Menu
Léa Passion Mode 3D
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Léa Passion Mode 3D
3DS
Léa Passion Mode
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 2011 à 16:31:28
7/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Tous les prix
Prix Support
14.00€ PC
19.80€ DS
21.90€ 3DS
21.90€ 3DS
24.00€ PC
49.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Mais qui donc n'a jamais rêvé de devenir une grande créatrice de mode ? Eh bien personne et c'est précisément pour ça qu'il existe déjà 5 déclinaisons de la série Léa Passion consacrées à cet univers. Et comme on dit dans les grands défilés, jamais 5 sans 6. Si, si, ça se dit.

Léa Passion Mode 3D

Histoire de faire dans l'original, cette nouvelle version de la série fait de vous, enfin de toi jeune fille pleine de rêves, une styliste ambitieuse et prête à conquérir le monde de la mode, imposant son style, ses goûts et, avec de la chance, luttant contre le retour en force de la veste canadienne à moumoute qui ne pourra qu'être suivi par la remise au goût du jour de la coupe mulet. Enfin ne nous égarons pas et fuyons pour l'heure la réalité. Votre but dans Léa Passion Mode 3D est de quoi satisfaire les demandes d'un lot de clientes, qu'elles soient mannequins, photographes ou rédactrices en chef d'un journal féminin. Ces clientes font donc appel à vos talents et vous imposent une série de critères. Par exemple, pour une séance photos, le thème tropical devra être respecté et l'enquiquin... la cliente exigera que le mannequin porte une jupe d'un certain style accompagnée d'un haut, avec des imprimés ou sans, le tout porté avec des sandales, un sac à main et un ou plusieurs accessoires tels qu'un collier de dents de crocodiles ou un bracelet de macaronis. Et pour faire comme si c'était pour de vrai, il faut également respecter une fourchette de prix.

Léa Passion Mode 3D
Faites votre choix parmi les différents éléments de la tenue...
On se jette donc sur le mannequin dans notre atelier et on choisit les éléments en fonction des critères annoncés. On farfouille dans la sélection de vêtements et d'accessoires classés par style (tropical, rétro, branché, sportif etc.) et on habille la donzelle. Si besoin, on peut modifier les fringues en appliquant des motifs ou en changeant les couleurs ou les patches. On peut même prendre une photo et l'appliquer sur une pièce de tissu, ce qui donne généralement un résultat très vilain, un peu comme un joli tee-shirt à tête de loup (ou de chef indien) acheté sur un charmant petit marché. Ensuite, on valide, la pénible... la cliente donne son avis et on est récompensé par une note qui correspond à autant de points d'expérience nous permettant de progresser dans la carrière. Seulement voilà, de créativité, il n'est point question ici. Pas plus que de bon goût d'ailleurs, il suffit de coller aux critères (une robe style X, un haut en coton avec imprimé personnalisé, des bottes, un collier) et hop, on a gagné. Eh oui, tu vas sortir avec ta jupe verte à rayures verticales jaunes et ton débardeur orange à rayures horizontales et te plains pas sinon je te force à mettre une chapka violette. C'est abominablement répétitif et parfaitement inintéressant. Et pourtant c'est le coeur du jeu, même si ce dernier vous contraint à vous essayer aux "mini-jeux rigolos" qui l'accompagnent.

Léa Passion Mode 3D
... et apportez quelques modifications personnelles. Si l'on peut dire.
En effet, pour accomplir les objectifs du mode Carrière, il faut de l'argent, parce que la bonne sape, ça coûte. Donc, très régulièrement, il faut délaisser sa carrière et filer gagner sa vie dans les mini-jeux. On prendra volontiers un moment pour méditer sur le message sous-jacent qui ne peut que vous sauter au visage : on ne gagne pas sa vie en se consacrant à sa carrière mais en bossant au noir. Les épreuves qui vous attendent ici ne sont guère plus passionnantes que le reste. La première est un mode de création libre. Habillez un mannequin comme bon vous semble et vendez la tenue. Ce qui n'est pas un très bon moyen de gagner de l'argent puisqu'il faut payer les vêtements de base et qu'on ne peut que conserver la marge réalisée à la vente. Le meilleur moyen de remporter des brouzoufs reste de jouer à "Qu'est-ce qui cloche ?" ou "Quel est son style ?". Dans le premier, on vous présente un mannequin et vous devez choisir quel accessoire ou habit ne va pas avec l'ensemble. Alors si vous pensiez qu'il s'agissait du truc horrible qui fait tache et ne va absolument pas avec le reste, comme ce magnifique bonnet de ski jaune soulignant la stricte ligne d'un ensemble executive woman, tout faux. Pour gagner, il faut identifier l'élément qui n'appartient pas au même style que les autres. Alors certes parfois c'est celui qui tranche mais la plupart du temps on l'identifie à peine, à moins de connaître par coeur la base de données du jeu. Peu importe, si on répond juste on gagne de l'argent, si on se plante, on rejoue. Donc on joue au pif. Quant à l'autre jeu, il n'est rien d'autre qu'un memory. On vous montre un mannequin puis il faut retrouver quel élément dans la liste figurait dans sa tenue.

Donc en somme, quoi que l'on fasse, on s'ennuie. Il n'y a aucune place pour la créativité, la progression est mortellement ennuyeuse et on n'offre pas la moindre trace d'un quelconque challenge aux jeunes donzelles qui s'adonneront au titre. Sans parler de rehausser la difficulté, on aurait au moins souhaité voir le titre offrir un semblant de défi à même de stimuler un peu ses jeunes utilisatrices, au lieu, comme d'habitude, de les prendre pour des buses.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Inutile de préciser que le fameux "3D" du titre ne sert qu'à signaler que le jeu tourne sous 3DS, l'effet de relief n'apportant rien à l'expérience. En dehors de ça, l'affichage est correct, sans fioritures ni réels défauts. On a juste un peu de mal à visualiser certains accessoires trop petits (les bijoux essentiellement).

  • Jouabilité 7 /20

    L'interface ne manque pas de quelques lourdeurs mais on reproche surtout au titre de n'être qu'un simulateur d'esclaves. En fait de styliste, la joueuse devient plutôt l'assistante chargée d'aller faire les courses en suivant la liste qu'on lui a fournie. Rien de bien passionnant.

  • Durée de vie 10 /20

    Si les vêtements et accessoires sont légion, les défis eux manquent à l'appel et puisqu'on atteint très facilement le score maximal du premier coup, on n'a guère de raison de revenir en arrière. En outre, l'intérêt de l'exercice décroît rapidement.

  • Bande son 5 /20

    Alors soit il faut avoir des références et un système auditif très particuliers pour supporter les musiques des différents écrans, soit la bande-son est cauchemardesque.

  • Scénario /

On ne sera pas vraiment surpris de constater une fois de plus que Léa Passion Mode n'a pas grand-chose à offrir. En fait de changer la joueuse en styliste réputée, il en fait plutôt l'assistante zélée qui choisit 4 éléments dans la bonne catégorie et gagne une étoile en échange. Ce n'est ni créatif, ni intéressant.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 novembre 2011 à 16:31:28
7/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.8/20
Mis à jour le 29/11/2011
Nintendo 3DS Autres Ubisoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce