Proun
PC
Créer un contenu
Test : Proun
PC
Proun
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 juin 2011 à 17:14:56
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (62)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
  • Partager sur :

Lorsque le développeur indépendant Joost Van Dongenn, cofondateur du studio Ronimo Games (De Blob, Swords & Soldiers, et bientôt Awesomenauts...) fait quelques heures supplémentaires sur son temps libre, cela donne Proun, titre mêlant allègrement course d'obstacles et art contemporain, pour un résultat des plus sympathiques...

Proun

Il aura fallu 6 années à notre patient créateur pour que sorte enfin Proun, ce jeu de courses au design reconnaissable entre mille, et immédiatement accrocheur. Pour acquérir la bête, un petit tour sur le site officiel du jeu vous sera nécessaire. Et là, première bonne surprise : le développeur a adopté un modèle économique déjà vu quelquefois sur le marché du jeu indépendant, en offrant la possibilité à l'acheteur de donner la somme qu'il souhaite en échange du jeu... voire même de l'acquérir gratuitement ! Attention, le contenu proposé, que l'on pourra déjà trouver léger, se verra alors amputé d'un circuit. Autant se délester de quelques deniers pour s'offrir cette petite perle particulièrement bien policée.

Proun
Eh bien, ça promet !
La prise en main de Proun est des plus simples, et il ne vous faudra qu'une poignée de secondes pour plonger dans le grand bain : vous contrôlez une sphère se lançant à pleine vitesse le long d'un tuyau parcourant un environnement peuplé d'obstacles. Votre boulot principal consistera évidemment à accélérer (ou freiner si la situation l'exige) tout en pivotant le long de ce fameux axe pour éviter de vous manger quelques formes géométriques mal placées. Celles-ci sont souvent attachées à votre tuyau, et s'enchaînent toujours de façon assez perfide, il ne faudra donc pas avoir les réflexes dans les chaussettes pour espérer les éviter. Certaines formes en trompe-l'œil sont d'ailleurs clairement là pour attirer votre regard, histoire qu'il ne soit plus fixe sur l'obstacle suivant. Ces formes peuvent vous stopper net, ou simplement vous ralentir si vous ne faites que vous y frotter. Lorsque le joueur a évité suffisamment d'obstacles, il peut déclencher un boost, de manière à accélérer encore un peu la cadence durant quelques secondes. Ce qui se termine souvent, les premières fois, par une bien jolie rencontre avec un mur toujours mal placé. Car, et on s'en doute, il faudra répéter à de nombreuses reprises les mêmes courses pour espérer briller et améliorer son score.

Proun
Un changement de trajectoire s'impose...
Pour autant, les réflexes viennent rapidement, nos rotations autour de la barre se font plus sûres et minimalistes, et notre position dans le classement en ligne s'améliore. Car, avantage non négligeable, Proun propose de confronter votre résultat à ceux des autres joueurs, grâce à un classement mondial, et ce pour chaque course et en fonction du niveau de vitesse choisi. En effet, Proun vous offre quatre championnats, à chaque fois composés des trois mêmes environnements. La seule chose qui change : votre vitesse de croisière. Celle-ci est de plus en plus élevée, allant de « Fast » à « Sonic », puis  « Supersonic », pour finir par un majestueux « Speed of Light »... Autant dire que la sensation de vitesse se fait vraiment présente, et est accentuée par quelques effets visuels vraiment réussis. La sphère s'allonge, la vision se trouble... et les formes géométriques semblent se précipiter dans votre direction. Pour débloquer le championnat suivant, le joueur devra atteindre un cumul de 21 points en enchaînant ses trois courses, chacune composée de quatre tours du même circuit. Une quatrième course s'ajoute si vous avez acheté le jeu, et une cinquième se débloquera lorsque vous aurez remporté trois championnats sur quatre.

Proun
Le jeu est tout aussi fun en multi et en écran splitté.
Alors oui, on pourra arguer que ce Proun manque singulièrement de contenu, mais le développeur explique que c'est un parti pris, et qu'un jeu ne doit pas nécessairement être « gros » pour procurer une expérience spéciale et marquante. Soit... En tout cas, celui-ci a le mérite de proposer un mode multijoueur accessible de deux à quatre, en écran splitté, en utilisant clavier et pads. Le tout reste lisible, et conserve sa part de fun. On pourra également concourir contre l'ordinateur ou tenter de battre les fantômes de nos anciennes courses. De plus, on imagine que de nouveaux circuits (tracks en anglais) seront bientôt créés par des amateurs, en utilisant 3D Studio MAX. Deux tracks sont d'ores et déjà disponibles, et peuvent être facilement ajoutés au sein du jeu et retrouvés dans les menus. Il en va de même pour la bande-son, qui pourra être personnalisée de la même façon, lorsque les pistes jazzy et pour l'instant agréables du jeu commenceront à vous sortir par les oreilles. La mission est donc réussie pour Joost Van Dongenn, qui nous délivre un titre fignolé et particulièrement fun à jouer. La forme séduit immédiatement, et le gameplay simple, accessible, mais néanmoins efficace emballe également dès la première partie. Le contenu proposé pourra sembler léger, mais vu son tarif des plus flexibles et l'orientation « scoring » du titre, on ne pourra pas vraiment s'en plaindre. D'autant plus que de nouveaux circuits proposés par les joueurs verront sans doute bientôt le jour...

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Proun nous propose un univers peuplé de formes géométriques aux couleurs vives, s'entremêlant, s'enchaînant et se déroulant à mesure que vous progressez le long de votre axe. Cette identité visuelle forte séduira immédiatement ceux qui n'y seront pas réfractaires, et apporte à Proun une touche d'originalité appréciable. L'impression de vitesse participe également au fun de l'ensemble.

  • Jouabilité 16 /20

    Limiter les rotations autour de l'axe sans se prendre un obstacle au passage... voilà qui requerra un petit apprentissage. La difficulté augmentera avec la vitesse bientôt supersonique de votre sphère, si bien que chaque niveau deviendra vite un véritable challenge.

  • Durée de vie 12 /20

    Le jeu payant ne comporte que cinq circuits, jouables en solo lors du mode championnat, en multi jusqu'à quatre, en participant à des courses contre l'IA ou contre votre fantôme issu des précédents essais. Néanmoins, l'aspect « scoring » du jeu est primordial, et son coût fait largement passer la pilule. On espère que du nouveau contenu sera bientôt disponible, grâce aux créations des joueurs.

  • Bande son 15 /20

    Le jeu comporte une musique par environnement proposé, soit cinq musiques en plus de celle du menu. Ces pistes au ton jazzy se font entraînantes et finalement assez peu répétitives. On pourra de toutes façons intégrer nos propres musiques au jeu en les insérant dans le dossier approprié.

  • Scénario /

Avec son identité visuelle forte et séduisante, Proun avait déjà tout pour plaire. Il parvient également à convaincre grâce à sa jouabilité accessible, mais non dénuée de subtilité. Les courses s'enchaînent, se répètent, et notre niveau de jeu augmente peu à peu, pour notre plus grand plaisir, en solo comme en multi !

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 juin 2011 à 17:14:56
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (62)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 28/06/2011
PC Adresse Course Joost Van Dongen
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce