World of Battles
PC
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / World of Battles sur PC /

Test World of Battles sur PC du 20/12/2011

Test : World of Battles
PC
World of Battles
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 décembre 2011 à 16:47:35
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
  • Partager sur :

Free-to-play. Un terme qui résonne comme un doux poème aux oreilles des uns, au contraire des autres qui voient là un nouveau sous-produit réalisé avec les pieds. Avec ses belles bandes-annonces, le jeu de stratégie multijoueur World of Battles semblait fort bien parti... Avant de s'y essayer.

World of Battles

Les jeux de stratégie multijoueurs n'étant pas le genre le plus commun, l'idée d'en voir apparaître un gratuit avait forcément de quoi aiguiser la curiosité des joueurs. Lors de notre première partie, on choisit entre neuf races, divisées en trois catégories que l'on pourrait résumer en bons, neutres et méchants. Que vous choisissiez les barbares, les nains ou les morts-vivants, les incidences sur le gameplay ne sont pas assez significatives pour influer gravement sur votre façon de jouer... Ce qui est plutôt une mauvaise chose. En effet, les unités se ressemblent comme deux gouttes d'eau et les différences n'ont que très peu d'impact en combat. Après avoir choisi le nom de votre armée et la trogne du général (c'est-à-dire vous), vous êtes parti pour de folles joutes.

World of Battles
Trois kilomètres à pied, ça uuuuse, ça uuuuseeuuh.
Le gameplay s'organise de façon très simple. Vous disposez de plusieurs unités, chacune constituée d'un certain nombre de combattants. Pour les optimiser au combat, tout tourne autour du fameux système Pierre-Papier-Ciseaux. Les vougiers (lanciers) battent les cavaliers, qui torchent l'infanterie, qui tabassent les vougiers. A cela, il faut ajouter les arbalétriers, adeptes du combat à distance, bien évidemment. Chacune des unités peut être lourde ou légère, les premières étant plus puissantes alors que les secondes sont plus rapides. Pour aider vos troupes, vous avez accès à deux sorts qui se rechargent, l'un pour causer des dégâts, l'autre pour booster la défense. Jusque-là, rien de bien compliqué en somme. Pourtant, sur le terrain, c'est une toute autre histoire. Tout d'abord, il est pratiquement impossible de dissocier les types d'unités à l'oeil nu (mis à part les cavaliers), vous obligeant à passer par les raccourcis pour donner des ordres. Le problème, c'est quand vous essayez de différencier les combattants adverses ou alliés ! Malgré la présence de drapeaux, la confusion est telle que vous perdez de nombreuses secondes à tenter de vous placer ou à envoyer la bonne unité.

World of Battles
Certaines unités ne passent pas inaperçues.
Malheureusement, les déplacements posent aussi de nombreux problèmes. Si la lenteur de vos soldats, bien que navrantes, peut s'expliquer d'un point de vue équilibre, le pathfinding est complètement raté, surtout quand il s'agit de contourner d'autres unités. Ca se bouscule, ça se marche dessus et on a même parfois l'impression qu'ils font marche arrière. Quand on sait qu'un des principes importants de World of Battles concerne les attaques de flanc et les prises à revers, il y a de quoi s'en mordre les doigts. A noter que ce magnifique spectacle nous est offert par une caméra des plus douteuses, puisque entièrement manuelle et très difficile à manipuler correctement, surtout quand on veut s'approcher de l'action. En gros, tout ce qu'on adore dans un jeu de stratégie. L'avantage de ces problèmes de caméras, c'est que vous ne pourrez pas observer avec précision le vide qui constitue les décors, d'autant que contrairement à ce que laissaient penser les trailers, le jeu ne casse pas trois pattes à un canard d'un point de vue visuel.

World of Battles
Avec une meilleure interface, ce genre de situation aurait pu être gérable.
Maintenant que nous avons pu apprécier l'aspect stratégique dans toute sa saveur, voyons ce que donne le côté évolution du général que vous êtes. Tout d'abord, vous avez accès à un certain nombre de défis solos qui boostent votre expérience et remplit votre bourse. A chaque montée de niveau, vous débloquez des armes et armures pour vos troupes, mais aussi de nouvelles unités. Ainsi, alors que vous commencez avec 4 unités, vous pouvez en avoir jusqu'à 8 à la fois, vous permettant de frimer fièrement sur le champ de bataille. Si certaines se répètent un peu, on a aussi accès à des géants, ce qui met tout de suite plus de poids dans la discussion. De temps en temps, des mercenaires rejoindront votre armée pour quelques combats, vous laissant la possibilité de les recruter (moyennant finances) pour qu'ils deviennent permanents. Enfin, vous débloquerez des capacités pour vos unités, passives ou actives, qui pourront influer sur le résultat de vos prochains combats. Tout cela manque néanmoins de diversité sur le long terme.

World of Battles
Vous pouvez acheter de nouveaux équipements à vos unités.
Justement, ce qui est censé égayer vos soirées sur le long terme, c'est bien évidemment le PVP, l'occasion de tester vos stratégies machiavéliques sur de vraies victimes. C'est alors que vous passez par un système de matchmaking des plus étonnants : ce dernier semble avoir bien du mal à équilibrer les parties. En théorie, il jauge le "Danger" représenté par chaque joueur selon son armée et la puissance de ses unités afin de constituer les équipes. Pourtant, il n'est pas rare de se retrouver face à des ennemis bien plus forts que vous qui vous laminent avec des géants alors que vous n'avez qu'une petite légion de cibles mouvantes. De plus, il est possible de se retrouver à 4 contre 3, ce qui dans ce type de jeu signifie souvent un mort obligatoire pour l'équipe en infériorité numérique, à moins de faire face à des pigeons. Le manque de visibilité lors de grosses batailles s'avère encore plus problématique lors des matchs en équipe, à tel point qu'on a envie de lâcher la souris. Mais le plus étonnant, c'est qu'il n'y a aucune possibilité de jouer avec des amis. Le terrain et les adversaires sont forcément choisis de façon aléatoire.

World of Battles
C'est la fêêêête !
L'autre problème qui pourrait survenir sur le long terme est le modèle économique. Si World of Battles est gratuit de prime abord, vous allez vite vous rendre compte de l'écart hallucinant entre un joueur qui la joue "réglo" et un joueur qui dépense des sous dans la boutique. Ce qui vous prend des heures à récupérer dans le jeu se règle en une minute avec 10 euros. Et ça, c'est sans parler du compte Premium qui offre un boost d'expérience et d'or, des prix réduits sur l'achat d'équipements ou d'unités, ou encore des sorts plus puissants. Pour vous donner une idée, 3 mois de Premium coûtent à peu près 25 €, contre 600.000 ors si on veut s'y essayer avec la monnaie du jeu. A la vitesse à laquelle l'or monte, vous en avez pour perpète. Au final, World of Battles cumule trop de lacunes pour s'en sortir honorablement malgré sa gratuité. C'est fort dommage car dans le principe, il y avait de quoi faire un titre vraiment intéressant.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Bien que l'on ne demande pas des prouesses visuelles à un jeu de stratégie, World of Battles a le défaut de nombreux free-to-play : un manque total de personnalité. Les environnements sont creux et les unités se ressemblent trop, malgré quelques fantaisies de temps à autre.

  • Jouabilité 9 /20

    Bien que le banal équilibre Pierre-Papier-Ciseaux des unités évolue un peu au fil de notre progression, l'aspect foutoir de l'ensemble et le manque de diversité se font trop rapidement ressentir. La caméra est tellement pénible à manipuler que vous finirez par ne plus y toucher, la laissant à distance quelle que soit la situation.

  • Durée de vie 6 /20

    Entre les défis pourvus d'une intelligence artificielle bidon, le matchmaking hasardeux et le système économique roublard, vous aurez vite fait de lâcher prise.

  • Bande son 4 /20

    Se taper tout le temps la même musique, de piètre qualité soit dit en passant, ça fait mal aux cheveux.

  • Scénario 6 /20

    Un effort de mise en scène n'aurait pas été de trop, loin de là. Le background n'a pas été soigné, ce qui annihile toute tentative de rôleplay dans un titre qui semblait pourtant fait pour.

World of Battles peine à nous emporter dans son univers. Outre son évident manque de charisme, le titre se noie dans un gameplay brouillon, la faute à une caméra lourde et à une interface non adaptée. Même les plus persévérants se heurteront à un système d'évolution basique poignardé par un modèle économique qui ne demande que vos euros. Comblez tout ça par un mauvais matchmaking et vous comprenez que vous n'êtes pas en face d'un bon jeu de stratégie.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 décembre 2011 à 16:47:35
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Mis à jour le 20/12/2011
PC Stratégie Frogwares Looki France
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live