Test VVVVVV- PC

PC

Aujourd'hui, alors que le monde du jeu vidéo semble être dominé par une course à la puissance et des affrontements récurrents pour savoir qui fera le plus beau jeu, on constate une grande augmentation du nombre de jeux indépendants, très présents sur les plates-formes de téléchargement comme Steam, le Xbox Live ou le PSN. C'est d'un jeu de ce genre dont nous allons parler aujourd'hui : VVVVVV.

VVVVVV

La première chose que l'on remarque lorsque l'on démarre VVVVVV, c'est le côté volontairement rétro des graphismes du jeu. Du nombre de couleurs utilisées à la très faible quantité de pixels qui s'affichent à l'écran, on a vraiment l'impression de se retrouver devant un jeu de nos vieilles machines d'antan. Par exemple, les personnages du jeu sont issus du même sprite, mais d'une couleur différente, afin que l'on puisse les distinguer. Les animations sont également réduites au strict minimum. L'ensemble fera clairement son petit effet sur les nostalgiques, même si on aurait apprécié un peu plus de fantaisie dans le choix des environnements... Un mélange de rétro et de modernité, peut-être ?

Test VVVVVV PC - Screenshot 8La scène d'introduction du jeu. Les problèmes commencent !

Une fois la partie lancée, une petite cinématique nous explique le pourquoi du comment de cette aventure. On incarne le capitaine d'un vaisseau qui semble percuter quelque chose de non identifié. Alors que le capitaine et ses hommes tentent de fuir par le téléporteur du vaisseau, ces derniers se retrouvent dans une mystérieuse dimension, séparés et isolés. Alors notre bon capitaine s'en va sauver son équipage pour s'enfuir de cet endroit appelé la dimension VVVVVV. Sans transition, on se retrouve immédiatement aux commandes de notre personnage. Commandes que l'on assimilera bien vite : en effet, dans VVVVVV, trois touches vous suffiront pour finir le jeu de long en large. Deux touches directionnelles et une touche pour inverser la gravité (par défaut la barre espace, mais on peut aussi utiliser les flèches haut et bas).

Test VVVVVV PC - Screenshot 9Il faut appréhender chaque situation différemment...

Inverser la gravité ? Oui, c'est tout simplement le cœur du gameplay qui vient d'être résumé en quelques mots. En fait, VVVVVV est une succession de puzzles qui exigent de jouer avec la gravité pour franchir les obstacles et éviter les pièges mortels. D'une pression, on se retrouve scotché au plafond ou de retour sur la terre ferme. Dans un premier temps, il s'agira de franchir un précipice mortel en passant par le plafond, mais rapidement on devra éviter de dangereuses créatures en se déplaçant d'une plate-forme à une autre... Car notre héros ne peut pas sauter, il faut donc réfléchir un peu avant de se lancer dans des manœuvres périlleuses. Et afin que l'on ne s'ennuie pas, des éléments nouveaux font leur apparition à chaque niveau exploré comme les objets qui inversent la gravité si on entre en contact avec eux, ou un second personnage qui vous suivra uniquement si vous êtes au sol et qu'il faudra guider jusqu'à la fin d'un niveau.

Test VVVVVV PC - Screenshot 10... et sous différents points de vue !

Le héros est très réactif, et c'est bien votre dextérité qui fera la différence dans de nombreux cas. Cependant, pour ne pas décourager les joueurs moins habiles, de nombreux checkpoints sont répartis un peu partout (souvent à la fin d'un puzzle), et il n'y a pas de limite au nombre d'essais possibles, donc pas de game over. En revanche, vos décès durant la partie sont comptés. Autant le dire, la progression dans VVVVVV est vraiment agréable, très fluide. On n'est jamais frustré, même si l'aspect retors de quelques séquences pourra en agacer certains (mais elles sont souvent facultatives). Malheureusement, une telle progression amène rapidement au bout du titre. On y reviendra assez facilement cependant, que ce soit pour dénicher les quelques bonus cachés un peu partout sur la planète, ou pour tester les modes de jeu bonus (time trial, versions miroir des niveaux). Ou bien juste pour écouter la bande-son.

Test VVVVVV PC - Screenshot 11On croise quelques bizarreries sur VVVVVV.

Car parlons-en de la bande-son. Les bruitages sont rares, et très discrets. Mais les musiques sont particulièrement réussies, toujours dans un esprit rétro... Et là, comme pour les graphismes, on le remarque dès l'écran titre. Les instruments sonnent très old-school, et on pourrait croire à une musique chiptune d'un vieux jeu Megadrive par exemple. Cependant, la composition des musiques nous rappelle bien qu'on est en 2010... Car si elles se démarquent toutes par un thème vraiment entraînant, on est loin de la mélodie qui se répète inlassablement des jeux de l'époque. Si on accroche au genre, c'est un véritable bonheur pour les oreilles. En conclusion, on retiendra l'excellent gameplay de ce VVVVVV, simple d'accès mais qui révèle toute sa finesse au fur et à mesure de notre progression accompagnée d'une ambiance sonore de grande qualité. On regrettera tout de même que les graphismes n'aient pas, eux aussi, allié le genre rétro à quelque chose de plus moderne, et que le jeu soit un peu court... Mais c'est vraiment chipoter quand on sait que le titre ne vaut que 4,99 euros sur Steam, ce qui n'est vraiment pas grand chose par rapport à ses grandes qualités.

Damnedbear (contributeur de jeuxvideo.com), le 17 juin 2011

Les notes

  • Graphismes 13/20

    Le style a beau être volontairement rétro, on a vu nettement mieux dans le genre. Même pour 4,99 euros, l'ensemble s'apprécie pour ce qu'il sans jamais vraiment 'impressionner. C'est certainement voulu, mais bon...

  • Jouabilité 19/20

    On ne peut pas s'empêcher de penser à des jeux comme les premiers Mario ou Sonic quand on parle de VVVVVV. En effet, comme ces deux séries, le soft se dote d'un gameplay très simple, redoutablement efficace mais pas basique pour autant. Les puzzles requièrent rapidement une certaine dextérité, et on est ravi d'avoir si peu de touches à retenir, finalement...

  • Durée de vie 15/20

    VVVVVV n'est pas bien long. Quelques heures suffisent à retrouver tout l'équipage, et les 20 pièces secrètes ne vous occuperont pas beaucoup plus longtemps. Malgré des passages assez difficiles, la disposition des nombreux checkpoints rend la progression fluide et rapide. Enfin, il restera quand même les modes bonus, et étant donné le prix du jeu, c'est tout à fait correct.

  • Bande son 18/20

    Alors là, on aime ou pas. Mais force est de constater que le travail réalisé par Souleye est excellent en tous points. Le style rétro est encore une fois totalement assumé, la bande-son est marquée par des thèmes très entraînants. Les bruitages peu nombreux et assez discrets remplissent parfaitement leur rôle.

  • Scénario 10/20

    Le pitch est tout simple et n'est clairement qu'un prétexte à l'exploration de VVVVVV pour retrouver les compagnons de notre personnage. On l'oubliera vite, mais il fait ce qu'il a à faire.

  • Note Générale16/20

    Accessible par son gameplay simple mais pas simpliste, VVVVVV propose une difficulté progressive qui plaira aux amateurs de challenge, mais également des aides efficaces pour ne pas frustrer les autres. Le tout est servi par une très bonne bande-son et une ambiance globale plutôt sympathique. Enfin, son petit prix en fait un excellent jeu indépendant malgré un aspect visuel un peu rebutant.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 17/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Développeur : Terry Cavanagh
  • Type : Plates-formes
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Sortie France : 8 septembre 2010
    (10 janvier 2010 aux Etats-Unis)
  • Web : Site web officiel
  • Existe aussi sur :
    VVVVVV - Mac VVVVVV - Nintendo 3DS VVVVVV - PlayStation Vita VVVVVV - Android VVVVVV - iPhone/iPod
  • Similaire à :
    Metal Storm
Mots-clefs : VVVVVVV

Vidéos

Voir les 2 vidéos de VVVVVV