Birds of Steel
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PS3 360
Créer un contenu
Test : Birds of Steel
PS3
Birds of Steel
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2012 à 08:59:38
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
99.99€ 360
143.88€ 360
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Vous trouvez les leçons d'histoire trop soporifiques ? Vous vous êtes endormi lorsque l'on essayait de vous raconter les soubresauts de la Seconde Guerre mondiale en dehors de l'Europe ? Il ne vous reste plus qu'à passer votre brevet de pilote pour aller revivre la bataille du Pacifique de l'intérieur. Ce conflit est en effet resté comme l'un des épisodes les plus marquants de l'histoire de la guerre aéronavale. Prenez donc place aux côtés d'un futur Tokkotai pour partir à l'assaut des porte-avions américains.

Birds of Steel

Les amoureux d'aviation connaissent déjà les petits gars de Gaijin Entertainment puisqu'on leur doit IL-2 Sturmovik : Birds of Prey. Ils adaptaient ainsi sur PS3 et sur Xbox 360 la célèbre licence de simulation aérienne que les joueurs PC ont déjà eu l'occasion de croiser. Cet épisode sorti en 2009 nous avait véritablement séduits en alliant une réalisation sans faille et un gameplay disposant de plusieurs niveaux de complexité. Gaijin Entertainment remet le couvert avec Birds of Steel. Ce dernier reprend en effet les qualités de son aîné mais nous offre un autre point de vue sur la Seconde Guerre mondiale. Il ne s'agit plus de sillonner la campagne européenne à bord de différents coucous, mais plutôt de s'intéresser à la guerre du Pacifique qui opposait les Américains aux Japonais. Vous aurez d'ailleurs l'occasion de vous enrôler dans les deux camps pour avoir une vision plus globale du conflit.

Birds of Steel
Les effets lumineux sont tout simplement splendides.
Vous aurez compris que la campagne historique a de quoi satisfaire les amateurs du genre. Elle débute avec l'assaut japonais sur Pearl Harbour et se termine avec la bataille de Guadalcanal. Elle ne couvre donc que des événements compris entre la fin 1941 et l'année 1942, mais elle le fait bien et à grand renfort de documents d'époque. Vous aurez ainsi droit à une contextualisation précise de chacune des batailles, ce qui vous permettra notamment de découvrir l'importance des porte-avions dans ce conflit mais aussi les tergiversations stratégiques qui ont secoué les deux camps. Notez d'ailleurs que cette fameuse campagne ne prend pas de liberté par rapport aux faits historiques : n'espérez pas remporter la bataille de Midway avec les forces japonaises ! Au final, on se retrouve donc avec une multitude de missions relativement courtes et se bornant à des objectifs bien définis. Les situations sont toutefois assez variées pour maintenir votre attention en éveil. Vous cherchez un peu plus de souplesse et de liberté d'action ? Pas de souci, le mode Missions est là pour cela.

Birds of Steel
Vous aurez droit à de véritables cours d'histoire pour mieux appréhender le contexte.
N'ayez pas peur de rester sur votre faim en vous lançant à corps perdu dans ce Birds of Steel, il propose en effet un contenu plus riche qu'il n'y paraît. Vous y trouverez ainsi près d'une trentaine de missions individuelles qui vous feront voyager de la Méditerranée à l'Océan Pacifique, en passant par le front Ouest et le front Est. Vous n'êtes toujours pas rassasié ? Vous pouvez toujours mettre sur pied vos propres missions par le biais d'un éditeur particulièrement complet. Cerise sur le gâteau, vous pouvez inviter trois autres joueurs à vous rejoindre en ligne pour former une réelle flottille. Vous en voulez encore plus ? Vous avez la possibilité de vous lancer dans l'une des huit campagnes dynamiques. Il s'agit concrètement d'enchaîner les missions sur un territoire donné pour faire basculer l'équilibre des forces d'un côté ou d'un autre. Le multijoueur ne se limite pas aux parties en coopération puisqu'il faut aussi compter sur un mode versus particulièrement complet pouvant réunir jusqu'à 16 joueurs et sur la tenue régulière de tournois et autres évènements en ligne.

