Menu
Dungeon Siege III
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Dungeon Siege III
PC
Partager sur :

Il y a quelque temps de cela, nous vous livrions nos impressions sur la version PS3 de Dungeon Siege III, qui s'annonçait plutôt encourageante en dépit de quelques faiblesses. A cette occasion, nous avions émis le souhait de pouvoir essayer sa consoeur PC, aujourd'hui exaucé par Square Enix.

Dungeon Siege III

La version preview fournie par l'éditeur, déjà traduite en français, ne devrait pas différer beaucoup du produit final. Elle témoigne d'une bonne optimisation et ne souffre que de rares bugs, ce qui est une agréable surprise quand on connaît le passif d'Obsidian en matière de finition. Et pourtant... Il nous aura fallu une patience digne d'un vieux moine tibétain pour ne pas lâcher l'éponge face à la jouabilité catastrophique de cette version PC. C'est bien simple : Dungeon Siege III est le premier hack'n slash pratiquement injouable à la souris. Le contrôle du héros, l'utilisation des pouvoirs, les interactions avec l'environnement, les éléments d'interface, l'inventaire... Tout, absolument tout est pensé dans l'optique du jeu au pad.

Dungeon Siege III
Katarina est l'un des quatre héros du jeu.
Les premières minutes de jeu, on clique machinalement sur un adversaire donné pour l'attaquer, sur une compétence pour l'activer, sur un PNJ pour lui parler ou bien sur un coffre pour l'ouvrir, et on passe machinalement le curseur sur les objets au sol pour voir leur nom s'afficher. Mais rien de cela ne fonctionne, et pour cause : la souris sert uniquement à se déplacer (bouton droit) et à délivrer une attaque de base dans la direction dans laquelle on fait face (bouton gauche). Tout le reste se gère au moyen des touches du clavier. Ce n'est pas une mauvaise idée dans l'absolu, et cela pourrait même se révéler efficace si seulement ce choix par défaut (imputable au développement multisupport) ne s'appuyait pas désespérément sur des combinaisons compliquées, impliquant simultanément le bouton gauche de la souris, les touches lettrées, les touches chiffrées et la barre d'espace, sans parler du recadrage manuel de la caméra à l'aide des touches de direction (nécessaire dans les donjons). Cerise sur le gâteau, cette version preview n'autorise ni le reparamétrage du clavier, ni la création de macros (on ignore ce qu'il en sera dans la version finale). L'ergonomie générale est donc déplorable. Après une dizaine d'heures de calvaire, on se décide à ravaler sa fierté de joueur PC et à brancher un pad Xbox 360, qui, reconnu immédiatement, offre une prise en main autrement plus confortable.

Dungeon Siege III
Les combats sont dynamiques mais un peu confus.
Il faudra tout de même composer avec une navigation laborieuse dans une interface typiquement "console", qui ne permet même pas d'ouvrir une fenêtre d'inventaire en surimpression. Qui plus est, même au pad, le système de contrôle ne se montre jamais vraiment convaincant. Il est par exemple impossible de cibler précisément un ennemi, votre personnage se bornant à attaquer ce qui se trouve devant lui. Du coup, les combats, censés offrir un dynamisme sympathique en obligeant à parer, à esquiver, à changer de posture et à jongler entre le corps-à-corps et les attaques à distance, se révèlent hélas imprécis et même un tantinet chaotiques. D'autant que les adversaires ne semblent pas briller par leur intelligence : ils se ruent sur le héros dès qu'ils le voient, mais se bornent ensuite à errer autour de lui en le frappant de temps en temps. Pour compenser ce manque de réactivité, les créatures se révèlent aussi puissantes que résistantes et les boss, que l'on rencontre fréquemment, ne sont jamais une partie de plaisir. Même si l'équilibrage entre les différents types de personnages est à revoir (nous avons souffert le martyr avec Reinhart le mage et survolé les mêmes séquences avec l'archonte Anjali), Dungeon Siege III semble réserver un challenge de taille, et c'est tant mieux !

Dungeon Siege III
Une fois de plus, Obsidian a soigné l'écriture.
Si les fans se sentiront trahis par la jouabilité (la simplicité de la prise en main ayant toujours été l'un des points forts de la série), il y a fort à parier qu'ils ne pardonneront pas non plus l'abandon du système de progression typique des deux premiers Dungeon Siege, au profit de quelque chose de moins convaincant. Comme vous le savez sans doute déjà, Dungeon Siege III propose quatre personnages très typés, disposant chacun de ses propres pouvoirs et de ses équipements spécifiques. Si les loots sont nombreux, un héros donné ne peut équiper que les armes et armures qui lui sont destinées, ce qui réduit les choix (qui se limitent au type de bonus que l'on souhaite privilégier) et les possibilités de customisation. Ces dernières viendraient plutôt du système d'évolution, doté d'un réel parti pris : peu de pouvoirs à disposition, mais la possibilité de les faire évoluer comme on le souhaite (par exemple, une compétence défensive de bouclier pourra protéger plus efficacement ou provoquer un retour de flamme vers l'agresseur). C'est une bonne idée, mais elle ne permet pas vraiment d'apprécier la montée en puissance, d'autant que les quelques compétences disponibles sont organisées par paliers successifs qui obligent à booster à fond les premières (ce dont on n'a pas forcément envie) avant de pouvoir accéder aux secondes.

Dungeon Siege III
Ce soir, avec Boris, c'est soirée disco !
Le comble, c'est que tout en s'éloignant des bases de la licence, Obsidian en reconduit les plus gros défauts, comme la progression linéaire dans des niveaux couloirs. Même si on apprécie toujours autant l'absence de loadings, on ne peut s'empêcher de rappeler qu'un titre comme Sacred 2 offre à la fois des environnements ouverts et des temps de chargement inexistants. Qui plus est, Dungeon Siege III ne peut guère invoquer la gourmandise de son rendu visuel. Le moteur graphique maison, l'Onyx Engine, a beau offrir une vraie souplesse, il affiche des modèles de personnages dépassés et des textures extrêmement pauvres. Et pour ne rien arranger, l'univers ne dégage pas grand-chose sur le plan artistique... Ce troisième volet ne renie heureusement pas tous les acquis de la série, et offre notamment la possibilité de diriger un groupe de plusieurs personnages. Les trois héros qui n'ont pas été choisis à l'écran de sélection croiseront vite la route de l'heureux élu et trouveront maintes occasions de l'accompagner tout au long de l'aventure, sachant que si on ne peut leur passer des ordres, il est toujours possible de gérer leur évolution et leur équipement. Le jeu propose aussi une fonctionnalité multi permettant de coopérer à 2 en local (chaque joueur disposant de deux personnages) et jusqu'à 4 en ligne (chacun ne contrôlant alors que son propre héros).

Dungeon Siege III
Le jeu ne dégage pas grand-chose artistiquement parlant.
Au terme d'une douzaine d'heures de jeu, il devient évident que Dungeon Siege III possède tout de même quelques réels atouts. Ceux-ci ne doivent pas être cherchés parmi les traditionnels points forts du hack'n slash, mais émanent de domaines typiquement laissés pour compte : la narration et l'écriture, sur lesquelles nous reviendrons très largement lors du test. Le contexte intéressant, les personnages fouillés, le soin accordé aux quêtes (qui profitent pour certaines de développements inhabituels dans le genre) confirment que l'on est bien dans une production Obsidian, et que le titre peut davantage être considéré comme un jeu de rôle orienté action que comme un hack'n slash. Fidèle à sa réputation, le studio a souhaité impliquer le joueur dans un grand nombre de décisions qui influeront plus ou moins sur son aventure, et dont certaines auront pour conséquence de conférer tel ou tel type de bonus à son personnage. On apprécie au plus haut point de voir souffler ce vent frais sur un genre aux mécaniques éprouvées. Mais eu égard aux autres lacunes du jeu, on se demande tout de même si Obsidian n'a pas rendu une copie complètement hors sujet, au risque de révulser les fans de la saga. Réponse le mois prochain.

Nos impressions
Nos premiers pas sur Dungeon Siege III ont été déroutants, tant Obsidian semble avoir rendu une copie hors sujet, privilégiant la narration et l'écriture au détriment des aspects les plus typiques du hack'n slash. Il est tout de même fâcheux de constater que le studio a reconduit certains défauts de la série (le level design couloirisé) pour en évacuer le meilleur (le système d'évolution des personnages). Mais le plus triste, c'est de constater le sort réservé à cette version PC : pratiquement injouable avec le combo clavier/souris, elle a été pensée dans l'optique du jeu au pad. Et ça, c'est quand même un comble.
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 mai 2011 à 17:53:57
Mis à jour le 13/05/2011
PC Action RPG Square Enix Obsidian
Commander Dungeon Siege III
PC
2.00 €
PC
4.99 €
PC
6.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Spider-fr
Spider-fr
MP
le 13 mars 2012 à 02:53

mouais sympa

Lire la suite...
[chat]seigneur
[chat]seigneur
MP
le 14 juin 2011 à 19:33

Juste un petit mot pour dire : Ce jeu avait tout pour réussir, une histoire qui se tient, 4 perso bien distinct mais ...... Arriva une jouabilité exécrable sauf au pad où elle est excellente ! (pourtant pas fan de ces jeux là au pad). Une répétitivité dans les quêtes effroyables et un nombre d'aller retour assez chiant. On passe plus de temps à parler aux gens que de se battre vraiment. même les armes sont tout le temps les mêmes, on se lasse du design. Les capacités ne sont pas assez explicite du genre : +4% de dégâts ... c'est cool mais je ne sais pas combien de dégâts je fait à la base ! les DPS physiques et compétences sont mal pensés. Là même diablo 1 faisait mieux !

Par contre point fort : Les armes ont des caractéristiques et quand on veut changer, on voit bien ce que l'on perd ou gagne. Une aide qui répond bien aux questions. De jolis graphismes même s'ils ne sont pas les meilleurs. La collaboration des 3 autres Perso jouables à vos côtés (ce qui pour certain enlèveras un certains charmes à faire les autres car on les custom déjà en tant que coéquipier ...).

Mais voilà, malgré tout ça, il m'a scotché devant ma télé car au pad et je précise bien au pad, c'est jouable et ça se fait tranquillou. la difficulté par moment est mal équilibré par contre.

Voilà mon avis. ne pas l'achetez au prix fort des 50/70 euros d'un neufs, mais lorsqu'il sera en ocaz à 15/20 euros, vous pourrez le tester.

Lire la suite...
turricanbrother
turricanbrother
MP
le 10 juin 2011 à 18:13

On peut jouer au pad !!!!!
Cool !!!!!
Merci, Merci et Merci.

Lire la suite...
MaGiiK_du_49
MaGiiK_du_49
MP
le 31 mai 2011 à 20:25

De rien les PCistes :hap

Non, c'est vrai que c'est dommage pour les joueurs PC :(

Lire la suite...
_Benito
_Benito
MP
le 31 mai 2011 à 10:47

fake ta rien piraté.

Lire la suite...
vanted666
vanted666
MP
le 24 mai 2011 à 09:33

dérrière ce pseudo kikoolol se cache un vrai passionné de jeu vidéo qui a acheté , oui acheté pas "piraté" , la totalité des diablo , baldur's gate , neverwinter et donc dugeon siege , un ptit nouveau a l'époque , voulant surfer sur le succés de diablo , on parlait d'un jeu dévelloppé par GpG et édité par microsoft , petite appréhension donc mais on parlait bien d'un jeu PC , seul véritable plateforme ou les H&S et rpg occidentaux était maitre , la seul façon "logique" de pouvoir jouer a un jeu de ce genre , par la facilité de "controle" avec le couple clavier/souris ...

il est sorti et on l'a aimé ... dans son ensemble car un jeu c'est un ensemble

le 2 je ne l'ai jamais jouer , surement trop occuper a faire des LAN sur diverse FPS , donc no comment pour ma part ...

et puis la on a le 3 , que j'ai "piraté" ( j'aime pas payer pour de la m*rde , mais sinon j'ai 48 boites acoté de moi + steam ) pour la version PC et la déception , un HUD/menu ni pretique ni esthétique , alors qu'il était sobre et efficace sur le 1 , une jouabilité penser pour le pad , des graphisme loin d'être fins , aucune saveur artistique ou très inpersonelle , surement pour satisfaire "du monde" , mais l'écriture est parfaite , oui mais a part sa ... une déception comme gothic 4 , two worlds 2 et sacred 2 ... , pourtant c'est bien d'obsidian dont l'on parle ... ils ont fait mieux , bien mieux , notamment F:nv ( malgré les DLCs a répétition )...

et désolé pour les fautes , je suis norvégien de naissance soyez compréhensif ... god dag alle i solskinnet !

Lire la suite...
metaphore54
metaphore54
MP
le 21 mai 2011 à 23:59

"HEEEEE xander petite remarque il y a autant de jeux pirater sur console que sur pc alors cet argument bateau tu peux te le garder la seul remarque que je puisse faire c'est que les joueurs consoles sont moins exigeant que les consommteurs pc"

Autant de jeux peut être mais à mon avis pas dans les même proportions. Si tu as un lien pour avoir les chiffres je suis intéressé.

Lire la suite...
K0_Rules
K0_Rules
MP
le 19 mai 2011 à 14:38

J'ai jouer au premier dungeon siege sur PC et maintenant je viens de savoir que le Dungeon Siege 3 est injouable avec le combo clavier/souris.Merci les consoles...

Lire la suite...
scalsauf
scalsauf
MP
le 19 mai 2011 à 11:44

Moi ce que j'aimerais un jour c'est que les développeurs montent une version PC sans que leur supérieur leur dise "non pas la peine pour les PC de trop faire dans le détail, les ventes se feront sur les consoles maintenant".

Rien que de me rendre hier dans le micromania à coté de chez moi j'ai demandé avec un petit souris au mec de labas que je connais depuis un moment "pourquoi le rayon des jeux de PC se rétrécie au fil des années" et il m'a répondu "pour être franc avec vous les PC maintenant avec l'engouement des consoles c'est plus du tout là où on fait du chiffre" rien que ça déjà ça annonce la couleur pour les joueurs PC ces prochaines années.

Finalement ceux qui ont piraté le PSN auraient du faire la même chose avec le XLA mais pour rien volé, juste pour les paralyser et de faire comprendre aux devs que y'a pas que les consoles dans la vie... :)

Lire la suite...
rapaxe
rapaxe
MP
le 19 mai 2011 à 07:03

HEEEEE xander petite remarque il y a autant de jeux pirater sur console que sur pc alors cet argument bateau tu peux te le garder la seul remarque que je puisse faire c'est que les joueurs consoles sont moins exigeant que les consommteurs pc

Lire la suite...
Boutique
  • Dungeon Siege III PC
    2.00 €
    4.99 €
  • Dungeon Siege III PS3
    8.82 €
    9.16 €
  • Dungeon Siege III 360
    10.00 €
    14.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Destiny 2 : un an et demi plus tard, une recette réussie mais qui continuera de diviser
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Mortal Kombat 11 : Une saga au sommet de son art
    PS4
  • Test : Space Junkies : Une version PC qui vise juste
    PC
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce