Menu
Rusty Hearts
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Rusty Hearts
PC
Rusty Hearts
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 décembre 2011 à 17:51:26
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (28)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Partager sur :

Qui a dit qu'il fallait nécessairement se saigner aux quatre veines et faire un trou monstrueux dans son budget pour jouer ? L'explosion des free-to-play fait le bonheur des radins et des bourses modestes. Vous ne vous êtes jamais lancé dans cette aventure parce que les MMORPG asiatiques vous donnent des boutons ? Et pourtant, ce modèle économique ne se limite plus à ce genre bien particulier, des titres lorgnant clairement du côté des jeux d'action l'ont même adopté. C'est le cas de Rusty Hearts, un soft online gratuit plutôt prometteur.

Rusty Hearts

Vous commencez peut-être à prendre le pli, mais les free-to-play ont vraiment chamboulé notre façon d'aborder les jeux vidéo. Attention, il ne s'agit pas seulement d'un nouveau modèle économique qui se contenterait de remplacer un abonnement ou un achat ferme par une multitude de micro-transactions. Ce changement a aussi introduit une révolution dans la façon dont les jeux nous sont proposés. Il est ainsi monnaie courante de voir débarquer des free-to-play qui se complaisent dans une éternelle phase de bêta et dont le contenu continue effectivement d'évoluer au fil des mois. Certains d'entre eux méritent amplement le détour, c'est notamment le cas de Rusty Hearts, un titre qui manque encore un peu de contenu mais qui s'avère particulièrement prometteur.

Rusty Hearts
Les différents héros sont plutôt classe.
Il faut d'abord rappeler que tous les free-to-play ne sont pas des MMORPG. Rusty Hearts par exemple tient davantage du jeu d'action coopératif en ligne, voire du beat'em all saupoudré de quelques éléments de jeux de rôle. Soyons clairs, ceux qui s'attendent à explorer librement un vaste univers ouvert risquent bien de se sentir autant à leur place qu'un rhinocéros enfermé dans un parcours de hamster : il n'est ici pas question de faire un pas en dehors des petites instances bien cloisonnées. Bref, pour apprécier Rusty Hearts, il faut commencer par le prendre pour ce qu'il est : un jeu d'action dynamique un peu à la manière d'un Vindictus ou d'un Elsword. Ce parti pris est très clair dès les premières minutes de jeu : vous ne créez pas votre personnage à proprement parler, vous choisissez entre quatre héros prédéfinis, voire cinq si jamais vous laissez une petite obole à l'item shop. Vous vous retrouverez ainsi dans les bottes d'un noble guerrier à l'épée, d'un combattant débonnaire utilisant un gant un peu spécial, d'une belle donzelle maniant des armes à feu ou d'une sorcière un peu excentrique équipée d'une lame magique. Le cinquième membre de cette fine équipe qui n'est pour l'instant disponible que de manière payante est une jeune maîtresse de kung-fu aux charmes inégalés.

Rusty Hearts
Vous aurez parfois droit à de drôles de rencontres à la fin des instances...
Tout ce beau monde constitue en réalité une équipe de « spécialistes » qui viennent porter main forte aux citoyens de la ville de Bramunez. Cette bourgade roumaine médiévale affronte en effet un problème de taille : elle doit faire face au retour d'un seigneur vampire, un certain Vlad, et à son armée de monstres. Ce malotru s'est mis en tête d'éradiquer les humains et ceux qui ont des pouvoirs magiques mais qu'il ne considère pas de sang pur... Ce dangereux génocidaire a heureusement été confiné dans le château de Bramunez et il vous faudra donc écumer progressivement les méandres du bâtiment pour calmer ses ardeurs. Concrètement, chacune de ces sections correspond à une instance que vous pourrez explorer à partir de portails situés dans la ville. Cette dernière tient lieu de hub où sont concentrés tous les PNJ, où vous obtiendrez vos quêtes et où vous retrouverez différentes boutiques. On n'échappe donc pas à l'aspect très cloisonné propre à ce genre de titres. Les instances elles-mêmes sont découpées en petites sections : il faut tuer tous les monstres de l'une de ces sections avant d'accéder à la suivante et le tout se termine généralement en apothéose avec le combat contre un boss. Ces instances sont relativement courtes et ne vous tiendront occupé pas plus d'une dizaine de minutes en moyenne. Il est donc possible de les enchaîner à un rythme effréné, voire de les recommencer plusieurs fois de suite pour espérer décrocher des items particuliers.

Rusty Hearts
Les boss vous réservent parfois des duels un peu musclés.
Les quêtes ne vont ainsi généralement pas chercher bien loin. Il s'agit la plupart du temps de massacrer un certain nombre d'ennemis, de terminer une instance dans un mode de difficulté bien particulier ou de récolter bêtement un nombre défini de ressources. L'ensemble est soutenu par un scénario relativement intéressant mais deux petits défauts risquent de vous pousser à décrocher rapidement de ce fil directeur : les dialogues sont uniquement en anglais et ils défilent parfois bien trop vite pour être lus. On espère que ce dernier problème sera rapidement résolu dans une version future du soft. La description de Rusty Hearts n'est pour l'instant pas très réjouissante et pourtant le titre a bel et bien des atouts à faire valoir. Pour commencer, il bénéficie d'un design assez réussi. On s'approche d'un aspect manga grâce au cel shading sans pour autant tomber dans une esthétique kawaii et rose bonbon qui caractérise trop souvent les productions du genre. Ici les personnages gardent la classe et ne se ridiculisent pas lorsqu'ils lancent des attaques impressionnantes. Bref, c'est d'abord par son aspect visuel que Rusty Hearts se démarque de ses petits collègues, mais il faut aussi reconnaître qu'il propose un gameplay bien nerveux qui n'est pas pour nous déplaire.

