Les quatre mini-jeux proposés en annexe offrent chacun des challenges évolutifs qui nous font travailler notre endurance et notre précision. Le plus fun et le plus original reste évidemment le Super Mario Tennis qui nous permet d'interagir avec un vrai niveau de Super Mario Bros, qui défile à mi-court. En dosant la hauteur de ses frappes, on peut éliminer les ennemis pour gagner du temps ou casser les blocs pour en faire sortir des options qui nous aident à terminer le niveau. Ce petit défi mérite à lui seul le détour et nous rappelle que le développeur a toujours su insuffler dans ses Mario Tennis un soupçon de génie qui rend l'expérience de jeu inoubliable. Malgré tout, on reste légèrement sur notre faim avec cet épisode qui trahit globalement une certaine retenue et qu'on aurait aimé un peu plus audacieux pour être réellement incontournable.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Si, sur le plan technique, Mario Tennis Open se révèle extrêmement efficace, on peut regretter le manque de variété dans les animations des frappes spéciales qu'on s'empresse vite de zapper. Les courts font preuve, en revanche, de beaucoup d'originalité, ce qui se fait parfois au détriment de la lisibilité. La 3D n'apporte pas grand-chose et n'est de toute façon pas compatible avec le maniement gyroscopique.

  • Jouabilité 16 /20

    Le soft nous laisse à choisir entre un gameplay classique, tactile ou gyroscopique. Le principe des halos a des atouts et des inconvénients, mais rien ne nous oblige à jouer les coups proposés. On peut tout à fait briser les échanges en improvisant de manière totalement libre, d'autant que la console ne nous propose pas forcément le meilleur coup à jouer. Le choix du gameplay assisté n'est évidemment pas recommandé, sauf pour permettre aux plus jeunes de se familiariser avec les règles du tennis tout en apprenant à construire leurs points.

  • Durée de vie 16 /20

    Pas de mode RPG cette fois-ci mais le soft comporte suffisamment de challenges pour nous tenir en haleine de nombreuses heures, surtout grâce aux parties jusqu'à quatre joueurs en ligne ou en local. Les tournois se bouclent un peu rapidement mais s'y ajoutent les quatre mini-jeux vraiment sympas parmi lesquels le fameux Super Mario Tennis ! Le fait de jouer avec un Mii relance l'intérêt sur la durée puisqu'il peut revêtir jusqu'à 190 accessoires différents à débloquer.

  • Bande son 15 /20

    Si on la compare avec celle des jeux de tennis habituels, la bande-son de ce titre est étonnamment travaillée, certains thèmes étant vraiment très réussis, sans oublier les reprises de quelques morceaux connus. Mais dans l'ensemble, il manque peut-être un soupçon de délire pour nous rappeler qu'on est bien en compagnie du plombier et de sa bande de joyeux loufoques.

  • Scénario /

Le retour de Mario Tennis s'effectue avec force et fracas, Camelot tirant un trait sur certains acquis pour les remplacer par des nouveautés avec lesquelles il nous faut désormais composer. Si l'on met de côté les éléments mis en place pour simplifier le jeu et le rendre plus assisté que jamais, on peut profiter d'un gameplay classique qui autorise finalement beaucoup de liberté dans les échanges. Mario Tennis Open est donc un titre réellement divertissant qui saura occuper les joueurs solos autant que les adeptes des parties multijoueurs en ligne ou en local.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 mai 2012 à 16:53:08
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (293)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Mis à jour le 23/05/2012
Nintendo 3DS Sport Nintendo Camelot Software
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce