Menu
Dillon's Rolling Western
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur 3DS / Dillon's Rolling Western sur 3DS /

Test Dillon's Rolling Western sur 3DS du 19/03/2012

Test : Dillon's Rolling Western
3DS
Dillon's Rolling Western
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mars 2012 à 16:43:39
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Tous les prix
Prix Support
49.99€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Auteur du totalement immoral Freshly-Picked : Tingle's Rosy Rupeeland sur DS, le développeur Vanpool nous revient avec un nouveau soft, cette fois-ci sur l'eShop de la 3DS. Dillon's Rolling Western semble d'ailleurs lui aussi adopter une approche originale !

Dillon's Rolling Western

Le titre vient donc élargir le catalogue pour l'instant un peu limité de l'eShop, et se laissera télécharger en échange de 10 euros, l'addition semblant de prime abord un peu trop salée. Mais le charme de ce Dillon's Rolling Western fera heureusement rapidement son effet. On nous y propose de diriger Dillon, un tatou taciturne et peu loquace, accompagné par un assistant ne lâchant jamais son vélo volant. Ces deux trublions devenus rangers sont bien décidés à débarrasser divers villages des vils monstres les attaquant au crépuscule, en passant trois jours d'affilée dans chacun de ces lieux pour sauver le bétail, répondant au doux nom de briochon. Vous aurez perdu la partie si le nombre de briochons tombe à zéro, lors d'une attaque du village (ou si vous perdez la vie lors d'un combat). L'ensemble donne lieu à un jeu mêlant efficacement action, aventure, et tower defense.

Dillon's Rolling Western
Dillon le tatou se sert de sa carapace pour rouler et faire mal aux ennemis.
On contrôle donc notre tatou-ranger, dont l'occupation principale consistera à se mettre en boule afin de rouler et de se déplacer dans la campagne environnant le village. Il suffit de tracer un trait avec le stylet sur l'écran tactile, puis de relâcher la pression pour que Dillon commence à rouler, d'abord doucement. Des accélérations peuvent être effectuées en redonnant un petit coup de stylet de haut en bas. Il s'agira ensuite tout simplement de diriger notre boule de poils grâce au stick de la 3DS. Ce gameplay donne une certaine impression de vitesse, mais n'est pas facile à appréhender. Il faudra donc un petit temps d'adaptation au joueur avant qu'il maîtrise correctement ce système pourtant efficace et agréable. Seuls quelques petits problèmes de caméra se font ressentir, lorsque la progression de notre personnage est arrêtée par un obstacle, et qu'il s'agira alors de le faire repartir en se servant à nouveau du stylet. Concrètement, chacun de ces trois jours se décompose en deux phases distinctes, se répétant à chaque fois. La première d'entre elles nous verra explorer la campagne autour du village en question, afin de récupérer divers matériaux et objets essentiels. On est alors libre de nos mouvements, et on se précipitera assez vite sur les Herbriochons, plantes servant à augmenter le nombre de têtes de bétail à protéger. Cette action est essentielle, puisque plus votre nombre d'animaux est élevé, moins vous aurez de risques de perdre la partie lors d'une attaque.

Dillon's Rolling Western
Certains monstres sont plus résistants que les autres.
Dans la campagne, des mines peuvent être explorées. Elles contiennent des minéraux à collecter. Ceux-ci pourront ensuite être utilisés en retournant au village. Ici, il s'agira de donner les Herbriochons récoltés, mais aussi d'améliorer les murs de la ville afin qu'ils soient plus résistants, grâce aux minerais ramassés. Notre premier tour dans la campagne, en temps limité puisque la nuit ne devrait pas tarder à tomber, nous permet également de consacrer quelques minutes à un élément essentiel du jeu : l'amélioration des tours qui parsèment la carte (visible sur l'écran inférieur de la console), et qui vous aideront à protéger le village des assauts des monstres. Chaque tour peut être améliorée en échange d'espèces sonnantes et trébuchantes, en changeant par exemple de matière (bois, fer...), et seules certaines d'entre elles peuvent être agrémentées d'une arme, comme le fusil, le canon ou la gatling. Divers niveaux sont également accessibles, au fur et à mesure du jeu. Au fil des 10 villages disponibles (chacun se composant donc de trois jours de protection) les possibilités s'étoffent, si bien que les tours, paraissant anecdotiques et secondaires lors des premières heures de jeu, se révèlent finalement essentielles à votre survie et à celle du village. Notez que le joueur ne pourra pas choisir leur emplacement, ni leur rayon d'action, mais pourra simplement influer sur le type de tours, moyennant finances.

Dillon's Rolling Western
Ces plantes nommées Herbriochons doivent être récupérées pour augmenter la taille du bétail.
Toutes ces étapes doivent être effectuées très rapidement, puisque le crépuscule ne tarde jamais à pointer le bout de son nez ! Et enfin, les monstres sortent de leur tanière, il s'agira de passer à la phase la plus active de Dillon's Rolling Western. Si les monstres passent à proximité d'une tour, ils apparaîtront alors sur la carte, à vous de vous précipiter vers ceux qui constituent un plus grand danger, en se rapprochant trop du village. Au passage, ils pourront également tenter de détruire les tours en question (que vous pourrez réparer ensuite). Lorsque Dillon se rapproche d'un ennemi, c'est à la manière d'un RPG en temps réel que le combat se déroulera, dans une sorte d'arène. Dillon peut charger ses coups quand le joueur laisse le stylet appuyé sur l'écran, avant de le relâcher pour que celui-ci se rue en roulant vers les ennemis. Des combos peuvent ensuite être effectués en tapotant l'écran avec le stylet pour enchaîner les coups sur un même adversaire, ou sur divers ennemis.

Dillon's Rolling Western
Voici l'une des tours à améliorer.
Le combat se termine lorsque tous les monstres ont été anéantis, et on retourne alors gaiement dans notre campagne, pour se précipiter vers un autre vilain. Il faut dire que ceux-ci continuent à avancer vers le village pendant que vous êtes occupé à régler son compte à un de leurs congénères ! Il faut donc être rapide et effectuer ces actions de manière stratégique. Des boss font également leur apparition de temps en temps, il faudra donc un peu plus de temps pour s'en occuper. D'un jour à l'autre, pour un même village, il est possible de discerner des similitudes dans les attaques des monstres, ce qui peut aider à élaborer une petite stratégie. Pour chaque jour, vous obtenez ensuite une feuille de score vous permettant, selon votre performance, de remporter une certaine somme d'argent. Et hop, retour au saloon ! Entre deux journées, Dillon a la possibilité de choisir des quêtes (se résumant souvent à récolter un certain nombre de ressources avant de les ramener à la personne concernée, la nuit suivante), mais aussi de s'entraîner ou d'améliorer son équipement. Les possibilités s'étoffent donc agréablement, même si le jeu n'échappe pas à un effet de redondance plus ou moins marqué, sans doute dû au style de jeu (tower defense mâtiné d'action) et également aux environnements parfois trop ressemblants. Ce n'est pas non plus pour l'histoire qui nous est contée, très classique, que nous continuerons de jouer, mais plutôt pour le charme du gameplay adopté, qui fonctionne à merveille, et pour l'ambiance réussie que nous offre ce Dillon's Rolling Western.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Pour un titre téléchargeable, Dillon's Rolling Western s'en sort très bien avec son univers western coloré, malgré quelques environnements manquant de personnalité et se démarquant moins des autres. On aime également le style graphique ainsi que le design de nos deux personnages principaux.

  • Jouabilité 15 /20

    Les gauchers râleront parfois, en tentant de manier à la fois le stylet et le stick avec dextérité, mais le gameplay reste très plaisant et efficace. Ce mélange entre action, aventure et tower defense sort du lot et se laisse facilement appréhender par le joueur, qui éprouvera également un malin plaisir à explorer les environnements à la recherche de ressources et à améliorer son score.

  • Durée de vie 16 /20

    Vendu en téléchargement à 10 euros, Dillon's Rolling Western vous procurera au moins 15 heures de jeu, et seule la relative répétitivité de l'ensemble pourra en effrayer quelques-uns. Le joueur en aura donc pour son argent, si tant est qu'il adhère au gameplay proposé.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques restent dans le thème du sujet, en renforçant l'ambiance western qui se dégage du soft. Aucune voix ne vient agrémenter les dialogues, soft téléchargeable oblige.

  • Scénario /

    Difficile de noter ce critère, le jeu se contentant du minimum pour vous faire progresser de village en village.

Dillon's Rolling Western se présente comme un mélange intelligent et bien dosé entre action et tower defense, qui devrait ravir les amateurs comme les néophytes. Son gameplay fait merveille, et l'exploration des environnements ainsi que la défense des 10 villages tiendront le joueur occupé pendant plus d'une dizaine d'heures !

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mars 2012 à 16:43:39
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (43)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 19/03/2012
Nintendo 3DS Action Stratégie Nintendo Vanpool
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce