Test Dragon's Lair- Mega-CD

Mega-CD

Débarqué sur bornes d'arcade en 1983, époque où ces grosses machines étaient les principales sources vidéoludiques des joueurs, l'équipe de Cinematronics impressionne avec Dragon's Lair, un projet à l'idée plutôt originale : nous faire suivre un dessin animé interactif. Au fil des années le jeu a continué de vivre dans le cœur des nostalgiques, et son succès l'a amené à être porté sur différentes consoles. Place ici à la version Mega-CD.

Dragon's Lair

Dragon's Lair part d'un principe simple mais efficace et révolutionnaire pour l'époque, celui de suivre un vrai dessin animé en interagissant au fil de l'aventure avec certains éléments du décor. Les uniques touches sont les quatre directions et un bouton d'action. Cela pourrait paraître simple au premier abord mais ce n'est nullement le cas. En effet, le jeu est bien plus difficile qu'on ne le pense ! Il vous faudra des nerfs d'acier et un timing parfait pour en venir à bout. Les interactions sont très nombreuses et doivent être effectuées dans un laps de temps limité, et si vous vous ratez trois fois, c'est le game over. Après cet horrible écran vous êtes invité à recommencer depuis le début. Voilà comment mettre en rogne les joueurs d'arcade les plus effrénés.

Test Dragon's Lair Mega-CD - Screenshot 2Dirk est bien décidé à ne plus perdre de vie.

Afin de donner un but à tout cela, un scénario est présent, bien qu'il soit des plus basiques. Vous contrôlez Dirk, un paladin qui a pour objectif de sauver la princesse Daphné des griffes d'un méchant dragon. Bien entendu, il vous faudra traverser un donjon truffé de pièges pour accomplir votre mission. Lorsqu'il s'agit d'éviter les obstacles et d'éliminer les ennemis, tout repose sur vos réflexes d'acier. Les développeurs ont quand même fait le maximum pour permettre au joueur de s'en sortir. Ainsi, un élément du décor clignotera brièvement pour vous indiquer vers quel endroit vous devez aller. Malheureusement, ces indications sont trop peu nombreuses et au final le jeu ne se résume qu'à un parcours à connaître par cœur pour espérer en voir le bout.

Test Dragon's Lair Mega-CD - Screenshot 3Il faut agir vite pour continuer l'aventure.

Du côté de l'aspect graphique et de l'animation, c'est le célèbre Don Bluth, ancien animateur de chez Disney, qui s'en charge. Ce qui donne un excellent résultat, bluffant pour l'époque, malgré la faible durée de la projection en ligne droite. Car oui, si on le prend comme un simple dessin animé, donc en réussissant tout parfaitement, le jeu ne dure qu'une petite dizaine de minutes. Mais vu sa difficulté, comptez plusieurs semaines d'entraînement intensif pour mémoriser chaque petite action du jeu et ultimement réussir l'impossible : terminer le jeu avec les trois crédits de départ accordés par la borne d'arcade. Bien plus tolérante, la version Mega-CD vous propose quand même des crédits illimités, à vous de voir si vous préférez le challenge ou la simplicité. Dans les deux cas, la partie sera rude. Au final, Dragon's Lair s'impose comme l'inventeur d'un genre qui n'a malheureusement pas été très répandu dans les années qui l'ont suivi. Malgré un concept novateur, sa linéarité et sa difficulté bien trop excessive ont fait de lui un simple jeu d'arcade à l'intérêt moindre, dommage.

Armageddon (contributeur de jeuxvideo.com), le 24 juin 2011

Les notes

  • Graphismes 15/20

    C'est Don Bluth et ses équipes qui se chargent de l'animation et des dessins, donc forcément cela ne peut être que très bon. La patte graphique fait toutefois très années 80 tandis que le nombre de couleurs affichées n'est pas aussi important que sur la borne d'arcade originale.

  • Jouabilité 6/20

    Le jeu n'est qu'une succession de QTE qui demandent un timing et une vitesse irréprochables. Il y a donc les quatre touches de direction et un bouton d'attaque, et selon la tournure que prend le dessin animé vous devrez choisir le bon bouton à presser, avec quelques rares indications pour vous aider.

  • Durée de vie 10/20

    Cela dépend de votre manière d'aborder le jeu. En soi, le dessin animé ne dure qu'une dizaine de minutes, mais vu la difficulté du jeu il vous faudra des heures et des heures d'entraînement afin de connaître toutes les actions par cœur et pouvoir enfin en venir à bout avec les trois crédits d'origine. Vous avez cependant la possibilité d'ajouter des crédits pour vous faciliter la tâche.

  • Bande son 12/20

    Des bruitages et des musiques qui collent bien à l'animation, rien de très spectaculaire.

  • Scénario

    Dragon's Lair conte l'histoire d'un brave homme qui tente de sauver une princesse d'un donjon truffé d'ennemis et de pièges. Rien de très original.

  • Note Générale12/20

    Malgré une idée plutôt sympathique pour l'époque, le jeu possède comme gros défaut sa difficulté vraiment excessive qui fera abandonner le défi même aux plus coriaces. Dragon's Lair possède pourtant un certain charme et est toujours présent dans le cœur des fans !

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 12/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Dragon's Lair
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : ReadySoft Incorporated
  • Type : Action
  • Sortie France : Non communiquée
    (1993 aux Etats-Unis)
  • Existe aussi sur :
    Dragon's Lair - PC Dragon's Lair - Mac Dragon's Lair - Amiga Dragon's Lair - PlayStation 3 Dragon's Lair - Jaguar Dragon's Lair - 3DO Dragon's Lair - Amstrad CPC Dragon's Lair - Atari ST Dragon's Lair - Gameboy Dragon's Lair - iPhone/iPod Dragon's Lair - PlayStation Portable Dragon's Lair - Xbox 360
Mots-clefs : Dragon's Magic