Menu
Pouce-Pouce Sauve le Zoo
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Pouce-Pouce Sauve le Zoo sur PC /

Test Pouce-Pouce Sauve le Zoo sur PC du 24/06/2011

Test : Pouce-Pouce Sauve le Zoo
PC
Pouce-Pouce Sauve le Zoo
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Bobinou96
L'avis de Bobinou96
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 juin 2011 à 14:30:43
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Partager sur :

En 1996, Ubisoft fait un petit plaisir aux jeunes enfants : Pouce-Pouce Sauve le Zoo. Portée par l'intrépide petite décapotable violette et son bruyant chien Peps, cette aventure au paradis des animaux, loin d'être de tout repos, nous offre un agréable moment.

Pouce-Pouce Sauve le Zoo

Bienvenue au zoo ! Vous êtes chargé par votre bon ami, l'épicier Monsieur Baldini, d'une livraison pour le zoo de Tacoville, qui ouvre le jour même. Arrivé là-bas, vous vous acquittez parfaitement de votre mission auprès du patron du zoo, Sam l'Australien. Cependant, celui-ci vous apprend une triste nouvelle : cinq petits pensionnaires du lieu ont disparu, mettant l'inauguration du zoo en péril. Votre essence ne fait qu'un tour et, prenant votre courage à deux mains, vous partez à la recherche de Badaboum, Zanzibar et autre Diabolo. Vous voilà donc en route pour une quête à travers le zoo, avec pour seul compagnon votre chien préféré.

Pouce-Pouce Sauve le Zoo
Suite à la disparition des animaux, Sam l'Australien, le patron du zoo paraît fort désappointé.
Le jeu se présente sous la forme d'un point'n click basique. En effet, tous les déplacements et les actions se réalisent avec le seul clic gauche. L'intérêt du jeu consiste à récupérer des objets en divers endroits et de les utiliser pour se sortir des nombreuses impasses qui jalonnent la route de la voiture. Une fois que vous aurez sélectionné les objets, ceux-ci seront stockés aux côté de Peps, c'est à dire... dans le tableau de bord ! On peut néanmoins déplorer le fait que les situations ne demandent jamais des réactions d'instinct, laissant tout le loisir de réfléchir. Le jeu n'offre donc qu'une difficulté limitée, puisqu'il n'y a pas moyen de perdre, rappelons toutefois qu'il est destiné à un public assez jeune. Ainsi, même en prenant n'importe quel chemin détourné, il y aura toujours moyen d'achever l'aventure.

Pouce-Pouce Sauve le Zoo
Pouce-Pouce rend bien en photographe, vous ne trouvez pas ?
Si ce n'est pas sur sa difficulté, c'est plutôt sur sa durée de vie que le jeu présente un point noir. On peut en effet le finir en quelques minutes en omettant les cinématiques et l'exploration. Cependant, terminer sans s'occuper des quêtes annexes serait une hérésie. Parlons tout d'abord de l'exploration. Une fois entré dans le zoo, on arrive en son centre. De là partent trois routes : une vers le Royaume des Prairies, abritant lions et girafes ; puis une autre vers le Royaume des Jungles ; enfin le Royaume des Glaces. Les obstacles sont donc en rapport avec le royaume où on les rencontre. L'idée est d'ailleurs assez bonne, puisqu'elle permet aux animaux de se perdre dans des milieux inhospitaliers. On peut noter de louables attentions, comme les mégaphones placés près de chaque animal expliquant une anecdote sur la bête en question. De plus, pour chaque tableau, une interaction est possible avec le décor, que ce soit les animaux qui nous adressent la parole ou un élément du paysage qui bouge, rajoutant un côté très humoristique au jeu. La cabane à couleurs permettant à Pouce-Pouce de changer de teinte à volonté est aussi un amusant bonus.

Pouce-Pouce Sauve le Zoo
La carte du zoo, dans son ensemble.
Maintenant, sortons de ce pur cadre d'exploration : le soft nous offre effectivement plusieurs autres possibilités. Tout d'abord, parlons des deux mini-jeux proposés. Et là, malheureusement, un seul tient la route. Le premier est une sorte de jeu de réflexes où on doit trouver un nombre donné d'animaux. Il n'y a aucun moyen de perdre, dans le sens où cliquer sur un mauvais animal n'a aucune conséquence,et comme la rapidité de disparition des animaux ne varie jamais, ce premier mini-jeu devient très lassant. En revanche, le second est infiniment plus satisfaisant. On est ainsi confronté à Maurice l'ours blanc en duel au hockey sur glace. Les matchs permettent donc de faire une pause, de décompresser avant de se remettre à la recherche des animaux. L'appareil photo gratuit offert à la boutique de souvenirs peut également amener un challenge intéressant : prendre le plus d'animaux possible en photo. Généralement, ceux-ci se prêteront au jeu, en vous affichant leurs plus belles grimaces. Mais, même en poussant ces aspects au maximum, on atteint péniblement l'heure de jeu. Même si ce chiffre peut paraître ridicule et dérisoire, il est cependant à relativiser étant donné l'âge moyen du joueur. L'impossibilité de continuer à explorer le zoo une fois le jeu fini enfonce définitivement le clou sur ce gros défaut.

Pouce-Pouce Sauve le Zoo
Maurice est un adversaire coriace, mais les pneus neige de Pouce-Pouce ont un sacré potentiel.
Les quatre premiers Pouce-Pouce n'ayant jamais été traduits en français, celui-ci est le premier à nous faire bénéficier de doublages. Et la bande-son s'en ressent infiniment. Le périple au cours du zoo sera accompagné de bruits d'animaux en fond, variant selon les « royaumes ». Outre ces bruitages, les dialogues sont tous doublés, ce qui est remarquable, même si les personnages sont relativement peu nombreux. Ainsi, Pouce-Pouce livre souvent des commentaires, quasiment à chaque tableau. Mais le gros avantage que nous donnent les doublages sont les deux chansons exclusives au jeu. La première, sorte d'ode à Pouce-Pouce, est relativement courte et est présente seulement au début du jeu. En revanche, la seconde, longue de deux minutes, apparaît à plusieurs reprises dans le jeu et ses paroles déjantées sont largement appréciables. Les graphismes, eux, sont impeccables. L'univers animalier est parfaitement retranscrit et les animations et cinématiques sont très réussies. Pour finir, le scénario, très mignon et plein de bonnes intentions, paraît alléchant mais se révèle finalement sans grands rebondissements laissant un léger goût amer...

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    L'univers coloré du zoo est très bien rendu. Les très belles cinématiques, les excellentes animations et les personnages originaux font de l'aspect visuel un point fort du jeu.

  • Jouabilité 13 /20

    La jouabilité est bonne, le nombre de touches se limitant à une seule, le clic gauche. La prise en main en est grandement facilitée. Quant à l'interface, pas de problème, tout se passe sur le tableau de bord.

  • Durée de vie 5 /20

    Ridicule ! Il y avait la place pour faire plus, pourtant. Heureusement, les éventuelles et amusantes interactions à chaque tableau et les deux mini-jeux rehaussent un peu la note. On atteint cependant difficilement l'heure de jeu.

  • Bande son 15 /20

    Il s'agit assurément d'un des points forts du jeu. Les très bons doublages sont en français, et l'univers sonore autour de la jungle, de la neige ou de la savane colle superbement au décor. Surtout, les deux chansons exclusives sont un énorme plus pour un opus aussi court.

  • Scénario 12 /20

    Le jeu partait plutôt bien. Pouce-Pouce nous semblait plein de bonnes intentions. Mais les développeurs n'ont pas jugé utile d'ajouter un quelconque rebondissement, qui n'aurait pourtant pas été superflu. L'ensemble reste tout de même mignon.

Plein d'humour, porté par un héros très dynamique et une bande-son entraînante, Pouce-Pouce Sauve le Zoo nous laisse légèrement sur notre faim à cause de sa durée de vie très courte. Mais les enfants de 5 à 10 ans y trouveront largement leur compte.

Profil de Bobinou96
L'avis de Bobinou96
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 juin 2011 à 14:30:43
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.3/20
Mis à jour le 24/06/2011
PC Point'n Click Ubisoft Humongous Entertainment Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live