Menu
Assassin's Creed III
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • WiiU
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Assassin's Creed III
PC
Partager sur :

Oubliez le charme et la grandeur de l'Italie de la Renaissance. Ne pensez plus à la chaleureuse et anarchique ville de Constantinople. Enterrez dans votre esprit Ezio Auditore da Firenze, car ce n'est plus un secret depuis plusieurs semaines maintenant, Assassin's Creed III va brutalement changer vos habitudes en vous plongeant au cœur de la Révolution américaine (XVIIIe siècle) dans la peau d'un nouveau héros : Connor. Deux changements de taille qui préfigurent de l'ampleur du travail réalisé par Ubisoft. Voici, dans le détail, les informations que nous avons pu glaner sur ce blockbuster prévu pour octobre prochain.

Assassin's Creed III

Assassin's Creed est sans conteste l'une des séries majeures de ces cinq dernières années. On pourrait évoquer son rayonnement médiatique ou l'influence qu'elle a eue sur d'autres titres mais un nombre suffit à lui seul à démontrer la véracité de cette affirmation. Ce nombre, c'est 38 millions, soit le total (approximatif) d'exemplaires des quatre premiers épisodes vendus à travers le monde. Cela représente évidemment une rentrée d'argent importante pour l'éditeur et développeur de la série : Ubisoft. On comprend donc aisément l'enjeu qui entoure la sortie en octobre prochain d'Assassin's Creed III. Le jeu est d'autant plus attendu qu'il fait partie des épisodes que l'on peut qualifier de canoniques. Ceux qui sont censés renouveler en profondeur la série en apportant des mécaniques de gameplay, un contexte et des personnages inédits. Si Brotherhood et Revelations se sont avérés être de bons titres, ils n'étaient en effet que les prolongements d'Assassin's Creed II.

Assassin's Creed III
Finalement, ce sera la révolution américaine.
Et pour développer ce nouvel arrivant, Ubisoft n'a pas lésiné sur les moyens. A sa sortie en octobre, le jeu aura nécessité plus de trois ans de développement. La société française a tout simplement doublé ses capacités de production pour concevoir cet épisode en faisant appel à plusieurs studios en plus de celui basé à Montréal. Les équipes en charge du projet réunissent les meilleurs éléments ayant travaillé sur les différents volets de la série. Dès lors, on comprend mieux la grande confiance affichée par Ubisoft quant à la qualité d'Assassin's Creed III. Pour les développeurs, l'objectif était de réécrire les bases, de réinventer des mécaniques qui commençaient à se montrer vieillissantes. Mais avant de s'attaquer au gameplay, il leur a fallu déterminer le contexte dans lequel cet épisode allait se dérouler. De nombreuses pistes ont été étudiées - la Révolution française semble être l'une d'elles - mais le choix s'est arrêté sur la Révolution américaine. La période couverte s'étend de 1753 à 1783.

Assassin's Creed III
Des personnages connus pourront être rencontrés.
Cette décision a évidemment été mûrement réfléchie. Plusieurs raisons ont poussé les développeurs à opter pour ce contexte. A commencer par le fait qu'il s'agit - selon eux - d'une période peu exploitée par notre média. Evidemment, c'est aussi et avant tout un moyen efficace pour toucher directement le marché américain. Et ce, sans pour autant délaisser l'Europe car plusieurs pays de notre vieux continent ont été impliqués dans les événements qui ont débouché sur l'indépendance des Etats-Unis. C'est notamment le cas de la Grande-Bretagne et de la France. A l'image de ce que l'on a déjà pu vivre dans les épisodes précédents, le jeu nous fera croiser la route de figures célèbres de nationalités diverses telles que George Washington, Benjamin Franklin, Charles Lee (général britannique) ou encore La Fayette (qui est bien entendu français). La Révolution américaine a aussi permis aux développeurs d'aborder des thèmes qui leur sont chers, comme la liberté et le contrôle incarnés respectivement par les Assassins et les Templiers.

Assassin's Creed III
Le dépaysement sera de la partie.
Depuis ses débuts, la série Assassin's Creed a toujours été une invitation au voyage. Assassin's Creed III vous propose cette fois de poser vos valises dans deux cités connues, hautement chargées en histoire, à savoir Boston et New York. Comme d'habitude, Ubisoft a effectué un travail de reconstitution minutieux qui devrait nous permettre de découvrir ces villes sous un angle nouveau. Nous avons notamment pu voir le personnage principal évoluer dans un quartier portuaire très vivant de Boston. L'occasion de s'imprégner un court instant de la singularité de cette cité située sur la côte est des Etats-Unis. Outre l'humidité ambiante qui était presque palpable à travers l'écran, c'est l'architecture de la ville, beaucoup plus modeste, plus classique que celle de Rome, Florence ou Constantinople, qui nous a frappés. Les maisons sont notamment assez basses. Seules les églises devraient trancher avec le reste des bâtiments. Evidemment, certains y verront là un point négatif, le terrain de jeu étant un peu moins propice à la grimpette, mais il faut admettre que cela change. Et du changement, du dépaysement, c'est bien ce que les joueurs réclamaient avec insistance depuis Assassin's Creed II.

Assassin's Creed III
L'aire de jeu est gigantesque.
Par ailleurs, Ubisoft nous a promis que plusieurs évènements viendraient rythmer notre aventure. Les développeurs ont notamment cité l'incendie tragique qui a ravagé New York en 1776. Non seulement vous serez amené à parcourir la ville pendant le drame, mais vous vivrez également les conséquences de celui-ci. Outre ces deux grandes cités, Assassin's Creed III compte en plus un troisième environnement particulièrement vaste que vous pourrez également parcourir librement. Il s'agit d'une gigantesque forêt. Elle a été traitée de la même manière qu'une ville. En gros, cela signifie que vous y trouverez des missions, des mini-villages accompagnés de leurs cohortes de personnages non joueurs et que vous aurez tout loisir de grimper aux arbres ou aux parois rocheuses comme on escalade la façade des maisons. Pour vous donner une indication de l'épaisseur et de la profondeur de cette forêt, celle-ci fait une fois et demie la taille de Rome. Près d'un tiers des événements d'Assassin's Creed III s'y dérouleront. Proposer ce décor naturel a constitué pour Ubisoft un réel challenge. Les développeurs ont été amenés à revoir tout le moteur de jeu (Anvil Tech Engine) pour offrir des animations plus organiques. Connor positionne ainsi ses mains et ses pieds en fonction des éléments auxquels il doit s'accrocher. Le résultat est beaucoup plus naturel, plus fluide qu'auparavant. Les mouvements sont moins génériques. Lorsque le personnage escalade une paroi rocheuse, on a vraiment l'impression qu'il s'agrippe aux excroissances, utilise des rainures pour glisser ses mains et des trous pour poser ses pieds. Les développeurs ont également tenu à nous expliquer que les combats pourraient dorénavant se tenir sur un plan incliné. Cela peut paraître anecdotique au premier abord mais le travail fourni pour parvenir à proposer ce type d'affrontements a apparemment été titanesque.

Assassin's Creed III
La pluie fera souvent son apparition.
Tout ce qui a trait au climat a également nécessité de profonds aménagements du moteur. Le soleil se fera ainsi discret, laissant la pluie et le brouillard lui voler régulièrement la vedette. Les personnages réagiront différemment en fonction des conditions climatiques. On les verra notamment se planquer s'ils sentent la foudre se rapprocher d'eux. Mais en réalité, c'est surtout la neige qui perturbera le déroulement de la partie. Elle peut recouvrir l'intégralité de la carte. Pour l'avoir vu, on sait que la forêt se pare de temps à autre d'un épais manteau blanc ayant des conséquences sur les déplacements des différents protagonistes. Selon les endroits, les couches de neige peuvent être plus ou moins profondes. Connor peine donc parfois à avancer, trébuchant même par moments. Là aussi, les nouvelles animations font franchir à la série un important cap visuel. Le réalisme de chaque mouvement est saisissant.

