Menu
Street Fighter Alpha : Warriors' Dreams
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • GB
  • PS1
  • PSP
  • Saturn
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Street Fighter Alpha : Warrior's Dreams
Saturn
Street Fighter Alpha : Warriors' Dreams
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2011 à 15:37:05
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
54.99€ Saturn
Voir toutes les offres
Partager sur :

Sans doute conscient d'avoir frappé un grand coup avec son Street Fighter 2, Capcom prendra un certain temps avant de lui donner une suite digne de ce nom. L'éditeur préférera en effet dans un premier temps faire durer le plaisir et multiplier les différentes versions de cette franchise, que ce soit sur arcade ou sur les consoles 16 bits de l'époque. Ce n'est qu'en 1995 que le renouveau de la licence pointe le bout de son nez. Surprise, ce n'est pas Street Fighter 3 qui débarque, mais Street Fighter Alpha. Intéressons-nous aujourd'hui à la version Saturn de ce titre.

Street Fighter Alpha : Warrior's Dreams

Chronologiquement, l'histoire de ce Street Fighter Alpha (qui s'intitule par ailleurs Street Fighter Zero au Japon) prend place entre le premier épisode de Street Fighter et Street Fighter 2. On retrouve donc fort logiquement des personnages issus de ces deux franchises (Ryu, Ken, Sagat, Chun-Li, Birdie et Adon), accompagnés par deux héros venant de l'univers de Final Fight, j'ai nommé Guy et Sodom. Deux combattants complètement inédits, Rose et Charlie, font également leur apparition. Au total, ce sont dix combattants qui répondent présents dès le lancement du jeu. Par la suite, trois autres personnages supplémentaires sont à débloquer via une petite manipulation. Il s'agit de Bison, Akuma et Dan. Si le nombre de personnages jouables peut de prime abord sembler un peu décevant (nous sommes désormais sur consoles 32 bits), les nouveautés apportées au gameplay sont en revanche très nombreuses et marquent une avancée significative dans l'histoire de la saga.

Street Fighter Alpha : Warrior's Dreams
Ryu et Ken sont de retour.
La nouveauté principale vient de la présence d'une jauge de super combo comportant trois niveaux. Déjà aperçue dans Super Street Fighter 2 Turbo (où elle ne comportait alors qu'un seul niveau), cette jauge se remplit au fur et à mesure que l'on donne des coups à son adversaire et elle donne aux combats une véritable dimension stratégique. En effet, lorsqu'elle est totalement remplie, le joueur a la possibilité de déclencher un super combo, dont la puissance peut être modulée : il peut décider d'utiliser au choix les trois niveaux de la jauge (et le super combo sera alors au maximum de sa puissance) ou seulement un ou deux niveaux (et la puissance du combo sera alors moindre). La deuxième grosse nouveauté vient de la présence des contre-attaques, appelées aussi Alpha Counter. Ces dernières, qui consomment un niveau entier de la jauge de super combo (d'où l'intérêt parfois de ne pas lancer les super combos à pleine puissance) se déclenchent en faisant une manipulation précise alors que le personnage est en garde. Elles permettent de retourner la situation à son avantage, puisque non seulement l'attaque adverse sera annulée, mais le personnage ennemi sera aussi mis à terre. Enfin, la dernière nouveauté principale réside dans la possibilité, une fois le personnage sélectionné, de choisir entre deux types de maniabilité : le mode manuel ou le mode auto. Dans ce dernier, le personnage se mettra bien souvent en garde automatiquement et les super combos seront plus faciles à utiliser, mais moins puissants. A réserver plutôt aux débutants, donc.

Street Fighter Alpha : Warrior's Dreams
Dommage qu'il n'y ait pas plus de personnages jouables.
Street Fighter 2 a en grande partie construit sa renommée sur une jouabilité sans faille, et force est de constater que cet épisode Alpha est bien le digne héritier de son prédécesseur : les coups spéciaux sortent sans problème, les combos s'enchaînent parfaitement et l'on se surprend à trouver sans cesse de nouveaux enchaînements, signe que le gameplay est d'une grande profondeur. Ce nouveau Street Fighter était également très attendu du côté de la réalisation et de ce côté-là, c'est vraiment du tout bon. La Saturn arrive sans aucun problème à reproduire un rendu très proche de celui de la borne d'arcade : les sprites sont en effet fins, bien dessinés et très colorés, tandis que les animations s'enchaînent rapidement et en toute fluidité. Le seul petit bémol technique concerne les arènes de jeu et leurs arrière-plans, qui manquent un peu de vie et sont plutôt ternes.

