Menu
The Cursed Crusade
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / The Cursed Crusade / The Cursed Crusade sur PS3 /

Aperçu The Cursed Crusade sur PS3 du 28/04/2011

Preview : The Cursed Crusade
PS3
Partager sur :

Avec The Cursed Crusade, jeu d’action-aventure qui se déroule au XIIème siècle au cœur d’une croisade en route pour Jérusalem, il sera difficile d’éviter la comparaison avec le premier épisode d’Assassin’s Creed. C’est pourtant un des défis, parmi bien d’autres, que tenteront de relever le petit studio parisien Kylotonn et son éditeur allemand DTP qui viennent tout juste de nous présenter leur bébé.

The Cursed Crusade

Si vous avez séché les cours d'histoire sur les croisades, voilà de quoi vous rafraîchir la mémoire. La quatrième croisade est celle qui a été détournée de son objectif initial, Jérusalem, pour aboutir à la prise de Constantinople. Et parce que les concepteurs ont choisi de coller à la véracité historique, une grande partie de l'aventure se déroule autour de la prise de la cité ottomane. Les séquences auxquelles nous avons été confrontés se situaient bien en amont de cet épisode, précisément lors de la bataille de Zara (aujourd'hui Zadar en Croatie), un siège mené par les croisés pour le compte des Vénitiens. Voilà pour le rappel historique. The Cursed Crusade propose une campagne en coop à mener sur écrans distants ou écran splitté (horizontal ou vertical au choix), où les deux joueurs incarnent de valeureux guerriers. D'abord le véritable héros du jeu, Denz de Bayle, un templier touché par une malédiction (dont nous ne savons pas grand-chose à l'heure qu'il est), et qui s'est embarqué dans ce périple pour retrouver son père. Ensuite, Esteban, un mercenaire que Denz sauve de la mort au début du jeu et qui, se sentant redevable, décide de jouer les protecteurs. L'idée du duo, décidément très à la mode, permet d'élargir le gameplay à l'entraide et à la complémentarité des compétences. A noter quand même que cette campagne peut être abordée en solo sous les traits de Denz, l'IA prenant en charge le personnage d'Esteban.

The Cursed Crusade
Les concepteurs annoncent un mélange d'action et d'aventure à 70%-30%. Notre impression, après un peu plus d'une heure de jeu, c'est que l'action, principalement du combat, a une part un peu plus importante encore rapprochant le titre du classique beat'em all. Les deux héros évoluent dans des décors de circonstance (forteresse médiévale, château, tour) pour affronter des vagues d'ennemis qui se succèdent. La touche Carré (nous sommes sur PS3) autorise une attaque verticale, la touche Triangle une attaque horizontale, la touche Rond permet une manœuvre de déstabilisation de l'adversaire (bien utile contre un ennemi protégé par un bouclier) et la touche Croix sert à réaliser une action contextuelle, par exemple utiliser des éléments du décor pour conclure un affrontement : un tonneau à balancer sur la tête de l'assaillant, un puits pour l'envoyer ad patres, un brasero pour lui carboniser la tête. Les combats avec les chefs de garnison et autres personnages a priori plus résistants sont menés au rythme des inévitables QTE. Enfin, il faut rajouter que la croix directionnelle du pad sert à sélectionner une combinaison d'armes, parmi celles que l'on transporte. On aura en effet le choix d'opter pour une arme à chaque main (épée, masse, hache) ou une arme à deux mains (épée, hache, lance), en plus d'un bouclier et d'une arbalète pour les attaques à distance (lesquelles ont à vrai dire un caractère anecdotique). A noter au passage que les armes se détériorent à l'usage, sans doute un peu trop vite d'ailleurs, et qu'il faut les remplacer à tout bout de champ par celles des assaillants tombés. Un système de couleurs (jaune-orange-rouge) permet dans ce cas de comparer l'état de l'arme au sol avec la sienne, système doublé dans les niveaux supérieurs d'un indicateur de puissance. Cet aspect n'est pas à prendre à la légère car si vous combattez avec des armes trop usées, voire cassées, il devient impossible d'achever un assaillant. Il faut alors soit en dégoter une en meilleur état sur le champ de bataille, soit laisser son coéquipier finir le boulot...

The Cursed Crusade
Au cœur de ce dispositif, le mode Curse (ou Malédiction), qui correspond à un mode berserker, est bien utile si l'on est débordé par les assaillants. Lorsqu'on le déclenche, à tout moment mais à condition que la jauge correspondante soit suffisamment remplie, une furie assassine s'empare du héros. Visuellement, on tombera dans un flou et des tons rouge-orangé censés donner une vision cauchemardesque de l'enfer, qui n'est pas sans rappeler l'esprit de Dante's Inferno, mais en nettement moins réussi. De ce mode Malédiction, on peut sortir à tout moment, en tout cas avant que la jauge ne tombe à zéro, ce qui signifie la mort. Ou plutôt un état intermédiaire où l'on est totalement passif (même s'il est possible de repousser l'ange de la mort qui approche) en attendant d'être ranimé par son coéquipier (que l'on peut éventuellement appeler en utilisant une touche). On peut ensuite repartir au combat mais avec un tiers de sa vie seulement. L'entraide entre les deux personnages ne se limite pas à ces moments-là. Ainsi, il est possible d'éliminer à deux : pendant qu'Esteban tient un garde, Denz peut lui infliger un coup fatal. Denz a aussi besoin d'Esteban, en dehors des phases de combat, pour une action contextuelle, actionner un treuil, déplacer un objet, etc... Enfin, par ailleurs, le mode Malédiction offre la capacité de percevoir des éléments cachés permettant d'avancer dans l'aventure : un passage secret, un mur plus fragile que l'on pourra abattre plus facilement...

The Cursed Crusade
Chaque mission réalisée (le jeu en compte 36 au total) permet de gagner des points de victoire qui peuvent être placés pour débloquer des combos. On pourra par exemple choisir une combinaison d'armes en particulier (il y en a au 16 au total), si l'on se sent particulièrement à l'aise avec (hache-masse par exemple ou simplement deux épées) pour débloquer tous les combos. L'alternative offerte, c'est de réserver ces points pour améliorer ses compétences : augmenter la durée du mode Malédiction, la résistance de son armure, sa force ou sa constitution. Il devient alors judicieux, dans le cadre d'une aventure en coop, de répartir ses points différemment de son coéquipier. Enfin, en parallèle, des techniques sont également à débloquer au fil de l'aventure comme par exemple la fameuse vision du mode Malédiction ou la possibilité d'enflammer des ennemis, une porte d'accès ou même les balistes qui menacent les troupes.

The Cursed Crusade
Le système de combat, avec sa centaine de combos et ses 130 armes à combiner, apparaît comme le point fort du jeu. Le contexte fidèle à l'Histoire et la brutalité des combats (projection de sang à l'écran, décapitations, éviscérations...) laissent entrevoir une ambiance plutôt réussie qui colle bien au genre. En revanche, côté réalisation, on est loin du compte et il y a visiblement encore du pain sur la planche, ce que les concepteurs ne nient pas. Les bugs sont encore très nombreux et si l'on ne devait citer qu'un souci, ce serait sans doute le système de caméra automatique qui est loin d'être au point. Notre impression est mitigée aussi côté graphisme. Le jeu n'est pas désagréable à l'œil, certains environnements ne manquent pas d'allure ni même les personnages, mais certaines textures (eau, murs de pierre) sont plus discutables. D'autant que les cinématiques, nombreuses, ne mettent pas non plus en valeur, en tout cas sur console, les qualités graphiques du jeu. Mais plus que jamais, la prudence est de mise, The Cursed Crusade étant encore en chantier. Au point que l'on est en droit de se demander : sera-t-il vraiment prêt pour cet été ?

Nos impressions
Plus que jamais, pour The Cursed Crusade, la prudence est de mise. Avec son système de combinaison d’armes, sa centaine de combos, ses points de victoire, le jeu a assurément du potentiel, d’autant que le contexte est sympathique et que le scénario ne semble pas avoir été négligé. Mais il est indéniable que le studio français doit réaliser encore un important travail de finition pour rendre le titre un peu plus attrayant et plus cohérent. Chat échaudé craint l’eau froide : en 2005, Bet on Soldier signé du même studio nous avait laissé une impression des plus mitigées dans sa version preview et, au final, le titre s’est révélé une excellente surprise. C’est tout le mal qu’on souhaite à The Cursed Crusade.
Profil de Neferkan
L'avis de Neferkan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 avril 2011 à 14:54:48
Mis à jour le 28/04/2011
PlayStation 3 Action Kylotonn DTP Entertainment AG
Commander The Cursed Crusade
PS3
Amazon
27.21 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Chun-xx
Chun-xx
MP
le 15 sept. 2011 à 10:19

J'attend quand même ce jeu

Wait & See

Lire la suite...
dyerseve19
dyerseve19
MP
le 07 juin 2011 à 19:23

petite erreure historique dans cet aperçu : Constantinople a été une ville Ottomane qu'à partir de 1453 ...

Lire la suite...
ARMYofME_QC
ARMYofME_QC
MP
le 01 mai 2011 à 17:39

C'Est pas du AC juste parce qu'il est dans la même époque :honte:

C'est plus du Demon's Souls côté gameplay je trouve

Lire la suite...
lebon44
lebon44
MP
le 01 mai 2011 à 12:19

assassin's creed cursade croisade :hap:

Lire la suite...
Little-Kamelou
Little-Kamelou
MP
le 01 mai 2011 à 11:24

jai les croc ..... ve voir un gaming live

Lire la suite...
[ZipSlider]
[ZipSlider]
MP
le 30 avr. 2011 à 13:23

Hate de lire le test, et voir les gaming live pour se donner un bonne avis sur ce jeu...

Lire la suite...
Xanter-13109
Xanter-13109
MP
le 29 avr. 2011 à 21:33

A ouai moi aussi j'ai direct pensé a AC 1 !

Lire la suite...
SkyWarsIX
SkyWarsIX
MP
le 29 avr. 2011 à 08:54

http://www.youtube.com/user/SkyWars9
Abonnez-vous à ma chaîne !!!! :)

Lire la suite...
kosdum
kosdum
MP
le 28 avr. 2011 à 23:44

lol "bon", même note que pour l'apercus TW2 pour cette future merde... Je rêve.
et puis sérieusement, graphiquement c'est une vaste blague ce jeu, pour le gameplay je dis pas je l'ai pas touché (quoique il est dit qu'il est buggé jusqu'a l'os). Vous savez c'est pas parce que c'est un studio fr qu'il faut créer de l'attente autour d'un jeu, surtout si il est aussi mauvais qu'il en a l'aire.

Lire la suite...
dead00
dead00
MP
le 28 avr. 2011 à 20:56

ça m'as l'air bien sympa.En plus jouable à deux en écran slipté :D. ça c vraiment cool je pense me le prendre (j'attends juste d'en voir un peut plus).

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PC 2.50€ Rakuten PC 5.29€ Amazon 360 6.49€ Rakuten 360 11.72€ Amazon PS3 27.21€ Amazon PS3 32.45€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
15
TestJourney To The Savage Planet
PC PS4 ONE
10
TestRugby 20
PS4 ONE
13
TestThe Walking Dead : Saints & SinnersSur PC
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
3
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020