Menu
Skullgirls
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
  • PS3
  • 360
  • Vita
  • Mac
  • iOS
  • Android
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Skullgirls
360
Skullgirls
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 avril 2012 à 17:03:55
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Tous les prix
Partager sur :

Qui a dit que les filles ne savaient pas se battre ? Venez donc chercher des noises à l'une des héroïnes de Skullgirls et on verra bien si vous repartirez en un seul morceau. Il y a plutôt fort à parier que vous vous fassiez tabasser par un chapeau, avaler par une chevelure ou transpercer par une nuée de seringues. Vous l'aurez compris, les combattantes de ce jeu de bastons ne pratiquent pas vraiment des arts martiaux traditionnels.

Skullgirls

On pourrait certainement écrire tout un essai entièrement consacré à la présence de personnages féminins dans les jeux de combats. Le genre s'adresse essentiellement à un public masculin et met donc régulièrement en scène de jolies combattantes susceptibles d'affrioler les joueurs. Les belles se retrouvent même souvent dans des tenues qui ne semblent pas vraiment conçues pour la castagne : vous pensez vraiment que Cammy doit se balader les fesses à l'air et que Mai doit arborer un décolleté plongeant pour vaincre leurs ennemis à la régulière ? Certaines séries se sont même spécialisées dans la baston au féminin comme c'est le cas d'Arcana Heart qui puise directement dans les stéréotypes du moe pour trouver son inspiration. Les petits gars de Reverge Labs nous prouvent aujourd'hui que la culture occidentale peut aussi accoucher de belles combattantes en nous livrant un jeu de combats girly qui mérite le coup d'œil.

Skullgirls
Chaque combattante dispose d'un style qui lui est propre.
Le studio Reverge Labs n'avait pas fait parler de lui avant ce Skullgirls, mais on trouve dans ses rangs quelques têtes connues du petit monde du versus fighting tel que le fameux Mike Z, qui est justement à l'origine de ce projet. On est d'accord, Skullgirls n'a rien du blockbuster, il s'agit plutôt d'un titre relativement modeste disponible uniquement sur les plates-formes de téléchargement. Il faut donc savoir se satisfaire d'un contenu relativement limité. Concrètement, les modes de jeu se limitent au minimum syndical, c'est-à-dire qu'on retrouve un mode Versus en ligne ou en local, un mode Arcade, un mode Histoire et un mode Entraînement. Ce dernier peine à nous apprendre les fondamentaux du gameplay et pèche par une traduction vraiment effroyable. On ressent aussi que le studio a dû faire avec des moyens limités quand on se penche sur le roster : il ne compte, pour l'instant, que huit combattantes et deux autres devraient bientôt débarquer en DLC. Faut-il pour autant en déduire que ce Skullgirls ne vaut pas le détour ? Ce serait dommage de s'arrêter à de telles considérations car le titre a été développé avec passion et qu'il ne manque pas d'arguments pour faire flancher le cœur des amateurs du genre.

Skullgirls
La traduction française est tout simplement calamiteuse.
Pour commencer, il faut signaler que les huit combattantes ont chacune une véritable personnalité et un gameplay bien spécifique. Si la petite Filia opte pour une approche très agressive en utilisant sa tignasse pour se ruer sur son adversaire sans lui laisser le temps d'en placer une, d'autres, telle que Peacock, essaient au contraire de tenir l'autre joueur à distance en lui envoyant des tas de bricoles au visage. Certains personnages sont particulièrement originaux, Ms. Fortune par exemple peut laisser sa tête traîner sur le terrain pour ensuite s'en servir afin d'attaquer sur deux fronts. Même les combattantes un peu plus classiques se démarquent par leur design, c'est le cas de Cerebella, une véritable brute qui utilise les gros bras de son chapeau pour écraser ses ennemis. Mention spéciale à Valentine, une infirmière particulièrement sadique qui peut aussi bien empoisonner son adversaire que relever un partenaire K.O. Non vous ne rêvez pas, il est bien possible d'avoir des coéquipiers dans Skullgirls, on vous propose de diriger un à trois personnages au début du combat. Bien entendu, vos combattantes seront plus faibles si vous optez pour une équipe, mais vous aurez alors l'occasion de lancer des attaques groupées assez dévastatrices et de laisser les personnages mis en réserve reprendre doucement leur vie.

