Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Aperçu : Resident Evil 6
PC

Contributeur

Occidentaliser la licence afin de séduire un peu plus le marché européen et nord-américain, voilà le but avoué de Capcom, justifiant ainsi la nouvelle orientation prise par Resident Evil 6. Et c'est là que commence le plus dur pour cette saga légendaire : parvenir à augmenter le côté action de l'aventure tout en revenant à ce qui a contribué à son succès : le côté flippant. Une alchimie pas si évidente à trouver.

Peut-on décemment privilégier l'appel du profit au détriment de l'attente de fans qui vous suivent depuis de longues années ? Capcom va-t-il dénaturer son Resident Evil, prétextant que les ventes outre-Atlantique ne sont pas satisfaisantes ? Si cette question a pu être posée, provoquant un certain scepticisme, la présentation faite lors du Captivate à Rome, nous a partiellement rassurés. Oui, Resident Evil 6 sera encore une fois tourné vers l'action avec l'apparition de nouvelles features mais tout le côté horreur lui aussi, a subi quelques arrangements. Nos craintes fondées ont finalement fini par fondre au fil de la demi-heure passée à découvrir cet opus tout frais.

Les duos seront à nouveau au centre de cet épisode.

Adieu l'Afrique et son soleil harassant, RE6 change de continent pour atterrir en Asie, quelques années après les événements du cinquième volet. Pour l'heure, pas de détails sur l'environnement extérieur, la démo se déroulant entièrement dans un campus universitaire. Mais déjà, quelques infos sur le déroulement du scénario se dévoilent. Capcom, très attaché à ne pas laisser le joueur officier seul dans les méandres de l'horreur, reconduit le principe de l'aventure à deux. Ainsi, trois duos constitués de personnages illustres de la saga sont proposés : Chris Redfield - Pier Nivans ; Leon S. Kennedy - Helena Harper ; Jake Muller - Sherry Birkin. Si, pour diversifier un peu l'expérience, chaque équipe partira de points différents, on peut légitimement se poser deux questions : pour un opus qui se fend de proposer plus d'action et d'horreur, jouer seul n'aurait-il pas été préférable ? La présence d'un coéquipier, aussi sympathique soit-il, sera-t-elle plus efficace et moins pénalisante que dans RE5 ? Car, on s'en souvient tous, la belle Sheva arborait certes une plastique de rêve... Mais aussi, un bon vieux QI de haricot. Combien de fois cette imbécile s'est amusée à ramasser les pièges que vous veniez de poser consciencieusement! Un vrai boulet qui a considérablement altéré le plaisir de ce voyage en Afrique. Alors, pour cette escapade en Chine, nous n'avons plus qu'à prier que les autres n'aient pas été atteints par le syndrome de la bêtise.

Il a une cicatrice, il a la dent dure et il s'appelle....Wesker Junior !

Qu'il en soit ainsi, les duos se reforment, délaissant encore une fois le côté "seul contre tous" si stressant, mais tellement adapté au genre. Et finalement, si l'on espère que ces équipes déboucheront sur une bonne complicité au fil du temps, on est vite rattrapé par la réalité d'un univers qui laisse penser que deux, c'est bien mieux qu'un. Car, Capcom a bien tenu sa promesse, si RE6 optera pour plus de phases de combats, le côté horreur ne sera pas pour autant mis de côté. La preuve tient en un seul mot : J'avo. Si les zombies traînant la patte seront toujours de la partie, une nouvelle race fait son apparition. Comprenant le langage humain, étant capables de s'organiser en bande, les J'avo sont dotés d'une intelligence et de capacités physiques impressionnantes. Courir, sauter, se soigner, utiliser des armes... Oui, le macchabée s'humanise tout en gardant en lui son irrépressible désir de chair fraîche. Qu'est-ce que cela implique ? Forcément une technique de combat bien plus dynamique et des mouvements plus variés, comme la possibilité de se coucher et tirer, pour éviter jusqu'au bout un corps à corps sanglant. Ne vous inquiétez pas, si Capcom a légèrement revu son gameplay pour anticiper un danger plus oppressant, il n'a pas dénaturé pour autant le style Resident. Il ne sera pas question, par exemple, de glisser sur les tables dans le style Stranglehold ou réaliser des plongeons en bullet time comme Max Payne. Par petites retouches, les développeurs sont parvenus à faire monter crescendo et de consorts l'horreur et l'action, même si l'on peut reprocher que certaines séquences soient toujours trop prévisibles. Cette lumière qui s'éteint dans l'ascenseur alors que Chris est en compagnie d'une fille ayant été mordue.... Personne ne s'étonnera de se faire attaquer une fois le courant revenu. Une absence de surprise visible quelques secondes plus tard lorsque les portes s'ouvriront sur une horde de zombies certainement pressés d'aller boire un coup au lounge bar du 5ème étage.

Carrie, tu es là ?

On a eu peur mais finalement, ces quelques minutes passées avec Resident Evil 6 nous ont rassuré. Certes, le jeu se concentre plus vers les affrontements avec des séquences de combats plus rapprochées que dans le 5, mais l'horreur redevient palpable. Dans ces endroits clos jonglant entre ombre et lumière, ces grognements au loin, les sensations de stress perdues dans les précédents volets reviennent au galop. Tout cela débouche sur un mix concluant ne dénaturant pas la licence, parvenant à l'occidentaliser par petites touches bienvenues. Cette prise de risques ne devrait cependant pas offusquer les fans de la première heure et certainement séduire ce public que Capcom cherche à attraper dans ses filets.

Nos impressions
Resident Evil avait, semble-t-il, oublié d'où il venait. Préférant l'action à l'horreur qui l'a rendue célèbre, la licence s'était écartée de sa mission première : nous faire peur. A défaut de retrouver les sensations de stress des premiers épisodes, RE6 manipule assez efficacement les ficelles des deux genres. Capcom fignole son jeu par petites touches, le rendant ainsi plus rythmé et immersif, même s'il ne parvient plus à nous faire sauter de notre chaise comme peut le faire aujourd'hui Dead Space.
Profil de [[Turkish]]
L'avis de [[Turkish]]
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
20 avril 2012 à 09:21:21
Mis à jour le 20/04/2012 Voir l'historique
PC Action Capcom Zombies Contemporain + Horreur
  • Partager cette page :

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (57)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
TheBalou95
TheBalou95
MP
le 28 Mars 2013 à 11:10:50

tant qu'il y aura des cons pour acheter, la série perdurera :hap:

Lire la suite...
Ar-S_le_retour
Ar-S_le_retour
MP
le 22 Mars 2013 à 16:35:55

C'est vrai que depuis 16 piges les mentalités on changées. Le gore et l'ultra violence deviennent banales. Mais ne pas confondre gore et peur. La peur reste la peur. Et on a surtout peur de ce que l'on ne voit pas.. Perso les RE ne m'ont jamais fait autant flippé qu'un "Fear". Ce 6eme opus d'RE semble tout de même vouloir redorer ce coté épouvante. C'est une bonne chose.

Lire la suite...
cjce
cjce
MP
le 20 Mars 2013 à 22:06:22

Pour moi ce jeux et une daube total je les jouer pendant 1 heures et je me suis fais chier et je les revendu et non fini car se jeux la mérite pas un Horreur je dirais plûtot action,car les zombies avec des mitraillettes et des tank,non mais faut pas exagèrer non plus on est pas dans Call Of Duty faut arrêter les jeux de merde.Donc un conseil n'acheter pas ce jeux car vous aller vous faire chier pendant 1 heure et croyait moi je sais ce que je pense :dehors:

Lire la suite...
babez
babez
MP
le 18 Mars 2013 à 21:12:27

NON MAIS FRANCHEMENT VOUS ALLEZ ARRÊTEZ AVEC COMMENTAIRES A LA CON ,

Lire la suite...
[Le-Poulpe]
[Le-Poulpe]
MP
le 16 Mars 2013 à 21:07:35

On va rester sur Dead Space hein.. Resident Evil est mort depuis bien longtemps en laissant le survival-horror de coter et en en faisant un vulgaire jeu d'action :pf:

Lire la suite...
lordsauron
lordsauron
MP
le 22 Janvier 2013 à 16:12:18

Voilà que Lord Vertex soulève un point qui nous a échappé:

<<"Occidentaliser la licence afin de séduire un peu plus le marché européen et nord-américain"

Rien que la premiere phrase de cet aperçu est totalement ridicule....

Resident evil qui s'occidentalise? Vous avez dormi dans une grotte pendant 15 ans? Et les trois premiers, c'est une ambiance nippone?">>

Voilà, une autre bourde de ces testeurs qui se disent "profesionnel". Soyez objectifs dans vos test (comme les autres testeurs dignes de ce nom) c'est tout ce qu'on vous demande. une IA de haricot? Vous m'en direz tant; allez y jouer à RE ORC :malade: . LOL :rire:

Lire la suite...
lordsauron
lordsauron
MP
le 22 Janvier 2013 à 15:31:04

100% D'ACCORD avec Celenou! Franchement Zombies zombies zombies zombies.... y'a qu'à voir la pagaille orchestrée de RE ORCity! En plus on vous a rechauffé n-fois les RE1, RE2 et RE3: y a eu RE CV, RE OB file 1 et 2, y a eu... j'en passe!!RE4 et RE5, merde, c'est pas des zombies: c'est des ganados et majini! Et RE6 on parle de J'avo (y aura des zombies pour tenir compagnie à Léon S K)! Faut arrêter de tout mélanger zombies et parasités! En ce qui concerne le coop, c'est ahurissant de voir des gens qui ont rencontré un problème là dessus: j'ai fini tous les niveaux de difficulty avec Sheva et de façon crème (sauf qu'à "pro" l'IA est un peu débordé, à juste titre). L'horreur?! BOF, il n'a jamais quitté RE5 (procurez vous le dlc "perdus dans les cauchemards")c'est une volonté des dév' d'en faire moins c'est tout; et tout dépend de l'âge du joueur et de son orientation: je mange (et à la limite je me branlerai!) manette en mains aux Dead space!! Je vois pas pourquoi ca devrait aussi poser problème dans RE6! C'est jamais compliqué: soit on est un gamer pur et dur soit on est un gland au bout la perche...

Lire la suite...
Remigator
Remigator
MP
le 20 Décembre 2012 à 14:46:24

@Celenou :salut: :) , je suis totalement d'accord avec toi :ok: , J'ai rarement jouer aux premiers Resident Evil,mais c'est vrai que depuis ces dernières années les jeux évoluent, que ce soit en bien ou en mal. Moi je suis un peu déçu des derniers opus (RE4,RE5) car l'évolution des zombies a était trop rapide :( (a mon goût)On passe des zombies stupides et lents aux zombies qui court,parle, et utilise des objets tels que des : Armes a feu, Grenade, Machète , Matraque electrique etc.....

Puis le fait qu'il ait rajouter un coop depuis RE5
(Chris,Sheva)ne me dérange pas vraiment, mais ils auraient pu faire un mode entièrement solo "histoire" de découvrir les histoires des personnages plus en détails.

L'horreur ? comme tu la citer dans ton post le gore y en a partout...(Film,Séries,Jeux) donc forcément on s'y habitue de plus en plus et on est moins impressionner et effrayer.

Ceux qui disent que Capcom est devenu une license merdique avec le temps non pas forcement juste et tord.

Moi je dis que Capcom exploite (ou tente) les/des nouvelles possibilité de jouer pour offrir aux joueurs une nouvelle expérience de jeu, Des joueurs adhèrent et suivent d'autres non et s'arrêtent mais il ne faut pas non plus dire que Capcom est devenu aussi nul qu'avant :honte: ! Certes ils font des erreurs mais ils finissent par ce rattraper. :oui:

Donc pour en finir avec Celenou :fou: je trouvais l'évolution des zombies trop rapide,et le jeu un PEU TROP baser sur le coop-action et plus assez sur survival-horror :-(

Lire la suite...
human_master
human_master
MP
le 30 Novembre 2012 à 16:27:13

J ai bien envie de le tester, depuis le 2 et 3 la suite et vraiment naze, espérons qu'il ré-osera le niveau ce 6

Lire la suite...
Resident Evil 6
PC PS3 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (6)
  • News (83)
  • Vidéos (45)
  • Images (1549)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (2)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Resident Evil 6 sur PC
    -
    PC
  • Aperçu : Resident Evil 6 sur PC
    - 57
    PC
Boutique
  • Resident Evil 6 PC
    19.99 € Neuf
    16.08 € Occasion
    29.99 €
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.