Menu
Sonic Drift
  • G.GEAR
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Sonic Drift sur G.GEAR /

Test Sonic Drift sur G.GEAR du 02/01/2012

Test : Sonic Drift
G.GEAR
Sonic Drift
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Wolphegon
L'avis de Wolphegon
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 janvier 2012 à 15:55:56
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Partager sur :

Si en 1993, le plombier de Nintendo s'est essayé pour la première fois au karting dans Super Mario Kart sur Super NES, c'est un an plus tard que le hérisson bleu de Sega a décidé lui aussi de tenter l'expérience. Premier titre du genre à mettre en scène les personnages de la série Sonic the Hedgehog, Sonic Drift est longtemps resté une exclusivité au Japon et il aura fallu attendre la sortie de différentes compilations pour enfin poser nos petites mimines dessus, mais cela en valait-il la peine ?

Sonic Drift

Super Mario Kart ayant rencontré un succès fulgurant grâce à son gameplay délirant et novateur, il était évident que le titre de Nintendo fasse des émules et c'est justement le cas avec Sonic Drift. On se retrouve donc avec un petit jeu de kart transposé dans l'univers du hérisson véloce. Il est possible de contrôler Sonic mais également son camarade Tails le renard, la petite Amy toujours aussi dingue de lui, et pour finir le vilain docteur Eggman. La transposition ne s'arrête pas là puisque les différentes courses prennent place dans les environnements que l'on pouvait déjà parcourir dans le tout premier opus Megadrive de la série. Le joueur peut ainsi concourir dans la célèbrissime Green Hill, la Marble Zone ou encore Spring Yard. Quelques éléments bordent les pistes, comme des panneaux, des colonnes ou bien d'autres objets placés dans les virages et dans lesquels vous ne manquerez pas de foncer si vous ne maîtrisez pas votre véhicule. L'impression de vitesse est donnée par l'alternance de bandes colorées sur lesquelles le joueur roule : plus il accélère, plus vite les bandes clignotent. Soulignons également que, bien qu'il soit possible de tourner à gauche ou à droite, le personnage lui ne bouge pas d'un iota. Il se contentera de pivoter sur lui-même mais restera toujours au centre de l'écran.

Sonic Drift
Le dérapage est la clé de la victoire.
Trois modes de jeu vous sont proposés. Commençons avec le mode principal nommé Chaos GP dans lequel vous pouvez prendre part à l'un des trois championnats disponibles : vert, jaune ou rouge. Chacun est composé de six circuits inspirés, comme dit précédemment, des niveaux du premier jeu Sonic. Notez que la difficulté des circuits va crescendo : depuis la série verte comprenant des circuits relativement simples voire trop simples, à la série rouge qui comporte des pistes à virages serrés. Globalement, aucune course ne vous posera de réels problèmes, si tant est que vous maîtrisez les commandes de jeu. Vous disposez d'un bouton pour accélérer, d'un autre pour freiner, et d'une manipulation pour drifter, quoi de plus facile ? C'est d'ailleurs cette dernière technique qui vous permettra de triompher malgré la présence de virages difficiles à aborder. Par ailleurs, leur mauvaise visibilité rend les sorties de route presque inévitables si vous ne vous êtes pas donné la peine de déraper à la vue des panneaux de virages dangereux. Autre moyen d'éviter de perdre du temps, vous pouvez toujours vous repérer sur la piste via la minimap affichée sur la moitié supérieure de l'écran, mais cela reste assez délicat vu qu'il vous faut regarder très vite ailleurs pour revenir aussitôt à votre course et éviter de vous prendre colonnes et panneaux en pleine poire. Dernière chose, il est possible d'utiliser les ressorts posés sur le bitume afin de sauter par-dessus un virage et de semer ainsi ses adversaires.

Sonic Drift
Cette télévision vous sera utile.
A la manière de Super Mario Kart, on retrouve un système de pouvoirs spéciaux propres à chacun des quatre personnages. Afin de pouvoir en profiter, il est nécessaire de récolter des anneaux disséminés un peu partout sur les pistes et d'appuyer sur un bouton pour les déclencher. Sonic est alors capable d'accélérer, Tails de sauter, Amy de laisser tomber un petit coeur rose qui rendra confus quiconque le ramassera, et enfin Eggman peut placer des mines sur la piste afin d'exploser ceux qui rentreront en contact avec. Le seul problème, c'est qu'à l'exception de celui que vous incarnez, aucun personnage contrôlé par l'IA n'utilisera son pouvoir spécial. La difficulté s'en retrouve donc très amoindrie, surtout si vous utilisez les deux power-up trouvables pendant une course : les télévisions rouges vous donneront un boost tandis que les télévisions bleues vous rendront invincible pendant un court laps de temps. Autant dire que tout est mis en oeuvre pour faciliter la tâche. Il suffit de savoir gérer les virages pour remporter chaque championnat les doigts dans le nez !

Sonic Drift
Un décor qui nous est familier.
Terminons ce petit tour d'horizon avec les deux modes de jeu restants : Free Run consiste à parcourir une piste le plus rapidement possible et Versus permet, comme son nom l'indique, d'affronter un ami. Rappelons qu'à l'époque, il était nécessaire que ce même camarade possède sa propre cartouche de jeu pour jouer sur sa console, reliée à la vôtre par un câble. Bien qu'il soit toujours agréable de faire une partie avec quelqu'un, ce mode ne va pas considérablement augmenter la durée de vie faiblarde du titre, chacune des six courses se terminant en moyenne en un peu plus d'une minute seulement. Côté bande-son, les musiques ne sont pas mauvaises mais ne retiendront pas forcément votre attention, mis à part le thème d'invincibilité que les fans de Sonic reconnaîtront sûrement. Il s'agit en effet de "Toot toot Sonic Warrior", l'excellente version japonaise du générique d'ouverture de Sonic CD. Au final Sonic Drift est un jeu très limité, de par son nombre de personnages jouables, de pistes proposées et d'items utilisables. C'est dommage, car le principe, bien qu'inspiré du bébé de Nintendo à l'époque, était vraiment sympathique.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    On retrouve avec plaisir les décors du premier opus de Sonic sur Megadrive, colorés et plutôt agréables à regarder. Toutefois, les bandes clignotantes qui couvrent la route afin de faire ressortir la sensation de vitesse peuvent finir par piquer les yeux. Cela dit, pour un titre sorti sur Game Gear, c'est une réussite.

  • Jouabilité 13 /20

    Sonic Drift se prend facilement en main et son gameplay se veut plus évolué que la plupart des titres de courses sortis sur consoles 8-bits, notamment grâce à la possibilité de drifter. Pour le reste, le joueur ne dispose que de peu de power-up, mais vu qu'il n'est pas difficile de terminer premier, ce n'est pas un gros problème.

  • Durée de vie 6 /20

    Vous ne mettrez qu'une petite demi-heure à boucler les trois championnats de Sonic Drift. Les modes Free Run et Versus sont là pour vous divertir de façon occasionnelle, mais tout cela reste globalement faible.

  • Bande son 13 /20

    Tout dépend de votre goût pour les musiques 8-bits. Certes, on ne retrouve pas les thèmes du soft Megadrive, mais l'agréable surprise vient de l'utilisation du thème d'ouverture japonais de Sonic CD. Avis aux nostalgiques.

  • Scénario /

Trop simple et trop rapide à terminer, Sonic Drift n'est malheureusement pas un titre qui passionnera les foules. Bien qu'inspiré de Super Mario Kart, le jeu ne procure pas autant de fun que ce dernier, le côté course étant davantage mis en relief que le côté castagne qui se révèle quasi inexistant. On ne rechignera toutefois pas à le découvrir, surtout dans une compilation mêlant d'autres titres old-school de Sonic.

Profil de Wolphegon
L'avis de Wolphegon
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 janvier 2012 à 15:55:56
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12/20
Mis à jour le 02/01/2012
Game Gear Action Course Sega Rétrogaming
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Football Manager 2019 : Une interface repensée qui augure du meilleur
    PC - MAC
  • Aperçu : Battlefield V : notre avis après deux heures sur le solo et ses War Stories
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Pokémon Let's Go Pikachu/Evoli : Une première génération remise au goût du jour
    SWITCH
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live