Birds of Steel
Il faut parfois prendre des risques pour couler les bâtiments ennemis.
Les passionnés du genre savent déjà que la richesse de ce Birds of Steel n'est pas forcément à chercher du côté de ses modes de jeu, mais plutôt du soin qui a été accordé aux avions eux-mêmes. Les équipes de Gaijin Entertainment ont ainsi inclus plus d'une centaine de coucous que vous pourrez débloquer petit à petit. Des Zero japonais aux Spitfire britanniques, en passant par le populaire Iliouchine Il-2 ou par le rarissime Messerschmitt Me 163 Komet, vous aurez vraiment l'occasion de passer en revue toute la flotte aérienne des grandes puissances de la Seconde Guerre mondiale. Ces différents appareils bénéficient d'une modélisation soignée et même l'intérieur de leur cockpit est reproduit dans les moindres détails. Cet aspect plaira sans doute à ceux qui opteront pour la vue intérieure pour davantage de réalisme, même s'il faut bien reconnaître qu'on se facilite vraiment la vie en adoptant la vue extérieure. On arrive justement à la caractéristique principale de ce Birds of Steel : il s'agit certes d'un titre accessible au plus grand nombre, mais il faut prendre le temps de se débarrasser des différentes aides pour apprendre à l'apprécier.

Birds of Steel
Même l'intérieur des cockpits a été modélisé avec soin.
Les habitués de Birds of Prey ne seront pas dépaysés, on retrouve là le même gameplay disposant de trois degrés de difficulté : le niveau simplifié propose une approche totalement arcade comprenant d'office toutes les aides à la visée et au pilotage, le niveau réaliste est déjà bien plus pointu et le niveau simulateur est à réserver aux joueurs les plus pointilleux et les plus acharnés. Le premier niveau de difficulté est vraiment réservé aux fainéants : toutes les aides accumulées finissent par nuire réellement au plaisir de jeu. On préférera donc l'approche qualifiée de réaliste quitte à décrocher de temps en temps lorsque l'on s'essaye à des manœuvres un peu trop audacieuses. Notez qu'il est toujours possible de limiter les réserves de carburant et de munitions, mais ces options n'apportent finalement pas grand-chose car on ne peut pas toujours se ravitailler au cours d'une mission... Ce souci du réalisme est à mettre en parallèle avec le soin apporté à la réalisation du jeu en lui-même. Birds of Steel constitue ainsi un véritable plaisir pour les yeux comme pour les oreilles. N'en jetez plus, si vous avez aimé Birds of Prey, vous apprécierez forcément son petit frère.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    On pourra toujours faire remarquer que certaines textures au sol manquent parfois un peu de finesse, mais dans l'ensemble les effets de lumières sont assez spectaculaires et on est bluffé par le niveau de détail des décors.

  • Jouabilité 16 /20

    Birds of Steel reste dans la droite ligne tracée par le précédent opus en proposant trois niveaux de difficulté très différents qui permettent d'attirer le néophyte tout en donnant du grain à moudre à l'amateur éclairé qui a déjà quelques heures de vol à son actif.

  • Durée de vie 15 /20

    La campagne historique n'est pas très longue mais elle est complétée par un formidable ensemble de missions jouables aussi bien en solitaire qu'en coopération en ligne. Le multijoueur compétitif n'est pas non plus oublié et vous pourrez même régulièrement participer à des tournois.

  • Bande son 17 /20

    Les différents bruitages sont bien rendus, mais on salue surtout les superbes musiques symphoniques qui vous transportent à elles seules au-dessus des nuages.

  • Scénario 14 /20

    On apprécie la contextualisation historique de chacune des batailles mais de nombreuses fautes de traduction viennent malheureusement gâcher ce travail.

Gaijin Entertainment continue de nous prouver son savoir-faire en matière de simulation aérienne avec ce Birds of Steel. Tout à la fois accessible et pointu, fidèle historiquement parlant dans sa campagne et laissant toute liberté dans ses missions, le jeu devrait satisfaire tous les amateurs de vieux coucous qui s'intéressent de près ou de loin à la guerre du Pacifique.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
30 mars 2012 à 08:59:38
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
99.99€ 360
143.88€ 360
Voir toutes les offres
Mis à jour le 30/03/2012
PlayStation 3 Simulation Konami Gaijin Entertainment
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Super Mario Odyssey : Génial, le plombier s'apprête à frapper un grand coup sur Switch
    SWITCH
  • Aperçu : NBA 2K18 : Le basketball prend une nouvelle dimension
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - PS3 - 360
  • Aperçu : South Park : L'Annale du Destin, du South Park pur jus
    PC - PS4 - ONE
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • FIFA 18
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - PS3 - 360
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Origins
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live