Assassin's Creed III
Les batailles sont impressionnantes.
Ubisoft s'est également échiné à rendre les environnements plus vivants que par le passé. De nouvelles techniques ont été mises au point pour parvenir au résultat escompté. Les mouvements de foule sont plus crédibles. Chaque personnage semble plus que jamais vivre sa propre existence indépendamment des autres. Alors que vous marchez paisiblement, une femme laisse tomber une pomme au sol et un homme surgit aussitôt pour la lui voler. A vous, ou non, de réagir. Les scènes de courses-poursuites se montrent assez hallucinantes avec la possibilité de passer directement dans les habitations si un PNJ ouvre par exemple sa fenêtre. Ces événements se déroulent avec une telle fluidité, un tel dynamisme, que l'on a l'impression que rien n'a été calculé en amont par les développeurs, que la ville vit par elle-même. Dans la forêt, le constat est identique. A l'exception des villages amérindiens peuplés de PNJ, ce sont les animaux (il existe une trentaine d'espèces modélisées) qui prennent la place des êtres humains. Vous pourrez par exemple croiser la route d'un ours plutôt agressif. Connor devra alors se défendre en utilisant les techniques d'assassinat classiques. Pour une question de respect de la nature, tuer proprement sa proie rapportera une récompense plus importante car il sera possible de vendre la viande de l'animal par la suite. Un système économique complet autour de la chasse sera a priori présent dans Assassin's Creed III. Révolution oblige, d'immenses batailles se tiendront dans les vastes étendues naturelles. Elles pourront inclure plus de 2000 PNJ, tous présents à l'écran. La première fois que l'on assiste à l'un de ces affrontements, le choc est immense. Les coups de feu retentissent, les corps tombent, les cris raisonnent, le sang gicle, la nature se déforme. Tout cela paraît tellement vivant... Bien sûr, Connor ne pourra pas diriger les armées tel un général, mais il devra en revanche remplir certains objectifs en intervenant au cours de batailles historiques. Celle de Bunker Hill (1775) notamment.

Assassin's Creed III
Connor mettra son tomahawk au service du peuple...
Venons-en au personnage principal du jeu. Pour éviter tout manichéisme déplacé, les développeurs ont pris soin de lui donner des origines multiples. Connor est en effet né d'un père anglais et d'une mère amérindienne. Il a grandi au sein de la tribu (amérindienne) Mohawk. Son regard sur le conflit est donc neutre. Mais un événement va bouleverser son existence, la destruction de son village par les forces britanniques. Suite à ce drame il ne va pas pour autant prendre part à la Révolution. Cela éveillera plutôt en lui un fort sentiment d'injustice. Contrairement à Ezio qui poursuivait une quête personnelle, Connor défend le peuple. Il reste guidé en permanence par un idéal de justice. Pour arriver à ses fins, il embrassera donc la carrière d'assassin. Un destin facilité par le fait que la tribu Mohawk était liée à la confrérie au sein de laquelle sévirent par le passé Altaïr et Ezio. Vêtu de la longue tunique blanche à capuche caractéristique des assassins, le discret et placide Connor va tenter de défendre la veuve et l'orphelin partout où il passe.

Assassin's Creed III
… Mais ne fera pas dans la finesse.
Son style de combat est plus brutal, plus animal - peut-être aussi moins élégant - que celui de ses ancêtres. Armé d'un tomahawk et d'un couteau, il n'hésite pas à fracasser le crâne de ses ennemis et à gentiment les planter si le besoin s'en fait sentir. Il dispose par ailleurs de la fameuse lame secrète mais aussi d'un arc et d'un pistolet. Bref, d'un arsenal conséquent. En bon assassin, il sait se faufiler discrètement derrière ses adversaires pour les éliminer. Mais il peut aussi les affronter sans faire de détails. Une séquence de gameplay sur un champ de bataille nous a été montrée pour expliquer les différentes manières d'aborder un combat. Plutôt que de foncer tête baissée au risque de se prendre des balles perdues, vous aurez la possibilité de vous planquer derrière des rochers, d'avancer discrètement en utilisant les corps des soldats comme boucliers. Dans le cas présent, l'objectif visé était l'assassinat d'un général britannique. Connor possède par ailleurs des techniques propres comme le double contre. Il a aussi la particularité d'être ambidextre, ce qui lui permet d'équiper des armes indifféremment dans les mains droite et gauche. Enfin, toute l'interface a aussi été revue par Ubisoft. C'est un point qui a été peu abordé mais on a pu voir que les armes se sélectionnent via une sorte de menu dépliant. Les développeurs ont affirmé qu'il y aurait de nombreuses améliorations à ce niveau. Si nous avons pu récolter beaucoup d'informations lors de cette première présentation, il reste encore pas mal de points à éclaircir. Notamment du côté des mécaniques de gameplay qui devraient être largement retravaillées. On sait par ailleurs que les phases de defense tower façon Revelations ne seront plus de la partie. Ou encore que Connor pourra toujours se faire aider par d'autres assassins. Tout ce qui est lié à le méta histoire impliquant Desmond n'a, en revanche, pas été évoqué. Ubisoft semble vouloir en garder sous le pied en vue de futures annonces.

Nos impressions
Rarement une première présentation d'un jeu se sera montrée aussi riche. Conscient du gigantesque potentiel de son titre, Ubisoft avait décidé de nous montrer d'emblée en quoi Assassin's Creed III représente un réel tournant pour la série. Résultat : nous avons tout simplement été éblouis. Le travail fourni autour du moteur semble clairement avoir porté ses fruits en permettant aux développeurs de donner vie à leurs ambitions les plus folles. Espérons maintenant que cela rejaillisse sur les mécaniques de gameplay qui ont vraiment besoin d'être rafraîchies. Par ailleurs, le choix de l'époque et des différents environnements nous semble judicieux. L'ensemble devrait redonner un second souffle à la série. Bref, on a désormais hâte comme jamais de se plonger dans la Révolution américaine à travers le personnage de Connor.
Profil de Rupan
L'avis de Rupan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 mars 2012 à 09:40:18
Mis à jour le 27/03/2012
PC Action Aventure Ubisoft Montreal Ubisoft Historique Amérique du Nord
Commander Assassin's Creed III
PC
19.90 €
PC
25.00 €
PC
35.50 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
xD-Fairy
xD-Fairy
MP
le 07 août 2012 à 01:26

Exactement comme le dit ironfossil .. Ce grand Connor n'est pas à proprement parler un assassin, au contraire il fait tout pour stopper la guerre ( même si c'est méthodes soit un tantinet violente ^^). Les personnes exécutant de "grands hommes" peuvent être traité de criminelles et le seront bien que leurs actes est sauvé des vie.. La vie d'un homme est elle plus importante que celle de millier tout simplement car elle dirige un pays ?!
On dit Assassin mais la vrai chose importante dans ce titre est bien le "'s Creed" ( en anglais, Assassin's Creed = Le Credo des Assassins )

Lire la suite...
IronFossil
IronFossil
MP
le 03 août 2012 à 14:06

1) Tuer des indiens ? Perso je les admire car les Américains les ont masssacré injustement ! Je n'ai pas l'intention de recommencer même pour un jeux vidéo.

rien que le premier tu te gourd, notre jeune ami connor et lui même un indien dont sa famille c'est fais massacrer par les anglais

Lire la suite...
tryphoxxx
tryphoxxx
MP
le 06 juil. 2012 à 18:09

"un événement va bouleverser son existence, la destruction de son village par les forces britanniques. Suite à ce drame il ne va pas pour autant prendre part à la Révolution. Cela éveillera plutôt en lui un fort sentiment d'injustice. Contrairement à Ezio qui poursuivait une quête personnelle, Connor défend le peuple. Il reste guidé en permanence par un idéal de justice. Pour arriver à ses fins, il embrassera donc la carrière d'assassin."

-------------

Je reprends le commentaire de jv.com pour montrer l'illogisme du scénario.

Je rappelle qu'un Assassin selon les premiers épisodes ne doit jamais tuer gratuitement, mais seulement dans le cadre des missions qui lui sont données... Là que neni, on devient une sorte de "Robin des bois" qui jugera de faire ce que bon lui semble. bof bof

Lire la suite...
tryphoxxx
tryphoxxx
MP
le 06 juil. 2012 à 13:08

En fait j'ai l'impression de regarder "la petite maison dans la prairie" avec "Moon Knight" qui débarque pour sauver Charles Ingalls et sa famille :rire: :rire: :rire:

Tout ce qui est adapté pour "plaire" aux Américains sonne FAUX (comme au cinéma), ces gens là étant nuls en histoire :

http://www.babnet.net/cadredetail-12793.asp

Y'a qu'à voir leurs péplums au cinéma, des erreurs d'interprétation à la pelle agrémentées de bastons viriles et de pectos luisants !

Y'a pas pire en histoire-géo dans le monde qu'un Américain moyen :fete:

a+

Lire la suite...
tryphoxxx
tryphoxxx
MP
le 06 juil. 2012 à 12:39

-D-J27-
1 je vois pas ou tu vois que tu peux tuer des Indiens?!

2 sa vas avec le contexte voila tout

3 il est un Assasin... point bare! donc il a une capuche, il vas pas pas changé non plus!

4 ta pas bien suivit tes cours d'histoires mon jeune ami! car au contraire ils ont j'AMAIS tourné le dos au Français!

5 je vois pas ou tu veux en venir moi il me fait plus rêvé qu'autre chose parceque enfin Assasin's creed 2, 2. alpha
+ 2. beta est fimit! et on peut enfin changé de contexte!

6 desolé mais si ta suivit un peut l'histoire d'Assasin's creed ben tu comprendra pourquoi ont finit là et pas autre part... en tout cas pour moi c'est logique...

7 ben C'EST le troisième... les autres là, donc brothers hood et revalation c'est juste pour finir l'histoire de Altaïre et de Ezio

8 tu c'est c'est toi qui joue comme tu veux a assasin's creed moi j'ai réussi a jouer a revalation en étant discret (c'était dure mais j'y ai réussi!)

9 sa vas il étais pire dans les autres

donc pour , enfin , finir je ne suis en aucun point d'accord avec toi (apart peut etre le point 9)

-------------

C'est ton droit de ne pas être d'accord avec moi, mais par contre "mon jeune ami" tu peux l'oublier car j'ai eu 40 balais en Juin :rire:

Tu pourrais être mon gosse, arrêtes ton char Ben-Hur :rire:

Pour autant c'est pas mon intention de te manquer de respect, alors reprenons point par point l'argumentaire (ce qui me soule car je l'ai déjà expliqué mille fois, notamment sur la dernière vidéo) :

1) Guerre d'indépendance ou pas, les peaux-rouges étaient toujours dans le coin pour revendiquer une terre qui leur appartenait. Il semblerait qu'on puisse en croiser dans le jeu (à vérifier mais je pense que oui)

2) ça correspond au contexte mais ça va pas plaire du tout à la S.P.A. Quoi qu'il en soit "Tuer" des animaux ne m'attire pas, même dans un jeux...

3) On nous impose bien une période de l'histoire qui n'a plus rien à voir avec le côté "Médiéval" des premiers, il fallait donc revoir tout l'habillage ! Un mec en capuche pendant la guerre d'indépendance ça sonne FAUX. C'est sûrement pour plaire aux Ricains, on dirait "Moon Knight" le super-héros appartenant à l'univers de Marvel :rire:

http://images.wikia.com/psychoandy/images/d/d9/Moonknight.jpg

4) Donc je ne suis pas "jeune", et je connais apparement un peu plus l'histoire que toi :"l'espoir commercial de devenir le premier partenaire des nouveaux États-Unis d'Amérique est déçu, la Grande-Bretagne redevenant immédiatement le partenaire officiel, seul reste à la France la reconnaissance du peuple libéré, reconnaissance dont Rochambeau et La Fayette sont les brillants symboles, mais les symboles ne font pas la santé économique d'un État. L'espoir de retrouver la Nouvelle-France jadis perdue est lui aussi finalement ruiné."-wikipédia

5) "La magie des anciens épisodes n'y est plus, je préférais le côté "Médiéval" + infiltration"... Tout est dis, c'est très clair pourtant. Ce nouvel épisode semble privilégier les batailles massives en Multi, d'ou mes craintes :malade:

6) C'est bien le problème car je ne trouve plus la franchise vraiment intéressante depuis "Brotherhood". Personnelement je n'aurais pas traité cette période de l'histoire, il y avait bien mieux à faire... en plus de ça l'architecture Américaine (maisons en bois) est MOCHE !

7) No comment, rien à rajouter... Un épisode chaque année c'est commercial ! Du coup la logique Marketing à l'air d'être la + importante chez Ubisoft au détriment de la qualité (les 2 derniers sont trés décevants) :doute:

8) Rester discret sur un champ de bataille?, tu rigoles :rire:

9) Le point le + sensible. L'A.i est meilleure que dans les autres?, t'as fumé ou quoi ? Les ennemeis attendent leur tour à la file indienne, ça n'a rien de réaliste ! C'est aussi bancale qu'avant, les combats sont mous et hyper scriptés :nah:

ça ne me dérange pas d'être contredis, mais essaye de venir avec des arguments un peu plus sérieux la prochaine fois :ok:

Perso je prévois une future DAUBE pour Kévins attardés :rire:

Lire la suite...
D-J27
D-J27
MP
le 04 juil. 2012 à 00:41

tryphoxxx je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi...
...alors

1 je vois pas ou tu vois que tu peux tuer des Indiens?!

2 sa vas avec le contexte voila tout

3 il est un Assasin... point bare! donc il a une capuche, il vas pas pas changé non plus!

4 ta pas bien suivit tes cours d'histoires mon jeune ami! car au contraire ils ont j'AMAIS tourné le dos au Français!

5 je vois pas ou tu veux en venir moi il me fait plus rêvé qu'autre chose parceque enfin Assasin's creed 2, 2. alpha
+ 2. beta est fimit! et on peut enfin changé de contexte!

6 desolé mais si ta suivit un peut l'histoire d'Assasin's creed ben tu comprendra pourquoi ont finit là et pas autre part... en tout cas pour moi c'est logique...

7 ben C'EST le troisième... les autres là, donc brothers hood et revalation c'est juste pour finir l'histoire de Altaïre et de Ezio

8 tu c'est c'est toi qui joue comme tu veux a assasin's creed moi j'ai réussi a jouer a revalation en étant discret (c'était dure mais j'y ai réussi!)

9 sa vas il étais pire dans les autres

donc pour , enfin , finir je ne suis en aucun point d'accord avec toi (apart peut etre le point 9)

il y a une bonne suite a mon avis pour ce 3ème épisode surtout qu'ont pourra enfin savoire qui sont ces gens (qui était la avant l'homme) et comment notre héro vas finir cette séris (car normalment ils devait en sortir que trois épisode si je ne m'abuse :( )

Lire la suite...
cyarock
cyarock
MP
le 03 juil. 2012 à 14:21

Oh mais stop les haters là !
Attendez de voir ce que le jeux sera réellement et arrêtez de philosopher sur une vidéo ou des images !!

Lire la suite...
tryphoxxx
tryphoxxx
MP
le 29 juin 2012 à 02:02

-Touloir-
Pour tous ceux qui râlent contre le fait qu'il a deux mousquets, un manteau moche (qui ne l'est pas d'ailleurs), et toutes les conneries de ce genre...

HEHO ! Ça s'appelle l'évolution !

----------------

Quand l'évolution ressemble à de la M... ça s'appelle de la M... point barre ! De nombreuses "évolutions" sont en fait des régressions, et faire du neuf avec du vieux n'a jamais trompé personne :cool:

De la même façon une parole de kévin reste une parole de kévin, c'est à dire aussi intéressante à écouter qu'une chanson des Spice Girls :rire: :rire: :rire:

Une évolution comme ça on s'en passerait bien... "Assassin's creed" est mort, Vive "Assassin's creed" ! :ok:

Lire la suite...
tryphoxxx
tryphoxxx
MP
le 29 juin 2012 à 01:43

Techniquement ça à l'air au point, mais pour le reste on frise le ridicule :

1) Tuer des indiens ? Perso je les admire car les Américains les ont masssacré injustement ! Je n'ai pas l'intention de recommencer même pour un jeux vidéo.

2) Chasser des animaux ? Houaah la super idée, sauf que "Monster hunter" le propose depuis dix ans déjà ! c'est peu original et on s'en lasse vite... Tuer des animaux ne m'intéresse pas plus que de tuer des indiens.

3) Un héros en capuche pendant la guerre d'indépendance ? No comment

4) Cette guerre est une honte pour la France ! Malgrés les victoires des armées de Lafayette les Américains nous tourneront le dos pour s'allier avec leurs ennemis les Anglais... Là encore no comment.

5) La magie des anciens épisodes n'y est plus, je préférais le côté "Médiéval" + infiltration proche d'un "Prince of Persia". A ce rythme le jeu va bientôt s'appeller "Call of Creed" !

6) L'histoire des Etats-unis est insignifiante en comparaison de la vieille Europe, ou encore de certaines grandes civilisations (Egyptiens, Mayas, Romains, Japon médiéval etc.). Le scénario n'a rien d'intéressant.

7) Trois épisodes suffisaient. Pourquoi ne pas sortir un nouveau jeu plutôt que d'utiliser un titre vieillissant ? Cette licence est devenue une pompe à fric !

8) Il y a de - en - d'infiltration et de + en + d'action. Bref, on perd petit à petit ce qui a fait le succés du jeu à ses débuts.

9) l'A.I à l'air bien stupide.

Perso j'ai déccroché depuis "Assassin's Creed 2" car les suivants n'ont rien apporté de +. la possibilité d'embaucher des alliés est une régression à mes yeux..

A part pour ses graphismes cet "Assassin's Creed 3.1" est un simple jeux pour kévins :nah:

Lire la suite...
arthurJV
arthurJV
MP
le 17 juin 2012 à 11:56

Seulement très bon ? il pouvait pas créer un grade au dessus pour l occasion !

Tenez vous au courrant des préco Assassin's Creed 3 : http://joueur-malin.fr/?p=2716

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PC 10.90€ Rakuten WiiU 16.24€ Amazon WiiU 17.90€ Fnac Marketplace PC 19.90€ Rakuten PS4 29.99€ Amazon PS4 32.19€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestStar Wars Jedi : Fallen Order
PS4 ONE
12
TestTerminator : Resistance
PS4 ONE
12
TestWWE 2K20
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020