Menu
The Next BIG Thing
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : The Next BIG Thing
PC
The Next BIG Thing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 avril 2011 à 17:42:40
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (60)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Tous les prix
Prix Support
12.57€ Mac
22.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les vieux briscards du jeu d'aventure le savent : les titres de grande qualité se font rares, d'où leur attachement grandissant à l'âge d'or du genre, lorsque celui-ci alliait énigmes ardues et univers fort et soigné pour la plus grande joie du joueur. Mais les Espagnols de Pendulo Studios réanimèrent un peu le tout en 2003 avec la sortie de Runaway, plus tard décliné en trilogie. On avait en effet pu y retrouver ce cocktail cher à certains, mélangeant humour, personnages truculents et énigmes tordues. Réitèreront-ils leur exploit avec The Next BIG Thing, nouveau projet semblant tout aussi prometteur et déjanté ? Réponse dans ces lignes.

The Next BIG Thing

Pour leur second projet d'envergure mondiale (si l'on considère la trilogie des Runaway comme un tout), Pendulo Studios s'est grandement inspiré d'Hollywood Monsters, l'un de leur précédent titre sorti en 1997 et plus ou moins resté cantonné au territoire ibérique. Exit donc l'univers très contemporain dans lequel évoluaient Brian et Gina, flamboyants héros de Runaway. Faites place à un âge d'or hollywoodien bien particulier, puisque, et on le comprendra vite, rien n'est tout à fait identique au monde que l'on connaît. Jugez plutôt : l'industrie cinématographique est ici basée sur des films de monstres justement incarnés par de véritables créatures quelque peu difformes, celles-ci évoluant parmi les humains, parlant, raisonnant, obtenant des prix Nobel, composant des poèmes... Ces humanoïdes sont élevés au rang de stars et exploités par le grand magnat William A. FitzRandolph, lui-même légèrement monstrueux sur les bords.

The Next BIG Thing
Dan Murray et Liz Allaire ne manquent décidément pas de charisme !
C'est lors d'une soirée intitulée les Prix de l'Horreur, chargée de récompenser ces acteurs un peu spéciaux en leur attribuant des poulets de la mort, qu'entre en scène notre duo de héros, selon la recette déjà utilisée dans la trilogie des Runaway. Liz Allaire est une jeune journaliste totalement folle dingue qui doit couvrir l'évènement accompagnée de Dan Murray, ancien reporter sportif mais surtout détestable macho et homme à femmes, parachuté pour d'obscures raisons sur ce reportage qui ne l'intéresse guère. A la recherche d'un scoop, Liz commencera à mener l'enquête en apercevant le monstre Big Albert s'échapper subrepticement du bureau de FitzRandolph. Comment parviendra-t-elle à se faire aider de l'insupportable et égoïste Dan qui ne peut visiblement pas l'encadrer, et réciproquement ? En lui faisant miroiter deux entrées pour un match de boxe, tout simplement. Et nous voilà partis pour six chapitres intenses, portés principalement, il faut bien le dire, par le charisme de ces deux protagonistes aux caractères explosifs.

The Next BIG Thing
Liz est un personnage attachant, sans doute grâce à son petit grain de folie qui lui fait dire n'importe quoi.
C'est en effet ce qui saute immédiatement aux yeux et tire cette aventure finalement assez classique vers le haut : ce duo que tout oppose n'a rien à envier aux deux personnages déjà hauts en couleur de Runaway, la folie et les attitudes fantasques de Liz se faisant particulièrement réjouissantes. Les dialogues, ciselés et savoureux, sont toujours dans le ton grâce à des doublages français de grande qualité, et permettent vraiment d'instaurer une ambiance forte. On peut également compter sur l'aspect graphique de The Next BIG Thing pour nous flatter gentiment les rétines. Le style dessin animé est toujours de mise, avec un choix de couleurs pertinent et des effets de lumière vraiment jolis. Les animations des personnages se font un peu stéréotypées pour mieux coller au style, mais déçoivent parfois un peu, surtout au niveau des déplacements. Ca « glisse » trop et manque parfois de naturel, sans que cela n'en soit pour autant trop gênant. On a également droit à de nombreuses scènes cinématiques très soignées permettant de donner vie au scénario et aux personnages. On aura souvent l'impression de se trouver face à un véritable dessin animé, qui plus est de qualité. Si Runaway était connu pour sa galerie de personnages secondaires très réussis et surtout totalement allumés, The Next BIG Thing déçoit légèrement par cet aspect. Si les protagonistes sortent tout autant de l'ordinaire, entre un poète accro à la douleur, une reine égyptienne mégalo ou un robot dépressif, on ne peut pas dire que le sort qui leur est réservé soit vraiment enviable. Ils manquent en effet un peu d'épaisseur, ne font que de brèves apparitions, et ne semblent pas employés à la hauteur de leur potentiel.

The Next BIG Thing
Certaines situations sont particulièrement savoureuses.
Il faut dire que dans The Next BIG Thing, tout se déroule un peu trop vite pour prendre vraiment le temps de s'attarder sur des détails. Les six chapitres se traversent bien trop rapidement, les coups de théâtre défilant, les situations se succédant sans que le joueur ait toujours le temps d'apprécier l'ensemble. Alors oui, le rythme est haletant et cette histoire de monstres possède bel et bien un charme fou, mais l'utilisation qui en est faite laisse dubitatif, et le joueur aura parfois du mal à s'intéresser aux quelques rebondissements qui la composent. Au niveau du gameplay, The Next BIG Thing n'invente rien, en reprenant les divers éléments propres aux point and click, un clic gauche pour observer, un clic droit pour agir... et des objets à récolter puis combiner pour débloquer les diverses situations auxquelles vous vous retrouverez confronté. Mais là où un titre comme Runaway exigeait une bonne dose de réflexion, son successeur choisit la voie de l'accessibilité et de la facilité. Rien ne vous bloquera vraiment longtemps dans le jeu, votre progression se faisant de manière assez naturelle, au fil de vos discussions avec les PNJ et de votre exploration des décors. Si ceux-ci comportent quelques endroits sur lesquels cliquer, les véritables points d'interaction se font rares, ce qui limite les possibilités d'action. De même, jamais votre inventaire ne sera envahi d'objets de toute sorte, ce qui aurait pu brouiller les pistes. En l'état, peu de doutes subsistent quant aux items à utiliser à un moment donné. Les énigmes pur jus sont elles aussi très peu nombreuses, à peine une petite poignée dans tout le soft.

The Next BIG Thing
Vous aurez même droit à quelques décors exotiques !
Bref, le tout manque un peu de profondeur, il ne faudra donc qu'une toute petite huitaine d'heures pour boucler l'aventure qui comporte trois niveaux de difficulté. En facile, vous aurez la possibilité d'afficher les zones d'interaction et le narrateur pourra vous donner quelques indices si vous êtes bloqué. Le niveau moyen ne vous propose plus cette aide, et le niveau supérieur supprime même la possibilité d'afficher les zones d'interaction. On apprécie la mise en place de ce système, et on encourage les joueurs les moins frileux à se passer des aides, qui ne sont de toute façon certainement pas primordiales. Pendulo Studios nous présente donc une aventure encore une fois vraiment soignée et de très bonne qualité. On pourra regretter quelques faiblesses au niveau de son scénario, pourtant prometteur, mais qui aurait tendance à s'essouffler et laisser un peu plus froid après les deux premiers chapitres d'ouverture. Pourtant, sans doute car elle se conclut assez rapidement, l'histoire se tient et parvient quand même à intéresser le joueur. On déplorera également notre progression trop aisée au sein du jeu, la faute à un manque de difficulté certain. Mais au final, la magie opère quand même, grâce à cet univers proche du nôtre mais pourtant vraiment fantaisiste, et grâce à cet humour omniprésent teintant chaque situation et chaque répartie de notre exaltant et attachant duo de personnages, sur lequel repose une grande partie du charme de The Next BIG Thing.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Si les animations des personnages au sein des décors peuvent parfois décevoir lors de certains déplacements, The Next BIG Thing n'en reste pas moins visuellement réjouissant, entre ses scènes cinématiques vraiment réussies, le design de sa galerie de personnages et ses décors colorés. Le tout se paye le luxe d'offrir de hautes résolutions, contrairement à ce qui se fait sur certains titres d'aventure.

  • Jouabilité 14 /20

    Classique au niveau de son gameplay, The Next BIG Thing n'invente rien et conserve la recette de Runaway... et de quantité d'autres titres. Dommage qu'il ne requière pas beaucoup de réflexion de la part du joueur, si bien que celui-ci aura parfois l'impression de se trouver face à un film interactif (heureusement de bonne qualité !) Le jeu distille tout de même quelques situations jouissives et ne manque pas d'inventivité. Au niveau des déplacements, les personnages se meuvent doucement mais un double-clic permet de les téléporter, comme ce qui se faisait déjà dans Runaway : A Twist of Fate.

  • Durée de vie 10 /20

    Un peu moins de huit heures, voilà à peu près le temps qu'il vous faudra pour terminer le jeu, et sans utiliser le système d'aide. Autant dire que c'est très court, pour un point and click. La relative facilité du titre ne risque pas non plus d'entraver votre progression au sein des six chapitres qui composent le titre.

  • Bande son 18 /20

    On se souvient de la grande qualité des bandes-son des trois épisodes de Runaway. The Next BIG Thing réitère l'exploit en proposant lui aussi une excellente ambiance sonore. Si les musiques collent parfaitement à l'univers du jeu en ponctuant parfaitement chaque scène, c'est sur les dialogues que le joueur s'extasiera le plus. Chaque réplique en français tombe juste, et est parfaitement interprétée de manière à faire passer l'humour omniprésent.

  • Scénario 15 /20

    L'âge d'or d'Hollywood en version fantaisiste est envahi de monstres plus ou moins gentils, véritables stars de cinéma ! C'est sur cette base que repose The Next BIG Thing, une histoire étrange sur laquelle on ne dira rien venant se greffer là-dessus. Le tout manque hélas de profondeur, mais reste pour autant tout à fait appréciable et assez bien mené.

Manquant de challenge et possédant un scénario très légèrement brinquebalant et impliquant peu le joueur, The Next BIG Thing n'arrive peut-être pas à la hauteur de Runaway, mais peu importe. Pendulo Studios nous offre un jeu possédant une multitude de qualités, et un charme indéniable s'en dégage. Ajoutez à cela un duo de personnages presque plus flamboyant que les Brian et Gina originaux ainsi qu'un humour vraiment appréciable, et vous obtenez un soft dédié à l'aventure particulièrement recommandable !

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 avril 2011 à 17:42:40
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (60)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Mis à jour le 07/04/2011
PC Aventure Point'n Click Pendulo Studios Focus Home Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : John Wick Hex : une prometteuse adaptation tactique de la saga - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE - MAC
  • Preview : One Piece Pirate Warriors 4 : Quelles nouveautés pour cet épisode ? gamescom 2019
    PC - PS4 - SWITCH - ONE
  • Preview : Dragon Ball Z Kakarot remet une bonne pincée de Cell - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce