Menu
Agriculture Simulator 2012
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Agriculture Simulator 2012
PC
Agriculture Simulator 2012
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2011 à 18:05:52
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Fnac Marketplace PC 0.90€ Amazon PC 4.35€ Fnac PC 7.99€ Amazon PC 9.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Quand il n'y en a plus, eh bien, il y en a encore. On croyait en avoir terminé avec les Simulator 2011, mais Tradewest ressert le couvert et nous propose Agriculture Simulator 2012.

Agriculture Simulator 2012

Si les Bûcheron et autres Tunnels Simulator 2011 manquaient de concurrence, Agriculture Simulator 2012 s'attaque à un marché où Farming Simulator règne en maître absolu. UIG Entertainment et Actalogic ont donc dû mettre les bouchées doubles, et cela se voit. Ainsi, graphiquement parlant, le titre se situe nettement au-dessus de ses petits camarades. Les véhicules sont modélisés assez fidèlement, la végétation est reconnaissable et certains effets, notamment de flou cinétique sont appréciables. Il faut toutefois être prêt à investir dans une bête de course, l'optimisation étant tout simplement catastrophique. De plus, on observera une nouvelle fois de nombreux bugs graphiques qui sont autant d'objets qui disparaissent, de clipping ou de tearing. La gestion des ombres est elle aussi calamiteuse et il y a fort à parier que vous les désactiverez rapidement.

Agriculture Simulator 2012
Graphiquement, le titre s'en sort avec les honneurs.
On se lance alors dans sa première partie et les choses commencent plutôt mal. On se retrouve lâché en pleine nature sans savoir quoi faire. Il faudra par conséquent faire un tour par l'encyclopédie du jeu qui vous expliquera tant bien que mal (plutôt mal) les tenants et aboutissants de la vie à la ferme. On se rend cependant compte que les possibilités sont nombreuses. Ainsi vous êtes libre de développer votre exploitation comme bon vous semble en choisissant les cultures que vous voulez pratiquer, ou les animaux à élever. Il faudra alors investir vos deniers pour acheter le nécessaire : un tracteur et les équipements qui vont avec, une moissonneuse, des semences, du fourrage, etc. On peut à ce propos apprécier la présence de matériel provenant de marques telle Massey Ferguson, Fendt, Challenger ou encore Caterpillar. Vous trouverez ainsi une grande variété et une quantité impressionnante d'outils en tout genre, et le plus dur sera alors de deviner de quoi vous avez besoin ou non.

Agriculture Simulator 2012
La gestion de la physique laisse à désirer.
Ensuite, une bonne dose de travail vous attend. Vous devrez commencer par labourer vos premiers champs en montant la charrue sur votre tracteur. Il vous faudra alors faire des allers-retours longs et rébarbatifs afin de quadriller toute la surface de votre terrain. A noter que vous ne pourrez pas dépasser une certaine vitesse, sans quoi vous risquez d'abîmer votre matériel. Cependant le réalisme s'arrête ici, puisque vous pourrez aisément reculer avec la charrue baissée et la gestion de la physique est pour le moins surprenante. En effet, votre tracteur tournera très facilement et bondira à la moindre petite bosse. Il lui arrivera même de se retourner en plein champ ! Ceci étant, vous n'êtes pas au bout de vos peines, puisqu'il vous faut encore cultiver, fertiliser puis semer. De nombreuses heures seront donc nécessaires avant de voir apparaître vos premières pousses et les revenus qui vont avec. A noter que vous pourrez alors améliorer vos infrastructures afin d'augmenter les capacités de stockage ou d'accueil de vos bêtes. Tous les bâtiments peuvent ainsi grimper en standing moyennant encore une fois finance.

Agriculture Simulator 2012
La sensation de liberté est sympathique.
Afin de vous simplifier la tâche, vous pourrez embaucher un employé qui pourra faire certaines actions pour vous. Il faudra pour cela le former et lui faire passer des permis sans quoi celui-ci sera plutôt limité et incompétent. Cependant, cela vous permettra de partir vadrouiller dans l'environnement ouvert qui s'offre à vous. Vous découvrirez ainsi des villes, des usines et autres moulins auxquels vous pourrez vendre certaines de vos marchandises. De même, ceux-ci vous confieront diverses missions comme par exemple de livrer une certaine quantité de fumier avant une date donnée. Celles-ci diversifient donc vos activités et vous rapporteront une quantité d'argent non négligeable. Vous pourrez alors vous développer toujours plus, en achetant de nouveaux champs, et en débloquant toujours plus de matériel et de cultures différentes. A terme, vous pourrez même acheter une nouvelle ferme et devenir un vrai gestionnaire.

Agriculture Simulator 2012
Et dire que nous ne pourrons jamais moissonner ces blés. Maudits bugs !
Vous l'aurez compris, Agriculture Simulator 2012 est très complet et propose une expérience plutôt profonde. Le titre était donc parti pour détrôner Farming Simulator et nous faisait presque oublier la vaste blague qu'étaient les Simulator 2011. Malheureusement, nous ne tarderons pas à découvrir la triste réalité. En effet, aussi sympathique soit-il, le soft ne sera tout simplement pas jouable sur le long terme. Ainsi, de nombreux bugs viendront entacher votre partie et vous obligeront à redémarrer le jeu régulièrement. De plus, vous serez rapidement confronté à des situations bien plus problématiques. Dans notre cas, cela s'est traduit par l'impossibilité de moissonner, puisque notre machine se retrouve inlassablement bloquée dès lors qu'elle s'équipe d'une barre de coupe. Il est alors impossible de poursuivre sa partie, ce qui est tout simplement inadmissible pour un jeu ayant déjà reçu plusieurs patchs. Nous ne pourrons par conséquent que vous déconseiller d'investir les 20€ demandés. Dommage !

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Il faut bien l'avouer, Agriculture Simulator 2012 est nettement plus joli que ses semblables. Cependant, les nombreux bugs graphiques, le clipping, le tearing et les ombres capricieuses ternissent le tableau.

  • Jouabilité 7 /20

    En soi, le titre propose une expérience pas désagréable et plutôt riche. On appréciera ainsi la liberté qui nous est laissée dans la manière de gérer notre exploitation et au final, le jeu semblait plutôt convaincant. Malheureusement, vous serez très rapidement bloqué par des bugs qui vous couperont en plein élan. Rageant !

  • Durée de vie 8 /20

    Si le jeu fonctionnait, il serait possible d'y passer de nombreuses heures. Cependant, vos parties se termineront en queue de poisson bien plus rapidement que prévu.

  • Bande son 6 /20

    Entre musique techno de bas étage et bruitages de tracteurs que l'on pourrait croire faits à la bouche, la bande-son du titre est franchement ratée.

  • Scénario /

Agriculture Simulator 2012 avait tout ce qu'il fallait pour être le premier de sa gamme à décrocher la moyenne. Les graphismes sont sympathiques, les possibilités nombreuses et la sensation de liberté séduisante. Malheureusement (mot utilisé fréquemment dans ce test), la gestion de la physique déplorable et les bugs mettant fin à vos parties précipitamment rendent le titre tout simplement injouable. Dans ces conditions, il sera difficile de le recommander.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2011 à 18:05:52
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Mis à jour le 09/12/2011
PC Simulation UIG Entertainment Actalogic
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019