Menu
The Gunstringer
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Gunstringer
360
The Gunstringer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 septembre 2011 à 17:19:47
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Tous les prix
Prix Support
9.99€ 360
14.99€ 360
Voir toutes les offres
Partager sur :

Depuis bientôt un an que Kinect est disponible dans le commerce, on ne peut pas dire que le fameux périphérique de Microsoft ait brillé autrement qu'à travers les party-games et autres jeux de danse. Avec le nouveau shooter délirant The Gunstringer en revanche, il se pourrait bien qu'un public jusqu'ici réfractaire à Kinect finisse par se laisser tenter. Explications.

The Gunstringer

Pour ceux qui ne seraient pas franchement copains avec la langue de Shakespeare, précisons tout d'abord que le nom The Gunstringer est en réalité un jeu de mots réalisé à partir des termes gunslinger (homme armé d'un pistolet) et string (ficelle). Pourquoi ? Tout simplement parce que le héros à mourir de rire que l'on dirige tout au long de l'aventure n'est autre qu'une marionnette traditionnelle manipulée à l'aide d'un réseau de fils et d'une croix en bois. De fait, ladite croix apparaît bel et bien au-dessus de notre Gunstringer, un justicier revenu d'entre les morts pour se venger. Mieux encore, l'action se déroule sur les planches d'un véritable théâtre avec son public bien réel filmé pour les besoins du soft. Résultat : la mise en scène de The Gunstringer compte sans aucun doute parmi les plus originales et les plus réussies qu'il nous ait été donné de voir ces dernières années.

The Gunstringer
Gunstringer est avant tout un shooter jubilatoire.
On pourrait s'imaginer que manipuler une marionnette avec Kinect n'est pas à la portée du premier venu. Que nenni. Grâce aux efforts des développeurs, The Gunstringer peut être abordé par n'importe qui. Il suffit de guider notre marionnette en déplaçant notre main gauche tout en pointant l'index et le majeur de la main droite en direction de l'écran pour viser. Une fois nos cibles lockées, un simple geste sec déclenche une rafale de tirs, sachant que notre chargeur est généralement limité à 6 coups. Dès le début de l'histoire racontée avec un humour féroce par un narrateur inspiré, les phases de shoot se succèdent à un rythme effréné. Bandits de grands chemins, vautours mal emplumés et autres mineurs patibulaires feront ainsi les frais de notre courroux avant qu'un boss ne finisse par pointer le bout de son revolver. Quelques variantes de gameplay sont également au rendez-vous comme ces phases de rail-shooting avec une arme dans chaque main, ces bagarres à coups de poings ou ces séquences de plates-formes moins amusantes. Il faut dire que le petit décalage, aussi minime soit-il, entre nos gestes et les sauts de notre héros, n'aide pas.

The Gunstringer
Notez la présence du public à haut à gauche de l'écran.
Généralement, un shooter 360 misant tout sur son ambiance et sur son humour plutôt que sur ses prouesses techniques ou sa durée de vie sort sur le Xbox Live. C'était d'ailleurs ce qui était prévu initialement pour The Gunstringer. Or, il se trouve d'une part que les grands pontes de Microsoft ont beaucoup aimé le soft et qu'ils ont insisté pour qu'il sorte dans le commerce. D'autre part, les bonus à débloquer sont tellement nombreux que les développeurs n'auraient jamais pu les caser dans une version en ligne forcément limitée au niveau de sa taille. Modes de jeu cachés, artworks, vidéos... Il y a des tonnes de trucs à acheter dans une boutique dédiée avec l'argent gagné en jeu. Et si ce contenu additionnel est parfois un peu inégal (des vidéos géniales côtoient des rushes dont personne n'a rien à faire), on peut dire qu'il poussera nombre de joueurs à refaire les différents niveaux pour se le procurer. En regard des trois petites heures que dure la campagne principale, ce n'est finalement pas du luxe.

The Gunstringer
L'action ne faiblit jamais d'un bout à l'autre de l'aventure.
Original, drôle, bien réalisé et plus jouable que la majorité des titres Kinect actuels, The Gunstringer permet également à deux joueurs de s'éclater en coopération. En effet, à n'importe quel moment, un ami peut nous rejoindre dans la partie pour nous aider à faire le ménage à l'écran. Et ce n'est pas tout ! Cette version boîte commercialisée aux alentours de 37 euros comprend le premier DLC initialement prévu sur le Xbox Live Arcade ainsi qu'un code pour télécharger la version complète de Fruit Ninja Kinect. N'en jetez plus ! Tout joueur Xbox 360 possédant un capteur Kinect dans son salon, doit se procurer ce soft signé Twisted Pixel sans tarder. Quant à ceux qui croient encore (on ne leur jette pas la pierre) que Kinect est avant tout un accessoire destiné aux jeux de danse et aux titres casual pour toute la famille, ils auraient tout intérêt à essayer The Gunstringer au moins une fois chez un ami.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Bénéficiant d'une mise en scène aussi originale qu'efficace, l'intégralité de l'aventure se déroule dans un véritable théâtre sous le regard amusé d'une foule de spectateurs apparaissant régulièrement à l'écran. Le design du Gunstringer comme de ses ennemis est tout bonnement irrésistible et l'ambiance colorée du soft rendrait le sourire au dernier des dépressifs.

  • Jouabilité 16 /20

    Manipuler notre marionnette et dégommer des dizaines d'ennemis dans des décors bien pensés est un jeu d'enfant. Les gestes à effectuer sont intuitifs et généralement Kinect répond bien. Sans doute trop faciles parfois, les nombreuses séquences de shoot s’agrémentent néanmoins de nombreuses phases de gameplay alternatives (plates-formes, bagarres...).

  • Durée de vie 13 /20

    Certes le scénario principal se boucle en quelques heures seulement mais on peut jouer à deux et il y a des tonnes de bonus à débloquer. De plus, Microsoft nous offre à la fois un DLC et le jeu complet Fruit Ninja pour faire avaler la pilule.

  • Bande son 17 /20

    L'excellente bande-son signée Matt Chaney (Chainsaw pour les intimes) est un véritable concentré d'énergie et de bonne humeur. Les bruitages sont réussis tandis que la narration et les commentaires en anglais mériteraient un prix à eux tout seuls.

  • Scénario 16 /20

    L'histoire proprement dite n'est pas particulièrement originale mais la façon dont elle est racontée est fantastique. L'humour est omniprésent et les clins d'oeil à diverses œuvres sont nombreux.

Rarement shooter n'aura bénéficié d'une mise en scène aussi originale et d'une réalisation aussi rafraîchissante. Sachant que sa jouabilité Kinect est plus que correcte et que sa durée de vie limitée n'est finalement pas un handicap, The Gunstringer mérite largement un achat en bonne et due forme.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 septembre 2011 à 17:19:47
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Mis à jour le 14/09/2011
Xbox 360 Tir Plate-Forme Twisted Pixel Microsoft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live