Menu
Dragon Quest Monsters : Joker 2
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Dragon Quest Monsters : Joker 2 sur DS /

Test du jeu Dragon Quest Monsters : Joker 2 sur DS

Test : Dragon Quest Monsters : Joker 2
DS
Dragon Quest Monsters : Joker 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 octobre 2011 à 17:38:56
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (154)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Partager sur :

En 2008, la série Dragon Quest Monters faisait ses premiers pas sur DS avec de beaux graphismes en 3D et un bestiaire des plus conséquents. Quelques années plus tard, Dragon Quest Monsters : Joker 2 débarque à son tour dans nos vertes contrées pour la plus grande joie des dresseurs en herbe.

Dragon Quest Monsters : Joker 2

Beaucoup moins connue que Pokémon, la série Dragon Quest Monsters ne date pourtant pas d'hier. Dès la fin des années 90, plusieurs épisodes de cette franchise dérivée d'un célèbre jeu de rôle se sont en effet invités sur Gameboy avant que la Playstation ou la GBA n'en fassent de même. Il y a 3 ans, Dragon Quest Monsters : Joker permettait aux joueurs DS de capturer et de dresser à leur tour les divers monstres issus de l'imagination débordante d'Akira Toriyama. Souffrant de sérieux problèmes d'ergonomie ainsi que d'une répétitivité rébarbative, ce titre par ailleurs bien réalisé ne fut guère en mesure de rivaliser avec Pokémon Diamant et Perle parus quelques mois auparavant. Inutile de rêver, Dragon Quest Monsters : Joker 2 ne réussira certainement pas à détrôner non plus la célèbre série de Game freaks mais elle a tout de même de sérieux arguments à faire valoir.

Dragon Quest Monsters : Joker 2
Les combats old-school sont efficaces mais trop nombreux.
Avant de rentrer dans le vif du sujet, précisons d'emblée que Dragon Quest Monsters : Joker 2 reprend l'intégralité des mécanismes de jeu du premier épisode. Certes, le scénario a un peu changé (notre héros s'écrase sur une île peuplée de monstres à bord d'un dirigeable) mais il s'agit toujours de devenir le plus grand dresseur de notre temps en menant au combat les créatures que l'on a au préalable capturées ou fusionnées. On explore de vastes environnements en 3D, on renforce notre équipe en l'entraînant et on effectue de nombreux essais en laboratoire pour découvrir de nouvelles espèces par croisements. Comme en 2008, il est possible de confier des armes à nos petits protégés et on peut utiliser une foule d'objets différents. Les combats se déroulent une fois de plus au tour par tour en donnant des ordres aux trois membres de notre équipe déployés sur le champ de bataille. Attaque, magie, compétences spéciales, utilisation d'objets... Dragon Quest Monsters : Joker 2 ne fait vraiment pas dans l'originalité mais après tout, c'est ce qui fait aussi le charme de ce jeu de rôle typiquement japonais.

Dragon Quest Monsters : Joker 2
La météo est désormais prise en compte.
En général, qui dit jeu japonais, dit jeu nécessitant une certaine patience. Et de la patience dans les Dragon Quest Monsters, il en faut beaucoup puisque la seule façon de faire progresser nos monstres est de les faire combattre encore, encore, encore et encore. Les joutes sont rapides, l'interface est pratique, mais le nombre d'affrontements auxquels on doit prendre part pour faire monter décemment le niveau de notre équipe est décourageant. Heureusement, les développeurs de ce second opus DS ont au moins décidé de nous faciliter un peu la vie sur les niveau des déplacements. En effet, contrairement au dernier épisode, toutes les aires de jeu sont réunies sur une seule et unique île. Exit donc, les allers-retours incessants en scooters des mers et les longues marches à travers le désert ou la forêt. A la place, des sorts de téléportation nous permettent de nous rendre en un clin d'oeil dans la zone voulue. On peut même changer d'aire de jeu en utilisant des téléportails que l'on atteint dans ces dernières. Et ce n'est pas tout !

Dragon Quest Monsters : Joker 2
Les boss qui se baladent dans les décors sont monstrueux.
Outre les déplacements rapides, on aura le loisir de découvrir d'autres nouveautés sympathiques dans cet épisode comme les effets météo visibles à l'écran. Pluie, brouillard, neige... Le temps influe directement sur les combats en octroyant divers bonus ou malus à l'un ou l'autre des deux camps en présence. Par ailleurs, chaque zone est dominée par un super-monstre se déplaçant majestueusement dans les décors en faisant fuir sur son passage toute la faune locale. A peine sorti de la carcasse de vaisseau qui lui servira par la suite de camp de base, notre héros ne tardera pas à tomber sur l'une de ces créatures gigantesques en pleine jungle. Bien entendu, la seule option à considérer est dans un premier temps la fuite mais rien ne l'empêchera de revenir quelques heures plus tard pour flanquer une raclée à l'imposante bestiole. Pour cela, il devra maîtriser le système de fusion efficace faisant son grand retour dans cet opus.

Dragon Quest Monsters : Joker 2
La carcasse de l'Albatros sert de camp de base.
Réparti en diverses catégories allant de l'humble F à la surpuissante SS, le bestiaire de Dragon Quest Monsters : Joker 2 comprend tous les monstres présents dans le premier opus auxquels viennent s'ajouter plus d'une centaine de créatures inédites. Au total, ce sont pas moins de 311 créatures qui pourront être amenées à nous tenir compagnie. Si la plupart d'entre elles peuvent être capturées directement dans les décors, une bonne partie ne peut être obtenue qu'après de multiples croisements entre les monstres de sexe opposé dont nous disposons. Comme par le passé, le produit de chaque fusion hérite d'une partie des compétences de ses parents. Aussi, l'élevage sert autant à découvrir de nouvelles espèces qu'à renforcer petit à petit chacune d'elles. Il existe en outre des bonus génétiques à récupérer en fusionnant des monstres maîtrisant un domaine de compétence particulier. Avec tout ça, on finira à terme par se constituer une équipe puissante capable de se distinguer dans l'arène de l'île comme en tournois. Mais rappelons-le, il faudra des dizaines d'heures avant de pouvoir se mesurer aux adversaires les plus prestigieux.

Dragon Quest Monsters : Joker 2
En parlant d'adversaires, terminons ce tour d'horizon avec les options nous permettant d'interagir avec des joueurs du monde entier via la connexion CWF de la console. Car en plus de nos amis, on peut désormais affronter des inconnus en temps réel quand on le souhaite en organisant des tournois. Il est possible de simuler des combats pour grimper dans le classement d'un véritable championnat international et même de capturer les créatures croisées au hasard des rencontres. Voila qui devrait ravir les joueurs disposant d'une connexion Internet tout en faisant de ce Dragon Quest Monsters : Joker 2 le meilleur épisode de la série paru à ce jour. Bien sûr, ce n'est pas encore parfait. Les combats sont trop répétitifs, le scénario est extrêmement banal, la caméra est perfectible... mais si on est fan de dressage virtuel et/ou de Dragon Quest, on fermera facilement les yeux.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Le design des monstres et des personnages imaginés par Akira Toriyama est toujours aussi réussi. Les décors en 3D en revanche manquent quelque peu de finition même si l'on apprécie les effets météo ou l'irruption impromptue de monstres gigantesques sur l'aire de jeu.

  • Jouabilité 16 /20

    Les combats old-school au tour par tour sont simples mais efficaces. La plupart des problèmes d'interface du premier opus ont disparu et les déplacements ont été largement optimisés. Le système de fusion fonctionne lui aussi à merveille. Dommage que la progression soit aussi lente.

  • Durée de vie 16 /20

    Avec 311 monstres à dresser, un tournoi à remporter et de nombreuses options online, Dragon Quest Monsters : Joker 2 vous occupera des soirées entières... A condition de ne pas se lasser bien entendu.

  • Bande son 13 /20

    La plupart des anciennes pistes audio sont à nouveau de la partie. Mise à part le thème des combats qu'on aura de plus en plus de mal à supporter au fil des heures, elles sont plutôt agréables à écouter.

  • Scénario 10 /20

    Cette fois encore, le scénario ne retient aucunement l'attention et les personnages manquent de relief. L'histoire profite néanmoins d'un cadre exotique assez dépaysant.

Bien réalisé et nettement plus ergonomique que son aîné, Dragon Quest Monsters : Joker 2 représente aujourd'hui une alternative acceptable aux sempiternels Pokémon. Avec ses 311 créatures dessinées par Akira Toriyama et ses nombreuses fonctionnalités online, ce soft coloré mérite sans aucun doute toute l'attention des chasseurs de monstres compulsifs.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 octobre 2011 à 17:38:56
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (154)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.9/20
Mis à jour le 11/10/2011
Nintendo DS RPG Square Enix
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019