Skullgirls
Quelques bugs graphiques viennent ternir le design exemplaire.
Il vous faudra un bon temps d'adaptation avant de maîtriser chacune des combattantes mais elles répondent toutes à certaines règles qui vous permettent de balancer simplement des combos. On pourrait même trouver que ces fameux combos sortent un peu trop facilement et vous risquez de rager si vous tombez sur un joueur qui les maîtrise sur le net... Heureusement, Reverge Labs a prévu le coup en intégrant un système de Infinity Breakers : si votre adversaire s'acharne en reproduisant toujours les mêmes coups, vous aurez l'occasion de le repousser pour respirer un instant. Le principe est intéressant mais il ne devrait pas exister dans un jeu de combats à partir du moment où vous devriez pouvoir repousser votre adversaire par vos propres moyens... Dans la même veine, on apprécie le design particulièrement recherché du titre et les animations toutes plus farfelues les unes que les autres, mais l'ensemble tombe à l'eau lorsque vos jolies combattantes sont remplacées par leur hitbox. Les bugs graphiques sont en effet légion ! Attention, tous ces petits défauts ne vous empêcheront pas de vous amuser en ligne comme en local si vous êtes un habitué du genre, par contre, les néophytes risquent d'avoir du mal à digérer ce manque de finition et n'auront peut-être pas la patience de défier une IA très nerveuse.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Le design des combattantes est particulièrement léché et vous entraîne dans un univers cartoon qui mérite le coup d'œil. Par contre, l'ensemble est gâché par des bugs graphiques qui viennent régulièrement remplacer votre combattante par un enchevêtrement de hitboxs.

  • Jouabilité 15 /20

    Le jeu n'est finalement pas aussi facile d'accès que promis et vous risquez fort de trouver certains combos un brin abusés si jamais vous essayez de faire quelques parties en ligne. Heureusement, les Infinity Breakers sont là pour vous permettre de respirer de temps à autre mais ce ne sera malheureusement pas suffisant pour survivre bien longtemps face à un adversaire un peu trop nerveux. Bref, il vous faudra donc passer par une phase d'apprentissage pas forcément simplifiée (il faut rechercher les différents coups sur le net puisqu'ils ne sont pas indiqués dans le jeu) avant de profiter pleinement de tout ce que le jeu peut vous offrir.

  • Durée de vie 13 /20

    C'est un peu court jeune fille ! Le titre est certes proposé en téléchargement pour la bagatelle d'une quinzaine d'euros, mais on aurait aimé avoir un peu plus de huit personnages à se mettre sous la dent, surtout lorsqu'il s'agit de lancer des combats en trois contre trois.

  • Bande son 17 /20

    La musique délicieusement jazzy mérite vraiment le détour et devrait ravir vos petites oreilles.

  • Scénario 9 /20

    Le background semble intéressant mais la traduction française tout simplement catastrophique plombe totalement le scénario.

Skullgirls constitue indéniablement un bon jeu de combats à la fois nerveux et original. Le titre n'est pas exempt de petites maladresses et la difficulté plutôt relevée risque de dégoûter les joueurs occasionnels. Les amateurs de jeux de bastons devraient par contre prendre le temps de s'intéresser à son gameplay qui devient réellement jouissif une fois qu'on le maîtrise un peu.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 avril 2012 à 17:03:55
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 12/04/2012
Xbox 360 Combat Reverge Labs Autumn Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
    PC
  • Preview : Harry Potter : Wizards Unite, un premier aperçu très encourageant
    IOS - ANDROID
  • Preview : Sekiro Shadows Die Twice - Un mariage réussi entre Dark Souls et Tenchu
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce