Menu
Rhythm Thief & les Mystères de Paris
  • Tout support
  • 3DS
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Rhythm Thief & les Mystères de Paris
3DS
Rhythm Thief & les Mystères de Paris
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 avril 2012 à 16:42:51
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (73)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Tous les prix
Prix Support
34.90€ 3DS
39.00€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Une nouvelle série bientôt incontournable pourrait bien être en train de naître sur 3DS. S'inspirant d'un Professeur Layton pour sa partie aventure et son atmosphère générale, Rhythm Thief & les Mystères de Paris est avant tout un jeu de rythme qui nous aura littéralement scotchés à l'écran du début à la fin. Faisons le point sur ce premier épisode d'une future série qui semble promise à un brillant avenir !

Rhythm Thief & les Mystères de Paris

Notre histoire débute dans un Paris alternatif par un mystère vraiment peu banal : la disparition du tombeau de Napoléon 1er aux Invalides. Fruit des agissements sordides d'un étrange individu déterminé à ressusciter l'empereur éteint depuis des siècles, cet événement sert de point de départ à notre aventure. Trois années plus tard, l'enquête piétine mais l'inspecteur Vergier, à la tête de la célèbre brigade de policiers en rollers, suit une nouvelle piste, celle de Fantôme R. A l'instar des trois sœurs du café Cat's Eye (le manga de Tsukasa Hojo), Fantôme R ne dérobe les oeuvres d'arts que dans un but bien précis : retrouver la trace de son père disparu trois ans plus tôt. Notre voleur passe ainsi sans vergogne de son rôle de voleur à celui de civil ordinaire nommé Raphaël, au nez et à la barbe des policiers. Son objectif : mettre la main sur le Bracelet de Tiamat, une précieuse relique entreposée au musée du Louvre, l'un des endroits les mieux gardés de la capitale parisienne.

Rhythm Thief & les Mystères de Paris
Le jeu nous offre une incursion sympathique dans les rues de Paris.
Dès les premières minutes, Rhythm Thief nous plonge dans une atmosphère délectable à mi-chemin entre une enquête du Professeur Layton et une comédie musicale délirante. On y croise des individus hauts en couleurs, mis en valeur lors de petites séquences animées joliment réalisées. Il y a bien sûr l'inspecteur Vergier et son bataillon de policiers en rollers, mais aussi Fondue, le fidèle chien de Raphaël, et Charlie, le jeune détective privé obstiné. Si l'intrigue met un peu de temps à se mettre en route, on se retrouve malgré tout pris dans l'engrenage narratif, là où ne s'attendait à trouver qu'un jeu de rythme peu porté sur la narration. A l'instar d'un Professeur Layton, les déplacements se font écran par écran, sur une carte qui reproduit de façon amusante les différents quartiers de Paris. Chaque environnement peut être fouillé à l'aide du stylet dans le but de dénicher des médailles cachées qui ne sont pas sans rappeler les pièces SOS de Layton. Leur rôle est d'ailleurs assez similaire puisque ces médailles servent à acheter des bonus utiles pour surmonter les épreuves de rythme, à moins que vous ne préfériez les conserver pour déverrouiller la galerie de sons et de vidéos. On se balade ainsi au gré des objectifs, interrogeant au passage des protagonistes plus ou moins loquaces, susceptibles de nous mettre sur la voie.

Rhythm Thief & les Mystères de Paris
Les épreuves de rythme sont aussi efficaces que délirantes.
La progression est alors entrecoupée de deux types d'épreuves : les énigmes et les défis musicaux. Dans le premier cas, il s'agit de petits tests relativement simples qui font toujours appel à des notions musicales mais qui ne requièrent pas des trésors de réflexion. Dans le cas des défis, on se retrouve en présence du cœur du jeu, à savoir les fameuses séquences de rythme qui vont mettre sérieusement à l'épreuve vos compétences en la matière. Si l'on note quelques redondances parmi la cinquantaine de défis proposés, la variété dont ceux-ci font preuve sur le plan du gameplay est réellement appréciable. Jouables tantôt à l'aide du stylet, tantôt avec les boutons ou simplement grâce aux capacités gyroscopiques de la consoles, ces séquences savent aussi se renouveler sur le plan musical. On y trouve même des références bienvenues à d'autres jeux cultes de Sega, comme Samba de Amigo et Space Channel 5, auxquels plusieurs défis rendent un vibrant hommage. Chacun de ces challenges musicaux est donc un pur moment de bonheur, d'autant que le soft ne se gêne pas pour partir dans des délires hautement absurdes qui ne laisseront personne indifférent. Difficile de garder son sérieux et sa concentration lorsqu'on doit aider un cabot à croquer les fesses des policiers ou un cuisinier à faire griller ses brocolis sans les carboniser. Entre les passages furtifs des phases d'infiltration au musée et les accalmies offertes par la charmante violoniste, on n'a clairement pas le temps de s'ennuyer.

Rhythm Thief & les Mystères de Paris
On trouve bien des choses cachées dans les écrans.
Mieux encore, le jeu parvient à s'adapter à tous les types de joueurs, quel que soit leur expérience en matière de softs musicaux, moyennant un système de score très bien pensé. Concrètement, il suffit de se maintenir dans la jauge de groove sans commettre trop d'erreurs pour terminer un morceau et passer à la suite. Le challenge de base est donc loin d'être insurmontable, surtout qu'il est possible d'utiliser des items pour rendre les défis plus faciles en cas de réel problème. A l'inverse, les joueurs confirmés n'auront vraiment pas le droit à l'erreur s'il veulent obtenir le meilleur score sur toutes les épreuves. On peut même tenter un défi rythme parfait moyennant une trentaine de médailles, sachant que le moindre faux-pas marque l'arrêt pur et simple du challenge. Les plus doués iront peut-être jusqu'à corser encore plus la difficulté en désactivant les indications de touches qui apparaissent normalement à l'écran pendant les défis musicaux... à leurs risques et périls. Dans le même genre, le mode Marathon nous oblige à enchaîner les morceaux non-stop, n'autorisant pas plus de trois erreurs avant le game over. Autant dire qu'il faut sérieusement s'entraîner avant de prétendre découvrir tous les secrets du jeu, surtout que les trois scénarios bonus ne se débloquent qu'à certaines conditions bien précises. L'aventure comporte d'ailleurs deux quêtes annexes qui apportent encore davantage de piment à la progression. C'est le cas de la recherche des sons qu'il faut enregistrer avec le dictaphone pour tenter de fabriquer l'instrument légendaire, mais aussi de la quête des notes fantomatiques à dénicher dans tout Paris pour reconstituer une partition composée de 18 morceaux. Rhythm Thief & les Mystères de Paris est une excellente surprise sur 3DS, et on espère que ce premier volet rencontrera le succès nécessaire à la mise en route des opus ultérieurs, car l'histoire est encore loin d'être finie !

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Sur le plan de la réalisation, le titre s'en sort de manière tout à fait satisfaisante, notamment grâce à son cachet visuel qui s'inspire de celui de Professeur Layton sans pour autant se risquer à le plagier. Mention spéciale aux séquences animées, aussi nombreuses que soignées.

  • Jouabilité 16 /20

    Le gameplay des épreuves de rythme se renouvelle habilement au fil du jeu et on peut ajuster le challenge pour passer du très abordable au quasiment insurmontable. De cette manière, il n'est pas indispensable de réussir parfaitement les épreuves de rythme pour avancer dans l'histoire mais les plus persévérants verront leurs efforts récompensés.

  • Durée de vie 15 /20

    Comptez une dizaine d'heures pour terminer l'aventure et un peu plus pour boucler les deux quêtes annexes dont l'accomplissement permet de débloquer des scénarios supplémentaires. Les plus accros n'hésiteront pas à prolonger le plaisir en défiant des adversaires en local ou en tentant d'obtenir les meilleurs scores dans les challenges les plus corsés.

  • Bande son 17 /20

    Bien que certains thèmes reviennent un peu trop souvent, les musiques brillent par leur efficacité et leur diversité. Les fans des jeux Sega apprécieront forcément les références à Samba de Amigo et Space Channel 5, ainsi que les nombreux délires musicaux qui ponctuent l'aventure. Si l'on met de côté l'insupportable « catastrophique » qui se fait entendre à la moindre erreur, les voix françaises sont un réel plus et le doublage des séquences narratives n'a rien à envier à celui des derniers Professeur Layton.

  • Scénario 16 /20

    On ne s'attendait pas à ce que le soft soit aussi travaillé sur le plan narratif, mais force est de reconnaître que l'on se retrouve très vite happé par l'ambiance du jeu. Dommage qu'il faille attendre une suite pour connaître le fin mot de cette histoire.

A mi-chemin entre la comédie musicale et le jeu d'aventure, Rhythm Thief & les Mystères de Paris est une excellente surprise sur 3DS. Non content de proposer une cinquantaine d'épreuves de rythme variées au challenge entièrement paramétrable, le titre nous entraîne dans une aventure passionnante qui doit beaucoup aux enquêtes du Professeur Layton. Espérons que ce premier opus rencontre le succès qu'il mérite, car il renferme le potentiel suffisant pour donner vie à une nouvelle série incontournable sur ce support !

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 avril 2012 à 16:42:51
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (73)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.1/20
Mis à jour le 10/04/2012
Nintendo 3DS Aventure Rythme Sega
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live