Street Fighter Alpha : Warrior's Dreams
Les décors sont parfois un peu vides.
Du côté des modes de jeu, on retrouve bien entendu le traditionnel mode Arcade (où chaque héros devra se frayer un chemin jusqu'au dernier boss), le tout aussi traditionnel mode Versus qui permettra à deux joueurs de jouer l'un contre l'autre, et enfin le mode Training qui constitue une nouveauté pour la série et qui permet de combattre un adverse fixe, histoire de s'entraîner à sortir les coups spéciaux et les super combos de tous les personnages. A noter également la présence d'un mode supplémentaire caché, intitulé Dramatic Battle Mode, dans lequel deux joueurs, incarnant respectivement Ryu et Ken, combattent Bison dans une séquence fortement inspirée de la scène finale de Street Fighter 2 : The Animated Movie, un film d'animation sorti au Japon quelques années plus tôt. La durée de vie est donc bonne, surtout à deux, même si deux ou trois modes supplémentaires n'auraient pas été du luxe. Mais ne nous y trompons pas, car ce Street Fighter Alpha est vraiment un très bon jeu de combat : beau, maniable et profond, il respecte à la lettre le cahier des charges de la série et mérite de figurer dans toute ludothèque Saturn qui se respecte.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les personnages sont beaux et vraiment bien dessinés. Les décors sont en revanche plus fades, et ils sont loin de pousser la Saturn dans ses derniers retranchements. Rien à signaler du côté de l'animation, puisque tout est impeccable : quel que soit le personnage choisi, les coups sont distribués avec fluidité et rapidité.

  • Jouabilité 19 /20

    On ne dira jamais assez à quel point la manette de la Saturn se prête bien à l'exercice des jeux de combat en deux dimensions. Les coups sortent très instinctivement, y compris les plus complexes comme les super combos ou les Alpha Counter. Les autres nouveautés du gameplay, comme la possibilité de faire une garde en l'air, sont également très simples à sortir. Vraiment du grand art !

  • Durée de vie 15 /20

    On aurait vraiment aimé quelques modes supplémentaires, car, du point de vue du contenu, le jeu se contente du minimum syndical : un mode Arcade, un mode Versus, un mode Entraînement et un mode bonus pouvant être débloqué via un code. Cependant, la profondeur du gameplay est telle, qu'il vous faudra passer du temps pour bien maîtriser un personnage. Pour rallonger la durée de vie, les plus acharnés pourront toujours faire un tour du côté des options et configurer le jeu dans sa difficulté maximale.

  • Bande son 16 /20

    Les musiques sont vraiment de bonne qualité, et il est possible de les écouter dans leur version d'origine, ou dans leur version remixée. Les bruitages et les digits sont également de très bonne facture, et marquent une avancée énorme par rapport à ce que les joueurs avaient l'habitude d'entendre sur 16 bits.

  • Scénario /

    On ne peut pas réellement parler de scénario, mais chaque combattant dispose d'une petite histoire qui explique dans les grandes lignes les raisons de son combat. C'est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les personnages qui étaient déjà présents dans Street Fighter 2, comme Ken ou Ryu. A noter l'apparition de dialogues in-game, notamment lors des combats contre les boss.

Ce Street Fighter Alpha est dans l'ensemble une incontestable réussite. En reprenant les bases qui ont fait le succès de la saga depuis ses débuts, et en y ajoutant des innovations très pertinentes d'un point de vue du gameplay, Capcom réussit son pari et nous offre un épisode charnière de la série, dont bien des éléments serviront de base au développement des titres qui suivront. On a donc affaire à un excellent jeu de combat en deux dimensions sur Saturn, ce qui n'est pas un mince exploit quand on connaît la concurrence sur ce support.

Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2011 à 15:37:05
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 09/12/2011
Saturn Combat Capcom Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live