Menu
Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • 3DS
  • Wii
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
3DS
Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 octobre 2011 à 15:50:35
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.7/20
Tous les prix
Prix Support
19.95€ 360
25.01€ PC
29.99€ 360
44.49€ PS3
54.90€ PS3
56.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Malgré la renommée de Tintin, l'intrépide journaliste d'Hergé n'aura jamais vraiment eu droit à un jeu vidéo digne de ce nom. En effet, si on excepte Tintin au Tibet et Tintin : Le Temple du Soleil sur Super Nintendo, peu de titres ont su mettre à profit l'aura aventureuse omniprésente dans les albums de BD. Il aura donc fallu attendre l'adaptation cinématographique de Steven Spielberg pour voir débouler une nouvelle aventure vidéoludique du blondinet et de son fidèle toutounet.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

Tout d'abord, remettons les pendules à l'heure. Bien que le film de papa Spielberg se nomme Tintin : Le Secret de la Licorne, l'histoire pioche des éléments de cet album mais aussi du neuvième de la série, Le Crabe aux Pinces d'Or. De fait, si les puristes auront de quoi chipoter dans le sens où plusieurs aspects scénaristiques ont été purement et simplement supprimés pour accélérer le rythme, l'idée reste bonne. En effet, en mixant les deux bandes dessinées, le scénario nous permet d'assister à la rencontre de Tintin et Haddock tout en proposant, dans le cas présent, un mode deux joueurs. A ce sujet, retenez qu'à l'inverse de ce qu'on trouve dans les autres versions, vous n'aurez pas droit au mode Défis qui était peu intéressant de toute façon. De plus, si la durée de vie pourra compter sur quelques niveaux coopératifs via un mode dédié, Ubisoft a également viré tous les éléments à débloquer. En somme, la longévité ne dépassera pas 4 ou 5 heures de jeu d'autant que la fonction Street Pass ne sert ici qu'à se refiler nos meilleurs scores. Mais le plus embêtant est qu'on se demande constamment à qui s'adresse ce jeu.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
On a mal pour lui.
Jeunes joueurs, vétérans du jeu de plates-formes, à qui se destine Tintin : Le Secret de la Licorne ? Question pertinente pour laquelle nous n'avons pas la réponse. De prime abord, le tout a davantage été pensé pour les plus petits sachant que le gameplay repose sur des mécanismes extrêmement simples. On balance des ballons de plage sur les ennemis, on saute dans tous les sens, on court, on nage pour atteindre le bout des niveaux et ainsi de suite. Seulement voilà, si l'atmosphère bon enfant fera mouche, l'architecture du titre s'avère extrêmement mal pensée. De fait, les niveaux de plates-formes en vue horizontale se répètent du début à la fin, sont beaucoup trop longs et composés d'aspects à l'état embryonnaire. Par exemple, bien qu'on puisse parfois user d'attaques furtives, cette capacité n'a aucun intérêt vu que les gardes nous tournent tout le temps le dos. Si par la suite, le tout se corsera légèrement, une bonne banane bien placée ou quelques lancers d'objets mettront fin à la plupart des dangers.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
Exemple de phase soporifique...
Ce côté «non fini» ressortira également lors de séquences manquant cruellement d'envergure. Ainsi, les phases en hydravion ou celles sous-marines nous demanderont simplement d'avancer en évitant quelques pièges épars. A cela, on rajoutera des poursuites, des combats à l'épée sur rails ou des passages dans lesquels Milou devra retrouver la trace d'un individu ou dénicher des clés pour son maître adoré. Vu sous cet angle, cette diversité aurait donc dû offrir un rythme effréné à l'aventure sauf qu'il n'en est rien. Comme précisé plus avant, la réalisation d'ensemble manque cruellement d'ambition mais surtout de jugeote. Il est en effet très maladroit d'avoir reproduit la même formule à l'infini tout en optant pour une difficulté mal équilibrée pouvant poser des problèmes aux enfants. Certes, la progression est truffée de checkpoints mais malgré cela, on a du mal à imaginer un gamin passer certaines séquences, dans le Karaboudjan notamment. Au final, si l'aspect technique est honorable et l'ambiance plaisante, on aurait pu s'attendre à un résultat plus convaincant.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Si les animations de Tintin, et accessoirement des autres personnages, sont souples et très agréables à l'oeil, les décors ne sont pas en reste. Le résultat manque tout de même de détails et si les phases en hydravion et les cinématiques sont quelque peu bâclées, l'ensemble est d'un niveau correct. Retenons également le design issu du film engoncé dans un réalisme et un aspect cartoon très particulier et assez déroutant.

  • Jouabilité 11 /20

    Bien que le titre propose plusieurs phases différentes, la jouabilité reste toujours très accessible. On regrettera cependant que certains aspects du gameplay (d'infiltration notamment) soient si factices, que l'aspect tactile soit minimaliste et que la construction du jeu reprenne constamment les mêmes éléments d'un niveau à l'autre en nous balançant des niveaux trop longs, peu intéressants et qu'on boucle d'une traite.

  • Durée de vie 9 /20

    Alors que les jeunes joueurs pourront trébucher sur certaines phases, les plus confirmés ne feront qu'une bouchée de l'aventure principale et du mode deux joueurs qui se bouclera en une après-midi. Notons enfin que cette mouture 3DS ne comprend pas de mode Défis et que la quasi-totalité des bonus à débloquer s'est fait la malle.

  • Bande son 11 /20

    Les musiques, issues ou inspirées du travail du grand John Williams, insufflent une dimension épique à l'aventure. Par contre, aucune voix digit à l'horizon. On appréciera.

  • Scénario 13 /20

    Mélangeant des éléments du Secret de la Licorne et du Crabe aux Pinces d'Or, le scénario du jeu pourra faire tiquer les puristes. Néanmoins, le tout permet de s'attarder sur la rencontre entre le capitaine Haddock et Tintin tout en leur faisant vivre une aventure aux quatre coins du monde.

Si en soi, Tintin : Le Secret de la Licorne n'est pas un mauvais jeu, on se demande constamment à qui il se destine. En effet, d'un côté, on le trouvera sans intérêt passé un certain âge tant le tout est redondant et de l'autre, certains passages pourront poser problème à nos chères têtes blondes. Notons également que cette version DS dispose de moins de contenu vu qu'un mode de jeu a été viré à l'image de la plupart des bonus à débloquer. De plus, avec certains aspects du gameplay à l'état embryonnaire et une construction reposant sur des mécanismes tournant constamment en boucle, Tintin aura bien du mal à trouver son public malgré quelques bonnes idées et une ambiance bon enfant.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 octobre 2011 à 15:50:35
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.7/20
Mis à jour le 21/10/2011
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce