Menu
Dead Block
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Dead Block
360
Dead Block
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2011 à 17:07:59
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (23)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Tous les prix
Prix Support
3.99€ PC
4.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Depuis des mois, les zombies sont à la mode. FPS, TPS, jeu d'aventure, ils contaminent petit à petit tous les genres au point qu'on en oublie qu'ils excellent surtout dans de bons vieux beat'em all. Dead Block replace donc ces pantins dans un contexte qu'ils connaissent, assiégeant littéralement le joueur qui va devoir en dézinguer des centaines. Dead Block, beat'em all mais pas seulement !

Dead Block

Pas seulement car le jeu de Candygun Games tient tout autant du Tower Defense que du beat'em all. En effet, faire la peau à des hordes de zombies n'est pas une fin en soi dans Dead Block. Au vu de la fragilité des trois héros, foncer dans le tas est pour ainsi dire le meilleur moyen de ne jamais voir le bout du premier niveau qui fait pourtant office de didacticiel. Ce titre uniquement disponible en téléchargement est dans les faits plus subtil car avant de dessouder du zombie, le joueur aura tout intérêt à s'en protéger, à se barricader, à boucher un maximum d'accès pour avoir le temps de mener sa quête. Celle-ci est peu banale puisque pour renvoyer tout ce petit monde terreux et visqueux en enfer, il faut rassembler les trois morceaux d'une guitare et en jouer via une mini-partition horizontale (qui fait penser de très loin à Guitar Hero). En effet, le rock'n'roll est censé être suffisamment puissant pour obliger les zombies à danser jusqu'à la mort, la musique étant visiblement leur point faible. Le concept est farfelu et décalé, symbole d'un univers assez rigolo mais peut être encore un peu timide qu'on a toutefois apprécié pour son originalité.

Dead Block
La particularité de Jack : barricader les ouvertures.
Qu'on se le dise, Dead Block est un titre pensé pour le multijoueur. Si vivre l'aventure seul ou aux côté de l'IA n'a rien de déplaisant, certains passages sont carrément lourdingues et prouvent que l'architecture des niveaux et le spawn de l'IA ont été réfléchis pour la coopération. D'ailleurs, si la possibilité de switcher rapidement entre chacun des trois personnages (Mike le boy scout rondouillard, Jack l'ouvrier et Foxy la flic) permet de bénéficier de chacune de leur compétence, le fait de devoir systématiquement les siffler pour qu'ils vous suivent et vous soutiennent n'a rien de pratique. Nous vous conseillons donc fortement de vous assurer de pouvoir compter sur un, deux ou trois potes pour vous épauler avant de craquer pour Dead Block. Précisons d'ailleurs qu'à 4 en écran splitté, deux joueurs sont contraints d'opter pour le même perso puisque le jeu n'en compte donc que 3. Oups. Enfin, notez bien que la coopération n'est disponible qu'en écran splitté. En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, Dead Block ne compte aucun mode multi en ligne. Heureusement, le split-screen, à deux verticalement ou à quatre, ne nuit pas trop à la lisibilité de l'action. Mais tout de même.

Dead Block
Faites danser les zombies pour qu'ils retournent en enfer.
Dans Dead Block, le joueur débute et termine le niveau dans un unique décor (une maison, une école, bref, un environnement fermé). Il ne peut en sortir puisque les portes sont bloquées et les fenêtres ne peuvent être enjambées que par des zombies qui viennent de l'extérieur. Du début à la fin, vous ne verrez donc pas la lueur de la lune, trop occupé à assurer votre survie sur une toute petite map de quelques pièces auxquelles vient parfois se greffer un étage. Pourtant, chaque "scénario" peut durer plusieurs dizaines de minutes et mourir vous oblige à recommencer le level en entier... Une contrainte assez énorme qui consiste à développer votre sens tactique et à penser toujours à la défense bien avant l'attaque. Pour éviter que les murs du bâtiment ne soient trop rapidement envahis par trop d'ennemis (le confinement des pièces rendent la fuite impossible), le joueur doit détruire tout ce qui lui tombe sous la main (canapés, fauteuils, tables, étagères, équipements de cuisine...) pour récolter des morceaux de bois qui serviront à obstruer temporairement les ouvertures. Évidemment, à force de persévérance, les zombies feront tomber vos protections de fortune. Il vous incombe alors, lorsque l'une de vos barricades devient rouge sur la map, d'aller la consolider avant qu'elle ne plie sous les assauts des morts-vivants.

Dead Block
Un coup de poêle dans la face, ça fait mal !
Mais ce n'est pas le seul moyen de se défendre. Chaque personnage peut, en récoltant des boulons qu'il aura trouvés en fouillant les objets du décor, utiliser une compétence qui lui est propre pour occuper ou repousser les ennemis. Par exemple, Mike peut les attirer avec un burger pour mieux les attaquer par derrière. Jack lui, en costaud qu'il est, peut carrément monter des murs de pierre sur les fenêtres, histoire de retarder la progression des zombies. Enfin, Foxy est en mesure de placer des micro-ondes au sommet des ouvertures pour que chaque mort-vivant s'y engouffrant soit électrocuté. Et ce ne sont que trois exemples parmi une vingtaine au total, à débloquer au fur et à mesure des 10 niveaux. Et lorsque toutes les solutions de défense ont été épuisées ou dépassées par les zombies, la confrontation directe est inévitable. Là aussi, chaque héros a son propre arsenal, d'une simple poêle pour Mike à une matraque pour Foxy en passant par le marteau pour Jack. Mais chaque arme est amenée à évoluer pour devenir plus puissante et impressionnante : batte cloutée, taser, fusil à pompe... Dans tous les cas, éviter le corps-à-corps est une préoccupation constante puisque les zombies sont robustes et les trois rigolos assez fragiles. C'est ce qu'on a particulièrement aimé dans ce Dead Block qui, malgré quelques défauts, amuse sans jamais perdre son côté stratégique obligeant le joueur à développer une sorte de build-order pour arriver à ses fins.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Développé avec le moteur Unreal, Dead Block a un certain cachet mais manque sans doute un peu de folie visuelle. Les environnements tendent à un peu trop se ressembler et bien qu'ils possèdent quelques animations rigolotes (Jack ne peut s'empêcher de se gratter le popotin), les personnages paraissent sous-exploités. Toutefois, le level design, en dépit de son apparente simplicité, est réellement bien pensé, notamment en multijoueur.

  • Jouabilité 14 /20

    Dead Block, c'est 50% de beat'em all et 50% de tower defense. Du coup, le jeu de Candygun Games compte pas mal de subtilités et contraint progressivement le joueur à développer une véritable stratégie à la fois logique et rapide pour éviter une mort qui reboote carrément le niveau. Seul, on peut noter quelques passages douloureux, un peu lourds mais à plusieurs, c'est l'éclate totale.

  • Durée de vie 15 /20

    Les 10 niveaux se terminent en environ 6 heures mais la notion de scoring incite à les rejouer plusieurs fois. On regrette simplement que la coopération n'existe qu'en écran splitté et pas en ligne.

  • Bande son 14 /20

    Les bruitages sont assez rigolos et les doublages réussis. Les partitions de rock un peu timorées.

  • Scénario /

    A ce stade, on ne peut pas vraiment parler de scénario bien que chaque niveau est présenté comme une sorte de film de zombies.

Dead Block mélange habillement le beat'em all et le tower defense pour renouveler le concept de la chasse aux zombies sans pour autant en dénaturer le principe. Pensé pour le multijoueur, ce titre a pour lui un côté décalé malheureusement pas complètement assumé mais surtout, une partie stratégie non négligeable qui le distingue des classiques du genre. Jeu de scoring également, il mélange les casquettes sans perdre en cohérence et aurait gagné à être un peu plus varié graphiquement. Au final, Dead Block est une distraction agréable qu'on conseille à tout ceux qui aiment partager un génocide de zombies à plusieurs en écran splitté.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2011 à 17:07:59
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (23)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 12/07/2011
Xbox 360 Action Candygun Games Digital Reality
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live