Menu
Capsized
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Capsized
PC
Capsized
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 août 2011 à 16:04:03
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Partager sur :

Un vaisseau spatial se crashe sur une planète hostile et les survivants se font sauvagement agresser par la faune locale... Un cauchemar, dites-vous ? Pas si sûr... Grâce au talent de deux développeurs, ce scénario catastrophe pourrait bien se transformer en un voyage de rêve.

Capsized

Pour mieux vous mettre dans la peau du naufragé sur une terre hostile, Capsized ne s'étend pas en longues explications sur le pourquoi ou le comment. Le jeu se contente de vous lâcher directement sur une étrange planète, avec pour seule mission d'en sortir. C'est donc un peu perdu qu'on aborde ce monde, saisi par sa beauté. La végétation est luxuriante, composée de dizaines d'espèces de plantes ou de champignons inconnus, dont les formes élégantes oscillent doucement. De petits insectes lumineux jouent dans un enchevêtrement de lianes. On va de découverte en découverte, bercé par une mélodie envoûtante. Bref, Capsized dégage tout de suite un sentiment enchanteur grâce à ses graphismes et à sa musique. Tel un marin échoué sur une île paradisiaque, on se demande si on n'a pas gagné au change en quittant la froide et étroite carcasse métallique du vaisseau pour cet univers mystérieux.

Capsized
Dès le départ, on est saisi par l'étrange beauté des lieux.
C'est là que notre marin réalise que son île paradisiaque est en réalité infestée de moustiques, que la température ne descend jamais en dessous de 40 degrés et qu'il n'y a pas d'eau potable... Ou, pour en revenir à notre héros, que la planète de Capsized n'est pas si enchanteresse ! La faune locale est aussi mortelle que jolie. A part quelques espèces inoffensives, la plupart des animaux que vous croisez semblent bien décidés à ajouter du spationaute à leur régime alimentaire. Les créatures sont variées et disposent d'une grande panoplie de mouvements et d'attaques. Certaines vous agresseront par les airs, tandis que d'autres sont capables de marcher sur les murs pour venir vous mordre les fesses. Même les plantes vous veulent du mal ! Et vous découvrirez vite des traces de civilisation... Un peuple autochtone vit en effet sur la planète, et voit votre intrusion involontaire d'un très mauvais œil. Ils n'auront de cesse de vous pourchasser avec leurs guerriers et leurs chamans.

Capsized
Mais la faune locale est plutôt du genre hostile !
Pour les amadouer, pas question de se pointer avec un sac de verroteries et un grand sourire. Le seul langage qu'ils comprennent, c'est la force ! Au départ, notre spationaute n'est pourtant pas très bien équipé. C'est comme s'il était lâché en slip sur la banquise... Mais son fusil de base est rapidement rejoint par tout un arsenal : laser, lance-flammes, missiles guidés... Toutes les armes disposent d'un mode de tir secondaire. Et question mobilité, notre héros possède une bonne palette de mouvements. Il peut sauter bien sûr, et bénéficier d'une bonne dose de « air control » grâce à la faible gravité. Il peut également escalader les parois et voler avec son jetpack. Il dispose d'une onde de choc, qui repousse les ennemis mais peut aussi le faire sauter plus haut si elle est dirigée vers le sol. Enfin, un grappin lui permet de s'accrocher au plafond, ou de déplacer des blocs pour dégager un passage. Bref, les possibilités sont assez nombreuses, et c'est un régal d'enchaîner toutes ces actions de manière fluide après seulement quelques minutes d'entraînement.

Capsized
Heureusement, notre héros dispose d'une sacrée puissance de feu.
Notez que l'expérience est courte (pas plus de 4 heures pour terminer la campagne), mais il y a quelques modes de jeu alternatifs. Refaire certains niveaux en contre-la-montre est un challenge assez intéressant. Le mode Survie, en revanche, est plus limité : on se contente de combattre des vagues incessantes de monstres. On peut aussi faire des matches contre des bots, mais les arènes sont un peu grandes. Bien sûr, tout cela n'est pas très original. Tous les éléments du gameplay de Capsized ont déjà été vus et revus dans d'autres titres d'action / plates-formes. C'est le principal reproche qu'on puisse faire au soft. Mais il compense cette jouabilité classique par un design très inspiré et une sublime bande-son. L'aventure vaut donc le coup pour les amateurs du genre, qui y trouveront des mécaniques certes éprouvées, mais enrobées dans un univers d'une grande fraîcheur.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Capsized dégage immédiatement une forte identité visuelle. Le design global est réussi, la faune et la flore de la planète inconnue sont plutôt originales. Les décors sont de toute beauté, et très vivants de surcroît, grâce à plein de petites animations. Les environnements traversés sont relativement variés.

  • Jouabilité 15 /20

    Entre le grappin, l'onde de choc et l'arsenal fourni, le jeu est riche en possibilités de déplacements et d'action. Les niveaux offrent des défis divers, il ne s'agit pas toujours juste d'arriver à la fin en tuant tout le monde. Rien de vraiment inédit, mais la formule est efficace. Le tout se prend en main en quelques minutes.

  • Durée de vie 13 /20

    L'aventure ne dure que 3-4 heures, c'est dommage. Il faudra certes y revenir pour gagner toutes les étoiles et dénicher les secrets, mais on aurait apprécié des niveaux supplémentaires. Les quelques modes de jeu alternatifs sont dans l'ensemble sympathiques mais dispensables. Ça reste honnête vu le prix demandé.

  • Bande son 18 /20

    La bande-son est assurée par Solar Fields (alias Magnus Birgersson, compositeur de la BO de Mirror's Edge), avec l'album Movements. C'est un petit bijou de musique électronique ambiante, qui nous transporte immédiatement dans des rêveries intergalactiques par le biais de sonorités étranges mais apaisantes.

  • Scénario /

Il ne faut pas systématiquement chercher de l'innovation dans les petits jeux indépendants. Capsized, par exemple, n'invente rien. Il se contente de reprendre à son compte les mécanismes éprouvés de l'action / plates-formes. Mais il le fait bien, avec un style graphique et surtout une musique très réussie. Ce qui avait commencé comme un crash sur une planète hostile se révèle finalement être un beau voyage.

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 août 2011 à 16:04:03
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Mis à jour le 09/08/2011
PC Action Plate-Forme Alientrap
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Aperçu : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce