Test Le Tour de France- Xbox 360

Xbox 360

Conduire une berline couverte de sponsors, bloqué en seconde ou en troisième, le volant dans une main, la CB dans l'autre, c'est un métier certes difficile mais pas franchement éprouvant physiquement. Mais grimper le col du Galibier ou le Tourmalet à la sueur de son front, en plein soleil et asphyxié par une foule en délire, c'est une toute autre expérience que vous propose de vivre Le Tour de France sur votre console.

Le Tour de France

Une fois n'est pas coutume, Cyanide nous a concocté non pas un jeu de gestion cycliste mais bel et bien une simulation cycliste qui débarque en complément d'un Pro Cycling Manager 2011 dont ce Tour de France n'a rien d'un portage. En effet, afin de s'adapter au public et pour proposer quelque chose de différent et de plus accessible, le développeur a cette fois mis l'accent sur l'effort solo, celui que doit consentir un coureur en particulier pour rallier l'arrivée dans les meilleures conditions. En ce sens, c'est un cycliste et un seul qu'incarne l'utilisateur durant une étape, avec la possibilité de changer de poulain, parmi ceux qui composent sa team, chaque jour qui le sépare du final sur les Champs-Elysées. Si ce n'est pas la première fois que Cyanide a pour mission de casualiser sa série pour conquérir une nouvelle cible sur consoles, le profil de Tour de France est unique puisque le joueur contrôle donc un coureur durant les 3.430 km de l'épreuve et pas seulement pendant les contre-la-montre.

Test Le Tour de France Xbox 360 - Screenshot 6C'est ballot, le jour de l'arrivée...

Après s'être cassé les dents l'année passée dans Tour de France sur Xbox Live Arcade, Cyanide a donc revu la formule et les puristes comme les moins connaisseurs devraient apprécier. L'idée d'influer directement sur le destin d'un coureur bien précis, en vivant avec lui ses moments forts et ses moments faibles, enthousiasmé par des attaques bien placées ou découragé par des échecs divers et variés. Oui mais voilà, Tour de France débarque avec une tare aussi monumentale qu'inexplicable : une partie imposante des étapes n'est carrément pas jouable mais simulée ! Concrètement, lorsque le profil de l'étape vous est présenté, quelques zones-clés (le départ, l'arrivée et généralement, une difficulté ou un sprint) apparaissent de couleur différente : ce sont les passages que vous allez jouer. Tous les autres sont simulés par la machine, ce qui représente largement 70 à 80% de chaque étape. Cela peut s'expliquer par le fait que chaque portion jouée l'est quasiment en temps réel. Comprenez que l'ascension de l'Alpe-d'Huez vous prendra pas loin d'une vraie demi-heure, ce qui est tout simplement génial en termes d'immersion. Oui mais voilà, le fait que le titre ne propose même pas au joueur le choix de simuler ou non les tronçons secondaires est une catastrophe en soi.

Test Le Tour de France Xbox 360 - Screenshot 7Ne cherchez pas, il est impossible de reconnaître qui que ce soit dans ce peloton.

Cela est particulièrement mal géré dans la mesure où c'est justement durant ces phases simulées que se créent véritablement les écarts. Le reste du temps, il faut cravacher sévère pour s'extirper du peloton et faire grimper l'avance à plus de deux minutes sur du plat. Alors en montagne... L'ensemble est donc assez incohérent et c'est tout le plaisir de jeu qui s'en ressent. Dommage car malgré de nombreux oublis (pas de gestion du ravitaillement, pas de moto-TV, pas de voiture de directeur sportif...), Tour de France a de quoi séduire. Si la gestion des attaques, de l'effort et de l'endurance n'a rien d'original, le fait de pouvoir communiquer avec ses équipiers ou son directeur sportif apporte un véritable plus au titre. Le joueur peut ainsi demander un point sur la course, s'informer des écarts, réclamer l'aide de ses équipiers, que ce soit pour attaquer, relayer ou le protéger et même créer des alliances avec des coureurs d'autres équipes, en promettant par exemple de laisser la victoire d'étape à celui qui voudra bien coopérer jusqu'à la ligne d'arrivée... Bref, tout ceci est bien fichu même si Tour de France a tout du jeu bâclé. On admettait par exemple qu'il faille se contenter de 6 coureurs (au lieu de 9) sur PSP, beaucoup moins sur consoles HD. Visuellement aussi, on peut gémir sur chaque détail de la réalisation, indigne du support. Enfin, bien qu'il se consacre à une seule épreuve, Tour de France manque de contenu (un multi ?) et surtout, d'options.

Rivaol, le 06 juillet 2011

Les notes

  • Graphismes 8/20

    Le Tour de France ne peut se cacher derrière son profil pour justifier une réalisation aussi médiocre. Entre l'animation sommaire des coureurs, la modélisation approximative des décors et du public et l'absence de toute ce qui fait le charme d'une course cycliste (les moto-TV, les voitures officielles, l'abondance de spectateurs...), le titre de Cyanide est indigne du support à tous les étages.

  • Jouabilité 12/20

    Le gameplay s'articule autour de mécanismes simples mais qui, selon l'utilisation qu'on en fait, peuvent donner mille résultats. D'ailleurs, la présence d'un tutoriel n'est pas du luxe bien qu'il suffit d'avoir couru tous les types d'étapes (plates, de montagne, contre-la-montre...) pour en maîtriser rapidement les subtilités. Malheureusement, il manque encore pas mal de choses (les ravitaillements, la position sur le vélo...) pour faire de ce Tour de France un titre vraiment complet et passionnant.

  • Durée de vie 11/20

    Comptez un peu moins de 15 heures pour faire un Tour de France. A partir de là, il est toujours possible d'en recommencer autant que vous voulez mais même en optant pour des profils de coureurs différents, l'expérience peine à se renouveler. On comprend mal que 70 ou 80% de chaque étape soit simulé ou qu'aucun multijoueur n'ait été prévu.

  • Bande son 9/20

    Un effort a été fait pour rendre l'ambiance sonore crédible dans la position dans laquelle nous sommes placés. Toutefois, entre une musique exaspérante et des bruitages sommaires, on peine à être vraiment convaincu bien que la communication via oreillette ou à haute voix apporte un peu d'originalité au titre.

  • Scénario

    -

  • Note Générale10/20

    Le Tour de France est un titre unique en son genre et plein de bonnes idées. Vivre les 21 étapes de la Grande Boucle au guidon d'un vélo et non pas derrière le volant d'une voiture de team est une expérience hors du commun qui aurait mérité un peu plus de soin. En effet, malgré une interaction assez riche avec le peloton, malgré des ascensions et des sprints très immersifs, le joueur est rapidement frustré par l'apparition d'écrans qui simulent une imposante partie des étapes, le rendant passif sans véritable raison. S'il est possible de fermer les yeux sur une réalisation déplorable, cette mécanique de jeu est en revanche de trop et confirme une chose : Le Tour de France, malgré un fort potentiel, a été bâclé. Vivement la même chose mais en plus sérieux !

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Focus
  • Développeur : Cyanide
  • Type : Sport / Course
  • Multijoueurs : non
  • Sortie France : 1er juillet 2011
  • Version : Française intégrale
  • Classification : Pour tous publics
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    Le Tour de France - PlayStation 3
Mots-clefs : Tour de France 2011, Tour de France Le Jeu Officiel

Vidéos

Voir les 2 vidéos de Le Tour de France