Rusty Hearts
Le système de récompenses en fin d'instance plaira aux amateurs de jeux de hasard.
Notez ainsi que le titre est parfaitement jouable au clavier mais que vous serez sans doute un peu plus à l'aise en utilisant un pad. Ce dernier vous permettra par exemple d'esquiver plus rapidement et il est très facile d'associer les attaques ou les sortilèges aux différentes touches. Encore une fois, le système de combat brille par sa nervosité : on multiplie les combos avec une facilité déconcertante et on enchaîne facilement les coups normaux et les attaques spéciales. Il est aussi possible d'utiliser une parade pour renvoyer les attaques le temps d'un éclair. Si le menu fretin n'oppose pas beaucoup de résistance, les choses se corsent sérieusement contre certains boss qui demandent d'adopter des stratégies bien particulières et d'anticiper leurs mouvements. Vous pouvez aussi débloquer petit à petit des niveaux de difficulté un peu plus élevés pour épicer votre progression et pour espérer récupérer des objets plus intéressants. A la fin de chaque instance, vous aurez bien entendu droit à une note pour évaluer votre prestation, mais aussi à un étrange tirage au sort. En fonction du nombre de cartes récupérées dans le donjon, vous aurez plus ou moins de chance de tomber sur un objet rare au lieu de récupérer une bête poignée de piécettes. Quand vous appartenez à un groupe, vos trois autres compagnons piochent dans les mêmes cartes que vous ce qui vous permet donc d'augmenter vos chances de tomber sur des items intéressants.

Rusty Hearts
On s'amuse en coopération même si on a l'impression de faire équipe avec des clones.
De manière générale, vous pouvez parfaitement vous faire plaisir en solitaire mais le fait de visiter les donjons à quatre apporte un petit aspect convivial non négligeable. Les joueurs de Rusty Hearts ne sont pas forcément là pour engager de longues discussions mais ils forment visiblement une communauté sympathique assez accueillante. Vous pourrez d'ailleurs en juger par le biais d'un PvP tout ce qu'il y a de plus classique mais relativement efficace puisqu'il permet de constater une nouvelle fois l'aspect dynamique du gameplay. D'autres fonctionnalités incontournables répondent bien entendu présentes à l'appel comme la possibilité de crafter des objets puissants à partir de matériaux longuement collectés ou d'augmenter le niveau de ses items en utilisant des gemmes. Le passage à l'item shop s'apparente quant à lui à un traitement en suppositoire : c'est douloureux mais pas forcément nécessaire. En effet, les prix sont souvent excessifs mais vous pouvez parfaitement vous passer des petits bonus ainsi grappillés. Au final, le seul reproche sérieux que l'on pourrait faire à l'encontre de Rusty Hearts tient à son aspect inachevé : vous aurez ainsi bien du mal à trouver du contenu une fois passé le cap du niveau 20. On a donc finalement plus ou moins l'impression d'assister à un accouchement et de se pencher sur le berceau d'un nourrisson qui est visiblement né sous une bonne étoile et dont l'avenir semble particulièrement prometteur... à condition bien entendu que rien ne vienne perturber sa croissance !

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Le titre jouit d'un design singulier et vraiment accrocheur : le cel shading lui donne un petit aspect manga sans pour autant tomber dans une esthétique puérile comme c'est un peu trop souvent le cas dans ce genre de titre.

  • Jouabilité 15 /20

    Rusty Hearts met en scène des combats dynamiques qui n'ont pas grand-chose à envier à la plupart des beat'em all plus classiques. L'évolution du personnage ou le système de craft ne sont par originaux mais ils s'avèrent efficaces et c'est tout ce qu'on leur demande.

  • Durée de vie 11 /20

    Rusty Hearts manque pour l'instant un peu de contenu. On espère que le développeur mettra rapidement à disposition davantage de quêtes au-delà du niveau 20...

  • Bande son 15 /20

    Les musiques sont à la fois particulièrement grandioses et bien rythmées, malheureusement elles empiètent souvent sur des doublages en demi-teinte qui ont un peu du mal à suivre.

  • Scénario /

    L'univers est relativement riche pour un jeu du genre mais il aurait fallu que les dialogues soient traduits et que les textes défilent un poil moins vite pour que le public français en profite véritablement.

Il n'y a pas de doute Rusty Hearts est un jeu prometteur qui vaut le détour autant pour son design réussi que pour son gameplay haletant. Il manque encore un peu de contenu pour s'imposer comme l'une des références du genre mais il s'avère particulièrement prometteur et les amateurs de jeux d'action en ligne ne manqueront pas de suivre son évolution d'un œil intéressé.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 décembre 2011 à 17:51:26
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (28)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 29/12/2011
PC Action RPG Perfect World WindySoft
Dernières Preview
PreviewZombie Army 4 Dead War : Des zombies nazis et de la série B pour un Shooter coopératif décomplexé 07 janv., 16:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020